El 'Ilm
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'apprentissage de la science religieuse islamique selon la compréhension des pieux prédécesseurs
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

 

 Quand est-ce qu’Allâh m’ouvrira la porte de la véritable compréhension?

Aller en bas 
AuteurMessage
ummaryam
ADMIN 'ILM
ADMIN 'ILM
ummaryam

Nombre de messages : 3554
Date d'inscription : 15/11/2009

Quand est-ce qu’Allâh m’ouvrira la porte de la véritable compréhension?  Empty
MessageSujet: Quand est-ce qu’Allâh m’ouvrira la porte de la véritable compréhension?    Quand est-ce qu’Allâh m’ouvrira la porte de la véritable compréhension?  I_icon_minitimeDim 6 Juin 2021 - 13:06

Quand est-ce qu’Allâh m’ouvrira la porte de la véritable compréhension?

Shaykh Sâlih Al Oseymî



Lecteur : Sahl bn AbdiLlâh, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit « de lumière est privé d’accès un cœur dans lequel se trouve ce qu’Allâh Azza wa Jall réprouve ».

Shaykh Sâlih Al Oseymî : Son fondement dans la révélation est la parole d’Allâh Ta’âlà {J’écarterai de Mes signes ceux qui, sans raison, s’enflent d’orgueil sur terre} (trad relat). Sufyan ibn `Uyaynah a dit en exégèse à ce verset « Je les priverai de la compréhension du Qur’ân » et Mohammad Ibn Youssouf al Firyâbî a dit « J’empêcherai leur cœur de méditer Mon commandement », fin de citation. Le détournement de leur cœur quant à la compréhension du noble Qur’ân se réalise en raison de ce qui s’y trouve comme orgueil et vanité obstinée. Ainsi, le châtiment advint en adéquation à leurs péchés. Cela fut mentionné par Abou l-Fida Ibn Kathîr, qu’Allâh lui fasse miséricorde, dans son exégèse. Lorsqu’ils se sont enflés d’orgueil dans leur cœur, Allâh Azza wa Jall châtia leur cœur d’un sévère châtiment, celui de l’ignorance, suscité par l’orgueil contenu dans leur cœur. Quiconque fait entrer, en son cœur, quoi que ce soit de ces maux, comme la rancune, la jalousie, la traitrise, l’orgueil, la haine, la tyrannie alors Allâh Azza wa Jall l’écartera de son Livre. Et cela ne signifie qu’il n’aura pas une certaine capacité à mémoriser le noble Qur’ân puisque, comme l’a mentionné Ibn l-Hâjji al Mâliki dans le madkhal, nous voyons beaucoup d’orgueilleux mémoriser le Qur’ân. Plutôt, cela signifie qu’il est écarté de pouvoir en tirer profit : il n’aura alors aucune part ni dans la compréhension du Qur’ân ni dans l’agissement en conformité à ce qu’il renferme. Ainsi, cela accrédite ce que je t’ai mentionné précédemment, à savoir que l’acquisition de la science ne peut s’opérer par une aptitude apparente mais plutôt selon des états relevant du for intérieur, dont la plus attestée est la purification du cœur du serviteur. Si son cœur se purifie de ces maux, dont le plus important est l’orgueil, alors Allâh Azza wa Jall lui ouvrira une porte vers la compréhension qu’Il n’ouvrira pas à autre que lui. Alors que si le cœur du serviteur contient quoi que ce soit de ces perversités pernicieuses, Allâh Azza wa Jall le privera de la lumière par laquelle son cœur s’épanouit et sa vie s’apaise.

Il convient dès lors à ce que le souci de l’étudiant en science soit qu’Allâh Azza wa Jall illumine son cœur de réalités scientifiques qui résultent de son appréhension des significations de la Parole d’Allâh et de la parole de Son Messager ﷺ. Et l’objectif n’est pas de les comprendre superficiellement ; plutôt, l’objectif est que le cœur y trouve une certaine délectation. Et si les amoureux se délectent des paroles de ceux qu’ils aiment parmi les créatures ou (…) des discours de poètes, des orateurs ou des littéraires, alors ceux qui se tournent vers le Livre d’Allâh et la parole du Prophète ﷺ, trouveront – si leurs cœurs sont sains – délectation et lumière contre lesquelles aucun délice mondain ne peut rivaliser.

C’est pourquoi l’individu ne peut se réjouir de la science sauf dans un seul cas, à savoir le rapprocher encore plus d’Allâh. Le but de la science n’est pas de te faire parvenir à une certaine position mondaine ni à ses diplômes ni à une chaire sur laquelle t’installer. Mais son but est de te faire parvenir à Allâh et cela ne peut se faire que si ton cœur est sain pour Lui. Font partie des caractères sains du cœur que de l’entretenir en le purifiant de ces impuretés qui, lorsqu’elles sont accumulées dans le cœur, te privent de la science. Et ô combien d’individu vois-tu, jour et nuit, cumuler les assemblées de science, ses assises, leurs livres mais en réalité, il ne trouve ni la lumière de la science ni son plaisir, car il est concerné d’une certaine façon par la Parole d’Allâh Ta’âlà {J’écarterai de Mes signes ceux qui, sans raison, s’enflent d’orgueil sur terre} (trad relat).

Quant à ceux dont les cœurs sont emplis de certitude en Allâh et en Son Commandement, en entendant ce verset, ils craignent d’être de ceux dont les cœurs sont écartés de la compréhension de la Parole d’Allâh Azza wa Jall et de son message. L’étudiant en science doit donc être chagriné de voir la science lui échapper, non parce qu’il a raté ou a délaissé un cours, mais plutôt parce que le plus grand souci qui doit l’imprégner est de se rendre compte que son cœur contient quelque corruption qu’il ne peut pas encore purifier. Ainsi, l’étudiant en sciences doit s’efforcer à purifier et entretenir son for intérieur pour que cela soit ce qui l’aidera le plus à acquérir la science.

C’est pourquoi nous avons débuté par montrer la purification du récipient de la science car s’il est purifié, il convient à la science de s’y installer. Dès que le récipient se souille, il se peut que ces impuretés entrent en conflit avec la science, pouvant aller jusqu’à le pervertir entièrement jusqu’à ce que la science quitte le cœur du serviteur. D’ailleurs, ô combien avons-nous de gens se dirigeant de tout leur être vers la science et qui en sont aujourd’hui détournés ? Allâh Azza wa Jall est certes le plus noble des nobles, le plus miséricordieux des miséricordieux et Allâh Azza wa Jalla ne détourne guère un serviteur se dirigeant vers Lui : mais, en réalité, il semblait, juste en apparence, se diriger vers Lui alors que son for intérieur était sur un tout autre état. Il recherchait la science afin d’en tirer gloriole ou suffisance ou passer le temps agréablement avec une personne avec qui il a grandi puis il se mit à assister aux assises de science. Par contre, celui qui se dirige vers la science, en recherchant à travers cela le Visage d’Allâh Azza wa Jall, ne sera jamais ainsi. Celui qui se dirige vers Allâh alors Allâh l’accepte et celui qui Le sollicite alors Il lui donne. Celui qui a espoir en Allâh Azza wa Jall et qui L’implore alors Il l’honore. C’est pourquoi tu ne dois pas excessivement te préoccuper des aspects apparents, comme assister aux assises de science, mémoriser etc.; oui, cela aide mais la plus grande aide est ce qui se trouve entre toi et Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà.

Nous implorons Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà de nous accorder lumière et clairvoyance dans la science et la religion et de tous nous mettre parmi les serviteurs à qui il a été fait miséricorde.



Quand est-ce qu’Allâh m’ouvrira la porte de la véritable compréhension?  141218 Source:
http://cerclesciences.fr/quand-est-ce-quallah-mouvrira-la-porte-de-la-veritable-comprehension/


Revenir en haut Aller en bas
 
Quand est-ce qu’Allâh m’ouvrira la porte de la véritable compréhension?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Le Coran :: Articles sur El Qor'an-
Sauter vers: