El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Salat Ad-Dohr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9813
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Salat Ad-Dohr   Dim 23 Mai 2010, 23:11

Salat Ad-Dohr

Cheykh 'Abdel 'Adhdim El Badawi






Il est préférable de faire l’heure de dohr en début de son temps lorsqu’il ne fait pas chaud :

La preuve est le hadith de Jâbir ibnu Samoura qui dit que le prophète (صلى الله عليه و سلم)  priait dohr lorsque le soleil commencé son déclin du zénith, c'est-à-dire au tout début de l’heure de dohr. Et c’est ce qui est préférable lorsqu’il ne fait pas chaud.


Il est préférable de retarder l’heure du dohr jusqu’à ce que le temps se rafraichisse lorsqu’il fait très chaud :

La preuve est  le hadith d’Abou Houreyra (رضي الله عنه) qui dit que le prophète (صلى الله عليه و سلم)  a dit : « lorsque la chaleur est grande retardez la prière de dohr jusqu’à ce que le temps se rafraichisse car les hautes températures sont un souffle de l’enfer ». C’est ainsi que l’ont expliqué les savants, parmi eux el hafidh ibnu hajr dans son livre fathul bari.






Source : EL-WADJÎZ FI FIQHI AS-SOUNNATI WA AL-KITÂBI EL 'AZÎZ DU CHEIKH 'ABDEL-'ADHDIM EL-BADAWI - Le livre de la prière -
Cours audio du frère Abou Anas
retranscrit par Sevamel & Oum Sulaym
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salat Ad-Dohr   Mer 18 Sep 2013, 21:20


Il est préférable d'accomplir les prières dès que le temps prescrit entre en vigueur


Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')


 La première question de la Fatwa numéro ( 3617 )


Question : Un des frères parmi les cheikhs a découvert un hadith qui préconise d'attendre la fraicheur pour effectuer la prière, en été, lorsque la chaleur est excessive. Il l'a lu puis il a invité les autres frères à l'appliquer mais ces derniers ont refusé au motif que ce hadith n'est qu'une autorisation et que le hadith qui ordonne de faire la prière au début de son temps prescrit est prioritaire d'autant plus que c'est ce qui est pratiqué par nos frères parmi les gens de la Sunna partout ailleurs y compris dans les deux Saintes Mosquées. Le cheikh a imposé, malgré ces arguments, le retardement de la prière, suivi par une minorité. Ils retardent la prière alors même qu'ils en entendent l'appel. Ceci a entrainé quelques dissensions entre les frères qui par moment atteignent le niveau des insultes. Cette situation perdure depuis des années?


Réponse : Il est préférable d'accomplir les prières dès que le temps prescrit entre en vigueur et ce conformément à ce qui a été consigné par Al-Boukhârî, Mouslim et d'autres, au sujet du hadith d' `Abd-Allah Ibn Mas`oud (Qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit : J'avais demandé au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : "Quelle est l'œuvre la plus aimée d'Allah?'' Il répondit : ''Accomplir la prière dans son temps. '' puis conformément à ce qui a été consigné par 'Ahmad, Mouslim et d'autres au sujet de ce que Djâbir Ibn Samoura (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) accomplissait la prière de Zhouhr lorsque le soleil déclinait du méridien.

( Numéro de la partie: 6, Numéro de la page: 118)

En plus d'autres hadiths qui mettent en évidence la préférence de faire la prière au début des heures prescrites, il a exclu toutefois la prière de Zhouhr lorsqu'il fait très chaud et la prière de l'Ichâ. S'agissant de la prière de Zhouhr et conformément à ce qui a été rapporté par 'Ahmad, Al-Boukhârî puis Mouslim et les gens des Sounan d'après Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: Quand la chaleur devient intense, ajournez l'accomplissement de la prière jusqu'à la fraîcheur, car l'intensité de la chaleur est une exhalation de la géhenne.

Et aussi ce qui a été rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim d'après Abî Dharr (Qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit: Nous étions en voyage avec le Prophète, quand le Muezzin voulut faire l'appel à la prière du Zhouhr, le Prophète lui dit : "Attends la fraîcheur." Il lui répéta la même chose lorsque ce muezzin voulut à nouveau appeler à la prière, et cela jusqu'à ce que nous apercevions l'ombre des dunes. A ce moment-là, le Prophète dit : "La forte chaleur fait partie de la chaleur de la Géhenne. Quand la chaleur est trop forte, attendez la fraîcheur pour faire la prière." Il a été rapporté par An-Nasâ'î qu' 'Anas (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Le Prophète retardait la prière (du Zhouhr) lorsque la chaleur s'accentuait, et il se hâtait de l'accomplir lorsque le froid s'intensifiait. Al-Boukhârî a une version proche.

Il est préférable d'attendre la fraicheur pour la prière de Zhouhr en application de ce hadith et des sens des autres hadiths qui évoquent ce recul mais uniquement lorsque la chaleur est excessive. Dans le cas où celle-ci n'est pas excessive, il y a lieu de faire la prière dès l'entrée en vigueur de son horaire prescrit. Il est meilleur pour vous de suivre la guidée du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et de retarder l'appel à la prière de Zhouhr lorsque la chaleur est trop forte et de la faire lorsque le temps est plus clément, car vous avez en cela une meilleure rétribution et une largesse envers les gens. Même si la chaleur est intense et que les gens entendent l'appel à la prière,

( Numéro de la partie: 6, Numéro de la page: 119)

il convient à tout le monde de se rendre à la mosquée pour accomplir la prière en commun. Ne vous divisez pas car se regrouper est une obligation et la division est interdite. La division ne peut provenir de cette question relative à la fraicheur. Ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force.

S'agissant de la prière de l'`Ichâ', il a été consigné par Al-Boukhârî et Mouslim que Djâbir (Qu'Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) Il avait l'habitude d'accomplir la prière du Zhouhr au moment où la chaleur était ardente. Celle du 'Asr au moment où le soleil était encore d'une clarté assez nette. Celle du Maghrib juste après le coucher du soleil. Celle du 'Ichâ', tantôt en la retardant tantôt en se hâtant de l'accomplir, autrement dit, il se précipitait en voyant que les fidèles étaient présents, mais la retardait s'il voyait qu'ils n'étaient pas encore tous venus. Quant à la prière du Soba (matin), le Prophète l'accomplissait pendant l'obscurité de la fin de la nuit. .

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.


Membres : `Abd-Allah ibn Qa`oud et`Abd-Allah ibn Ghoudayân
Vice-président du Comité : `Abd-Ar-Razâq `Affifî
Président : `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source : http://www.alifta.net/Fatawa/FatawaChapters.aspx?languagename=fr&View=Page&PageID=1889&PageNo=1&BookID=9
Revenir en haut Aller en bas
 
Salat Ad-Dohr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Les 5 Piliers :: As-Salat et purification :: Les différentes prières, horraires et rattrapage-
Sauter vers: