El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La priorité entre un jeûne obligatoire et un sounnah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9735
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: La priorité entre un jeûne obligatoire et un sounnah    Sam 5 Avr 2008 - 16:14

Faire d'abord le Jeûne obligatoire

cheikh Otheimine


Q : Est-il permis de jeûner les six jours de Shawel afin de récupérer mes jours manqués du mois de Ramadan ? Est-il possible aussi de jeûner le lundi durant le mois de Shawel dans l'intention de joindre à la fois, la récupération des jours de Jeûne, et s'acquérir les faveurs du jeûne le jour du lundi ?


R : Les faveurs concernant les six jours de Shawel sont valables pour ceux qui ont jeûné le mois entier... Pour celui qui a des jours de dette, il doit commencer tout d'abord par les rattraper. Le Prophète -que les prières et les bénédictions de Dieu soient sur lui- est formel à ce sujet :


"Celui qui jeûne le mois de Ramadan, puis le fait suivre de six jours pendant le mois de Shawel... ".

Ainsi, nous pouvons dire à tous ceux qui ont des dettes de les faire en premier avant d'entreprendre quoi que ce soit… si ces jours tombent un lundi ou un jeudi, la récompense englobe à la fois celle des six jours, et celle du lundi en particulier ou du jeudi. Comme le dit le Prophète :
"Les actes ne valent que par leurs intentions, et chacun est récompensé selon ses intentions."


Fatwa du cheikh Otheimine
Tirée du recueil « Fatawa islamia » Tome 2 page 324

http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=366&Itemid=33
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9735
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La priorité entre un jeûne obligatoire et un sounnah    Sam 5 Avr 2008 - 16:18

Quelle priorité entre un jour de compensation et un jour compensatoire ?

cheikh Otheimine




Q : Si un jeûne compensatoire survient le même jour qu'un jour où le jeûne est conseillé. Est-il permis à la personne de commencer par jeûner le jour de jeûne conseillé puis retarder le jour de jeûne compensatoire et obligatoire ou doit-il commencer par le jeûne compensatoire et obligatoire ou pas ? Par exemple, le jeûne du jour d'Achoura survient au même moment qu'un jeûne compensatoire du mois de Ramadan ?



R : Il n'y a pas de doute que le jeûne obligatoire et le jeûne volontaire sont tous les deux légiférés. Par ailleurs, il est plus logique de commencer par le jeûne obligatoire avant le jeûne volontaire, car le jeûne obligatoire est une dette obligatoirement redevable pour la personne (auprès d'Allah), alors que le jeûne volontaire est un acte surérogatoire que l'on accomplit selon ses capacités et rien ne nous sera reproché si on ne l'accomplit pas. En nous basant sur ce que l'on a dit précédemment, nous dirons à propos du jeûne compensatoire du mois de Ramadan ce qui suit :

Compense les jours que tu n'as pas jeûné pendant le mois de Ramadan avant de jeûner un jeûne volontaire. Cependant, l'avis authentique au sujet du jeûne volontaire accompli avant un jeûne compensatoire est de considérer ce jeûne volontaire comme étant valide, mais seulement s'il reste assez de jours pour accomplir le jeûne compensatoire.

En effet, la période pour pouvoir compenser les jours manquants du mois de Ramadan s'étend jusqu'à atteindre le nombre de jours à compenser juste avant le mois de Ramadan de l'année suivante. Tant que cette période n'est pas atteinte, il sera permis de jeûner un jeûne volontaire. Prenons la prière obligatoire comme exemple. La personne a le droit de prier une prière volontaire tant que le temps imparti pour l'accomplissement de la prière obligatoire est suffisamment long (pour pouvoir accomplir les deux prières). Celui qui jeûne le jour de Arafat ou le jour d'Achoura alors qu'il doit accomplir un jeûne compensatoire du mois de Ramadan, son jeûne est valide. Par ailleurs s'il jeûne ce jour (Arafat ou Achoura) en ayant l'intention de jeûner son jour compensatoire, alors il récoltera les deux récompenses : la récompense du jour de Arafat ou d'Achoura avec la récompense du jeûne compensatoire.

Toutefois, cela concerne seulement les jours de jeûne généraux qui ne sont en rien liés au mois de Ramadan. Par contre, le jeûne des six jours du mois de Chawwâl est lié au mois de Ramadan et ces jours ne peuvent être jeûnés que lorsque les jours de jeûne compensatoire du mois de ramadan seront accomplis. Ainsi, la personne ne récoltera pas la récompense liée au jeûne des six jours de Chawwâl si ces jours sont jeûnés avant les jours compensatoires. Ceci, selon la parole du Prophète qui a dit :


« Celui qui jeûne le mois de ramadan puis le fait suivre par le jeûne de six jours du mois de Chawwâl équivaut pour lui à jeûner toute l'année. »

Nous savons pertinemment que la personne qui n'a pas jeûné tout le mois de Ramadan n'aura le statut de celui qui a jeûné tout le mois de ramadan que lorsqu'elle jeûnera les jours qu'elle a manqué. A ce sujet, les gens s'imaginent que s'ils ont peur de voir arriver la fin du mois de Chawwâl avant d'avoir jeûner les six jours, ils leur aient permis de les jeûner même s'ils possèdent des jours compensatoires du mois de Ramadan. Cette conception des choses est fausse, car ces six jours ne doivent être jeûnés que si les jours non jeûnés du mois de Ramadan sont jeûnés.




· Fatwa du cheikh Otheimine tirée de son recueil de fatawa
· Tome 20, page 48, question 406.http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=145&Itemid=33
Revenir en haut Aller en bas
 
La priorité entre un jeûne obligatoire et un sounnah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: 'Ibadah (autres actes d'adorations) :: As-Siyam-
Sauter vers: