El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le 3ème Fondement n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le 3ème Fondement n°1   Mer 19 Mar 2008 - 17:01

EXPLICATION DE CHEYKH IBNOU BAZ
(Cours n° 56 à 59)


* LE TROISIEME FONDEMENT *


(1ère partie)



* الأَصْلُ الثَّالِثُ *





مَعْرِفَةُ نَبِيِّكُمْ مُحَمَّدٍ ـ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ـ :
وَهُوَ مُحَمَّدُ بْنُ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَبْدِ الْمُطَّلِبِ بْنِ هَاشِمٍ، وَهَاشِمٌ مِنْ قُرَيْشٍ، وَقُرَيْشٌ مِنَ الْعَرَبِ، وَالْعَرَبُ مِنْ ذُرِّيَّةِ إِسْمَاعِيلَ بْنِ إِبْرَاهِيمَ الْخَلِيلِ عَلَيْهِ وَعَلَى نَبِيِّنَا أَفْضَلُ الصَّلاةِ وَالسَّلامِ، وَلَهُ مِنَ الِعُمُرِ ثَلاثٌ وَسِتُّونَ سَنَةً، مِنْهَا أَرْبَعُونَ قَبْلَ النُّبُوَّةِ، وَثَلاثٌ وَعِشْرُون َفى النبوة. نُبِّئَ ﴿بِاقْرَأْ﴾، وَأُرْسِلَ ﴿بِالْمُدَّثِّرْ﴾، وَبَلَدُهُ مَكَّةُ.
بَعَثَهُ اللهُ بِالنِّذَارَةِ عَنِ الشِّرْكِ، وَبالَدْعُوة إِلَى التَّوْحِيدِ، وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى: ﴿
يَا أَيُّهَا الْمُدَّثِّرُ * قُمْ فَأَنذِرْ * وَرَبَّكَ فَكَبِّرْ * وَثِيَابَكَ فَطَهِّرْ * وَالرُّجْزَ فَاهْجُرْ * وَلاَ تَمْنُن تَسْتَكْثِرُ * وَلِرَبِّكَ فَاصْبِرْ * ﴾[المدثر: 1 ـ 7]. وَمَعْنَى: ﴿ قُمْ فَأَنذِرْ *﴾: يُنْذِرُ عَنِ الشِّرْكِ، وَيَدْعُو إِلَى التَّوْحِيدِ. ﴿ وَرَبَّكَ فَكَبِّرْ *﴾: أَيْ: عَظِّمْهُ بِالتَّوْحِيدِ. ﴿ وَثِيَابَكَ فَطَهِّرْ *﴾: أَيْ: طَهِّرْ أَعْمَالَكَ عَنِ الشِّرْكِ. ﴿ وَالرُّجْزَ فَاهْجُرْ *﴾: الرُّجْزَ: الأَصْنَامُ، وَهَجْرُهَا: تَرْكُهَا، وَالْبَرَاءَةُ مِنْهَا وَأَهْلُهَا، أَخَذَ عَلَى هَذَا عَشْرَ سِنِينَ يَدْعُو إِلَى التَّوْحِيدِ، وَبَعْدَ الْعَشْرِ عُرِجَ بِهِ إِلَى السَّمَاءِ، وَفُرِضَتْ عَلَيْهِ الصَّلَواتُ الْخَمْسُ، وَصَلَّى فِي مَكَّةَ ثَلاثَ سِنِينَ، وَبَعْدَهَا أُمِرَ بالْهِجْرَةِ إِلَى الْمَدِينَةِ، وَالْهِجْرَةُ الانْتِقَالُ مِنْ بَلَدِ الشِّرْكِ إِلَى بَلَدِ الإِسْلامِ.
وَالْهِجْرَةُ فَرِيضَةٌ عَلَى هَذِهِ الأُمَّةِ مِنْ بَلَدِ الشِّرْكِ إِلَى بلد الإِسْلامِ، وَهِيَ بَاقِيَةٌ إِلَى أَنْ تَقُومَ السَّاعَةُ، وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى: ﴿
إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلآئِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ قَالُواْ فِيمَ كُنتُمْ قَالُواْ كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الأَرْضِ قَالْوَاْ أَلَمْ تَكُنْ أَرْضُ اللّهِ وَاسِعَةً فَتُهَاجِرُواْ فِيهَا فَأُوْلَـئِكَ مَأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ وَسَآءتْ مَصِيراً * إِلاَّ الْمُسْتَضْعَفِينَ مِنَ الرِّجَالِ وَالنِّسَآء وَالْوِلْدَانِ لاَ يَسْتَطِيعُونَ حِيلَةً وَلاَ يَهْتَدُونَ سَبِيلاً * فَأُوْلَـئِكَ عَسَى اللّهُ أَن يَعْفُوَ عَنْهُمْ وَكَانَ اللّهُ عَفُوّاً غَفُوراً * ﴾[النساء: 97 ـ 99]. وَقَوْلُهُ تَعَالَى: ﴿ يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ آمَنُوا إِنَّ أَرْضِي وَاسِعَةٌ فَإِيَّايَ فَاعْبُدُونِ * ﴾[العنكبوت: 56


.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 16 Mai 2008 - 19:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le 3ème Fondement n°1   Mer 19 Mar 2008 - 17:04

.
Le troisième fondement : La connaissance de votre prophète Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam.

Il s’appelle Mohammed, fils de Abdoullâh, fils de Abdel-Moutâleb fils de Hachim, et Hachim est de la tribu de Qorèych, et Qorèych fait partie des arabes, et les arabes font partie de la descendance de Ismail le fils de Ibrahim l’ami intime « al-Khalîl », que soient sur lui ainsi que sur notre Prophète les meilleures prières et salutations.
Il a vécu soixante-trois ans, quarante avant la prophétie et vingt-trois années en tant que Prophète [Rassoûl] et Messager [Nabî]. Il est devenu prophète quand il lui fut révélé (les versets) :
« Iqra (Lis) », et est devenu Messager avec « Le revêtu de son manteau (Almouddathir) ». Son pays (ville natale) est La Mecque (Makka) Allah l’a envoyé afin d’avertir contre le polythéisme (Shirk), et appeler à l’unicité (Tawhid).

La preuve est la parole d’Allah Le très Haut :
« Ô, toi (Muhammad) ! Le revêtu d’un manteau ! Lève-toi et avertis. Et de ton Seigneur, célèbre la grandeur. Et tes vêtements, purifie-les. Et de tout péché, écarte-toi. Et ne donne pas dans le but de recevoir davantage. Et pour ton Seigneur, endure. » Sourate Al mouddathir - Le revêtu d’un manteau v 1-7
Le sens de
« Lève-toi et avertis » Il (doit) avertir contre le polythéisme et appeler à l’unicité.
« Et ton Seigneur, célèbre Sa grandeur » proclame Sa grandeur par (la pratique de) l’unicité (Tawhid).
« et tes vêtements, purifie-les » c’est à dire : purifie tes actions du polythéisme.
« et de tout péché, écarte-toi », « Le péché » : ce sont les idoles. « S’en écarter » : Signifie : les délaisser ainsi que ses partisans, en les désavouant ainsi que ses partisans.
Il (Le Messager d’Allah) demeura ainsi, pendant dix ans en appelant à l’unicité [Tawhid] et après ces dix années il fut (transporté) élevé vers le ciel [al-Isrâ wal-Mi’râdj], ou il reçu la prescription des cinq prières obligatoires. Il pratiqua ces prières à Makka pendant trois ans, puis il lui a été ordonné d’émigrer vers Médine.
L’émigration (al Hijra) est obligatoire pour cette communauté, qui est de quitter un pays de polythéisme (Shirk) vers un pays de Soumission (Islam). Cette émigration demeure obligatoire jusqu’à la venue de l’Heure.
La preuve est la parole d’Allah Le très Haut :
« Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : "Où en étiez-vous ?" (à propos de votre religion) - "Nous étions impuissants sur terre", dirent-ils. Alors les Anges diront : "La terre d’Allah n’était-elle pas assez vaste pour vous permettre d’émigrer ?" Voilà bien ceux dont le refuge est l’Enfer. Et quelle mauvaise destination ! À l’exception des impuissants : hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie : À ceux-là, il se peut qu’Allah donne le pardon. Allah est Miséricordieux et Pardonneur. » Sourate Nissa - Les femmes v 97-99
Et Sa parole :
« Ô Mes serviteurs qui avaient cru ! Ma terre est bien vaste. Adorez-Moi donc ! » Sourate Al ‘Ankabout - L’araignée v 56
.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 16 Mai 2008 - 17:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le 3ème Fondement n°1   Mar 15 Avr 2008 - 17:52

COURS N°56



مَعْرِفَةُ نَبِيِّكُمْ مُحَمَّدٍ ـ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ

Le troisième fondement (130) : La connaissance de votre prophète Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam.




130) Ceci est le troisième fondement : La connaissance de notre prophète Mouhammad sallallahou ‘alayhi wa sallam.

L’homme se doit de connaître son prophète qu’Allah lui envoya, et qui lui transmit le message, et lui exposa les lois qu’Allah lui ordonna, et lui montra clairement l’adoration pour laquelle Allah nous créa.
.
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le 3ème Fondement n°1   Ven 16 Mai 2008 - 18:38

COURS N°57



وَهُوَ مُحَمَّدُ بْنُ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَبْدِ الْمُطَّلِبِ بْنِ هَاشِمٍ، وَهَاشِمٌ مِنْ قُرَيْشٍ، وَقُرَيْشٌ مِنَ الْعَرَبِ، وَالْعَرَبُ مِنْ ذُرِّيَّةِ إِسْمَاعِيلَ بْنِ إِبْرَاهِيمَ الْخَلِيلِ عَلَيْهِ وَعَلَى نَبِيِّنَا أَفْضَلُ الصَّلاةِ وَالسَّلامِ، وَلَهُ مِنَ الِعُمُرِ ثَلاثٌ وَسِتُّونَ سَنَةً، مِنْهَا أَرْبَعُونَ قَبْلَ النُّبُوَّةِ، وَثَلاثٌ وَعِشْرُون َفى النبوة. نُبِّئَ ﴿بِاقْرَأْ﴾،

Il s’appelle Mohammed, fils de Abdoullâh, fils de Abdel-Moutâleb fils de Hachim, et Hachim est de la tribu de Qorèych, et Qorèych fait partie des arabes, et les arabes font partie de la descendance de Ismail le fils de Ibrahim l’ami intime « al-Khalîl », que soient sur lui ainsi que sur notre Prophète les meilleures prières et salutations.
Il a vécu soixante-trois ans, quarante avant la prophétie et vingt-trois années en tant que Prophète [Rassoûl] et Messager [Nabî]. Il est devenu prophète quand il lui fut révélé (les versets) : « Iqra (Lis) »

.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 16 Mai 2008 - 19:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le 3ème Fondement n°1   Ven 16 Mai 2008 - 18:58

COURS N°58



وَأُرْسِلَ ﴿بِالْمُدَّثِّرْ﴾، وَبَلَدُهُ مَكَّةُ.
بَعَثَهُ اللهُ بِالنِّذَارَةِ عَنِ الشِّرْكِ، وَبالَدْعُوة إِلَى التَّوْحِيدِ، وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى: ﴿
يَا أَيُّهَا الْمُدَّثِّرُ * قُمْ فَأَنذِرْ * وَرَبَّكَ فَكَبِّرْ * وَثِيَابَكَ فَطَهِّرْ * وَالرُّجْزَ فَاهْجُرْ * وَلاَ تَمْنُن تَسْتَكْثِرُ * وَلِرَبِّكَ فَاصْبِرْ * ﴾[المدثر: 1 ـ 7]. وَمَعْنَى: ﴿ قُمْ فَأَنذِرْ *﴾: يُنْذِرُ عَنِ الشِّرْكِ، وَيَدْعُو إِلَى التَّوْحِيدِ. ﴿ وَرَبَّكَ فَكَبِّرْ *﴾: أَيْ: عَظِّمْهُ بِالتَّوْحِيدِ. ﴿ وَثِيَابَكَ فَطَهِّرْ *﴾: أَيْ: طَهِّرْ أَعْمَالَكَ عَنِ الشِّرْكِ. ﴿ وَالرُّجْزَ فَاهْجُرْ *﴾: الرُّجْزَ: الأَصْنَامُ، وَهَجْرُهَا: تَرْكُهَا، وَالْبَرَاءَةُ مِنْهَا وَأَهْلُهَا،

...et est devenu Messager avec « Le revêtu de son manteau (133) (Almouddathir) ». Son pays (ville natale) est La Mecque (Makka)Allah l’a envoyé afin d’avertir contre le polythéisme (Shirk), et appeler à l’unicité (Tawhid).
La preuve est la parole d’Allah Le très Haut :
« Ô, toi (Muhammad) ! Le revêtu d’un manteau ! Lève-toi et avertis. Et de ton Seigneur, célèbre la grandeur. Et tes vêtements, purifie-les. Et de tout péché, écarte-toi. Et ne donne pas dans le but de recevoir davantage. Et pour ton Seigneur, endure. » [Sourate Al mouddathir - v 1-7]
Le sens de
« Lève-toi et avertis » Il (doit) avertir contre le polythéisme et appeler à l’unicité. « Et ton Seigneur, célèbre Sa grandeur » proclame Sa grandeur par (la pratique de) l’unicité (Tawhid). « et tes vêtements, purifie-les » c’est à dire : purifie tes actions du polythéisme. « et de tout péché, écarte-toi », « Le péché » : ce sont les idoles. « S’en écarter » : Signifie : les délaisser ainsi que ses partisans, en les désavouant ainsi que ses partisans.



133) Puis, après un certains temps, Jibril lui vint avec la sourate Al Mouddath-thir (Le revêtue d’un manteau), il devint dès-lors un messager, car Allah lui dit : (O, toi (Mouhammad)! Le revêtu d’un manteau! Lève-toi et avertis. ) (Sourate 74 verset 1 et 2).

Al Mouddath-thir (Le revêtu d’un manteau): C’est à dire L’enveloppé, car lorsqu’il reçut la révélation, il trouva cela ( N.T. cette première venue de Jibril) très dur. Il demanda alors à ses proches
: « Enveloppez-moi ! Enveloppez-moi ! » Dû à l’intensité de la peur qu’il a ressentit, et la force avec laquelle Jibril le serra contre lui à plusieurs reprises ‘alayhi salâtou wa salâm

D’abord il lui dit :
« Lis ! » afin de le préparer à la grande tâche de la transmission du message. Après quoi il lui dit : « Lève-toi et avertis » C’est-à-dire : Lève toi et avertis les gens. Il devint donc messager lorsqu’il fut ordonné d’avertir. « Et de ton Seigneur, célèbres la grandeur. » C’est-à-dire : célèbres Sa grandeur par la pratique du monothéisme. « Et tes vêtements, purifie-les. » C’est-à-dire purifie tes actes du polythéisme.La purification des vêtements n’est pas le sens voulu ici, car la prière n’était pas encore ordonnée à ce moment. Le sens voulu par « libas » (vêtements) ici est : « Les actes » comme dans la parole d’Allah ta‘âlâ : (Ô enfants d’Adam! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cachervosnudités, ainsi que des parures. - Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur. ) (Sourate 7 verset 26), « Et de tout péché, écarte-toi » Les péchés ici sont les idoles, et s’en écarter signifie les abandonner, et se désavouer d’elles et de leurs adeptes.
.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Jeu 20 Nov 2008 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le 3ème Fondement n°1   Ven 16 Mai 2008 - 19:16

COURS N°59



أَخَذَ عَلَى هَذَا عَشْرَ سِنِينَ يَدْعُو إِلَى التَّوْحِيدِ، وَبَعْدَ الْعَشْرِ عُرِجَ بِهِ إِلَى السَّمَاءِ، وَفُرِضَتْ عَلَيْهِ الصَّلَواتُ الْخَمْسُ، وَصَلَّى فِي مَكَّةَ ثَلاثَ سِنِينَ، وَبَعْدَهَا أُمِرَ بالْهِجْرَةِ إِلَى الْمَدِينَةِ، وَالْهِجْرَةُ الانْتِقَالُ مِنْ بَلَدِ الشِّرْكِ إِلَى بَلَدِ الإِسْلامِ.
وَالْهِجْرَةُ فَرِيضَةٌ عَلَى هَذِهِ الأُمَّةِ مِنْ بَلَدِ الشِّرْكِ إِلَى بلد الإِسْلامِ، وَهِيَ بَاقِيَةٌ إِلَى أَنْ تَقُومَ السَّاعَةُ، وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى: ﴿
إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلآئِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ قَالُواْ فِيمَ كُنتُمْ قَالُواْ كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الأَرْضِ قَالْوَاْ أَلَمْ تَكُنْ أَرْضُ اللّهِ وَاسِعَةً فَتُهَاجِرُواْ فِيهَا فَأُوْلَـئِكَ مَأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ وَسَآءتْ مَصِيراً * إِلاَّ الْمُسْتَضْعَفِينَ مِنَ الرِّجَالِ وَالنِّسَآء وَالْوِلْدَانِ لاَ يَسْتَطِيعُونَ حِيلَةً وَلاَ يَهْتَدُونَ سَبِيلاً * فَأُوْلَـئِكَ عَسَى اللّهُ أَن يَعْفُوَ عَنْهُمْ وَكَانَ اللّهُ عَفُوّاً غَفُوراً * ﴾[النساء: 97 ـ 99]. وَقَوْلُهُ تَعَالَى: ﴿ يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ آمَنُوا إِنَّ أَرْضِي وَاسِعَةٌ فَإِيَّايَ فَاعْبُدُونِ * ﴾[العنكبوت: 56

Il (Le Messager d’Allah) demeura ainsi, pendant dix ans en appelant à l’unicité [Tawhid] (134) et après ces dix années il fut (transporté) élevé vers le ciel [al-Isrâ wal-Mi’râdj] (135), ou il reçu la prescription des cinq prières obligatoires. Il pratiqua ces prières à Makka pendant trois ans, puis il lui a été ordonné d’émigrer vers Médine (136).
L’émigration (al Hijra) est obligatoire pour cette communauté, qui est de quitter un pays de polythéisme (Shirk) vers un pays de Soumission (Islam). Cette émigration demeure obligatoire jusqu’à la venue de l’Heure.
La preuve est la parole d’Allah Le très Haut :
« Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : "Où en étiez-vous ?" (à propos de votre religion) - "Nous étions impuissants sur terre", dirent-ils. Alors les Anges diront : "La terre d’Allah n’était-elle pas assez vaste pour vous permettre d’émigrer ?" Voilà bien ceux dont le refuge est l’Enfer. Et quelle mauvaise destination ! À l’exception des impuissants : hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie : À ceux-là, il se peut qu’Allah donne le pardon. Allah est Miséricordieux et Pardonneur. » [Sourate Nissa - Les femmes v 97-99]
Et Sa parole :
« Ô Mes serviteurs qui avaient cru ! Ma terre est bien vaste. Adorez-Moi donc ! » [Sourate Al ‘Ankabout - L’araignée v 56]




134) Il appela au monothéisme durant dix ans, prêchant les gens au monothéisme et les mettant en garde contre le polythéisme, ordonnant l’abolition de l’adoration d’autre qu’Allah soubhânah, et l’abandon de l’adoration des statues et des idoles, et leur ordonnant d’adorer Allah exclusivement dans leurs invocations, leurs vœux, leurs sacrifices et bien d’autres choses.


135) Après ces dix années, il fut monté au ciel sallallahou ‘alayhi wa sallam avec Jibril. Les cieux lui furent ouverts jusqu’à un niveau élevé au-dessus du septième ciel, au point qu’il put entendre le grincement des plumes. Ensuite, Allah l’appela, jalla wa ‘alâ et lui adressa la parole, Il lui ordonna cinq prières. Au départ, Il lui ordonna cinquante prières, mais le prophète Lui demanda d’alléger cela jusqu’à ce qu’Allah en fasse cinq prières.

Allah soubhânah dit :
« Un nombre de cinq prières, mais écrites comme étant cinquante dans le livre auprès d’Allah. » Quiconque reste constant dans l’accomplissement de ces cinq prières, il aura la récompense de cinquante, la récompense est donc multipliée par dix.

Il redescendit avec ces prescriptions ‘alayhi salâtou wa salâm la prière fut établie à raison de cinq prières répartie le jour et la nuit, les prières de : Dhouhr, ‘Asr, Maghreb, ‘Ichâ’ et Fajr. Il les pria à la Meque durant trois ans, avant qu’il fasse l’émigration
.


136) Ensuite, il émigra à Médine, lorsque l’oppression des Quraych envers lui et ses compagnons s’aggrava, Allah lui autorisa d’émigrer de la Mecque, dû aux injustices et oppressions des Quraych, vers Médine et les Ançâr. Ils lui prêtèrent serment d’allégeance pendant la saison du pèlerinage, ils lui prêtèrent serment d’émigrer avec lui et de le secourir, Allah les agréa et en fut satisfait. Une foi que le serment d’allégeance fut prêté, Allah leur permit d’émigrer. Certains compagnons avaient émigré en Abyssinie avant cela, et demeurèrent chez le roi An-Najâchi (Négus) un certain temps. Ceux qui restaient à la Meque émigrèrent alors à Médine, et une foi qu’ils y furent établis, ceux qui étaient en Abyssinie les rejoignirent et s’établir à Médine, louange à Allah.

.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le 3ème Fondement n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: La Bibliothèque de El'ilm :: Les 3 Fondements (Mohammed Ibn Abdel Wahab)-
Sauter vers: