El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les prières surérogatoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9815
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les prières surérogatoires   Lun 24 Mai 2010 - 10:44

Les Prières Surérogatoires




Il est recommandé a chaque musulman et chaque musulmane de prier :

- 4 rakat (2 fois 2 rakat) avant la prière du dhohor et 2 après
- 2 rakat apres le maghrib
- 2 rakat apres al isha
- 2 rakat avant le fajr




Le nombre total de ces rakat fait 12 et ces prières s'appellent "Ar rawaatib" : les prières continuelles, car le prophète sallalahou alayhi wa salam ne les délaissaient jamais sauf lorsqu'il était en voyage.


Par contre, lorsqu'il était en voyage, il délaissaient celles-ci sauf les 2 rakat avant le fajr, et la prière du Witr, il ne les délaissait ni en voyage, ni lorqu'il était chez lui.Et nous avons certes dans la personne du prophète sallalahou alayhi wa salam le meilleur exemple, selon la parole d'Allah :

"En effet vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle(à suivre) " sourate les coalisés verset 21


et la parole du Prophète sallahou alayhi wa salam :

"Priez comme vous m'avez vu prier"

rapporté par Al boukhary



Il est préférable de prier ces prières rawaatib ainsi que le witr à la maison, mais si on les prie à la mosquée, il n'y a pas mal, selon la parole du Prophete sallahou alayhi wa salam

"la meilleure prière est celle priée à la maison, sauf la prière obligatoire" (qui doit se faire à la mosquée)

rapporté par Al Bukhari et Muslim


Le fait de se tenir à ces prières surérogatoires est une des causes qui permet d'entrer au paradis, comme le dit Umm Habiba, dans un hadith apporté dans le sahih Mouslim : "j'ai entendu dire le prophète sallalahou alayhi wa salam dire :

"Tout musulman qui prie volontairement chaque jour 12 rakat surérogatoires, en dehors des prières obligatoires, Allah lui construit une maison au paradis"


Et l'imam At Tirmidhi donne a ce hadith l'explication suivante : Le fait de se tenir à ces prières surérogatoires est une des causes qui permet d'entrer au paradis.


Par ailleurs il est bien aussi de prier 4 rakat (2 fois 2 rakat) avant la prière de l'asr et 2 avant le maghrib et 2 avant l'isha selon la parole du prophete sallalahou alayhi wa salam

"Allah a accordé Sa miséricorde à une personne qui a prié 4 rakat avant la prière de l'asr"

rapporté par Al boukhari et muslim

et la parole du Prophete sallahou alayhi wa salam

"Il y a une prière entre chaque appel...Il y a une prière entre chaque appel...Il y a une prière entre chaque appel... puis à la 3 em fois il a rajjouté : pour celui qui veut.

Rapporté par al boukhari.

et c'est Allah qui facilite toute chose...Voila ce qu'a dicté le pauvre serviteur qui a besoin de la miséricorde de Son Seigneur, Abdul-Aziz ibn Abdullah ibn Baz qu'Allah lui fasse miséricorde ainsi qu'à ses parents et a tous les musulmans.


Et que la prière et le salut soient sur Notre prophète, sa famille, tous ses compagnons et tous ceux qui le suivent de la meilleure manière jusqu'au jour de la resurrection.






source :
l'office de propagation islamique de Rabwah
traduction revue et corrigée par Yaqoub Abou Younes

http://ahloulhadith.typepad.com
Revenir en haut Aller en bas
Oum sajida
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm


Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Re: Les prières surérogatoires   Mer 26 Mai 2010 - 14:54

Les prières surérogatoires
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine


Les prières surérogatoires se divisent en deux parties

les nawafil moutlaqah

Prières faites à des moments non précis, comme le précise shaykh el fawzan (1/162)

les nawafil mouqayyadah

Prières qui sont faites à des moments définis (1/161), et ces prières se divisent en deux parties :
• celles qui sont mou-'akkadah (fortement recommandées)
• celles qui sont autres que mou-akkadah

Ces salat ne sont précédées ni de l'adhan (spécifique à elles) ni de l'iqama.
On procède au taslim pour chacun d'entre elle après les 2 rak'at .


http://3ilm.char3i.over-blog.com/article-ieres-suresogatoires-41914715.html
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9815
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Les prières surérogatoires   Ven 22 Oct 2010 - 21:55

Les prières surérogatoires

Cheykh 'Abdel 'Adhdim El Badawi





Définition et mérite des prières surérogatoires :

Les prières surérogatoires sont toutes les prières qui ne sont pas obligatoires. Le mérite de la prière surérogatoire est cité dans le hadith rapporté par Abou Hourayra (رضي الله عنه), qui dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « La première chose sur laquelle sera jugé le serviteur le Jour du Jugement sera sa prière. Si elle était bonne, alors il aura gagné, et si elle était mauvaise, il aura alors perdu. Et lorsque dans ses prières obligatoires il y aura un manque, Allah (soubhanna wa ta’ala) dira à ses anges : « Regardez si mon serviteur a des prières surérogatoires afin de combler le manque de ses prières obligatoires. » Et il en sera de même pour toutes les obligations, comme le jeûne, la zakat, le hajj… »

Ainsi le mérites des prières surérogatoires est que plus on en fait et plus on a de chance au Jour du Jugement qu’Allah (soubhanna wa ta’ala) accepte les prières obligatoires. Car comme il est dit dans un hadith du Prophète (صلى الله عليه و سلم) : « Une personne prie et elle n’a de sa prière que la moitié, le quart, le sixième, le huitième… » Donc en fonction de la façon dont on accompli la prière, que ce soit à cause d’un manque de concentration ou à cause d’un manquement dans le suivi du prophète (صلى الله عليه و سلم) , il se peut qu’on en récolte que le huitième ! Les prières surérogatoires sont donc utiles pour le Jour du Jugement.



La préférence d’accomplir les prières surérogatoires à la maison :

La preuve qu’il est préférable de faire ses prières surérogatoires dans les maisons est le hadith de Jâbir (رضي الله عنه) qui dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Lorsque l’un d’entre vous à terminé sa prière dans sa mosquée, qu’il donne une part de cette prière chez lui, car Allah fait de cette prière (donc la prière surérogatoire) une lumière dans ta maison. » (Hadith authentique rapporté par Mouslim.)
Un autre hadith de Zayd Ibnou Thâbit dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Faites vos prières chez vous, car la meilleure des prières que peut faire une personne c’est celle qu’il fait chez lui, hormis la prière obligatoire (la prière obligatoire pour les hommes car ils doivent l’accomplir obligatoirement à la mosquée). »
Et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a également dit : « Ne faites pas de vos maisons des tombes. » c’est-à-dire des endroits où il n’y a pas de prière.

Les savants ont cité comme sagesse sur le fait de prier les prières surérogatoires à la maison, le fait de se préserver de l’ostentation. Car chez toi personne ne te voit, et ta prière est faite avec plus de sincérité, que si tu la faisais à la mosquée aux yeux de tous.



Les différentes sortes de prières surérogatoires :

La prière surérogatoire se divise en deux :

1- La prière non restreinte (an-nawafil moutlaqah) :

Ce sont celles qui ne sont pas restreintes ni par la quantité ni par la période. On peut en faire autant qu’on le souhaite et les faire quand on le souhaite, sauf pendant les 3 moments de la journée où il n’est pas permis de prier (voir cours n°4 et 5)


2- La prière restreinte (an-nawafil mouqayyadah) :

Elles sont restreintes par la quantité et le temps. Elles sont connues chez les savants sous le nom de « sounnan ar-rawatib », avant et après la prière. Elles se divisent en 2, celles qui sont recommandées, et celles qui sont préférables.
Le recommandé se situe au dessus du préférable mais en dessous de l’obligatoire. Donc lorsqu’on dit qu’elles sont recommandées, cela signifie que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) ne les a jamais délaissées ou qu’il a conseillé à sa communauté de les faire et de ne pas les négliger.

a- Les prières restreintes recommandées (mou’akkadah) :

Elles sont aux nombres de 10 rak’at. Et là l’auteur a cité le nombre de 10 pour citer un minimum, cependant ce qui est connu de la sounna du Prophète (صلى الله عليه و سلم) est le nombre de 12 rak’at. Et la preuve est le hadith d’Oum Habiba (رضي الله عنها) qui a dit qu’elle a entendu le Prophète (صلى الله عليه و سلم) dire : « Celui qui prie 12 raka’t le jour et la nuit, Allah –soubhanna wa ta’ala- lui construira une maison au Paradis. »
Et dans une autre version de ce hadith, Oum Habiba (رضي الله عنها) a détaillé cela en disant : « 4 rak’at avant la prière de Dohr, 2 rak’at après celle-ci, 2 rak’at après le Maghreb, 2 rak’at après la ‘Icha, et 2 rak’at avant Sobh. »

Et l’auteur a cité le hadith d’Ibnou ‘Oumar (رضي الله عنه) qui dit : « J’ai appris du Prophète (صلى الله عليه و سلم) 10 rak’at, 2 avant Dohr, 2 après Dohr, 2 après le Maghreb, 2 après la ‘Icha, et 2 avant Sobh. » (rapporté par At-Tirmidhi et Al Boukhari) Et Ibnou ‘Oumar a dit que la période avant salat ad-dohr était une heure ou personne ne dérangeait le Prophète (صلى الله عليه و سلم).
Et Hafsa, l’épouse du Prophète (صلى الله عليه و سلم) a informé que lorsque le muezzin faisait l’appel à la prière du Fajr, il priait 2 rak’at.
Un autre hadith qui prouve le nombre de 12 rak’at, est celui de Aïcha (رضي الله عنها) qui dit : « Le Prophète ne délaissé jamais 4 rak’at avant dohr et 2 rak’at avant Sobh. » Or si on rassemble ce hadith avec celui d’Ibnou ‘Oumar, on voit que le nombre des arrawatib est de 12 rak’at.


Like a Star @ heaven Pendant le voyage :
Les prières arrawatib attachées aux prières du dohr, maghreb et ‘icha sont déconseillées. Autrement dit les seules prières surérogatoires a faire pendant le voyage sont les 2 rak’at avant sobh et la prière du Witr. Cependant, selon cheykh ibn Al Outhaymin dit qu’il est permis de prier avant ou après dohr, ou après maghreb et ‘icha, à condition de ne pas avoir l’intention d’accomplir une prière arrawatib, mais d’avoir l’intention de faire une prière non restreinte.


Like a Star @ heaven Les rawatib attachées à la prière du vendredi :
Ibnou ‘Oumar (رضي الله عنه) dit que lorsque le Prophète (صلى الله عليه و سلم) priait el joumou’a, il rentrait chez lui et priait 2 rak’at. Et dans un autre hadith du Prophète (صلى الله عليه و سلم), il est dit : « Celui qui a prié el joumou’a qu’il prie après 4 rak’at. »
Certains savants ont dit que si tu rentres chez toi, tu en fait 2, et si pries à la mosquée, tu en fais 4 (et c’est l’avis de cheykh Al ‘Outhaymin).


Like a Star @ heaven Est-il permis de rattraper arrawatib ?
Si la personne a une excuse valable, elle a oublié ou a dormi, il lui est permis de les rattraper et cela est prouvé par le hadith du Prophète (صلى الله عليه و سلم) qui dit : « Lorsqu’une personne dort ou oublie une prière, qu’elle la fasse au moment ou elle s’en rappelle. »
Et celui qui les a laissés volontairement, il ne lui est pas légiféré de les rattrapées, car ce sont des prières restreintes.


b- Les prières restreintes préférables :

Ce sont les 2 rak’at avant ‘Asr, 2 rak’at avant Maghreb et 2 rak’at avant ‘Icha. La preuve est le hadith ‘Abdillah ibn Moughafal (رضي الله عنه) qui dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Entre les deux adhan il y a une prière, Entre les deux adhan il y a une prière. » Puis la 3ème fois il a dit « Pour celui qui le désire. » (hadith authentique rapporté par Al Boukhari et Mouslim)
Les 2 adhans sont el adhan et el iqama. Et les savants ont jugé ces prières préférables seulement car le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit « Pour celui qui le désire. »

Et il est préférable de faire 4 rak’at avant l’’Asr, car ‘Ali (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) priait avant la prière de ‘Asr 4 rak’at, il les séparait par at-taslim (le salut) sur les anges rapprochés et de ceux qui les ont suivi parmi les musulmans et les croyants. » (hadith authentique rapporté par At-Tirmidhi)
Et il y a aussi le hadith d’Ibn ‘Oumar (رضي الله عنه) qui dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Qu’Allah fasse entrer dans Sa miséricorde toute personne qui a prié avant salat ‘asr 4 rak’at. » (hadith jugé bon, rapporté par At-Tirmidhi et Abou Dawoud).


Like a Star @ heaven La manière dont on accompli les 4 rak’at :
Sur ce sujet les savants ont divergé. Mais la majorité disent que le mieux est de prier ces 4 rak’at en les séparant par une taslim, c’est-à-dire de faire 2 rak’at, puis de se relever pour en accomplir 2 autres. Et ils disent qu’il est cependant autorisé de faire ces 4 rak’at avec un tachahoud au mileu (comme la prière de Dohr par exemple).
Certains vont dire, qu’en faisant les 4 rak’at dans une seule prière, celle-ci sera une ressemblance avec la prière de Dohr. Et ils s’appuient sur la parole du Prophète (صلى الله عليه و سلم) qui dit : « Ne faites pas le Witr (en 3 rak’at) de la même façon que le Maghreb. » C’est-à-dire ne pas faire le witr en 3 rak’at avec 2 tachahoud, ce qui serait une ressemblance avec la prière du Maghreb. Or dans ce hadith le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a parlé spécifiquement du Maghreb et il n’a pas parlé de façon générale. Les savants disent que dans des cas comme celui-ci il n’est pas bon de faire l’analogie.



Ce qui est rapporté des lectures du Prophète (صلى الله عليه و سلم) pendant ses prières :

Selon Aïcha (رضي الله عنها), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Quelles belles sourates que sont les 2 sourates lues lors des 2 rak’at avant el Fajr : « Qoul houwa Allahou ahad » (sourate Al Ikhlâss) et « Qoul yâ ayyouhal kâfiroun » (sourate Al Kafiroun). »

Et selon Ibnou ‘Abbas (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) lisait dans les 2 rak’at avant salat al Fajr « qoulou âmannâ billah wa mâ ounzila ilaynâ… » (sourate Al Baqara, v. 136) dans la 1ère rak’a et « âmannâ billah wach had bi-annâ mouslimoun » (sourate Ali ‘Imran, v. 52) dans la 2ème rak’a. (rapporté par Mouslim et Abou Dawoud)

Et dans une autre version il est dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) récitait aussi dans la 2ème rak’a le verset 64 de la sourate Ali ‘Imran (au lieu du verset 52).
Ibnou Mas’oud (رضي الله عنه) a dit : « Je ne compte plus les fois ou j’ai entendu le Prophète (صلى الله عليه و سلم) réciter pendant les 2 rak’at après la prière du Maghreb et pendant les 2 rak’at avant la prière du Fajr, « Qoul yâ ayyouhal kâfiroun » et « Qoul houwa Allahou ahad ». »

Ce qui est également rapporté comme sounnah lors des 2 rak’at avant Fajr, et qu’elles soient accomplies rapidement, comme la rapporté Aïcha (رضي الله عنها). En décrivant la prière du Prophète (صلى الله عليه و سلم) elle s’est demandée s’il récitait sourate Al Fatiha tellement sa prière lui semblait courte en comparaison des autres prières surérogatoires qu’il effectuait, notamment celles de la nuit qu’il faisait très longue.







Source : EL-WADJÎZ FI FIQHI AS-SOUNNATI WA AL-KITÂBI EL 'AZÎZ DU CHEIKH 'ABDEL-'ADHDIM EL-BADAWI - Le livre de la prière -
Cours audio du frère Abou Anas
retranscrit par Sevamel & Oum Sulaym
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Sounna délaissée : Deux unités de prières à la maison après la prière de l'aïd   Ven 19 Nov 2010 - 18:09


Sounna délaissée : Deux unités de prières à la maison après la prière de l'aïd




الحمد لله والصلاة والسلام على رسول الله ؛ وبعد :

سنة مهجورة
صلاة ركعتين في البيت بعد صلاة العيد

عن أبي سعيد الخدري قال: " كان رسول الله -صلى الله عليه وسلم- لا يُصلّي قبل العيد شيئا، فإذا رجع إلى منزله صَلّى ركعتين ".

الحديث أخرجه ابن ماجه وأحمد وابن خزيمة والحاكم والسيوطي.
و صححه الحاكم ووافقه الذهبي، وحسنه ابن حجر والألباني -رحمهم الله وغفر لهم-
قال الحاكم : هذه سنة عزيزة



Essai de traduction :

Les louanges sont à ALLAH et que les priéres et les salutations soient sur le messager d'ALLAH;

ensuite:

Sounna délaissée : Deux unités de prières à la maison après la prière de l'a3id

D'après Abou Sa3id el khoudry radhiallahu 'anh qui dit :

" Le messager d'Allah -Salla ALLAHOU 3alayhi wa salam- ne priait rien avant l'a3id, mais quand il revenait chez lui, il priait 2 raka3a "



Le hadith est rapporté par ibnou Majah, Ahmad, Ibnou Khouzayma, Al Hakim, As-Souyouty et authentifié par Al Hakim et de même par Ad-dhahaby et Ibnou Hajar et Al Albany RahimahuLlah l'ont rendu hassan (bon) -qu'ALLAH leur fasse miséricorde- et al Hakim a dit : " c'est une chére sounna. "

_____________________


Tiré du site sahab
Revenir en haut Aller en bas
 
Les prières surérogatoires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Les 5 Piliers :: As-Salat et purification :: Les différentes prières, horraires et rattrapage-
Sauter vers: