El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La prière de consultation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9815
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: La prière de consultation   Lun 24 Mai - 10:38

La prière de consultation (al-Istikhâra) (vidéo)



http://3ilm.char3i.over-blog.com/article-28690051.html
Revenir en haut Aller en bas
Oum sajida
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm


Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Re: La prière de consultation   Mar 25 Mai - 17:52

La prière de la consultation n'est pas obligatoire mais méritoire..
Chaykh Muhammad Ibn Sâlih Al-‘Uthaymîn


Question :
La prière de la consultation (al-istikhârah) s’accomplit par deux unités (rak’atân) et [se termine] par l’invocation transmise (ma- thûr) du Messager –Prière et Salut d’Allâh sur lui- [1] mais certains, ô Chaykh l’accomplisse sans la prière [se contentant que de l’invocation]. Quelle est votre directive [face à cela] ?



Réponse :
Il n’y pas de mal en cela car [cette] prière et une sunnah [non obligatoire]. S’il la délaisse, pas de péché [à cause de son délaissement et] tant qu’il se le limite à l’invocation, alors, pas de mal, mais se sera [tout de même] un moins alors que s’il joint la prière à l’invocation, [son acte] sera plus complet et il aura accomplit une sunnah.



__________________________________________
[1] : Lorsque le musulman se trouve face à une affaire (un projet par exemple) dont il ignore si elle sera bonne où pas, il fait ses ablutions, prie deux rak’ah et après la salutation final il invoque son Seigneur par l’invocation ci-dessous. Enfin, il poursuit ce qu’il a décidé. Si cela est un bien pour lui, elle se concrétisera par la volonté d’Allâh. Dans le cas contraire, Il l’en détournera.

Like a Star @ heaven D’après Djâbir Ibn ‘Abdu-llâh –l’Agrément d’Allâh sur eux- : « Le Messager d’Allâh –Prière et Salut d’Allâh sur lui- nous enseignait la consultation dans toutes les décisions à prendre comme il nous enseignait le Coran. Il disait :
« Lorsque l’un de vous décide de faire quelque chose, qu’il fasse deux rak’ât autres que les prières obligatoires, puis qu’il dise :
Ô Seigneur ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder le pouvoir de Ton pouvoir et je Te demande de Ton immense générosité. Car Tu es certes capable et je suis incapable, Tu sais tout tandis que moi je ne sais pas, et c’est Toi le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu. Ô Seigneur ! Si Tu sais que cette chose – et il nomme clairement la chose en question – est une source de bien pour moi dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’Au-delà) destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi. Et si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’Au-delà) détourne-la de moi et détourne-moi d’elle et prédestine-moi le bien là où il se trouve puis rends-moi satisfait de cette décision. » »
(Al-Bukhârî n° 6841- traduction tirée de : Hisnu-lmuslim… - La citadelle du Musulman… par Sa’îd Ibn Wahf Al-Qahtânî. Arabe/français. Editions Anas. P.82 à 85, chap.26, du’â- n°74).


L’invocation en phonétique :
« allâhumma inni astakhîruka bi ‘ilmika, wa astaqdiruka biqudratika, wa as-aluka min fadlikal-azîmi fa innaka taqdiru wa lâ aqdiru, wa ta’lamu wa lâ a’lamu, wa anta ‘allâmu-lghuyûbi, allâhumma in kunta ta’alamu anna hâdha-lamra (ici on nomme son affaire) khayrun lî fî dînî wa ma ‘âchî wa ‘âqibati amrî (ou il dit : ‘âdjilihi wa âdjilihi) faqdurhu lî wa yassirhu lî thumma bârik lî fîhi, wa in kunta ta’lamu anna hâdha-lamra charrun lî fî dînî wa ma ‘âchî wa ‘âqibati amrî (ou il dit : ‘âdjilihi wa âdjilihi) fasrifhu ‘annî wasrifnî ‘anhu wâqdur lîya-lkhayra haythu kâna thumma ardinî bihi. »


Traduction : Mukhlisun
Lien de l’article : http://mukhlisun.over-blog.com/article-6229693.html
Lien de la fatwah : http://www.sahab.com/go/fatwa.php?id=817
Wa-llâhu ta’âlâ a’lam – Des remarques sur la traduction ? Contactez-nous : mukhlisun@hotmail.com
Publié dans : Prière
Par salafidunord
Revenir en haut Aller en bas
Oum sajida
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm


Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Re: La prière de consultation   Mar 25 Mai - 17:55

La prière de consultation - Salat d'Al Istikhara
Sheykh Muhammad Nasîr al Din Al Albânî


Dans le hadith : « Jabir b. ‘Abdullah : le Messager d’Allah nous enseignait la consultation dans toutes les décisions à prendre comme il nous enseignait le Coran ».

Il disait : « Lorsque l’un de vous décide de faire quelque chose qu’il fasse deux rak’ahs autres que les prières obligatoires, puis qu’il dise :
« Ô Seigneur ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder le pouvoir de Ton pouvoir et je Te demande de Ton immense générosité. Car Tu es certes capables et je suis incapable.

Tu sais tout tandis que moi, je ne sais pas et c’est toi le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu. Ô Seigneur ! Si Tu sais que cette chose [et tu nommes clairement la chose en question] est une source de bien pour moi dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi.

Et si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) détourne-la moi et détourne-moi d'elle et prédestine-moi le bien là ou il se trouve puis rends-moi satisfait de cette décision ».


N’éprouvera jamais de remords celui qui consulte son Seigneur et prend conseil auprès des hommes croyants vertueux et agit avec détermination dans toutes ses affaires, Allah le Glorieux a dit :
« Et consultes-les à propos des affaires, puis une fois que tu t’es décidé, confie-toi donc à Allah »

Qatada a dit : « Si des personnes se consultent dans leurs affaires (en vue de plaire à Allah), Allah les guidera vers la chose la meilleur pour eux ».


Extrait de son livre « l’authentique de al-kalim al-Tayyib (les bonnes paroles »
Revenir en haut Aller en bas
Oum sajida
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm


Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Re: La prière de consultation   Mar 25 Mai - 17:58

La prière de consultation - Salat d'Al Istikhara
Sheikh Mohammed ibn Saleh Al-Otheimine


Question :
Quel est la règle de la Salât d’ Al Istikhâra (invocation à Allah pour guider le fidèle vers la bonne décision) ? Peut-on faire l’invocation d’ Al Istikhâra après la Sâlat de salutation de la mosquée ou d’Ar-Râtibah ?


Réponse :
Al Istikhâra est une invocation faite quand la personne est sur le point de faire quelque chose importante ou le prendre une décision, mais elle hésite entre la faire ou ne pas la faire.

Si la personne penche vers une ou l’autre des deux décisions ‘faire ou ne pas faire ‘, il n’est pas permis ce cas de recourir à l’Istikhara. Le Prophète faisait tant de chose et n’avait point recours à l’Istikhara. Il n’y a pas de hadith qui dit qu’il fit cette Salât. Quand un homme veut faire la Salât, s’acquitter de la Zakât, s’éloigner des interdits ou bien s’il s’apprête à manger, boire ou dormir, il n’est pas permis de faire la Salât de l’Istikhara.

Il ne faut pas non plus réciter l’invocation de l’Istikhara après la Salât de salutation de la mosquée ou après la Salât surérogatoire Ar-Ratibah, car l’intention n’y est pas. Le Hadith sur ce sujet sujet est clair, il faut avoir l’intention de faire la Salât de l’Istikhara, sinon elle n’a pas obéià l’ordre du Prophète.

Si la personne a déjà l’intention de faire l’Istikhara avant la Salât de la salutation ou celle d’Ar-Ratibah, cela signifie qu’elle lui suffit, étant donné que la Hadith :
« Qu’il fasse deux Rak’ahs en dehors de la Salât prescrite » ¹.

Ainsi, l’exception ne concerne que la Salât prescrite. Il est probable qu’elle ne lui suffit pas, car le Prophète dit :
« S’il a la volonté de faire quelque chose », alors qu’il fasse deux Rak’ahs ».

A mon avis, cela prouve que ces deux Rak’ahs ont seulement pour but de faire ‘Al Istikhâra il est plus préférable, pour moi, de faire deux Rak’ahs indépendantes pour cette invocations.


__________________________________________
¹ : Cité par Al-Boukhari dans le livre des invocations, chapitre de l'invocation pour l’Istikhara
Source : Extrait de Arkan Al Islam – question 292 - Sheikh Mohammed ibn Saleh Al-Otheimine
Source : http://www.fbs.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Répéter la prière d’El-Istikhâra    Mar 12 Oct - 10:59

Répéter la prière d’El-Istikhâra

Cheikh Mohamed Ali Ferkous (Qu' Allah le préserve)



La question :

Est-il permis dans la Charia de répéter la prière d’El-Istikhâra (consultation) ? Et est-ce que cela est considéré comme une insistance dans l’invocation ?


La réponse :

Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.


Ceci dit :


En effet, la prière d’El-Istikhâra est prescrite dans la Charia sans qu’il y ait une divergence d’opinion entre les Ulémas à son sujet.

Par ailleurs, je ne connais pas que la prière d’El-Istikhâra peut être répétée au sujet de la même chose pour laquelle la personne a eu l’intention de faire la prière en voulant du bien dans son accomplissement ou son délaissement.

Cependant, la personne peut répéter la prière d’El-Istikhâra pour un autre point du même sujet, vu la différence qu’il y a entre les points [du même sujet].


D’autre part, quand la personne fait sa prière d’El-Istikhâra, elle doit s’orienter vers la chose dans laquelle elle sera à l’aise, sans qu’elle s’en remette à une satisfaction mêlée à une passion qu’elle éprouvait avant de faire la prière d’El-Istikhâra. Toutefois, il est permis de répéter l’invocation dans la même prière d’El-Istikhâra, car Mouslim a rapporté dans son « Sahîh » que : « Lorsque le Prophète faisait une invocation, il la répétait trois fois »[1].

Le savoir parfait appartient à Allah عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.




[1] Rapporté par Mouslim, chapitre du « Djihad et des expéditions » (hadith 4750) par l’intermédiaire d’Ibn Mass`oûd رضي الله عنه.

Source : http://www.ferkous.net
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9815
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La prière de consultation   Ven 22 Oct - 22:09

La prière de la consultation

Cheykh 'Abdel 'Adhdim El Badawi



La prière de la consultation (salat el Istikhara)

Il est préférable pour celui qui est décidé d’accomplir une chose de consulter Allah (soubhanna wa ta’ala) sur cette chose. Les savants disent que l’istikhara tu l’as fait sur une chose que tu t’apprêtes à faire. Si ce n’est pas une chose que tu t’apprêtes à faire, il n’est pas légiféré de faire cette salat, comme le dit Cheykh Al Abani.
Selon Jâbir ibnou ‘Abadillah (رضي الله عنه) : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) nous a enseigné la consultation (c-à-d la prière de la consultation) dans chaque chose comme il nous enseignait une sourate du Coran. Et il disait : « Lorsque l’un d’entre vous à l’intention de faire quelque chose, qu’il fasse 2 rak’at en dehors des prières obligatoires, puis qu’il dise : « Ô Allah, je Te consulte en vertu de Ta science, je Te demande en vertu de ton pouvoir, je T’implore de me faire bénéficier de Tes immenses faveurs, car Tu as pouvoir sur toute chose et j'en suis dépourvu. Tu sais alors que moi je ne sais pas, et Tu es le Parfait Connaisseur de l'invisible. Ô Allah, si Tu sais que cette affaire (en citant l'affaire dont il s'agit) est un bien pour moi, dans ma religion et dans ma vie, pour mon avenir immédiat et lointain, destine-la moi, facilite-la moi, et bénis-la pour moi. Et si tu sais que cette affaire (en citant l'affaire dont il s'agit) est un mal pour moi, dans ma religion, ma vie et ma fin, alors éloigne-la de moi et éloigne-moi d'elle. Puis destine-moi le bien où qu'il se trouve et fais que j'en sois satisfait. » » » (rapporté par Al Boukhari, at-Tirmidhi et Abou Dawoud)
Cette invocation doit être dite après la prière.

Concernant le faite de lever les mains pendant la dou’a, cela est variable. Car il y a des invocations ou le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a toujours levé les mains comme par exemple lors de la demande de la pluie, lors du qounout el witr ou pendant l’invocation du Hajj sur un des monts As-Safa et Al Marwa. Pour ces cas là il est légiféré de lever ses mains. Cependant dans d’autres moments le Prophète (صلى الله عليه و سلم) n’a pas levé les mains. Et les savants ont dit qu’il est autorisé de lever ses mains de temps en temps, car il y a un hadith du Prophète (صلى الله عليه و سلم) qui dit : « Allah (ta’ala) a honte de ne pas exaucer l’invocation de celui qui l’invoque en levant ses mains. » (hadith authentique) Ce hadith nous prouve qu’on faire cela mais pas tout le temps au risque de tomber dans l’innovation.






Source : EL-WADJÎZ FI FIQHI AS-SOUNNATI WA AL-KITÂBI EL 'AZÎZ DU CHEIKH 'ABDEL-'ADHDIM EL-BADAWI - Le livre de la prière -
Cours audio du frère Abou Anas
retranscrit par Sevamel, Oum Sulaym & Oum Mouqbil
Revenir en haut Aller en bas
Umm Abdillah
Modé Anim
Modé Anim


Nombre de messages : 733
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: De la prière dite de Consultation ( Al Istikhara )   Lun 29 Fév - 16:16


De la prière dite de Consultation ( Al Istikhara )



"Jâber Ibn ‘Abdullah – qu’Allah les agrée tous les deux – a rapporté :

«Le Messager d’Allah Salallahu 'Alay'i Wa Salam nous enseignait la consultation dans toutes les décisions à prendre comme il nous enseignait le Coran.»

Il disait : « Lorsque l’un de vous décide de faire quelque chose, qu’il fasse deux rak’ât autres que les prières obligatoires, puis qu’il dise :

Ô Seigneur ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder le pouvoir de Ton pouvoir et je Te demande cde Ton immense générosité. Car Tu es certes capable et je suis incapable, Tu sais tout tandis que moi je ne sais pas, et c’est Toi le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu. Ô Seigneur ! Si Tu sais que cette chose – et il nomme clairement la chose en question – est une source de bien pour moi dans ma religion, dan s ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi. Et si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) détourne-la de moi et détourne-moi d’elle et prédestine-moi le bien là où il se trouve puis rends-moi satisfait de cette décision.

N’éprouvera jamais de remords celui qui consulte son Seigneur et prend conseil auprès des hommes croyants vertueux et agit avec détermination dans toutes ses affaires, Allah le Glorieux a dit : « Et consulte-les à propos des affaires, puis une fois que tu t’es décidé, confie-toi donc à Allah. »"


اللّهُـمَّ إِنِّـي أَسْتَخيـرُكَ بِعِاْـمِك، وَأسْتَقْـدِرُكَ بِقُـدْرَتِـك، وَأَسْـألُـكَ مِنْ فَضْـلِكَ العَظـيم، فَإِنَّـكَ تَقْـدِرُ وَلا أَقْـدِر، وَتَـعْلَـمُ وَلا أَعْلَـم، وَأَنْـتَ عَلاّمُ الغُـيوب، اللّهُـمَّ إِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ- وَيُسَـمِّي حاجَتَـه - خَـيْرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاقْـدُرْهُ لي وَيَسِّـرْهُ لي ثـمَّ بارِكْ لي فيـه، وَإِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ شَـرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاصْرِفَهُ عَنِّي وَاصْرِفْنِي عَنْهُ وَاقْـدُرْ لي الخَـيْرَ حَيْـثُ كانَ ثُـمَّ أَرْضِـني بِـه




Allâhumma innî astakhîruka bi-cilmika wa astaqdiruka bi-qudratika, wa as-aluka min fadlika-l-cazîmi. Fa-innaka taqdiru wa lâ aqdiru, wa taclamu wa lâ aclamu, wa anta callâmu-l-ghuyûbi. Allâhumma in kunta taclamu anna hâdhâ-l-amra (que l'on explicite) khayrun lî fî dînî wa macâshî, wa câqibati amrî (ou : câjilihi wa âjilihi) fa-qdurhu lî, wa yassirhu lî, thumma bârik lî fîhi. Wa in kunta taclamu anna hâdhâ-l-amra (que l'on explicite) sharrun lî fî dînî wa macâshî, , wa câqibati amrî (ou : câjilihi wa âjilihi) fa-srifhu cannî, wa srifnî canhu, wa qdur lî-l-khayra haythu kâna thumma arddinî bihi.

Source: http://www.hisnulmuslim.com/index-page-chapitre-id_chapitre-26-lang-fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Umm Abdillah
Modé Anim
Modé Anim


Nombre de messages : 733
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Quelles sont les signes indicateurs après avoir fait la prière de consultation ?    Lun 14 Mar - 8:19


Quelles sont les signes indicateurs après avoir fait la prière de consultation ?


L’ifta


Question:

Lorsqu’un homme vient me demander en mariage et que je connais des choses à son sujet, dois-je accomplir la prière de consultation avant de le voir et est-ce que le signe indicateur de la réussite de ce projet après la consultation se réalise par le biais d’une vision dans un rêve ou autre ? Éclairez nous qu’Allah vous récompense.

Réponse:

Il t’est permis d’effectuer la prière de consultation avant de le voir ou après et le signe indiquant qu’il faille mener a bout l’affaire à propos de laquelle tu as consulté ou l’abandonner vient de ce que la personne ressent dans son cœur comme sérénité et acceptation de la chose comme étant un bien.

Ou si elle ressent une barrière dans son cœur et un nœud à ce sujet c’est que cette affaire est sans doute un mal pour elle donc qu’elle l’abandonne pour autre chose. Et c’est Allah qui accorde la réussite.

Que les prières et bénédictions d’Allah soient sur notre prophète ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Fatawa l Lajna Da-ïma / vol.29 – p.57– n° 13610 traduit par SalafIslam.fr

Source: http://salafislam.fr/quelles-sont-les-signes-indicateurs-apres-avoir-fait-la-priere-de-consultation-lifta/
Revenir en haut Aller en bas
 
La prière de consultation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Les 5 Piliers :: As-Salat et purification :: Les différentes prières, horraires et rattrapage-
Sauter vers: