El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La fête dite nationale en Islâm

Aller en bas 
AuteurMessage
UmmZayneb
Admin ANIM
Admin ANIM
avatar

Nombre de messages : 6639
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: La fête dite nationale en Islâm   Dim 25 Mar 2018 - 12:37

La fête dite nationale en Islâm


Shaykh Al Fawzan


Question: est-il permis de célébrer les jours comme la fête des mères, la fête des pères, la fête des enseignants, la fête nationale, le jour de l’an etc.

Shaykh Al Fawzân : ce sont des aids et les musulmans n’ont que deux aids : aid el fitr et aid al adhâ. Aid al fitr étant après l’accomplissement du jeûne et aid al adhâ après l’accomplissement de la station à arafa. Et ils se font après l’exécution de deux piliers de l’Islâm: le jeûne et le hajj.

Et les musulmans n’ont pas d’autres aids que ces deux-là et ce qui est autre qu’eux alors ils font partie des aids de la jâhiliyya, qu’on les nomme ‘jour’ ou ‘semaine’ ou tout autre nom. Al aid est ce qui se répète et revient : il revient tous les ans ou semaines ou tous les siècles etc. Ce qui revient et se répète dans le temps ou lieu alors cela s’appelle « aid ».

Et les musulmans n’ont pas de aid si ce n’est ceux qui sont temporels, à savoir : aid al fitr et aid al adhâ. Et ils n’ont pas de aid relatif à un lieu sauf pour les trois mosquées -la mosquée sacrée, la mosquée (dite) prophétique et la mosquée al aqsâ- et minâ, arafa, muzdalifa où l’on se réunit tous les ans pour l’adoration d’Allâh Azza wa Jall.

Source : http://cerclesciences.fr/fete-dite-nationale-islam/
Revenir en haut Aller en bas
 
La fête dite nationale en Islâm
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Assounnah, Ahadith, Bida'a :: Bida'a-
Sauter vers: