El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Féliciter celui qui est touché par un bienfait religieux ou mondain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umm Abdillah
Modé Anim
Modé Anim


Nombre de messages : 733
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Féliciter celui qui est touché par un bienfait religieux ou mondain   Lun 4 Avr 2016 - 16:54


Féliciter celui qui est touché par un bienfait religieux ou mondain



Il y a un long Hadîth racontant le repentir de Ka'b Ibn Malik ( رضي الله عنه ), c’est l'un des trois Compagnons qui restèrent en arrière lors de l’expédition de Tabuk. Cette histoire a fait pleurer l’Imâm Ahmad Ibn Hanbal

Pour lire l’intégralité du Hadîth cliquer ici


Ka'b Ibn Malik ( رضي الله عنه ) raconte :

الناس فوجا فوجا يهنئوني بالتوبة ويقولون لتهنئك توبة الله عليك حتى دخلت المسجد فإذا رسول الله صلى الله عليه وسلم جالس في المسجد وحوله الناس فقام طلحة بن عبيد الله يهرول حتى صافحني وهنأني


« [..] Cependant, les gens m’accueillaient par groupes pour me féliciter du repentir et me disaient :

« Réjouis-toi qu’Allah a accepté ton repentir.

« Finalement, j’entrai à la mosquée ; le Messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) y était assis au milieu des gens.
Talba Ibn ‘UbaydilLah se leva et se précipita à ma rencontre. Il me serra la main et me félicita [...] »



Source : L'Imam Al-Boukhari (4418) ainsi que l'Imam Muslim (2769)


COMMENTAIRE


Ibn al-Qayyim :

« Ce Hadith contient la preuve qu’il est recommandé de feliciter celui qui a été touché par un bienfait religieux, de se lever vers lui quand on le rencontre et de lui serrer la main [...] »

Source: Zâd al-Ma'âd (3/585) - زاد المعاد في هدي خير العباد



BENEFICES TIRES DE CE HADÎTH

La recommandation de Féliciter celui qui est touché par un bienfait.

La permission de se lever vers lui dans le but d'aller à sa rencontre pour le féliciter.

Ibn Hajar al-Asqalânî :

« Le fait de se lever vers celui que l'on souhaite féliciter n'est pas interdit car cela est réaliser dans le but de le féliciter et non pas dans le but de le saluer ou de l'honorer. »

Source: Fath al-Bâri (7/731) -  فتح الباري شرح صحيح البخاري » كتاب المغازي » باب حديث كعب بن مالك


Est-il permis de féliciter le Kafir (mécréant) dans cette situation ?

A cette question les savants dont Cheikh al-‘Utheymine explique que :

S'il s'agit de le féliciter à l'occasion d'une de leur fêtes religieuses, cela est strictement interdit.

S'il s'agit de le féliciter lorsqu'il est touché par un bienfait mondain (Naissance, construction d'une maison....) :


Il n y a aucun mal à le faire s' y a dans cela un intérêt comme par exemple est un moyen de Da'wah ou comme dans le cas ou il fait parti de l'habitude de ce Kafir de nous féliciter quand on est toucher par un bienfait mondain, dans ce cas il n y a pas de mal à le féliciter nous aussi.

S'il n y a aucun intérêt (Maslahat), dans ce cas on ne doit pas le feliciter.


Source: Tawjih ar-Raghibine Ilâ Ikhtiyârate (305) - توجية الراغبين الى اختيارات الشيخ ابن عثيمين


A noter que l'Imam As-souyouti a écrit un livre (وصول الأماني بأصول التهاني) consacré uniquement au sujet des félicitations ( ce qui est permis, conseillé, interdit ect…).


Source: http://www.sunan-mahjura.com/#!feliciter-celui-qui-est-touche-par-un-bi/cm8e


Dernière édition par Umm Abdillah le Ven 8 Avr 2016 - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Féliciter celui qui est touché par un bienfait religieux ou mondain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: Bon comportement, actions louables...-
Sauter vers: