El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Allah pardonne à ma Communauté l'erreur et l'oubli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Layina Umm Adam
Moujtahidah 2 fois
Moujtahidah 2 fois


Nombre de messages : 2255
Date d'inscription : 03/09/2013

MessageSujet: Allah pardonne à ma Communauté l'erreur et l'oubli   Ven 15 Mai 2015 - 19:18

Allah pardonne à ma Communauté l'erreur et l'oubli


Al-Iftâ'




__________________________


La question 5 de la Fatwa numéro ( 4246 ) :

Q5 : Quelle est la signification de la parole du Prophète, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam, suivante :  Allah a pardonné à ma Oumma les péchés faits par erreur, par oubli et ce à quoi ils ont été contraints. ?

R5 : Ce hadith a été rapporté par Ibn Mâdja d'après Abou Dharr Al-Ghifârî, qu'Allah soit satisfait de lui, d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Il a été également rapporté par At-Tabarânî dans son ouvrage intitulé "Al-Kabîr" et par Al-Hâkim dans son ouvrage intitulé "Al-Moustadrak", les deux sont rapportés d'après Ibn `Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, qui l’avait rapporté d'après le Prophète, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam. Al-Hâkim a dit : Ce hadith est authentique (Sahîh) suivant les conditions de validité, exigées par Al-Boukhârî et Mouslim. Abou Hâtim a dit : "Ce hadith n'est pas confirmé". L'érudit Ibn Hadjar l’a transcrit, d’après lui, dans son ouvrage intitulé "Bolough Al-Marâm". 

De même, le hadith fut rapporté par At-Tabarânî dans l'ouvrage intitulé "Al-Kabîr" d'après Thawbân, qu'Allah soit satisfait de lui, l'esclave affranchi du Prophète, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam ; mais avec une chaîne de transmission jugée faible (Da`îf). Comme l'a dit Al-Haythamî dans l'ouvrage intitulé "Madjma` Az-Zawâ'id". "L'erreur -ici- c'est le contraire du délibéré et l'oubli est le contraire du rappel et la conservation ou l'apprentissage. Cela signifie qu'Allah, Exalté Soit-Il, a honoré Son Prophète Mohammad, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam, à travers sa communauté en ce sens qu'il ne sera pas fait grief à quiconque parmi eux qui enfreindrait une interdiction ou négligerait une obligation, par erreur ou par oubli. Ce dernier ne serait pas considéré, par conséquent, au regard du jugement du Très-Haut, comme pécheur.


  • Pour ce qui est du fait de corriger ce qu'il a commis comme faute par erreur dans les obligations qui lui incombent ou par oubli, et ce dont il est redevable pour avoir accompli des interdits, cela relève des preuves détaillées (tirées de la charia). Il pourrait être passible d'une peine légale, telle que l’obligation de verser le prix du sang ou l'expiation, en cas d'homicide involontaire ou corriger ce qu'il avait fait par oubli ou par erreur, telles que les prosternations de la distraction (pendant la prière) ou le rattrapage d'une prière oubliée ou la punition relative au fait de chasser à la Mosquée Sacrée ou son expiation. Il se peut qu'il ne soit redevable de rien, tel le fait de rattraper le jeûne si un individu a rompu son jeûne par oubli ou l'expiation d'un parjure si l'individu a parjuré par oubli.



  • Il en est de même pour celui qui est contraint, qui n'a aucun moyen de se soustraire, qu'en accomplissant ce qu'il est contraint de faire comme interdit, dans ce cas, ce dernier ne sera pas considéré comme un pécheur parce qu'il a agi de la sorte sous la contrainte, tant que son cœur est empli de foi, désapprouvant ce qu'il est contraint de commettre comme interdit. Il ne les considère pas comme licite à l'exception du crime commis sous la contrainte, il sera redevable de péché pour avoir tué celui qu'il a été contraint de tuer, compte tenu qu'il a ôté la vie à autrui, pour sauver sa personne.



  • Mais lorsque la contrainte porte sur le délaissement d'un devoir, alors nul grief à cela. Il appartiendra à la personne contrainte de s'en acquitter une fois la contrainte levée, tel que requis par les preuves.


Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')


SOURCE : http://www.alifta.com/Fatawa/FatawaChapters.aspx?languagename=fr&View=Page&PageID=359&PageNo=1&BookID=11
Revenir en haut Aller en bas
 
Allah pardonne à ma Communauté l'erreur et l'oubli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Assounnah, Ahadith, Bida'a :: Explication de Hadith-
Sauter vers: