El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La mixité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9829
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: La mixité   Mer 21 Jan 2009 - 20:12

Les preuves claires de la mixité entre
les hommes et les femmes selon le Qour ' an
et la sunna et  la réfutation des gens
de l ' ignorance et de la passion





Ce travail à été réalisé , par le frère Abou Hammad
 

Frère de Montréal , ancien étudiant à Médine , à assister aux dourouss de :

* shaykh Ibrahim ar-Rouhaylî,
* shaykh Khaalid ar Raddadî,
* shaykh oubayd al Jâbirî,
* shaykh sâlih al fawzân .

Ce frère a rencontrer shaykh Ibn Baz , lorsque celui ci s'est déplacer, a médine dans le but d'enseigner Al outhoul ath thalatha ainsi que Shaykh al 'Otheymin ( rahimahoum Allah ) .


Download lespreuvesdel_interdictiondelamixit.pdf

TIREE DU SITE AHLOUL HADITH
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9829
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La mixité   Mer 21 Jan 2009 - 20:14

Le danger de la mixité entre hommes et femmes
particulièrement dans les lieux de travail



Shaykh Abdul-Aziz Ibn Baz




La louange est à Allah, le Seigneur des mondes et que la prière et la paix soient sur son messager digne de confiance, sur toute sa famille et ses compagnons.


cet appel est fait malgré son opposition aux conditions de Shari'a, qui exige que la femme reste à la maison afin d'accomplir les devoirs qui lui sont particuliers.


Il y a beaucoup de preuves authentiques qui interdisent l’isolement d’un homme et d’une Ajnabiya (littéralement une femme étrangère, cela inclue toutes les femmes que l'homme peut épouser), son regard sur elle et tout ce qui met sur la voie de ce qu'Allah le Très-Haut a interdit. Ils sont sans équivoque sur l'interdiction de la mixité des hommes et des femmes, parce que cela mène à ce qui n'est pas recommandable.


L’éloignement de la femme de sa maison, qui est son domaine et sa base dans cette vie, est son éloignement de la nature dont Allah l’a dotée.


Donc, l'appel aux femmes à se rendre en un endroit rempli d'hommes est un fait important, de grand danger pour la société islamique.

La mixité est une des causes principales de la fornication, qui fragmente la société, abaisse sa valeur et mine sa moralité.

Il est clair qu'Allah, le Béni, le Glorifié, créa pour les femmes un physique particulier, qui diffère complètement du physique de l'homme. Avec cela, Il l'a préparé à s'acquitter de ses devoirs dans sa maison et parmi les femmes.
Il est clair qu'Allah, le Béni, le Glorifié, créa pour les femmes un physique particulier, qui diffère complètement du physique de l'homme. Avec cela, Il l'a préparé à s'acquitter de ses devoirs dans sa maison et parmi les femmes.

Et en raison de cela, plonger les femmes parmi les hommes doit être considéré comme un rejet de sa nature.

C'est une grande injustice envers la femme et c'est l'extinction de sa personnalité. L’effet (provoqué par cela) est transmis aux hommes et femmes de la génération suivante.

L'islam a conçu tant pour le mari que pour la femme des devoirs particuliers et il est obligatoire pour chacun d'entre eux de les accomplir afin que la construction de la société, à l'intérieur et à l'extérieur de la maison, puisse être achevée.

L'homme est responsable de la dépense et du gain tandis que la femme est responsable dans le fait d'apporter aux enfants la tendresse et l'affection, allaiter le bébé, le sevrer et tous les autres devoirs qui lui sont appropriés, comme l'enseignement au jeune et la gestion de leurs études, leurs soins médicaux et ainsi de suite.


Pour la femme, le fait d'abandonner ses devoirs est semblable à la ruine de la maison et de ses occupants et donc, par conséquence, l’éclatement de la famille, au point que la société ne devient qu’une forme, une image sans réalité ni signification.

Allah le Sublime, le Glorifié dit :


"Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens(...)"

verset 34 sourate 4



Ce noble verset signale qu'Allah a créé comme coutume le fait que l'homme a la tutelle sur les femmes et est un degré au-dessus d'elles.
Ce noble verset signale qu'Allah a créé comme coutume le fait que l'homme a la tutelle sur les femmes et est un degré au-dessus d'elles.

La signification du fait qu'Allah ordonne à la femme de s'établir dans sa maison, et l'interdiction pour elle d'être mutabarija (c'est à dire une femme qui expose la beauté qu'elle doit obligatoirement voiler et qui excite les désirs des hommes), est la prohibition de Al-Ikhtilat, qui est la mixité dans les lieux de travail, d'achat et de vente, de repas ou dans le voyage et ainsi de suite.

Ceci parce que plonger une femme dans ces endroits l’amène à tomber dans ce qui est interdit et c'est une violation de l’ordre d'Allah et une négligence de Sa Loi, à laquelle la femme musulmane doit se soumettre.



Le Qu'ran et la tradition du prophète (salallahu 'alayhi wa sallam) montrent tous deux que le mélange des sexes et tout ce qui pourrait y mener, n'est pas permis.

Allah, le Sublime, le Glorifié dit :


"Restez dans vos foyers ; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah). Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement."

sourate 33 verset 33


Ainsi Allah a commandé aux Mères des croyants - et toutes les femmes musulmanes sont incluses dans cette injonction, de s'établir dans leurs maisons parce qu'il y a en cela leur protection et leur éloignement des causes d'immoralité.

Une femme quittant sa maison sans nécessité pourrait mener à At-Tabarruj et d'autres maux.

On leur commande aussi d’accomplir des actes pieux, comme la perfection dans la Prière, l’acquittement de la Zakat et l'obéissance à Allah et à Son messager (salallahu ' alayhi wa sallam), qui la protègent de commettre des actions viles et répréhensibles.


Elles sont alors dirigées vers ce qui leur profitera dans ce monde et l'autre, qui est d’être en contact continuel avec le Qur'an et les traditions prophétiques, qui tous deux éloignent les impuretés venant du coeur et le purifie de l'iniquité, guide à la Vérité et à ce qui est correct.


Allah le Glorifié ,  dit :


"Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles(c'est à dire qu'elles sont complètement cachées excepté les yeux ou l'un des yeux pour voir la route) : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

sourate 33 verset 59


Donc Allah a ordonné à Son prophète (salallahu ' alayhi wa sallam), le transmetteur du message de son Seigneur, de dire à ses femmes et à ses filles et à toutes les femmes des croyants de se couvrir avec leur Jalabib si elles doivent sortir pour un besoin particulier, afin qu'elles ne subissent pas le mal des gens aux coeurs corrompus.

Ainsi, si cette affaire est d'une telle importance, alors imagine son entrée dans les lieux des hommes, se mélangeant avec eux, leur exposant leur besoin par l'emploi et en conséquence, abandonnant beaucoup de sa féminité et perdant sa modestie.

Tout cela, pour réaliser une égalité des deux sexes qui sont différents tant dans la signification que dans la forme.


Allah le Glorifié, dit :


"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C'est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu'ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur khimar sur leurs Juyub (c'est à dire leur corps, leur visage, leur cou et leur poitrine)(...)


sourate 24


Allah a commandé à Son prophète (salallahu 'alayhi wa sallam), d'informer les croyants de baisser leur regard et de se garder de commettre l'adultère et la fornication, et ensuite Il a précisé que c'était ce qu'il leur convenait.

Il est clair que garder le contrôle de soi contre l'adultère et la fornication se réalise en évitant ses causes et il n'y a aucun doute que ne pas baisser le regard et le mélange d'hommes et de femmes au travail et ailleurs sont parmi ses causes principales.



Donc Allah a ordonné aux femmes croyantes de baisser leur regard et d'être chaste et de ne pas montrer leurs ornements, sauf ceux qui sont ouvertement apparents, Il a aussi commandé qu'elles laissent leur voile tomber sur leurs poitrines, ce qui comprend la couverture de la tête et du visage.



Ainsi comment le fait de baisser le regard et de voiler les ornements d'une femme peuvent-ils être réalisés quand elle va travailler avec des hommes et se mélange avec eux, tout ce qui garanti la réalisation de ce dont elle doit de méfier.


Comment est il possible à une femme musulmane de baisser son regard alors qu'elle est côte à côte avec Al-Ajnabi (littéralement un homme étranger. Cela inclue tous ces hommes que l'on permet à une femme d'épouser selon la Loi Islamique), sous le prétexte qu'elle participe avec lui ou est égale à lui dans tout ce qu'il fait ?


Allah a interdit toutes ces causes prohibées et Il a commandé aux femmes de ne pas employer un discours séduisant avec les hommes parce que cela peut éveiller chez les hommes un désir des femmes.

Allah, l’Exalté dit :


" ô femmes du Prophète ! Vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le c½ur est malade [l'hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent."

sourate 33


Ce qui est signifié est la maladie du désir, comment peut-elle être évitée alors qu’on mélange les sexes ?


Ce qui est tout à fait clair est que si elle part pour le travail avec les hommes elle parlera certainement avec eux et ils parleront avec elle, et elle ornera son discours pour eux et eux pour elle.


En plus de cela, shaytan fait appel à l'immoralité et y appelle les gens, jusqu'a ce qu'ils deviennent sa proie. Donc Allah dans Sa sagesse a ordonné aux femmes d'être voilé.


Ceci seulement parce que parmi les gens il y a ceux qui sont justes et purs et d'autres qui sont des adultères et fornicateurs. Ainsi, se voiler/se cacher empêche, insha Allah, la tentation, gêne ses causes et par cela la pureté du coeur est atteinte, tant pour les hommes que les femmes, aussi bien que l'éloignement du soupçon et de l'accusation.


"(...) Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un voile : c'est plus pur pour vos c½urs et leurs coeurs... "

sourate 33


Et la meilleure protection pour une femme, après la couverture de son visage et de son corps par des vêtements, est sa maison .

L'Islam a interdit aux femmes de se mélanger avec Al-Ajanib (pluriel de Al-Ajnabi), pour qu'elle ne s'expose pas à la tentation, directement ou indirectement.

Il exige qu'elle reste à la maison et ne sorte que quand elle est obligée de le faire avec la décence exigée par l'islam.



Allah a nommé le fait qu’elle reste dans sa maison Qararan (c'est-à-dire être installé, stable) et dans cela il y a la plus subtile des significations, parce qu'elle contient sa stabilité, la tranquillité et le plaisir de son coeur.



Quitter cette stabilité mène à la perturbation de celle-ci et son exposition à ce dont le résultat n'est pas louable.


L'islam a interdit l’isolement d'un homme avec Al-Ajnabiya dans n'importe quelle circonstance et il lui a interdit (à la femme) de voyager sauf avec son Mahram pour diminuer la description du shaytan.

Pour cette raison le messager d'Allah (salallahu 'alayhi wa sallam) a dit :


« Je n'ai pas laissé derrière moi une épreuve plus nuisible aux hommes que les femmes. »

Il  ( salallahu 'alayhi wa sallam ) dit aussi :

« Méfiez vous de la vie d'ici bas et soyez sur vos gardes contre les femmes, parce que la première épreuve des Israélites était les femmes. »


Un malentendu est arrivé, par exemple, parce que quelques femmes ont accompagné le prophète (salallahu 'alayhi wa sallam), à quelques expéditions militaires.


Cependant, l'explication correcte, est qu'elles l'ont fait avec leur Maharim (pluriel de Mahram), pour atteindre beaucoup de bénéfices et cela n'a pas mené à ce que l'on craint pour elles, ni à l'immoralité, à cause de leur foi et piété, [et] de la surveillance de leur Maharim et de leur soin dans le maintien de ce qui doit être caché suivant la révélation à ce sujet, par contraste avec beaucoup de femmes de cette époque.



Il est clair qu'une femme quittant sa maison pour aller travailler, est une situation complètement différente de lorsque les femmes sont sorties avec le prophète d'Allah (salallahu 'alayhi wa sallam) dans une expédition militaire.

Ainsi comparer ceci avec cela doit être considéré comme une analogie incorrecte.

Ceci parce qu’arrive tout naturellement entre un homme et une femme, l'affection, l'intimité et la détente par la conversation quand ils sont seuls ; et comme une chose peut mener à une autre, il est plus sage, plus prudent et plus loin du regret futur de fermer la porte de la tentation.



Aussi, si la femme est occupée à l'extérieur de la maison, cela amène l'homme à ne rien faire, causant un déclin et un écroulement de son rôle et la corruption de la famille, causant l'écroulement de sa structure et la corruption des moeurs des enfants.

Ainsi, cela mène à la violation des principes qu’Allah a prononcé dans le Qur'an, qui est que cet homme a été placé comme tuteur.


C'est aussi l'objectif de l'islam d'éloigner la femme de tout ce qui contredit sa nature et ainsi [c'est pour cette raison qu’ ] il lui est interdit d’occuper des fonctions de gouverneur, comme la direction du pays, l'administration des lois et toutes ces charges qui portent des responsabilités publiques.


Ceci parce que le prophète ( salallahu 'alayhi wa sallam ) a dit :


« Jamais une communauté qui a confié la direction de ses affaires à une femme ne réussira. »

rapporté par Al-Bukhari dans sa collection de Hadith authentique



Et donc on doit considérer l'ouverture de la porte de la mixité contradictoire à ce que l'islam veut pour elle comme bonheur et stabilité.

Et donc on doit considérer l'ouverture de la porte de la mixité contradictoire à ce que l'islam veut pour elle comme bonheur et stabilité.



Donc l'islam interdit l'enrôlement d'une femme qui est à l'extérieur de son lieu approprié et de son domaine d'activité.




Tirée du livre : Musharikatul Marr'a Lirrajuli Fi Maydan 'Amaliihi


.
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9829
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La mixité   Mer 21 Jan 2009 - 20:14

Etudier dans la mixité pour nos parents

AL IFTA




Question :

Quel est le jugement de l'islam sur le fait qu'une femme sorte de chez elle, pour acquérir une science ayant attrait à la vie Modaine ( 'Ilm Douniyawi) et lors de cette sorti commet des désobeissances tels que : Ne pas porter le Niqab, la mixité ainsi que la perte de temps dans ce qui ne lui est pas bénéfique.

en effet Mes parents m'obligent à me rendre à l'école, et si je leurs désobeit çela risque de provoquer chez-eux une trés grande colère, Est-ce que je suis dans l'obligation de leur Obeir ? Et dans le cas ou je décide de ne pas leur obeir est-ce que je récolte des péchés?

Qu'Allah vous récompense par beaucoup de bien.



Réponse :

Ne pas porter le Hijab est interdit ( Haram) et le mélange avec les hommes [ mixité ] dans l'enseigenement est [ également ] une chose interdite.

Il n'est donc pas obligatoire d'obeir aux parents lorsqu'ils [ ordonnent] une désobeissance à Allah.



Et vous ne recolterez donc pas de péchés [ en leur désobeissant].

Et-c'est d'Allah que provient le succés.



Cheikh AbdelAziz Ibn BAZ / Cheikh Abdoulah Al-Ghaydan / Cheikh Abderazak 'Afifi



Sources : L'ensemble des Fatawa de le commission permanente des recherches scientifiques et de l'Ifta Vol 17 p 262.
Revenir en haut Aller en bas
UmmZayneb
Modé 'ilm Moujtahidah
Modé 'ilm Moujtahidah


Nombre de messages : 1909
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Qu'est ce que la mixité en islam ?   Mer 6 Avr 2016 - 17:47

Qu'est ce que la mixité en islam ?


Shaykh Al Albani

Questionneur:

O Cheikh le sujet de la question porte toujours  sur la mixité, par exemple le rassemblement de la famille (des proches) et chaque femme ayant un mahram, et il est prend comme preuve le hadith du Prophète salallahou 'aleyhi wa sallam:

(Qu'aucun d'entre vous ne reste seul avec une femme, sauf avec celle ayant un mahram)

et le hadith:

(Aucun homme ne reste seul avec une femme sans que sheitan ne soit leur troisième)

Donc dans cette configuration est présent un mahram pour la femme lors de l'assise et il (celui qui autorise la mixité) prend pour preuve que la mixité, par exemple, avec les proches est permise parce qu'elles ont leur mahram.

De même le hadith de la mariée qui servait les invités (lors du repas de mariage) à l'époque du Prophète salallahou 'aleyhi wa sallam

Cheikh Al Albani:

Oui Sahl ibn Saad al Saadi, c'était son épouse

Questionneur:


Oui, donc elle servait ces hommes. Ajouté à cela que le madhab de celui qui a dit cela est la permission de découvrir le visage et les mains. De ce point de vue, premièrement à travers la permission de découvrir le visage et les mains puis devant la présence d'un mahram alors ces choses rendent la mixité comme si elle était permise.  Donc je ne sais pas quelle est la réponse à cela

Cheikh:

Tout d'abord, le sujet du visage et des mains est une affaire, achevé,  et il y a des livres, dont mon livre: le voile de la femme musulmane dans le Qur'aan et la Sunna et l'affaire ne nécessite pas de renouveler la recherche sur ce sujet, mais celui qui a des ambiguïtés qu'il les lâche/donne et nous y répondrons. Quant à la question de la mixité et de la déduction faite sur celle-ci par ces hadiths, notre réponse est la suivante:

-Tout d'abord, que le Prophète salallahou 'aleyhi wa sallam dans ces hadiths, a mis en garde contre l'isolement (d'un homme avec une femme) et il n'a pas permis la mixité dans le sens entendu aujourd'hui, dans le sens qu'il n'a pas permis par exemple que l'homme s'assoit à coté de la femme de son frère, ceci est la mixité. Quant à ce que le frère s'assoit avec sa femme de côté/à part dans l'assise et que l'autre frère et sa femme soient dans un (autre) côté et les autres aussi parmi les maharim et ils parlent du quotidien (de choses normales) alors cela n'a rien avoir avec la mixité dont nous parlons et nous le déduisons des hadiths précédemment cités.

- Deuxièmement, ces hadith autorisent-ils ces soirées qui se produisent à cette époque et probablement avant cette époque de plusieurs années,  pour ne pas dire des siècles, entre les familles et il se passe entre eux des conversations diverses et variés, et peut-être des histoires drôles et rendant l'assemblée comme plaisir et joie et l'euphorie entre femmes et hommes et celle-ci plaisante et celle ci pouffe de rire et ce qui ressemble à cela.

Ceci nul doute que personne ne déduit de ces hadiths la permission de ces assises, l'histoire de cette mariée qui a été au service des invités était sans aucun doute voilée du hijab imposé par accord des savants musulmans, et il (couvrait) sauf le visage et les mains. Son vêtement n'était pas comme le vêtement des femmes qui servent les invités aujourd'hui, qui laisse apparaître d'elle soit peut être son bras, soit peut être quelque chose de sa gorge, de son cou, de..., de...etc.

Donc est ce qu’apparaît de ce service de la mariée pour ces invités (à la walimah) le sens de la mixité? Jamais, il n' a pas  le sens de mixité, une chose s'est mélangé, c'est a dire un chevauchement/un emmêlement d'une chose sur l'autre.....

السائل : يا شيخ مازال الموضوع السؤال في الإختلاط إلي هو مثلا قضية اجتماع أقارب فيكون مع كل مرأة محرم لها ويستدل بحديث النبي صلى الله عليه وسلم ( لا يخلون أحدكم بامرأة إلا مع ذي محرم ) وحديث ( ما خلا رجل بامرأة إلا كان الشيطان ثالثهما ) ففي هذه الصورة يكون موجود محرم للمرأة في الجلسة ويستدل على هذا أن الإختلاط مثلا الأقارب أنه يجوز لأنه معه محرم وكذلك حديث العروس التي كانت تخدم المعازيم في عهد النبي صلى الله عليه وسلم

الشيخ : نعم سهل بن سعد الساعدي عروسه

السائل : نعم فكانت تخدم هذا الرجال زيادة على ذلك أنه طبعا الذي يقول بهذا يكون مذهبه جواز كشف الوجه والكفين من هذا المنطلق أولا بجواز الوجه والكفين ثم لوجود محرم فهذه الأشياء يعني تجعل الخلطة كأنها جائزة فما أدري ايش الجواب على ذلك

الشيخ : أولا موضوع الوجه والكفين هذا أمر ، أمر مفروغ منه وهناك كتب ومنها كتابي حجاب المرأة المسلمة في الكتاب والسنة والأمر ما يحتاج إلى تجديد البحث في هذا الموضوع لكن من كان عنده شبهة يطرحها ونجيب عنها أما بالنسبة لسؤال الإختلاط و والإستدلال عليه بمثل هذه الأحاديث فجوابنا كالتالي أولا أن النبي صلى الله عليه وسلم في تلك الأحاديث يحذر من الخلوة ولا يجيز الإختلاط بالمعنى المفهوم اليوم بمعنى هو لا يجيز مثلا أن يجلس الرجل بجانب زوجة أخيه هذا هو الإختلاط أما أن يجلس الأخ مع زوجته في جانب من المجلس والأخ الآخر و زوجته في جانب وآخرون أيضا من المحارم ويتحدثون حديثا عاديا فهذا ليس له علاقة بالإختلاط الذي نحن نتحدث عنه ونستدل عليه بالأحاديث السابقة الذكر . ثانيا هذه الأحاديث هل تعطي جواز السهرات التي تقوم اليوم وربما قبل اليوم بسنين إن لم نقل بقرون بين العائلات ويجري بينهم أحاديث مما هب ودب و ربما قصص تضحك ويجعل المجلس في مرح و فرح وسرور بين النساء والرجل وهذه تضحك وتلك تقهقه وما شابه ذلك هذا بلا شك لا أحد يستدل من تلك الأحاديث جواز مثل هذه المجالس قصة تلك العروس التي كانت تخدم الضيوف هي بلا شك متحجبة الحجاب المفروض باتفاق علماء المسلمين وهو ما عدا الوجه والكفين فلم تكن لباسها كلباس النساء اللاتي يخدمن الضيوف اليوم التي يبدوا منها ربما ذراعها ربما شيء من نحرها من عنقها من من إلى آخره فهل يظهر من خدمة هذه العروس لأولئك الضيوف معنى الإختلاط ؟ أبدا ليس فيه معنى الإختلاط لأن اختلط الشيء بمعنى تداخل بعضه مع بعض ولذلك فمثل هذه الأحاديث

Source : http://cheikhalalbani.com/quest-ce-que-la-mixite-en-islam-par-le-cheikh-al-albani/
Revenir en haut Aller en bas
UmmZayneb
Modé 'ilm Moujtahidah
Modé 'ilm Moujtahidah


Nombre de messages : 1909
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: La mixité entre les hommes et les femmes est elle permise autour d'une même table   Mar 15 Nov 2016 - 11:29

La mixité entre les hommes et les femmes est elle permise autour d'une même table

Shaykh Al Albani

Questionneur:

La mixité entre les hommes et les femmes est elle permise autour d'une même table ou autre qu'elle, en particulier entre le frère de l'époux et la soeur de l'épouse (dans le sens le couple et avec son beau frère pour l'épouse et sa belle soeur pour l'époux)?

Cheikh Al Albani:

Ce n'est pas permis ô mon frère, parce que l'éducation d'aujourd'hui n'est pas une éducation islamique. Il serait possible de dire quant à la licéité/permission d'une telle affaire s'il y avait une éducation islamique qui serait, par exemple, l'épouse est en face de son "beau frère", c'est à dire le frère de son époux, (l'épouse) apparaissant avec l'habit légiféré (le voile légiféré) et apparaissant avec son visage au naturel, sans rouge, ni vert, ni de maquillage et sans rien (sans artifice) puis elle fait attention à son comportement dans sa conversation et si elle converse alors elle ne sourit pas et ne rit pas et ne fait pas de clin d'oeil a fortiori, mais est ce que cela est présent dans notre éducation actuelle?

La réponse: cela n'est pas présent et c'est par conséquent que nous disons que cela n'est pas permis.

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

السائل : هل يجوز الاختلاط بين الرجال والنساء على المائدة أو غيرها وخاصة أخ الزوج وأخت الزوجة؟ الشيخ : ما يجوز يا أخي لأن اليوم التربية ليست تربية إسلامية كان يمكن أن يقال بجواز مثل هذا الأمر العارض في ما لو كان هناك تربية إسلامية أي مثلا الزوجة أمام سلفها يعني أخو زوجها بتظهر بثياب شرعية وتظهر بوجهها الطبيعي لا محمرة ولا مغدرة ولا مكياج ولا أي شيء ثم تحافظ على أدبها في حديثها إن تحدثت فلا بسمة ولا ضحكة ولا غمزة من باب أولى لكن هل لهذا وجود في تربيتنا الحاضرة؟ الجواب لا وجود له لذلك نقول لا يجوز

Source : http://cheikhalalbani.com/la-mixite-entre-hommes-et-femmes-a-une-meme-table-est-elle-permise/
Revenir en haut Aller en bas
 
La mixité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Divers sujets concernant la société musulmane :: Les rapports sociaux-
Sauter vers: