El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Annonce la bonne nouvelle aux etrangers ! (hadith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum_Hamza
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
avatar

Nombre de messages : 892
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Annonce la bonne nouvelle aux etrangers ! (hadith)   Jeu 28 Juil 2011 - 7:27

Annoncez la bonne nouvelle aux étrangers


Sheykh Al Albani Rahima'u Allah


Ceux qui aimerait être parmi les étrangers (al-Ghourabaa),

« Ceux qui auront le plus grand bien [en arabe, Touba] et aussi le plus bon retour» [Sourate 13, V.29] ; ceux-là doivent faire preuve de patience faces aux erreurs des autres et ils doivent également côtoyer ces gens-là qui n’aiment pas faire revivre la Sounna et abolir l’innovation, en discutant avec eux de la meilleure façon.


Le terme " Touba " à deux sens, le premier est linguistique et le second relève de la Législation islamique [Shar’i].

Quant au sens linguistique arabe, le terme " Touba " signifie « la bonne annonce pour eux », et pour ce qui est de la Législation islamique, cela désigne un arbre du Paradis comme l’a dit le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – dans ce récit: « " Touba " est un arbre du Paradis,  même si un cavalier tentait de traverser au galop l’ombre de cette arbre pendant cent ans il ne pourrait la franchir ", ombrage et fruits abondants de toutes sortes et de toutes les couleurs…

Et comme il a été rapporté dans un autre récit*, […] le Messager - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « je connais le dernier homme qui sortira du Feu et le dernier homme à entrer au Paradis : « C’est un homme qui sortira du feu en se traînant à quatre pattes. Il se trainera ainsi jusqu’à apercevoir un arbre au loin, il dira alors : « O Mon Seigneur rapproche-moi de cet arbre afin que je m'abrite sous son ombre, que je mange de ses fruits et que je m’abreuve de son eau. »

Allah (Qu’il soit glorifié) lui dira : {O fils d'Adam ! Si Je t'accorde ce souhait, tu me demanderas sans doute autre chose ? ".

Il dira : " Non, mon Seigneur !", et il Lui promettra qu'il ne Lui demandera rien.

Alors, Il (Qu’il soit glorifié) le rapprochera de l'arbre, et il s'abritera sous son ombre et mangera de ses fruits et boira de son eau; puis, on élèvera pour lui un arbre qui est plus beau que le premier, il dira alors : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de celui-là afin je m'abrite sous son ombre, et je ne te demanderai rien d'autre".

Allah (Qu’il soit glorifié) lui dira : {O fils d'Adam ! Si Je t'accorde ce souhait, tu me demanderas sans doute autre chose ? ". Il dira: "Non, mon Seigneur!", et il Lui promettra qu'il ne Lui demandera rien.

Alors, Il (Qu’il soit glorifié) le rapprochera de l'arbre, et il s'abritera sous son ombre et mangera de ses fruits et boira de son eau; puis, on élèvera pour lui un arbre qui est meilleur que les deux premiers, il dira alors : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de celui-là afin je m'abrite sous son ombre, et je ne te demanderai rien d'autre".

Puis Allah(Qu’il soit glorifié) lui dira : {O fils d'Adam ! Si Je t'accorde ce souhait, tu me demanderas sans doute autre chose ? ".Il dira: " Non, mon Seigneur !", et il Lui promettra qu'il ne Lui demandera rien.

Alors, Il (Qu’il soit glorifié) dira : {O Fils d'Adam ! Ne M'as-tu pas promis que tu ne Me demanderais rien d'autre ?}. Il dira : "Oui, O Mon Seigneur, je ne Te demanderai rien d'autre".

Et l’homme poursuivi son chemin et après que son Seigneur l'ait rapproché de l'arbre, il entendra les voix des habitants du Paradis ainsi que ses délices, et il dira : "O Mon Seigneur ! Fais-moi y entrer".

Il (Qu’il soit glorifié) dira alors : {O Fils d'Adam ! Va et entre au Paradis ! Tu y trouveras pour toi, un domaine égal à tout ce bas-monde et dix fois plus encore ! } […]  »

Voici qu'on a réservé au dernier homme qui sortira du Feu et au dernier homme à entrer au Paradis, ces trois arbres lui seront destinés.Quand sera-t-il de l’arbre de ceux à qui on annoncera la bonne nouvelle ceux qu’on nomme les étrangers (al-Ghourabaa), conformément à sa parole - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – : « Certes l'islam a commencé comme quelque chose d'étrange il redeviendra étrange, faites donc la bonne annonce [en arabe, Touba] aux étrangers... »**

Le Messager d’Allah - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit vrai lorsqu’il a dit : « Au paradis : Il s’y trouve ce qu’aucun être humain n’a vu, aucune oreille n’a entendu et ce qui n’a effleuré l’imagination d’aucun être humain ».

Revenons au sujet principal pour mieux comprendre et définir ceux à qui est destiné cet arbre [Touba] :

Le Messager d’Allah - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit dans un autre hadith : « On lui demanda : "Qui sont ces étrangers,  O Messager d'Allah ? ». Il répondit : « Ceux qui corrigent ma Sounna (tradition prophétique) après qu’elle ait été corrompue par les gens qui sont venus après moi. »


Et dans une autre narration, il a dit, en réponse à la même question: « Ils sont un petit groupe de gens pieux qui vivent parmi une population majoritairement corrompue. Ceux qui s'opposent à eux sont plus nombreux que ceux qui les suivent ».

Donc, c’est la raison pour laquelle ceux qui aimerait être parmi les étrangers (al-Ghourabaa), « Ceux qui auront le plus grand bien [en arabe, Touba] et aussi le plus bon retour. »[Sourate 13, V.29] ; ceux-là doivent faire preuve de patience faces aux erreurs des autres et ils doivent également côtoyer ces gens-là qui n’aiment pas faire revivre la Sounna et abolir l’innovation, en discutant avec eux de la meilleure façon. ».

[Fin des paroles du Sheikh].


* : D'après Abdoullah ibn Mass'ôud le messager d'Allah  a dit : {Le dernier qui entrera au Paradis est un homme, il marchera une fois, et tombera une fois, et l'Enfer le brûlera une fois, et lorsqu'il en sortira, il se retournera vers l'Enfer et dira : "Que sois béni Celui qui m'a sauvé de toi ! Allah m'a donné quelque chose qu'Il n'a pas donné aux premiers et  aux derniers". On élèvera alors pour lui un arbre, et il dira : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de cet arbre afin que je m'abrite sous son ombre et que je boive de son eau". Alors, Allah dira : {O fils d'Adam! Peut-être que si Je t'accorde ce souhait, tu me demanderas autre chose ?". Il dira : "Non, mon Seigneur !", et il Lui promettra qu'il ne Lui demandera rien. Il dit : et son Seigneur lui pardonnera parce qu'il voit ce au sujet de quoi il ne peut pas patienter; alors, Il le rapprochera de l'arbre, et il s'abritera sous son ombre et boira de son eau ; puis, on élèvera pour lui un arbre qui est plus beau que le premier, il dira alors : "O Mon Seigneur! Rapproche-moi de celui-là afin que je boive de son eau et que je m'abrite sous son ombre, et je ne te demanderai rien d'autre". Alors, Il dira : {O Fils d'Adam! Ne M'as-tu pas promis que tu ne Me demanderais rien d'autre ?}.

Et Il dira : {Peut-être que si Je te rapproche de lui, tu Me demanderas autre chose?}. Alors, il Lui promettra de ne pas Lui demander autre chose ; et son Seigneur lui pardonnera parce qu'il voit ce au sujet de quoi il ne peut pas patienter, et Il le rapprochera de l'arbre ; alors, il s'abritera sous son ombre et boira de son eau ; puis, on élèvera pour lui un arbre à côté de la porte du Paradis qui est meilleur que les deux premiers; et il dira : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de celui-là afin que je m'abrite sous son ombre et que je boive de son eau, et je ne Te demanderai rien d'autre".Alors, Il dira : {O Fils d'Adam ! Ne M'as-tu pas promis que tu ne Me demanderais rien d'autre ?}.

Il dira : "Oui, O Mon Seigneur, je ne Te demanderai rien d'autre". Et son Seigneur lui pardonnera parce qu'il voit ce au sujet de quoi il ne  peut pas patienter ; et Il le rapprochera de lui, et après qu'Il l'ait rapproché l'arbre, il entendra les voix des habitants du Paradis, et il dira : "O Mon Seigneur ! Fais-moi y entrer". Il dira alors : {O Fils d'Adam! Qu'est-ce qui te rendra satisfait ? Serais-tu satisfait que Je te donne le monde et la même chose avec lui [deux fois le monde] ? Il dira : "O Mon Seigneur ! Te moques-Tu de moi alors que Tu es le Seigneur des mondes ?".

Et Ibn Mass'ôud rit et dit : " N'allez-vous pas me demander de quoi je ris ? " ; ils dirent : " De quoi ris-tu ?". Il dit : "C'est ainsi que le messager d'Allah - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a ri", ils dirent alors : " De quoi ris-tu, ô messager d'Allah ?" ; il dit : (Du fait que le Seigneur des mondes a ri lorsqu'il a dit : " Te moques-Tu de moi alors que Tu es le Seigneur des mondes ?"; alors, Il dira : "Je ne Me moques pas de toi, mais Je suis capable de faire ce que Je veux"} [Rapporté par Mouslim].

** : D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme étrange, Alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu… » |Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sahih Sounnan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.|

On lui demanda: « Qui sont ces étrangers, o Messager d'Allah ?». Il répondit: « Ceux qui corrigent les gens lorsqu'ils deviennent corrompus.». [Rapporté par Abou Amr Ad-Dani, à partir du hadith d’ibn Mas’ oud.] Selon Al Albani, le hadith est authentique. Dans une autre narration, il - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « Ceux qui corrigent ma Sounna après qu'elle ait été corrompue par les gens qui sont venus après moi. »

Et dans une autre narration, il - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit, en réponse à la même question: « Ils sont un petit groupe de gens qui vivent parmi une population majoritairement corrompue. Ceux qui s'opposent à eux sont plus nombreux que ceux qui les suivent. ». [Rapporté par ibn Assakir. Authentique selon Al- Albani.]


Le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « La Religion a commencée étrangère, et redeviendra étrangère. Alors donnez la bonne annonce aux étrangers. Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu. ».


Source : www.alalbany.net

Explication du Hadith - sisilat Al-Houda wa An-Nour - Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani- rahimahou Allah.
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy


Dernière édition par Oum_Hamza le Jeu 28 Juil 2011 - 7:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum_Hamza
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
avatar

Nombre de messages : 892
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Annonce la bonne nouvelle aux etrangers ! (hadith)   Jeu 28 Juil 2011 - 7:27


Annoncez la bonne nouvelle aux étrangers


Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu.


Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz


Ceux dont Allah a dit d’eux et leurs semblables : « Ceux qui disent: "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. * Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l'au-delà; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous solliciterez, (ce que vous demanderez) * un lieu d'accueil de la part d'un Très Grand Pardonneur, d'un Très Miséricordieux". » [Sourate 41 V.30/31/32].




« L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme
étrange, Alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers...
»,C’est un hadith authentique rapporté par le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui –, et on trouve également un rajout dans d’autres versions selon les gens du Hadith lequel on lui demanda : «Qui sont ces étrangers, O Messager d'Allah ? ». Il répondit : « Ils sont ceux qui corrigent les gens lorsqu'ils deviennent corrompus. ». Dans une autre narration : « Ils sont ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu » et dans une autre version : « Ils sont ceux qui sont régulièrement en démêlé dans leur communauté  »


Et dans une autre narration, il a dit, en réponse à la même question : « Ils sont un petit groupe de gens pieux qui vivent parmi une population majoritairement corrompue ».

La signification du terme  « al-Ghourabaa » (les étrangers) désigne les gens de la droiture et le segment « Fatouba» désigne la récompense du paradis et du bonheur pour eux. Ils sont ceux qui remettent droit tout ce qui nécessite de l'être lorsque les gens deviennent corrompus et lorsque le désordre se développe dans la société et que les gens de bien deviennent peu nombreux ; ainsi, ils demeurent droit sur la vérité et sur la religion d’Allah ! Ils prônant l’unicité d’Allah en lui vouant un culte exclusif et en restant constant dans leurs adorations, dans la salat, dans la zakat, dans le jeûne, dans le pèlerinage et tout ce qui concerne la religion !

Ceux là sont effectivement les  étrangers « al-Ghourabaa » !

Ceux dont Allah a dit d’eux et leurs semblables : « Ceux qui disent: "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. * Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l'au-delà; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous solliciterez, (ce que vous demanderez) * un lieu d'accueil de la part d'un Très Grand Pardonneur, d'un Très Miséricordieux". » [Sourate 41 V.30/31/32]

Au début, l'islam est apparut comme quelque chose d'étrange à la Mecque et très peu de gens y ont cru.  La plupart des individus se sont mis à détester cette religion et mépriser le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – ; les gens commencèrent à s’en prendre à lui ainsi qu’à ses compagnons qui venaient de se convertir. Il  s’est ensuite réfugié à Médine pour y émigrer - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui–, accompagné de quelques-uns de ses compagnons. Cependant, l'islam demeura étrange jusqu’à ce que le nombre des musulmans augmenta à Médine et que  auxiliaires se convertir (les gens de Médine). Par la suite, les gens entrèrent en foule dans la religion d'Allah quand le Prophète d’Allah- paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui –, a conquis la Mecque.

Bien que dans un premier temps, l'islam paraissait étrange parmi les gens, car la plupart des individus étaient dans la mécréance, le polythéisme, l’adoration des statuettes ainsi que l’adoration des prophètes et des saints, ils adoraient aussi les arbres et les pierres etc… Allah guida sur le chemin de la droiture ces gens-là  avec l’intervention de Son Messager Muhammad - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – et de ses compagnons. Puis les gens rentrèrent dans la religion d'Allah et Lui ont vouèrent donc un culte exclusif et délaissèrent ainsi l’adoration des statuettes et des idoles, l’adoration des arbres, prophètes et des saints.

Ils n’adoraient aucune autre divinité à part Allah, en Lui vouant un culte exclusif, ils ne priaient que pour Lui, ils ne se prosternaient que pour Lui, ils ne formulaient de demande d’aide ou de guérison qu’auprès de lui –Gloire et Pureté à Lui -. Ils n’invoquaient pas les morts ni ne leur demandaient la subsistance, ils ne leur demandaient pas non plus la pluie et encore moins à des idoles ou à des arbres et les pierres, ni aux astres et ni aux djinns et aux anges, ils n’adoraient aucune autre divinité à part Allah – Le Très Haut- :

Ceux là sont effectivement les  étrangers « al-Ghourabaa » !

C’est ainsi, qu’à la fin des temps, ce sont eux qui demeureront droit sur la religion d’Allah alors que les gens s’écarteront de la religion et qu’ils apostasieront et que leurs actes de désobéissance et leur mal se répandront ; tandis que les étrangers  « al-Ghourabaa »,  ils demeureront dans l'obéissance à Allah et sur Sa religion !!

Par conséquent, ils auront pour récompense, le Paradis et le vrai bonheur et la bonne fin dans la vie d’ici-bas et dans l’au-delà.

[Fin des paroles du Sheikh].


* : D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme étrange, Alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu… » |Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sahih Sounnan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.|

On lui demanda: « Qui sont ces étrangers, o Messager d'Allah ?». Il répondit: « Ceux qui corrigent les gens lorsqu'ils deviennent corrompus.». [Rapporté par Abou Amr Ad-Dani, à partir du hadith d’ibn Mas’ oud.] Selon Al Albani, le hadith est authentique. Dans une autre narration, il - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « Ceux qui corrigent ma Sounna après qu'elle ait été corrompue par les gens qui sont venus après moi.»

Et dans une autre narration, il - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit, en réponse à la même question: « Ils sont un petit groupe de gens qui vivent parmi une population majoritairement corrompue. Ceux qui s'opposent à eux sont plus nombreux que ceux qui les suivent. ». [Rapporté par ibn Assakir. Authentique selon Al- Albani.]


Le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « La Religion a commencée étrangère, et redeviendra étrangère. Alors donnez la bonne annonce aux étrangers. Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu. ».


Source : www.binbaz.org.sa
Explication du Hadith - Nour 'ala darb - Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz - rahimahou Allah.
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

http://www.alghourabaa.com/index.php?option=com_content&view=article&id=117:annoncez-la-bonne-nouvelle-aux-etrangers-ibn-baz-&catid=43:explications-sharh&Itemid=58
(La page n'existe plus)
Revenir en haut Aller en bas
 
Annonce la bonne nouvelle aux etrangers ! (hadith)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Assounnah, Ahadith, Bida'a :: Explication de Hadith-
Sauter vers: