El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le travail, les études et la femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le travail, les études et la femme   Sam 8 Nov 2008 - 13:40

Le travail permis pour la femme

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn (rahimahullâh)






Question

Quels sont les métiers acceptables qu’une femme musulmane peut exercer sans être en contradiction avec les enseignements de sa religion ?

Réponse

Les lieux de travail permis pour les femmes sont les secteurs qui sont spécifiques aux femmes. Par exemple, elle peut travailler dans l’éducation des filles ou l’administration ou la bureaucratie. Elle peut travailler chez elle comme tailleur pour femmes et ce qui ressemble à cela.

Quand à travailler dans les secteurs spécifiques aux hommes, cela n’est pas permis, car cela la mélangera avec les hommes et cela sera une grande discorde à laquelle il est obligatoire de prendre garde. Et il est obligatoire de savoir ce qui a été authentifié du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) qui a dit :
« Je n’ai laissé derrière moi aucune tentation plus néfaste pour les hommes que les femmes. Certes, la première épreuve qui a affligé les fils d’Israël était les femmes. » Et certes l’homme doit éviter à sa famille et à son épouse de tomber dans de telles tentations et circonstances en toutes situations. [1]



Notes
[1] Kitâb « Fatâwa al-Mar’â al-Mouslima » - SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, 2/406-407

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article319
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le travail, les études et la femme   Sam 8 Nov 2008 - 13:42

La sortie de la femme au marché, ainsi que le fait qu’elle y commerce

SHeikh Ibn ‘Uthaymîn & al-Lajnah ad-Dâ-ima





Question :

Est-il permis à la femme d’aller au marché sans être en compagnie d’un Mahrâm [1] ?

Réponse :

La sortie de la femme au marché est à la base permise. Et elle n’est pas conditionnée par la présence d’un mahrâm, à moins qu’elle craigne une tentation [fitnah], dans ce cas il est obligatoire pour elle de sortir accompagnée d’un mahrâm qui la défende, la protège et la préserve. Ceci dit, elle ne doit pas sortir exhibée et parfumée. Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :
« N’empêchez pas les adoratrices d’Allâh de se rendre aux mosquées d’Allâh, et qu’elles ne sortent pas parfumées. » [2]

Car certes, le fait qu’elle sorte exhibée ou parfumée fera d’elle une tentation. Si elle sort avec une tenue décente, sans être exhibée ni parfumée, il n’y a pas de mal pour elle. D’autre part, les femmes à l’époque du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) sortaient vers les marchés sans être accompagnées d’un mahrâm. [3]

Question :

Ma femme désire faire du commerce dans un marché du jeudi qui réunit hommes et femmes, sachant qu’elle se comporte décemment. Et elle m’a dit : Ecris à SHeikh Ibn BâZ :
« Est-ce qu’il est permis pour moi de commercer dans la vente et l’achat ou pas le jeudi ? » Nous souhaiterions un éclaircissement, qu’Allâh vous préserve, votre éminence.

Réponse :

Il est permis pour elle de se rendre au marché pour vendre et acheter lorsqu’il y a un besoin à cela, tant qu’elle s’habille de façon à couvrir toutes les parties de son corps par des vêtements qui ne précisent pas les contours de ses organes, et qu’elle ne se mélange pas aux hommes de façon ambigu. Mais s’il n’y a pas pour elle de besoin de vendre ou d’acheter, qu’elle délaisse cela. [4]



Notes
[1] Personne qui lui est interdite au mariage
[2] Hadîth authentifié par SHeikh al-Albânî dans « Irwâ al-Ghalîl - n°515
[3] Kitâb « Fatâwa al-Mar’â al-Mouslima » - SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, p.532 - édition Dâr Ibn al-Djawzî
[4] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, 13/17

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article365
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le travail, les études et la femme   Sam 8 Nov 2008 - 13:44

Qu’en est-il de la mixité dans les études ?

SHeikh Ibn ’Uthaymîn & al-Lajnah ad-Dâ-ima





Question :

Qu’en est-il de la mixité dans les études comme cela existe dans certains pays islamiques où les hommes et les femmes sont mélangés dans une seule salle ou pièce, quel est l’avis sur cela ?

Réponse :

Je pense qu’il est interdit pour la personne, homme ou femme, d’étudier dans un établissement mixte, et cela du fait de l’énorme danger qu’il y a pour sa chasteté, son honorabilité et sa morale. Car certes l’homme, malgré ses traits de droiture, de morale et d’impunité [qu’il aurait acquis], lorsqu’il se trouve sur sa chaise, près d’une femme et particulièrement si elle est belle et exhibée, il ne pourra quasiment pas éviter la tentation et le mal. Et tout ce qui conduit à la tentation et au mal est certes interdit et pas permis.

Et certes nous demandons à Allâh - Subhânahu wa Ta’âla - qu’Il protège nos frères musulmans de telles situations qui ne causent à notre jeunesse que mal, tentation et discorde.

Question :

Et si il n’y a pas d’université en dehors de cette université mixte dans le pays, que doit faire l’étudiant(e) ?

Réponse :

Si il n’y a pas d’université en dehors de cette université mixte, qu’il délaisse cette université pour un pays autre où il n’y aura pas de mixité. Moi, je ne voit pas de permission en cela, peut être qu’un autre verra différemment. [1]

Question :

Est-il permis d’étudier dans un contexte mixte ?

Réponse :

La mixité entre les étudiants et les étudiantes, entre enseignants et enseignantes dans le cadre de l’apprentissage est interdite, pour ce que cela peut causer comme tentation, comme augmentation des désirs, et dû au risque de tomber dans la turpitude. Et le péché est aggravé si les enseignantes ou les étudiantes montrent certaines choses de leurs parties cachées, en s’habillent avec des vêtements transparents, en s’habillant avec des vêtements serrés traçants leurs formes, en jouant ou plaisantant avec les étudiants ou les enseignants, ou toutes autres choses qui conduisent à l’abolition des interdits et à l’excès dans la répugnance. [2]



Notes
[1] Kitâb « Madjmu’atu Ass’ilat al-’Usrah al-Mouslima » - SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.75-76
[2] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima Lil-Bouhouth Al-‘Ilmiyyah Wal-Iftâ, 17/53-54

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article321
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le travail, les études et la femme   Mer 24 Déc 2008 - 14:03

Est-il licite que la femme sorte travailler ?

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Nadjmi



Question :

« Qu'Allah vous accorde le bien. Ce questionneur de France aussi demande : Certaines soeurs sont contraintes de travailler, car leurs parents les obligent et qu'elles sont seules, en sachant que dans le travail il y a des hommes qui lui sont étrangers, que le travail implique qu'elle parle au téléphone, qu'il soit dans une banque et que la soeur ne portera qu'un voile qui couvre ses cheveux. Ma question est : quelles sont les conditions pour le travail de la femme ? »


Réponse :

« Il n'est pas permis à la femme de travailler parmi les hommes. Le travail dans la mixité est interdit. Il est interdit aux hommes de travailler avec les femmes, ni aux femmes de travailler avec les hommes.

Et le Prophète ' Sallalahu 'alayhi wa salam a dit :


« Un homme ne s'isole pas avec une femme sans que leur troisième soit Shaytane (satan). »

Ceci est donc clair.

Ainsi, ce genre de travail n'est pas permis »



Voici dans un premier temps l'audio en pièce jointe

http://www.fourqane.com/forum/viewtopic.php?t=1914
Revenir en haut Aller en bas
oum hamza
Moujtahidah
Moujtahidah
avatar

Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 07/09/2012

MessageSujet: Enlever son djilbab au travail   Jeu 17 Oct 2013 - 15:33

Enlever son jilbab au travail 
Shaykh Zayd AlMadkhali

Question :
Je porte le jilbab mais je suis contrainte de l’enlever pour le travail. Mon travail est-il permis sachant que je subviens au besoin de ma famille, car mon père est décédé, ma mère est malade et mes frères sont petits ?


Réponse :
La réponse à cette question est que le voile est obligatoire et il n’y a pas d’excuse permettant à la femme d’enlever son voile pour des choses mondaines, quelle que soit sa situation.
Cette femme, qu’Allah a honorée par  l’Islam et qui a été guidée vers le port du voile, il lui est obligatoire de porter constamment le voile légiféré, que ce soit au travail, dans la rue et dans tout endroit dans lequel il y a des gens qui lui sont étrangers.
Si elle est seule dans son travail, ou avec des femmes, alors il n’y a pas de mal, elle peut enlever son voile et porter ses vêtements ordinaires. Ceci est dans le cas où elle travaille seule ou bien qu’avec des femmes. Dans ce cas il n’y a pas de mal, elle peut enlever son jilbab et porter ses vêtements ordinaires qui recouvrent son corps.
Mais s’il y a de la mixité avec les hommes ou que les hommes la voient, il ne lui est en aucun cas permis d’enlever le voile. Elle ne doit pas découvrir son visage ni aucune partie de son corps.
Et le fait qu’elle subvienne aux besoins d’une famille ne lui rend pas licite cela car le droit d’Allah est plus important que le droit de quiconque. Allah a ordonné (aux femmes) de porter le voile et le Prophète    l’a également ordonné. Il est donc obligatoire de se soumettre quelle que soit la situation.
Fin de la réponse de Cheikh Zayd Al Madkhali


Like a Star @ heaven Traduit et publié par daralhadith-sh.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Le travail, les études et la femme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: La famille en Islam :: La femme en Islam :: Autres points concernant la femme-
Sauter vers: