El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le bon comportement de celui à qui on annonce la mort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le bon comportement de celui à qui on annonce la mort...   Mer 29 Oct 2008 - 19:08

Les bonnes manières de celui à qui on annonce la mort d'un proche





Dire : "Certes nous sommes à Dieu, et c'est à Lui que nous retournerons"

Dieu a dit : {Et fais la bonne annonce aux endurants, qui disent, quand un malheur les atteint : "Certes nous sommes à Dieu, et c'est à Lui que nous retournerons". Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les biens guidés.} (2/155-157)

Selon Oum Salama (رضي الله عنها) :
"J'ai entendu le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : "Toutes les fois que celui qui est frappé d'un malheur dit : "Nous appartenons à Dieu et c'est à Lui que nous devons retourner. Seigneur Dieu! Donne-moi un salaire pour mon malheur et donne-moi en compensation quelque chose de meilleur". Dieu le Très-Haut lui donne un salaire pour son malheur et le lui compense par quelque chose de meilleur". (Mouslim)

Selon Abou Moûsa Al-Ach'ari (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit :
"Quand l'enfant de l'une des créatures de Dieu meurt, Dieu dit à Ses anges : "Ainsi vous avez repris l'âme de l'enfant de Mon esclave?"
Ils disent : "Oui".
Il dit : "Vous avez donc cueilli le fruit de son coeur?"
Ils disent : "Oui".
Il dit : "Qu'a dit Mon esclave?"
Ils disent : "Il T'a loué et a dit : "Nous appartenons à Dieu et nous devons Lui revenir".
Dieu exalté dit alors : "Construisez au Paradis une maison pour Mon esclave et appelez-la "la maison de la louange".
(At-Tirmidhi)



  Patienter et ne pas se revolter contre la décision de Dieu

Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Dieu le Très-Haut dit : "Pour Mon esclave croyant qui a perdu son bien-aimé des gens de ce monde et qui patienta dans l'espoir de Ma récompense. Je n'en ai d'autre que récompense que le Paradis"". (Al-Boukhâri)

Ousâma Ibn Zayd (que Dieu l'agrée) a dit : "L'une des filles du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) lui envoya quelqu'un pour l'inviter à venir chez elle et pour lui apprendre que l'un de ses fils était mourant.
L'envoyé dit :
"Retourne auprès d'elle et informe-la que Dieu exalté n'a pris que ce qui Lui appartenait et ce qu'il a donné Lui revient. Tout auprès de Lui est lié à un terme déjà nommé. Ordonne-lui donc de patienter dans l'espoir de la récompense de Dieu". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Malik Al-Ach'ari (que Dieu l'agrée) , le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit :
"Quand celle qui se lamente sur les morts ne s'en repent pas avant sa mort, elle est ressuscitée le jour de la résurrection avec un vêtement de goudron et un gilet de gale". (Mouslim)



  La permission de pleurer

Selon Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) alla au chevet de Sa'd Ibn 'Oubàda, en compagnie de 'Abdourrahmân Ibn 'Awf, Sa'd Ibn Abi Waqqâs et 'Abdoullâh Ibn Mas'oûd (que Dieu l'agrée). Le Messager de Dieu pleura. Quand les gens le virent pleurer, ils pleurèrent à leur tour.
Il leur dit :
"Ecoutez-moi bien! Dieu ne tourmente pas le mort pour les larmes des yeux ou le chagrin du cœur, mais Il le tourmente à cause de ceci (la langue) ou Il se montre miséricordieux". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ousâma Ibn Zayd (que Dieu l'agrée) a dit : "On éleva jusqu'au Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) le fils de sa fille alors mourant. Les yeux du Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) débordèrent de larmes et Sa'd lui dit : "Qu'est-ce donc que cela? Ô Messager de Dieu!"
Il dit :
"Cela est une miséricorde que Dieu exalté a placée dans le cœur de Ses esclaves. Dieu réserve Sa miséricorde à ceux de Ses esclaves qui sont miséricordieux". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Anas (que Dieu l'agrée) rapporte : "Le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) entra auprès de son fils Ibrâhim (que Dieu l'agrée) alors qu'il agonisait. Les larmes se mirent à couler de ses yeux et 'Abdourrahman Ibn 'Awf lui dit : "Toi aussi (tu pleures), ô Messager de Dieu?"
Il lui dit :
"Ô Ibn 'Awf, cela est une miséricorde". Puis il ajouta : "L'œil pleure, le cœur ressent du chagrin, mais nous ne disons que ce qui satisfait notre Seigneur. Ô Ibràhim! Ta séparation nous remplit certainement de chagrin"". (Al-Boukhâri)

.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le bon comportement de celui à qui on annonce la mort...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: Bon comportement, actions louables...-
Sauter vers: