El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La télévision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: La télévision   Sam 28 Juil 2007 - 18:34

La télévision

Cheikh Al Albani


24 février 2005 Sounna



Ceci est une question posée a cheikh mouhammad nasir addin al albani par téléphone sur la télévision :

La personne : ...

Cheikh : La télévision ça, c’est le diable lapidé dans la maison du musulman.

La personne : ...

Cheikh : C’est-à-dire que nous ne savons pas car elle n’était pas présente a l’époque du prophète (salallahu’ alayhi wasalam) ?

La personne : ...

Cheikh : d’accord comme tu dis cela je vais te questionner, l’opium était présent a l’époque du prophète ?

La personne : ...

Cheikh : donc il est licite ?

La personne : ...

Cheikh : comment cela est il connu ?, d’où as tu su que l’opium n’est pas licite ?

La personne : ...

Cheikh : de même l’opium peut être utiliser de temps en temps comme remède contre la maladie, seulement toi tu dis que la télévision n’était pas présente au temps du prophète, et je te dis qu’elle n’était pas présente au temps du prophète, et l’opium n’était pas présent a l’époque du prophète, et les cinémas dans lesquels se mélangent les hommes et les femmes n’étaient pas présents au temps du prophète, cela veut il dire que toutes choses blâmables présentes a notre époque qui ne l’étaient pas a l’époque du prophète sont licites ?

l’islam est une religion vaste, le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit :


« je ne vous laisse une chose qui vous rapproche d’Allah, sans que je vous aie ordonne de le faire, et je ne vous ais pas laisse une chose qui vous éloigne d’Allah et qui vous rapproche du feu sans que je vous aie interdit cela »,

un seul hadith et le monde en tire profit d’une dizaine, ou plutôt d’une centaine de profits, ce hadith par exemple : la parole du prophète (salallahu’ alayhi wasalam) :

« pas de mal, et pas de dommages »

et toute chose qui améne un mal, que ce soit pour la santé, le comportement, l’attitude et ce qui s’en rapproche, et même s’il n’était pas présent au temps du prophète salallahu’ alayhi wasalam), et c’est parce qu’il amene un mal que son utilisation est interdite, comme la télévision, ses méfaits sont plus important que ses bienfaits, et ta parole précédente qu’il y des choses profitables dans la télévision, il faut, et tu es musulmane insha allah, que tu ne tombes pas une deuxième fois dans cette parole, car Allah a dit de l’enivrant qui est illicite par le coran :

« Ils t’interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : « Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens, mais dans les deux, le péché est plus grand que l’utilité ».

et il n’est pas autorise à la personne de regarder une chose de son cote profitable sans regarder le mal qu’il comporte, et s’il y a un bienfait et un mal alors il doit peser les deux cotes, et si son mal est plus important que son bienfait alors c’est illicite, et si son bienfait est plus important que son mal alors c’est autorisé, et c’est pour cela que lorsque tu dis que la télévision a des bienfaits, personne ne rejette qu’il y a des bienfaits, et nous savons cela, seulement nous savons que son mal est plus important que son bienfait, maintenant je te demande, est ce que tu t’imagines que dans une maison ou il y a une télévision, ces occupants dorment après la prière du ‘icha ? ou bien ils restent réveillé jusqu’à la moitié de la nuit ?

la personne : ...

Cheikh : ah tu vois, et le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a interdit de dormir avant la prière du ‘icha et de rester éveillé après. Tu vois le résultat, c’est que celui qui a la télévision dans sa maison a contredit le hadith du prophète (salallahu’ alayhi wasalam), et toi tu me dis que cela n’était pas a l’époque du prophète, et même si cela n’était pas présent il y a des textes dont le savant profite dans ce qui n’était pas puis a été, il regarde si son bienfait est plus important que son mal, et si son mal est plus important que son bienfait c’est illicite, et c’est pour cela que la maison dans laquelle il y a une télévision voit les enfants qui y grandissent ne pas s’intéresser a la lecture du coran, ni a la lecture des hadiths du prophète (salallahu’ alayhi wasalam) car ils se divertissent et perdent leurs temps devant la télévision car c’est une tentation ...

et pour cela craint Allah en tout même, et sur ceux que tu élèves et assalamou alaikoum.

_________________
Traduit par l’équipe de Sounna.com


http://www.sounna.com/article.php3?id_article=29
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La télévision   Sam 28 Juil 2007 - 19:51

Regarder la télévision à l’heure de la prière


cheikh Fawzen



Q : Que dire de celui qui délaisse volontairement la prière pour regarder des matchs ou des feuilletons à la télévision ?



R : Il est interdit de délaisser la prière, c´est à dire de la retarder de son accomplissement en commun ou de la sortir de son temps prescrit. Tout ceci fait partie des interdits, des actes blâmables, et des négligences envers la prière.

Allah, le Trés-Haut a dit :


" Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition" (sourate 'Myriam' verset 59)

Et Il a aussi dit :

« Malheur donc, à ceux qui prient, tout en négligeant (et retardant) leur prière » (sourate ‘l´ustensile’ verset 4 et 5)

Le fait ne consiste pas à prier à n´importe quel moment, ou dans n´importe quelles conditions, mais plutôt de prier comme l´a ordonné Allah, dans son temps prescrit, à la mosquée, en commun, et avec les musulmans.
Allah dit :


« Et accomplissez la prière » (sourate 'la vache' verset 43)

Et cela signifie qu´elle doit être complète comme l’a ordonné Allah.

Mais que tu pries d´une manière non légiférée par Allah, dans ce cas, ta prière ne se sera pas complète, mais délaissée.

De plus, Allah a promis à ceux qui négligent la prière (qu´Allah nous en préserve) un douloureux châtiment.

Et même si une personne délaisse la prière en commun ou la fait sortir de son heure pour lire le coran (qui est la parole d´Allah), cet acte-là sera blâmable, bien qu´il lise le Coran.

Alors, que dire de celui qui regarde une chose, qui dans le meilleur des cas est tolérable mais, en général cela n’échappe pas aux interdits.




Fatwa de cheikh Fawzen tirée de son recueil de fatawa

Page 29 numéro 40

http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=312&Itemid=513
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La télévision   Sam 28 Juil 2007 - 19:59

20 Calamités engendrées par la télévision





Voici une lettre que j’ai écrite il y a quelques années, et dont j’ai présenté le contenu à shaikh Mouqbil (rahimahullah). Il m’a dit concernant cette lettre : « Elle peut être propagée ».

Louanges à Allah, elle a été propagée par sa grâce, imprimée à trois reprises et épuisée, louanges à Allah, nous lui demandons la sincérité et la stabilité.

Aujourd’hui je la propage sur le site Sahab.net afin que son bien se propage parmi les musulmans. Il était inscrit sur la couverture de l’imprimé de cette lettre : les centres Salafi du Yémen ainsi que des numéros de téléphone pour les contacter, mais il y a des centres d’innovateurs qui la propage avec sur la couverture leur adresse comme l’adresse du centre de l’innovateur Abul Hassan l’égaré.

Certes, la louange est à Allah, nous Le louons, cherchons Son aide et demandons Son pardon. Nous cherchons refuge auprès de Lui contre les maux de nos âmes et les maux de nos actions. Quiconque Allah guide, personne ne peut l’égarer et quiconque Allah égare, il n’y personne pour le guider. Je témoigne qu'il n'y a aucune divinité digne d'adoration sauf Allah - Seul sans associé. Et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et messager.


« Ô les croyants ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission. » [Sourate Al 'Imran : 102]

« Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci sont épouse,et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. » [Sourate An-Nisa : 1]

« Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu’Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite. » [Sourate Al-Ahzab : 70-71]


Certes, la meilleure parole est le Livre d'Allah et la meilleure guidée est la guidée de Muhammad (Salallahu 'alayhi wa sallam). Et les plus mauvaises choses sont celles nouvellement inventées, car toute chose nouvellement inventée est une innovation et toute innovation est un égarement et tout égarement est dans le Feu de l'enfer.

Le bon comportement (al-akhlaq) a été détruit au sein de beaucoup de familles sans s’en rendre compte, et sans répression religieuse, et cela à cause d’une propagande Arabe et surtout à cause d’une propagande mondiale entrée dans les foyers par l’intermédiaire de la télévision. Et étant donné la gravité de cette présence dans les maisons des musulmans, j’ai préparé cette modeste recherche afin de vous présenter 20 maux qu’engendre la télévision. Loin de ce qu’elle peut apporter de bien, et face à ce qu’elle apporte de mal. Et il n’y a pas de doute -si Allah le veut- que toute personne sensée après avoir pris connaissance des 20 maux qu’elle engendre, répondra favorablement à cet appel (C’est-à-dire qu’il sera convaincu de l’interdiction de la télévision). Car le musulman doit suivre les commandements, et il n’a pas le choix, Allah dit :

« Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident » [Al-Ahzab : 36]

Peut être que parmi les 20 maux qu’engendre la télévision, tu ne te sentiras pas concerné par ces fléaux, mais il suffit d’un mal, il suffit qu’elle engendre chez toi un mal pour qu’il soit établit qu’elle est interdite. Je ne suis ni savant, ni étudiant en science pour dire où est le licite et l’illicite, j’ai simplement mis sur écrit les 20 maux qu’elle engendre religieusement parlant afin que les savants se penchent dessus. Et qu’ils voient ce qui doit être dit à ce sujet, et il est évident que tout musulman et musulmane constatera le fléau qu’est la télévision.

Le danger de la parabole est plus important encore que celui de la télévision, j’oriente ce conseil sous la forme d’une lettre d’un fils à son père : Conseil d’un fils à son père. Je demande à Allah la sincérité, et qu’Il fasse que ce travail soit utile aux musulmans, Il est celui qui entend et qui exauce, ce conseil est aussi en direction des responsables de foyers, et je demande à Allah de les guider, et qu’ils sachent qu’ils sont responsables devant Allah le jour du jugement dernier. Toute personne est berger de son troupeau, je demande à Allah qu’Il nous guide, ainsi que les responsables de foyers vers le bien et la lumière, qu’Il nous montre la vérité et nous permette de la suivre, et qu’Il nous montre le faux et nous permette de nous en écarter.


.


Dernière édition par le Dim 29 Juil 2007 - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La télévision   Sam 28 Juil 2007 - 20:00

Les fléaux (déclarés comme tels par l’islam) qu’engendrent la télévision :


1 Regarder les femmes, est interdit que le regard soit porté directement vers la femme ou son image. Allah dit :

« Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font » [An-Nur : 30]
S’il est interdit de regarder le visage d’une femme, que dire de ses cheveux, de sa poitrine, ou de son corps tout entier, comme si elle était un animal marchant sur la terre. Et souvent, après ce regard, la personne se mettra en quête de ce qu’Allah a interdit afin de trouver de quoi satisfaire ses envies les plus bestiales.


2 Le regard des femmes vers les hommes, lorsque la femme regarde un homme, elle commet un péché car Allah dit :
« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards » [An-Nur : 31] Quand à celui qui dit qu’il ne regarde que le visage, il n’a pas de preuves, et de plus la caméra se déplace souvent sans prévenir, et même s’il ne voit que le visage comme il dit, cela n’est pas licite pour les deux sexes. Et où est la jalousie de l’homme lorsque sa famille regarde les hommes étrangers sans tourner le regard ?


3 L’importation de mauvaises coutumes, surtout celles d’occident, et la ressemblance aux ennemis de l’islam que cela implique, le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :
« Celui qui ressemble à un peuple fait partie d’eux » rapporté par Abû Dawud et Ahmad. Tu vois la femme imiter les représentantes de la débauche, et s’habiller comme elles, de manière non islamique. Et même dans les mariages, tu vois qu’ils savent rien, hormis le fait d’appliquer les coutumes néfastes importées, qu’ils ont vus dans des séries télévisées. Tu constates que l’homme se comporte avec sa famille comme ce qu’il a vu dans un film, de même le fils avec son père, et sa mère. Tu vois l’enfant lever la voix face à ses parents, et les appeler par leurs noms, ou alors par les termes Hadj ou Hadja. L’imitation néfaste va même jusqu’au mariage, pour lequel le garçon doit (nécessairement) aimer la fille qu’il va épouser avant le mariage. Regardez, ô gens doués de résolution comment nous avons hérité les coutumes extérieures, et comment elles entrent à l’intérieur de nos maisons, et cela devant nos yeux.


4 La perte de temps dans ce qui n’apporte rien, alors que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) dit :
« Deux bienfaits négligés par beaucoup de gens : la santé et le temps libre » rapporté par Al-Bukhari.


5 La perte de prières en les laissant sortir de leurs temps, car parfois, la personne ne veut pas rater son film, l’appel à la prière a lieu et lui ne répond pas et rate la prière, voir la laisse sortir de son temps pour ne pas rater son film. Et après la prière, il se lève pour prier, alors que son temps est passé. Alors qu’Allah dit :
« Malheur donc, à ceux qui prient, tout en négligeant (et retardant) leur prière » [Al-Ma’un : 4-5] Dans un autre verset Allah dit : « La prière demeure, pour les croyants, une prescription,à des temps déterminés ». Et dans le cas où il se lève pour accomplir la prière, son cœur n’est pas là, et il est pressé de retourner voir son film, ce qui démolit sa concentration.


6 Les enfants apprennent les mauvaises croyances, par l’intermédiaire des dessins animés. En plus de l’interdiction des représentations animales, des êtres vivants. Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous met en garde contre cela :
« Les gens qui dessinent, seront châtiés le jour du jugement dernier, et il leur sera dit : faites vivre ce que vous avez créés » rapporté par Al-Bukhari et Muslim. Tu constates qu’après avoir vu un dessin animé, l’enfant se met à imiter ce qu’il a vu. Et tu seras stupéfait quand tu verras des enfants imiter les chrétiens dans leur invocations, ou dans le port de la croix. En plus de l’interdiction des noms chrétiens, juifs, qu’ils se donnent, et tout ceci s’enracine dans les esprits des enfants, après tout cela, quel sera cet enfant élevé par les dessins animés ? Parents, craignez Allah, et occupez vos enfants dans l’apprentissage du Coran et de la Sunna. Vous êtes responsables d’eux, et il faudra rendre des comptes concernant cela le jour du jugement dernier. Allah dit : « Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne » [At-Tahrim : 6]


7 L’écoute des chants ce qui est interdit par le Coran et la Sunna authentique, et les paroles des pieux prédécesseurs. Allah dit : « Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant » [Luqman : 6] Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Il y aura dans ma communauté des gens qui autoriseront l’adultère, la soie, l’alcool, et les instruments de musique » rapporté par Al-Bukhari.


8 La falsification de la vie du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam), à travers les séries télévisées qui ajoutent ce qui n’en fait pas partie, ce qui n’est que mensonge sur l’envoyé (salallahu ‘alayhi wa salam).( il parle des séries qui passent sur les chaînes arabes). Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :
« Celui qui ment à mon sujet volontairement, qu’il prépare sa place en enfer » unanimement reconnu authentique.


9 La falsification de l’histoire des compagnons, toujours à travers les séries télévisées, dans lesquelles les compagnons sont des gens qui aiment le bas monde, draguent les femmes, boivent de l’alcool, etc.


10 La propagation des innovations, car ceux qui s’occupent des médias ne reviennent pas aux savants. Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :
« Toute innovation est égarement » rapporté par Ahmad et d’autres. Il dit aussi (salallahu ‘alayhi wa salam) : « Celui qui ajoute à notre affaire ce qui n’en fait pas partie, cela sera rejeté» Al-Bukhari et Muslim. Par exemple, nous constatons que des femmes s’habillent en noir lors du décès de leur mari ou d’un proche, d’où ont-elles pris cette innovation que font les juifs et les chrétiens ? Ou encore l’innovation de poser une couronne de fleurs sur la tombe ? Ou encore des formules de condoléances comme : « Le reste de ta vie », c'est-à-dire : profite du temps qu’il te reste. Et c’est ainsi qu’apparaît l’innovation et que disparaît la Sunna authentique, qu’Allah nous protège.


11 L’importation d’informations authentiques et mensongères, qui servent l’intérêt de ceux qui dominent le monde. Ainsi celui qui regarde la télévision analysera mal, son jugement sera inexact. Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) met en garde contre cela, lorsqu’il dit :
« Il suffit à l’homme pour être un menteur de répéter tout ce qu’il entend » rapporté par Muslim. On peut donner comme exemple le fait que beaucoup croient que la démocratie, n’est autre que la consultation (chura) établie par l’islam. Ainsi que les votes pervers dans lesquels participent tout le monde, le savant ou le pervers dévergondé. Allah dit : « Traiterons-nous les soumis (à Allah) à la manière des criminels ? » [Al-Qalam : 35]


12 Celui qui regarde la télévision ne cesse d’accumuler des péchés après sa mort, car il a fait hériter ses enfants sa désobéissance. Et le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Celui qui instaure une mauvaise tradition en porte le péché et le péché de celui qui l’accomplit après lui, sans que cela n’enlève de leur péché ».


13 Eloigner les gens du rappel d’Allah. Après la prière du ‘isha, la personne perd son temps à regarder les programmes télévisés au lieu de rentrer et d’adorer Allah, et de se réveiller le dernier tiers de la nuit, alors qu’Allah le Tout Puissant descend le dernier tiers de la nuit dans le ciel du bas monde et dit : « Celui qui m’invoque, je l’exauce, celui qui me demande, Je lui donne, celui qui demande le pardon, Je lui pardonne » rapporté par Al-Bukhari et Muslim. Elle regarde la télévision jusqu’au milieu de la nuit, alors que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a interdit de dicuter après la prière du ‘isha. Que dire alors de celui qui passe sa nuit à commettre des péchés alors qu’Allah descend au premier ciel ?Ajoutons à cela, qu’il ratera la prière de l’aube en commun.


14 L’insouciance de la femme, lors de l’absence de sa famille, à cause du travail ou d’un voyage.Elle regarde donc les chants, et tout ce qu’il y a à la télévision sans personne pour l’empêcher. C’est une réplique à ceux qui disent qu’ils interdisent à leur famille de regarder les films de débauche, mais qu’en est-il lorsqu’ils sont absents ? Je parle de celui qui a une ou deux chaîne, que dire de celui qui a la parabole qui propage toutes les immondices du monde ? Allah dit :
« Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne » [At-Tahrim : 6]. On peut ajouter à cela que souvent des hommes passent leur temps devant la télévision, ainsi que leurs femmes, ce qui engendre des problèmes aux seins des couples.


15 Le fait de plonger dans les péchés, au point de ne plus les ressentir, plus la personne commet de péchés, moins elle les ressent comme tel. Celui qui regarde les femmes, écoute les chants, la musique, ne ressent plus cela comme un péché !


16 Se détourner du Coran et de la Sunna, la télévision commence le matin par le Coran et termine le soir par le Coran. Mais qui écoute cette lecture, on voit plutôt la personne baisser le son lorsqu’elle constate qu’il y a la lecture du Coran, et remonter le volume pour ce qu’elle préfère : les programmes télévisés, augmentant même très fortement le volume. De même lorsqu’elle entend les paroles du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam). Cela confirme la parole du poète : « L’amour du Coran, et l’amour du chant ne peuvent point se côtoyer dans le coeur d’un serviteur » Ce détournement du Coran, n’a pour résultat que des conséquences fâcheuses. Allah dit :
« Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement » [Ta-Ha : 124]


17 Certaines personnes disent que s’ils ne mettent pas la télévision à la maison, alors leurs enfants iront la regarder chez les voisins ! Et elles disent qu’elles les protègent de la rue. Cet état de fait est engendré par le temps libre qu’ont ses enfants. Alors que si elles occupaient le temps libre de leurs enfants par l’apprentissage du Coran, il n’y aurait pas ce problème du temps libre ! Ajoutons à cela, que la télévision est plus dangereuse que de jouer dans la rue, car beaucoup d’enfants des compagnons jouaient dans la rue, et les compagnons les saluaient.


18 La propagation dans les cœurs de la crainte, de la peur de leurs ennemis, et cela à travers l’exposition de leurs armements. Comme la bombe atomique, si destructive, et l’exagération dans la puissance militaire des américains et des russes, ou d’autres nations non musulmanes. Le pauvre musulman en vient à se sentir faible tout en oubliant la puissance de la force Divine, et cela fait partie de leur stratégie, qu’Allah les détruise. Allah dit :
« Ils ne respectent, à l’égard d’un croyant, ni parenté ni pacte conclu. Et ceux-là sont les transgresseurs » [At-Tawba : 10]. Allah dit : « Les redoutiez-vous ? C’est Allah qui est plus digne de votre crainte si vous êtes croyants » [At-Tawba : 13]


19 L’apprentissage du vol, de la façon de boire de l’alcool, voir de le fabriquer, et cela à travers les films, qui montrent tout ceci, et qui vantent ces mauvaises actions.


20 La parole du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) :
« Trois personnes, Allah ne les regardera pas le jour du jugement dernier : celui qui désobéit à ses parents, la femme qui ressemble aux hommes, et celle qui accepte au sein de son foyer ce qui est détestable » rapporté par Ahmad et An-Nasa’i. La version rapportée par An-Nassa’i est différente : « Trois personnes, Allah leur interdira le paradis : L’ivrogne, celui qui désobéit aux parents, et la femme qui accepte au sein de son foyer ce qui est méprisable. » Donc, comment pouvez-vous agréer qu’au sein de votre foyer se propage tous ces saletés, ces fléaux, voudriez-vous qu’Allah ne vous regarde pas le jour du jugement dernier ?






Source : sahab.net

Traduit par Abû-Safiya
Revu par les salafis de l’est

http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=10010&keywords=t%E9l%E9vision
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La télévision   Mer 22 Avr 2009 - 7:09

La télévision

Shaikh Muqbil ibn Hadi Al-Wadi'i



Question :

En ces temps, la télévision et la vidéo existent, elles ruinent les jeunes et causent la division dans leur pensée et ils suivent aveuglément les ennemis de l'islam. Ainsi, quelle est la voie ou comment conseillons-nous aux gens d'éviter ce diable (la TV) et quelles sont les maux causés par cette télévision ?


Réponse :

La louange est à Allah, le Seigneur de tout ce qui existe et qu’Allah envoie les prières et la paix sur notre prophète, Muhammad, sur sa famille et ses compagnons. Je témoigne qu'il n'y a aucune divinité qui mérite d'être adorée sauf Allah seul, sans associé et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et messager. Ceci dit : la télévision et la vidéo sont parmi les épreuves par lesquelles les musulmans ont été éprouvés par leurs ennemis. Elles (la TV et la vidéo) contiennent des corruptions que nul ne connaît sauf Allah, Lui qui est sans imperfections, le Très-Haut. Parmi ces corruptions est la question de At-Tabarruj (être indécemment vêtu et dévoiler des parties du corps qui doivent être couvertes en public). Elles (la TV et la vidéo) contiennent At-Tabarruj des femmes. Le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Je n’ai laissé aucune fitna (épreuve ou tentation) plus nuisible aux hommes que les femmes. » Et le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Je n'ai vu personne plus déficient dans l'intellect et la religion et plus efficace dans le fait d’ôter la raison de l'homme prudent qu'une d'entre vous, femmes. » Et le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) averti à propos du regard fixe. Il a dit à Jarir ibn 'Abdullah, comme il est mentionné dans le Sahih Muslim : « détourne le regard. » Plutôt Allah, le Puissant et Majestueux, dit dans Son Noble Livre :

« Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté »

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté »
[sourate An-Nur 29-30]

Et dans les deux Sahih (Al-Bukhari et Muslim) il est rapporté dans un hadith d'Abû Hurayra (radhiyallahu 'anhu) que le messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Pour le fils d'Adam, une part d'Az-Zina (sexe illicite, c'est-à-dire l'adultère et la fornication) a été écrite pour lui - il y tombera et c'est inévitable. Les yeux, leur adultère est le regard fixe (c'est-à-dire de regarder ce qui est illicite) et les oreilles, leur adultère est l’écoute (de ce qui est illicite) et la main, son adultère est de frapper (ce qui est illicite) et le pied, son adultère est la marche (vers ce qui est illicite). Et les désirs et espoirs du cœur et ceci (l'adultère) sont confirmés ou rejetés par les parties intimes. » C'est un mal parmi les choses nuisibles et corruptrices et c'est le mal du regard fixe. Et le regard fixe est parmi les causes les plus grandes de la corruption du cœur. Si bien que certains ont dit :


(Poésie)

Tous les incidents commencent par le regard fixe,
Et la plupart (des gens dans) le Feu seront de ceux qui diminuent le mal,
Combien de regards fixes ont fait dans le cœur un acte,
L'acte des flèches sans arc et sans corde,
Il a captivé son œil, par ce qui a nui à son cœur,
Il n'y a pas bienvenu au plaisir qui vient avec le mal.
Et la femme peut être une femme pieuse ou l'homme un homme pieux et en raison du regard fixe, le cœur deviendra corrompu. A certes réussi qui a dit :

(Poésie)

Dites à la jolie fille dans l'écharpe noire,
Qu'avez-vous fait au pieux religieux ?
En effet il tenait ses vêtements prêts pour la prière,
Jusqu’à ce que vous apparaissiez devant lui à la porte du Masjid,
Rendez-lui sa prière et son jeûne,
Ne le tentez pas, par le droit du Seigneur de Muhammad!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La télévision   Mer 22 Avr 2009 - 7:09

Ainsi, il est obligatoire à chaque musulman, qui sent la responsabilité envers sa famille et envers lui, d’éviter cette fitna, par laquelle beaucoup de gens ont été éprouvés (c’est à dire la TV). Et le Seigneur Tout-Puissant dit dans Son Noble Livre :

« Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres » [sourate At-Tahrim : 6]

Et le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit, comme il est rapporté dans les deux Sahih, d'après un hadith d'Ibn ' Umar : « Chacun d'entre vous est un berger et chacun d'entre vous est responsable de son troupeau. » Et il a aussi dit, comme il est rapporté dans les deux Sahih, d'après un hadith de Ma'qal ibn Yasar : « Il n'y a aucun berger qu'Allah a rendu responsable d'un troupeau, et qui ne s'occupe pas d'eux par sa sincérité et ses conseils, sans qu'il ne trouve pas (c'est-à-dire sente) le parfum du Paradis. »


Donc, il est obligatoire au musulman d’éviter ce mal et d’en nettoyer sa maison (c'est-à-dire la TV). Oui. Dans les deux Sahih, il est rapporté dans un hadith d'Abû Mussa Al-Ash'ari (radhiyallahu 'anhu) que le messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « L’exemple de la compagnie pieuse et de la mauvaise compagnie est comme la personne qui porte de l'huile de musc et le forgeron. Celui qui porte le parfum de musc vous en donnera comme cadeau, ou vous lui en achèterez, ou vous sentirez un parfum agréable venant de lui. Mais le forgeron brûlera vos vêtements ou vous sentirez une odeur crasseuse venant de lui. » Puis vous allez introduire un diable d'Amérique (à la TV) qui va venir et danser devant votre femme ?! Un diable d'Amérique ou de France, qui viendra et dansera ou un boxeur qui boxera et il va venir et boxera devant votre femme. Ce qui est correct mes frères est que ceci est un manque de sentiment de responsabilité devant Allah, le Puissant et Majestueux.

De même, la femme intelligente n'aime pas voir son mari regarder et voir son cœur tenté, en regardant de jeunes dames (à la TV). Elle n'aime pas cela. Et le bonheur n'est pas réalisé entre la femme et son mari à moins qu'elle ne lui soit obéissante et loin de regarder d'autres que lui. Et de même pour lui, il doit être loin de regarder d'autres femmes qu'elle. C'est la fitna du regard fixe.

La seconde fitna est la fitna de la fabrication d'images. Les prêcheurs à la religion d'Allah, qui prennent des images sur les Minbars (podiums, pupitres) - un prêcheur à l’islam, ma sha Allah, disant aux gens : « ô gens ! Vous devez adhérer à la Sunna du messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam)! Persévérez dans la Sunna du messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam). » Et il désobéit au messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam). Et le messager (sallallahu 'alayhi wa sallam) a ordonné à 'Ali de ne laisser aucune tombe élevée sans qu'il ne la nivelle, ni aucune image sans qu'il ne l'efface. Le mot image (dans ce hadith) est dans une forme indéfinie négative. Donc, il inclut tout type d'image. Puis, après cela, la personne nous vient avec une fatwa du noble shaikh disant qu'il est permis à une personne d'être filmée à la télévision et de tourner une vidéo pour la da'wa. Nous ne sommes pas désorganisés dans la religion d'Allah. Et le Seigneur Tout Puissant dit dans Son Noble Livre : « Et l'aide vient seulement d'Allah. » Nous ne pouvons pas faire quoi que ce soit pour la da'wa si Allah ne le veut pas. Et Allah ne fera jamais rien pour nous à moins que nous ne soyons droits et accrochés à la Sunna du messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam). Allah est loin de toute imperfection! L'étudiant en science est sur quelque chose d’extrêmement dangereux. Ne savez-vous pas qu'Allah le Très-Haut, dit :

« Et craignez Allah et Allah vous apprendra. »

« ô vous qui croyez, si vous craignez Allah, Il vous donnera Al-Furqan (la perspicacité dans le jugement et la distinction du juste et du faux). »

« ô vous qui croyez! Craignez Allah et croyez en Son messager (Muhammad) et Il (Allah) vous donnera une part double de Sa miséricorde et Il vous donnera une lumière avec laquelle vous marcherez et Il vous pardonnera. »


Allah menace ceux qui dévient parmi les étudiants en science. Il dit :

« Et si Nous voulions, Nous pourrions certainement emporter que Nous vous t’avons révélé (Muhammad), alors tu ne trouveras aucun protecteur contre Nous. »



La question, ô mes frères, est droite. Tenez donc ferme et droit pour Lui (Allah). Le Seigneur Tout Puissant dit dans Son Noble Livre :

« Reste droit (agissant sur les ordres de la religion) comme il t’a été commandé. »

La fatwa de Yussuf Al-Qardhawi doit être jetée contre le mur (Yussuf Al-Qardhawi a donné une fatwa disant que les images sont permises). Et la fatwa du noble shaikh, qui a donné une fatwa disant que filmer des images est permis en télévision doit aussi être jetée contre le mur. Pourquoi ? Écoutez la parole du prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) quand il est entré dans l'appartement de 'Aisha et qu’elle avait couvert une petite pièce avec un rideau qui contenait des images.Le prophète a refusé d'entrer et il a dit, « ô 'Aisha! En vérité, les gens qui auront la punition la plus sévère le Jour de la Résurrection seront ceux qui ont fait ces images. » Certaines personnes disent, « Ceux qui font les images ou le photographe, sont les pécheurs. » Et vous êtes allés chez lui pour qu'il puisse prendre votre image et vous le lui avez permis. Et le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque parmi vous voit un mal, qu’il le change de sa main et s'il n'est pas capable, avec sa langue et s'il n'est pas capable, avec son cœur et c'est le plus faible de foi. » Et l’imam Ahmad a rapporté dans son Musnad d’après Jabir (radhiyallahu 'anhu) que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) est entré dans la Ka'ba et a trouvé des images sur les murs. Donc, il a demandé de l'eau et un chiffon (pour les enlever). Cela prouve qu'elles n'étaient pas tridimensionnelles (c'est-à-dire des statues). Aussi, le hadith du rideau prouve qu'elles n'étaient pas des images tridimensionnelles (c'est-à-dire des statues). Dans les deux Sahih il est rapporté d'après un hadith d'Abû Hurayra (radhiyallahu 'anhu) du prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) sur ce qu’il rapporte de son Seigneur (qu'Allah a dit) : « Et qui fait un plus grand mal que celui qui va et crée comme ma création. Qu’il crée donc une grain de poussière ou une graine ou un grain d'orge. » Aussi, dans Al-Jami' de At-Tirmidhi dans un hadith d'Abû Hurayra il est rapporté que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Un cou sortira du Feu (de l'Enfer) et il aura deux yeux pour voir et deux oreilles pour entendre et une langue qui parle. Il dira : ' En vérité j'ai été rendu responsable de traiter avec trois : avec toute personne arrogante et têtue, quiconque a pris un autre dieu avec Allah et ceux qui ont fait des images. ' »


Dans le Sahih d'Al-Bukhari il est rapporté que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a maudit les fabricants d'images. Et vous êtes associé avec lui (en cela) parce que vous l'avez approuvé. Plutôt vous lui avez donné l'autorisation de prendre votre image. Quelque chose d'autre reste et qui est que la personne peut dire : « (En ce qui concerne) les images qui sont sur l'argent ? » Les images qui sont sur l'argent, sont de la vantardise des rois et des présidents. Ce n'est pas une preuve. Cependant, si vous craignez pour votre argent, prenez-le et le péché est sur celui qui vous y a contraint (c'est-à-dire à utiliser de l'argent avec des images de gens dessus). De même pour la question de la carte d'identité, du permis de conduire, du passeport et d'autres choses parmi ces questions. Le péché est sur celui qui vous a contraint à faire cela si vous y êtes forcés. Un étudiant en science m’a écrit ces jours-ci – qu’Allah le récompense par un bien- en disant : « Je veux venir pour demander la science chez vous, mais je pense que l'on interdit les images et j'estime que je ne suis pas forcé de faire cela, car en vérité il m’est possible de chercher la science dans mon pays. » Donc je lui ai répondu en disant qu'il avait raison, qu’Allah le récompense par un bien. Ceci est la question. Ainsi concernant l'image, ne prenez pas d'image à part pour une question qui est une nécessité dans laquelle vous craignez que quelque chose vous arrive, ou à votre richesse ou à votre honneur que vous ne pouvez pas supporter. Puis, après cela, soyez sûr, soyez sûr, soyez sûr, que si l'Amérique et la Russie disent : « Le lobe d'oreille doit être photographié au lieu de la photographie complète de la personne » alors ils (les musulmans) diront certainement cela avec eux. Ils se précipitent pour suivre l'Amérique et la Russie. Et ces images, ils disent qu'il est possible qu'elles paraissent semblables. Oui, il est possible que des images paraissent semblable. Une personne qui travaille au bureau d'Immigration (au Yémen) m'a informé, il m’a dit : « Combien de criminels ont une barbe et ensuite rasent leur barbe et reviennent (ici au Yémen) et nous ne sommes pas même conscients de cela, ô Allah, à moins que le nom ne soit le même (c'est-à-dire sur leurs documents). Donc nous restons dans le doute sur ce type et menons une enquête sur lui. Et s'il est persistant nous disons que peut-être ce n'est pas lui. Parfois la personne peut enlever la photo et mettre une autre photo à sa place et cela arrive. » Et Allah est Celui auprès de qui est cherché l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La télévision   Mer 22 Avr 2009 - 7:10

Puis, après cela, il y a l'espion. Il vient dans les pays islamiques avec une serviette diplomatique. Il ne vient pas comme une personne pauvre, sous l’apparence d'un homme appauvri, d'un étudiant en science, de celui qui vit à peine en juste proportion. Il vient avec la serviette d'un diplomate. Il n'entre pas dans cette mode. Ainsi, ô mes frères! Les gouvernants musulmans ont commencé à se précipiter derrière l'Amérique, la Russie et les ennemis de l’islam.



Nous demandons à Allah de les corriger et de les guider. Nous devons faire du'a (invocation) pour eux (les gouverneurs musulmans) pour qu’ils soient pieux et guidés. Nous avons mentionné deux maux corrupteurs parmi les maux de la télévision. Reste ce que certains veulent faire passer leur position pour valable en employant un hadith dans le Sahih d'Al-Bukhari, dans lequel le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Sauf pour décorer un vêtement. » Sa parole : « Sauf pour décorer un vêtement » peut avoir des significations différentes. Est cette parole est-elle vraiment attribuée au messager (sallallahu 'alayhi wa sallam). Je vous mentionnerai l'histoire (autour de cette narration). Qui est qu’un compagnon a rapporté à ses frères que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Les anges n'entrent pas dans une maison qui contient un chien ou une image. » Puis, il est tombé malade et ils (ses frères) lui ont rendu visite et ont trouvé des images sur les murs (de sa maison). Et ils ont dit : « Gloire à Allah! Tu nous as dit auparavant que les anges n'entrent pas dans une maison qui contient un chien ou une image, et (tu as) ces images! » Alors un de ses amis leur dit : « N’avez-vous pas tous entendu ? Il a dit : ' Sauf pour décorer un vêtement. ' » Cela pourrait signifier que c’était la parole du messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) et pourrait signifier que ce n'était pas sa parole. Ceci est une chose. Il pourrait aussi signifier l’ornement sur un vêtement comme les arbres et les choses qui n'ont pas d'âme. Donc, cela (la permission des images) concernerait les choses comme les arbres et les choses qui n'ont pas d'âme.



Note de bas de page de shaikh Muqbil : Puis il m'est devenu apparent que le complément : « Sauf pour décorer un vêtement » contredit étrangement (shadh). Ceci parce que 'Ubaydullah ibn Al-Aswad Al-Khawlani l’a ajouté et Busr ibn Sa'id ne l’a pas ajouté, et l’on donne préférence à Busr ibn Sa'id pour être plus exact. En ce qui concerne 'Ubaydullah ibn Al-Aswad, alors trois personnes rapportent de lui et aucune qui soit considérée comme autorisée et confirmée dans sa fiabilité, comme il est mentionné dans Tahdhib ut-Tahdhib. Et le hadith est dans Al-Bukhari, vol. 6, p. 312. Donc on sait à partir de cela qu'il y a une contradiction en cela, ou nous pouvons même dire sa faiblesse répréhensible, parce que Busr ibn Sa'id est fiable et 'Ubaydullah n'a été déclaré fiable par personne considéré comme une autorité. Ainsi, il ('Ubaydullah) est Majhul ul-Hal (c'est-à-dire son statut est inconnu). Et Allah est plus savant.



Il nous est permis de faire de ce hadith le principe quant aux images, qu’elles sont interdites. Reste les poupées des petits enfants. Les gens emploient cela comme un argument et le hadith de 'Aisha est considéré comme une abrogation du hadith sur les images. Non. La règle à propos des images est qu’elles sont interdites et une concession (exception) a été faite pour les petits enfants de prendre un peu de laine et des chiffons (et d’en faire des poupées). Le principe concernant des images est l’interdiction. Si vous voulez une poupée pour les enfants, faites ainsi : Prenez un tissu et mettez un peu de laine à l'intérieur, fermez-le et donnez-le leur. Comme l’a fait 'Aisha avec son jouet (en forme de) cheval (qu'elle avait) et qui avait des ailes faites de laine et de tissu. Et le principe est l’interdiction. Ceci (la fabrication d'images) est un des maux corrupteurs, sans parler de ce qui est diffusé à la télévision comme tentations et corruptions et les choses qui attisent les appétits sexuels. Ensuite, après tout ça, ils nous amènent le type avec le grand turban ou "l'homme respecté" pour donner un cours à la télévision (en référence à la TV dans le Moyen-Orient). En tout cas, les maux corrupteurs de la télévision sont trop nombreux pour être limités et comptés. Nous demandons à Allah d'en nettoyer les pays musulmans. En vérité Il a le pouvoir sur toute chose.



Source : Ijabatus-Sa'il, pp. 247-253
Traduit par Aqil Walker




Question :

Certaines personnes, si vous argumentez contre elles en mentionnant le fait que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a interdit le regard fixe (c'est-à-dire regarder les membres du sexe opposé qui ne sont pas ses parents) et de même qu’Allah, gloire à Lui, le Très-Haut, a interdit le regard fixe (en direction des membres du sexe opposé) dans un verset (du Qur'an), la personne ne considère pas l'image qu'il voit à la télévision comme étant semblable à cette forme ou image (d'une femme) qu'il voit dans la rue, par exemple. Il dit (de l'image à la TV) : « c'est juste une image. »


Réponse :

Regardez cette contradiction, ô mes frères dans la religion d'Allah. Certaines personnes, si vous leur dites : « En vérité, regarder une femme qui est à la télévision est interdit », ils répondront en disant : « Cette femme (à la TV, son image) ne ressemble pas à la femme qui est dans la rue. C'est juste une image. » Après cela, regarder l'image elle-même, si c'est une image qui est sur papier et que ses cuisses sont exposées, de même que ses bras sont découverts et que son visage est séduisant, il n'est pas permis à un homme de la regarder, même si c'est juste l'image d'une femme sur papier, sans parler du fait que ce soit une image d'elle en mouvement qui apparaît et d'autres choses semblables (comme à la TV). Et est-ce que quelque chose cause des épreuves plus corruptrices et des tentations pour les gens plus que les images à la télévision ? Si les gens ne sont pas éprouvés et séduits par les images, pourquoi ne font-ils pas une télévision sans image. Nous leur demandons qu'ils fassent une télévision sans image, nous les musulmans. Qu’y a-t-il en eux pour qu'ils mettent des images d’eux sur leurs livres ? Qu’y a-t-il en eux pour qu'ils prennent les images comme une partie des programmes d'études et dans d'autres choses parmi les tentations et les choses claires ? Le musulman n'a aucun choix en ces temps que d’adhérer à sa religion et ne pas s’intéresser à quiconque s'oppose à lui. Ce que je conseille à tout frère dans la religion d'Allah, est qu'il adhère à sa religion et ne s’occupe pas de quiconque s'oppose à lui. Qu’Allah aide chacun à faire ce qu’Il aime et dont Il est satisfait.

Je demande au frère qui pose la question. La personne dira : « En vérité la télévision contient le Qur'an et les Hadith, l'avertissement religieux et des réunions-débats. » Je demande au frère : « Les gouvernements introduisent-ils la télévision pour étendre la religion de l’islam ou pour étendre leur politique ? » En toute équité, les gouvernements apportent les télévisions et les émissions pour étendre leur politique. Demandez donc à Allah de faciliter aux musulmans d’avoir des émission qui propagent la religion d'Allah de la façon appropriée, comme elle doit être transmise. Et la louange est à Allah. Si les musulmans établissent ce qui est obligatoire dans les masjid et l'obligation d'inviter à la religion d'Allah, cela contient une abondance de bien et la louange est à Allah, le Seigneur de tout ce qui existe. La discussion concernant les images, sont-elles interdites ou non ? Ce sur quoi nous croyons et pratiquons la religion d'Allah est que l'on interdit les images, même s'il n'y avait rien d'autre pour le prouver que le hadith du rideau. Et c'est le hadith rapporté par 'Aisha et il est dans les deux Sahih (d'Al-Bukhari et Muslim). Le hadith dit qu'elle ('Aisha) a couvert l'entrée d'une petite pièce avec un rideau avec des images. Et le rideau a été appelé un Qiram, qui est un type de couverture de tissu. Ainsi, le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) entré et il a vu le rideau, ou il avait l'intention d'entrer et a vu le rideau, et il a refusé d'entrer et son visage a montré qu'il était énervé. Alors il a dit : « ô 'Aisha, ne sais-tu pas que les gens qui seront plus sévèrement punis le Jour de Résurrection seront ceux qui font ces images ? » Puis, en une autre occasion il a voulu entrer et a trouvé deux coussins (dans la maison) - ce qui signifie deux oreillers - et ils contenaient des images. Alors il a pris les deux coussins et les a déchirés. Donc, les images, si elles sont des images d'êtres animés (ce qui a une âme, comme les gens et les animaux), alors elles sont interdites et cela ne fait aucune différence que cette image soit sur un bout de papier, à la télévision ou sur une bande vidéo. Ce n'est rien d'autre qu’un suivi aveugle et la crainte de la différence avec les gens. Les gens disent : « Ceci n'est pas considéré comme une image » et « C’est comme un miroir » et d'autres choses dans ce genre. Le miroir ne capture pas l'image mais la télévision est une capture d’image. Ce ne sont que des revendications et des tours trompeurs pour que nous restions derrière eux comme le bétail. Tout ce qui nous est apporté des ennemis de l'islam nous l'acceptons et le rencontrons à bras ouverts. Et Allah est Celui auprès de qui est cherché l'aide.

Que dites-vous du hadith du rideau (de 'Aisha), ô nos frères ? L'image qui est sur le rideau est-elle une image tridimensionnelle ou non ? Ce n'est pas une figure tridimensionnelle (comme une statue). Donc c'est une preuve claire que personne ne peut dévier de cela, sauf quelqu'un de têtu ou quelqu'un qui a été affecté par d’autres gens ou pense bien de certaines personnes (c'est-à-dire comptant sur eux, leur donnant le bénéfice du doute). Et Allah est Celui auprès de qui est cherché l'aide.




Article tiré du site assalafi.com
Source : Ijabatus-Sa'il 'ala Ahimm il-Masa'il, pp.245-246
Traduction : Aqil Walker
[b]Traduit en français par les salafis de l’Est
Revenir en haut Aller en bas
 
La télévision
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Divers sujets concernant la société musulmane :: Les distractions-
Sauter vers: