El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Introduction n°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Introduction n°2   Lun 13 Aoû 2007 - 17:17

EXPLICATION DE CHEIKH AL CHEIKH
(Cours 14 à 21)




INTRODUCTION
(2ème PARTIE)




اعْلَمْ رَحِمَكَ اللهُ أَنَّه يَجِبُ عَلَى كُلِّ مُسْلِمٍ وَمُسْلِمَةٍ، تَعَلُّمُ هَذِهِ المَسَائِلِ الثَّلاثِ، والْعَمَلُ بِهِنَّ:


الأُولَى:

أَنَّ اللهَ خَلَقَنَا، وَرَزَقَنَا، وَلَمْ يَتْرُكْنَا هَمَلا، بَلْ أَرْسَلَ إِلَيْنَا رَسُولاً، فَمَنْ أَطَاعَهُ دَخَلَ الجَنَّةَ، وَمَنْ عَصَاهُ دَخَلَ النَّارَ، وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى:
﴿إِنَّا أَرْسَلْنَا إِلَيْكُمْ رَسُولاً شَاهِداً عَلَيْكُمْ كَمَا أَرْسَلْنَا إِلَى فِرْعَوْنَ رَسُولاً * فَعَصَى فِرْعَوْنُ الرَّسُولَ فَأَخَذْنَاهُ أَخْذاً وَبِيلاً*﴾[المزمل: 15، 16].

الثَّانِيَةُ:
أَ
أَنَّ الله لا يَرْضَى أَنْ يُشْرَكَ مَعَهُ أَحَدُ فِي عِبَادَتِهِ، لا مَلَكٌ مُقَرَّبٌ، وَلا نَبِيٌّ مُرْسَلٌ؛ وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى
﴿وَأَنَّ الْمَسَاجِدَ لِلَّهِ فَلاَ تَدْعُوا مَعَ اللَّهِ أَحَداً *﴾[الجن: 18].

الثَّالِثَةُ:

أَنَّ مَنْ أَطَاعَ الرَّسُولَ، وَوَحَّدَ اللهَ لا يَجُوزُ لَهُ مُوَالاةُ مَنْ حَادَّ اللهَ وَرَسُولَهُ، وَلَوْ كَانَ أَقْرَبَ قَرِيبٍ؛ وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى:

﴿ لاَ تَجِدُ قَوْماً يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ يُوَادُّونَ مَنْ حَادَّ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَلَوْ كَانُوا آبَاءَهُمْ أَوْ أَبْنَاءهُمْ أَوْ إِخْوَانَهُمْ أَوْ عَشِيرَتَهُمْ أُوْلَئِكَ كَتَبَ فِي قُلُوبِهِمُ الإِيمَانَ وَأَيَّدَهُم بِرُوحٍ مِّنْهُ وَيُدْخِلُهُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ أُوْلَئِكَ حِزْبُ اللَّهِ أَلاَ إِنَّ حِزْبَ اللَّهِ هُمُ الْمُفْلِحُونَ *﴾[المجادلة: 22].



Sache, qu’Allah te fasse miséricorde, qu’il est obligatoire à chaque soumis (Mouslim) et soumise (Mouslimah) de connaître les trois points essentiels suivants et les mettre en pratique :
Premièrement :
Allah nous a créé, nous a donné notre subsistance et ne nous a pas laissé errer. Au contraire, Il nous a envoyé un messager. Quiconque lui obéit entrera dans les Jardins éternels ( Al-jannah ) et quiconque lui désobéit entrera dans le Feu éternel ( An-nar ). La preuve est la Parole d’Allah le très Haut :

« Nous vous avons envoyé un Messager pour être témoin contre vous, de même que Nous avions envoyé un Messager à Pharaon. Pharaon désobéit alors au Messager. Nous le saisîmes donc rudement. » [Sourate Al-Mouzamil - v 15-16]
Deuxièment :
Allah n’agrée pas qu’on lui associe quelqu’un dans Son adoration, ni un ange rapproché, ni un Prophète envoyé. Et la preuve est la parole d’Allah le très Haut :

« Et certes, les mosquées sont consacrées pour Allah, n’invoquez donc personne avec Allah. » [Sourate Al-djinn v 18]
Troisièment :
Quiconque obéit au Messager et unifie Allah (dans l’adoration), il lui est interdit de prendre comme allié celui qui s’oppose à Allah et à Son Messager, même s’il est un proche parent. La preuve est la parole d’Allah le Très Haut :

« Tu n’en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, aimer ceux qui s’ opposent à Allah et à Son Messager, fussent- ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. A ceux-là, Il (Allah) a prescrit la foi dans leurs cœurs et les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L’agréent. Ceux-là sont le parti d’Allah. N’est-ce pas que le parti d’Allah est celui de ceux qui réussissent. » [Sourate Al-moujadalah - La discussion v 22]

.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Mer 7 Mai 2008 - 16:09, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction n°2   Lun 13 Aoû 2007 - 17:50

... SUITE

اعْلَمْ أَرْشَدَكَ اللهُ لِطَاعَتِهِ، أَنَّ الْحَنِيفِيَّةَ مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ: أَنْ تَعْبُدَ اللهَ وَحْدَهُ، مُخْلِصًا لَهُ الدِّينَ. وَبِذَلِكَ أَمَرَ اللهُ جَمِيعَ النَّاسِ، وَخَلَقَهُمْ لَهَا؛ كَمَا قَالَ تَعَالَى:
وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالإِنْسَ إِلاَّ لِيَعْبُدُونِ *﴾[ الذاريات: 56]
وَمَعْنَى «يَعْبُدُونِ»: يُوَحِّدُونِ، وَأَعْظَمُ مَا أَمَرَ اللهُ بِهِ التَّوْحيِدُ، وَهُوَ: إِفْرَادُ اللهِ بِالْعِبَادَةِ. وَأَعْظَمُ مَا نَهَى عَنْه الشِّركُ، وَهُوَ: دَعْوَةُ غَيْرِهِ مَعَهُ، وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى
﴿وَاعْبُدُواْ اللّهَ وَلاَ تُشْرِكُواْ بِهِ شَيْئاً﴾[النساء: 35]


Sache, qu’Allah te guide vers Son obéissance que le monothéisme (el hanifiya) est la religion d’Ibrahim, qui consiste à adorer Allah Seul en purifiant pour lui la (pratique de la) religion. Et c’est cela qu’Il (Allah) a ordonné à tous les gens et elle est également la cause pour laquelle Il les a créés.
Comme Allah le Très Haut dit :
« Et Je n’ai créé les djinn et les humains que pour qu’ils M’adorent » [Sourate Ad-dhariyat- Les éparpillées v 56].
Le sens de : "qu’ ils M’adorent " (ya’budûn) est : « Qu’ils pratiquent Mon unicité . »

La chose la plus importante qu’Allah a ordonné est la pratique de l’unicité (Tawhid) qui signifie : Unifier Allah par l’adoration.
Et la pire des choses qu’Allah a interdit est le polythéisme (Chirk) qui signifie : Invoquer autre qu’Allah avec Lui.
La preuve est la parole d’Allah le Très Haut :
« Adorez Allah et ne Lui associez rien » [Sourate An-nissa - Les femmes v 36]


فَإِذَا قِيلَ لَكَ: مَا الأُصُولُ الثَّلاثَةُ التِي يَجِبُ عَلَى الإِنْسَانِ مَعْرِفَتُهَا ؟
فَقُلْ: مَعْرِفَةُ الْعَبْدِ رَبَّهُ، وَدِينَهُ، وَنَبِيَّهُ مُحَمَّدًا صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ.


Si on te demande : Quels sont les trois bases fondamentales qu’il est obligatoire à l’homme de connaître ?
Tu réponds : L’homme doit connaître son Seigneur, sa religion ainsi que son Prophète Mohammed


.
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction n°2   Dim 24 Fév 2008 - 10:11

COURS N°14




اعْلَمْ رَحِمَكَ اللهُ أَنَّه يَجِبُ عَلَى كُلِّ مُسْلِمٍ وَمُسْلِمَةٍ، تَعَلُّمُ هَذِهِ المَسَائِلِ الثَّلاثِ، والْعَمَلُ بِهِنَّ:
الأُولَى :أَنَّ اللهَ خَلَقَنَا، وَرَزَقَنَا، وَلَمْ يَتْرُكْنَا هَمَلا

Sache, qu'Allah te fasse miséricorde, qu'il est du devoir de tout musulman et musulmane d'apprendre trois choses et de les mettre en pratique. La première : c'est le fait qu'Allah nous a créé (20), qu'Il nous a accordé notre subsistance (21), et qu'Il ne nous a pas délaissé sans but (22)...




20) Et les preuves concernant le fait qu'Allah nous ait créé sont aussi bien textuelles que rationnelles :
Pour ce qui est des preuves textuelles, elles sont nombreuses. Citons la parole d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il - : "C'est Lui qui vous a créés d'argile ; puis Il vous a décrété un terme, et il y a un terme fixé auprès de Lui. Pourtant, vous doutez encore !" [Les Bestiaux verset 2]. De même : "Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme" [Al A'râf verset 11] Mais aussi : "Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable." [Al Hijr verset 27] Ainsi que sa parole : "Parmi Ses signes : Il vous a créés de terre, - puis, vous voilà des hommes qui se dispersent [dans le monde]-." [Ar-Rûm verset 20]. Et Sa parole : "Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la poterie". Il a aussi dit : "Allah est le Créateur de toute chose" [Az-Zumar verset 62]. De même : "alors que c'est Allah qui vous a créés, vous et ce que vous fabriquez". Et enfin : "Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent." [Adh-Dhâriyât verset 56] ainsi que d'autres versets.

Quant à la
preuve rationnelle du fait qu'Allah nous ait créé, il y est fait allusion dans la parole d'Allah le Très Haut : En effet, l'être humain n'a pu se créer lui-même, car avant qu'il n'existe il n'était que néant, et le néant n'a pas de réalité, et ce qui n'est pas une réalité ne peut créer de réalité. En outre, ce ne sont ni son père, ni sa mère, ni personne dans la création qui l'ont créé. Et l'être humain ne peut être apparu par hasard sans créateur, car tout événement est nécessairement dû à un instigateur. De plus, l'existence de toutes ces créatures dans une organisation si complète et une harmonie si parfaite rend impossible la thèse du hasard. En effet, une chose qui arrive par hasard n'est pas organisée à l'origine de son existence, comment donc pourrait-elle l'être lors de sa pérennité et de son développement ?
Nous en déduisons donc que le Créateur est Allah l'Unique, point de Créateur ni de Commandeur si ce n'est Allah. Allah le Très Haut a dit : "La création et le commandement n'appartiennent qu'à Lui" [Al A'râf verset 54].
Et on a jamais entendu personne renier la Seigneurie d'Allah - Glorifié et Exalté soit-Il - si ce n'est par orgueil comme cela est arrivé à Pharaon. D'ailleurs, lorsque Djubayr ibn Mut'im - étant polythéiste - entendit le Prophète réciter la sourate At-Tûr où se trouve la parole d'Allah le Très Haut :
"Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n'ont plutôt aucune conviction. Possèdent-ils les trésors de ton Seigneur ? Ou sont-ils eux les maîtres souverains ?" [At-Tûr verset 35-37] il dit : "Mon coeur faillit s'envoler, et ce fut la première fois que la foi toucha mon coeur" [Rapporté par Bukhârî, chapitre de l'exégèse, sourate At-Tûr]


21) Les preuves à ce sujet sont nombreuses, aussi bien dans le Coran, la Sounna ou la raison. Pour ce qui est des preuves coraniques, Allah le Très Haut a dit : "En vérité, c'est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, Le Détenteur de la force, l'Inébranlable." [Adh-Dhâriyât verset 58]. Il a aussi dit : "Dis : "Qui vous nourrit du ciel et de la terre ? " Dis : Allah" [Saba verset 24]. De même : "Dis : "Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre ? Qui détient l'ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout ? " Ils diront : "Allah"." et les versets à ce sujet sont nombreux.
Pour ce qui est de la Sounna, on trouve la parole du Prophète décrivant le foetus auquel un ange est envoyé. Cet ange a pour ordre d'écrire la subsistance de ce nouvel être humain, son terme, ses actes, et son bonheur ou son malheur. [Rapporté par Bukhârî, chapitre du Destin, et Muslim Chapitre du Destin]

Quant à la
preuve rationnelle, il s'agit de savoir que nous ne pouvons vivre si ce n'est en mangeant et en buvant. Or la nourriture et la boisson ont été créées par Allah - Glorifié et Exalté soit Il - comme l'a dit Allah le Très Haut : "Voyez-vous donc ce que vous labourez ? Est-ce vous qui le cultivez ? ou [en] sommes Nous le cultivateur ? Si Nous voulions, Nous le réduirions en débris. Et vous ne cesseriez pas de vous étonner et [de crier] : "Nous voilà endettés ! ou plutôt, exposés aux privations". Voyez-vous donc l'eau que vous buvez ? Est-ce vous qui l'avez fait descendre du nuage ? ou [en] sommes Nous le descendeur ? Si Nous voulions, Nous la rendrions salée. Pourquoi n'êtes-vous donc pas reconnaissants ?" [Al Wâqi'ah versets 63-70]. Ainsi, ce verset est explicite dans le fait que notre subsistance - que ce soit la nourriture ou la boisson - vient d'Allah, Glorifié et Exalté soit Il.


22) Ceci est une réalité au sujet de laquelle il existe des preuves textuelles et rationnelles :
Pour ce qui est des preuves textuelles, Allah le Très Haut dit : "Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ? " Que soit exalté Allah, le vrai Souverain ! Pas de divinité en dehors de Lui" [Sourate Al Mu'minûn versets 115-116]. De même : "L'homme pense-t-il qu'on le laissera sans obligation à observer ? N'était-il pas une goutte de sperme éjaculé ? Et ensuite une adhérence Puis [Allah] l'a créée et formée harmonieusement ; puis en a fait alors les deux éléments de couple : le mâle et la femelle ? Celui-là (Allah) n'est-Il pas capable de faire revivre les morts ?" [Sourate Al Qiyâmah versets 36-40]
Quant aux
preuves rationnelles, nous pouvons dire que la création de l'humanité afin qu'elle vive puis qu'elle jouisse de ce bas-monde comme les animaux, puis qu'elle meurre sans résurrection ni jugement est une chose qui ne convient pas à la sagesse d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il - mais c'est plutôt une futilité totale. Et il n'est pas possible qu'Allah crée la Création, lui envoie des Prophètes et nous rend licite le sang des opposants qui divergent de la voie des Messagers - sur eux le salut et la paix - puis qu'après cela il n'y ait aucun résultat... cela est incompatible avec la sagesse d'Allah, Glorifié et Exalté soit Il.


Remarques : Cheykh al acheykh a dit qu'allah a créé toutes les créatures pour un but.
Allah ne nous a pas créé sans but, en vain, et d'une façon futile. Mais allah nous a créé pour un but.
Sourate al moulk :

"2. Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en oeuvre, et c'est Lui le Puissant, le Pardonneur."
sourate al mou'minoun :
"115. Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ?"

Chaykh al acheykh a dit que « pensiez vous qu’allah ne vous a pas créé pour une raison valable ? Ne pensez vous pas que vous soyez ramené vers Lui ? ».
Et le fait de penser cela est une critique vis-à-vis de la sagesse d’allah.

116. Que soit exalté Allah, le vrai Souverain ! Pas de divinité en dehors de Lui, le Seigneur du Trone sublime !

Cheykh al acheykh a dit qu’allah et au-dessus de ces ignorants qui critiquent Sa sagesse. Pour quel but allah nous a-t-il créé ?
Sourate adariyat :

56. Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent.
Allah a créé les djins et les hommes pour les éprouver dans leur adoration.
Vont-ils L'associer ou L'adorer Seul ?


.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Lun 14 Avr 2008 - 15:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction n°2   Dim 24 Fév 2008 - 10:12

COURS N°15





بَلْ أَرْسَلَ إِلَيْنَا رَسُولاً، فَمَنْ أَطَاعَهُ دَخَلَ الجَنَّةَ، وَمَنْ عَصَاهُ دَخَلَ النَّارَ، وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى
﴿إِنَّا أَرْسَلْنَا إِلَيْكُمْ رَسُولاً شَاهِداً عَلَيْكُمْ كَمَا أَرْسَلْنَا إِلَى فِرْعَوْنَ رَسُولاً * فَعَصَى فِرْعَوْنُ الرَّسُولَ فَأَخَذْنَاهُ أَخْذاً وَبِيلاً*﴾[المزمل: 15، 16].

En effet, Il nous a envoyé un Prophète (23) : quiconque lui obéit entrera au Paradis (24) et quiconque lui désobéit entrera en Enfer (25). Et la preuve réside dans la parole d'Allah le Très Haut : "Nous vous avons envoyé un Messager pour être témoin contre vous, de même que Nous avions envoyé un Messager à Pharaon. Pharaon désobéit alors au Messager. Nous le saisîmes donc rudement." [Sourate Al Muzzammil versets 15-16]...




23) C'est-à-dire qu'Allah, Glorifié et Exalté soit Il, nous a envoyé - communauté de Muhammad - un Prophète qui nous récite les versets de notre Seigneur, nous purifie, nous enseigne le Livre et la Sagesse, de la même façon qu'Il a envoyé des Prophètes aux communautés nous ayant précédés. Allah - Béni et Elevé soit Il - a dit : "Il n'est pas une nation qui n'ait déjà eu un avertisseur." [Sourate Fâtir verset 24].
Et il est nécessaire qu'Allah envoie des Prophètes aux créatures afin que la preuve leur soit établie et qu'elles adorent Allah comme Il l'aime et l'agrée. Allah - Béni et Elevé soit Il - a dit :
"Nous t'avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le Zabour à David. Et il y a des messagers dont Nous t'avons raconté l'histoire précédemment, et des messagers dont Nous ne t'avons point raconté l'histoire - et Allah a parlé à Moïse de vive voix - en tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage." [Sourate An-Nisâ verset 163-165].
Et il n'est pas possible que nous adorions Allah par ce qu'Il agrée si ce n'est par le biais des Prophètes - sur eux le salut et la paix - car
ce sont eux qui nous ont explicité ce qu'Allah aime et agrée, ce qui nous rapproche de Lui, Glorifié et Exalté soit Il. C'est pourquoi il fait partie de la sagesse d'Allah qu'Il ait envoyé des Prophètes - annonciateurs et avertisseurs - à la Création. Et la preuve réside dans la parole d'Allah le Très Haut : "Nous vous avons envoyé un Messager pour être témoin contre vous, de même que Nous avions envoyé un Messager à Pharaon. Pharaon désobéit alors au Messager. Nous le saisîmes donc rudement." [Sourate Al Muzzammil versets 15-16].

Remarque : Après avoir expliqué que l’être humain a été créé pour un seul but : Adorer allah, Seul et Unique, cheykh al acheykh dit que
l’Homme a besoin d’une personne pour lui montrer et lui expliquer ce but, tout en lui apprenant comment adorer allah, de la manière qu’Il aime et agrée, car l’être humain peut ignorer ou oublier. Et c’est justement pour cette raison-là, qu’allah a envoyé des messagers annonciateurs et avertisseurs pour guider les créatures vers le Créateur et leur montrer que c’est allah seul qui mérite l’adoration.


24) Ceci est une vérité tirée de la parole d'Allah le Très Haut : "Et obéissez à Allah et au Messager afin qu'il vous soit fait miséricorde ! Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux" [Sourate Âl Imrân versets 132-133]. De même : "Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, Il le fera entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Et voilà la grande réussite." [Sourate An-Nisâ verset 13]. Mais aussi : "Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès" [Sourate A-Nûr verset 52]. Il a aussi dit : "Quiconque obéit à Allah et au Messager... ceux-là seront avec ceux qu'Allah a comblés de Ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels compagnons que ceux-là !" [Sourate An-Nisâ verset 69]. Et enfin : "Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite." [Sourate Al Ahzâb verset 71]. Et les versets allant dans ce sens sont nombreux.

Il y a aussi la parole du Prophète :
"Toute ma communauté entrera au Paradis, sauf ceux qui le refusent". On lui dit : "Mais qui refuserait cela, ô Prophète d'Allah ?" Il répondit :"Quiconque m'obéit entrera au Paradis et quiconque me désobéit aura refusé" [Rapporté par Bukhârî, Chapitre l'attachement au Coran et à la Sounna, sous-chapitre : se conformer aux sounnas du Prophète].


25) Ceci aussi est une vérité tirée de la parole d'Allah le Très Haut : "Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, et transgresse Ses ordres, Il le fera entrer au Feu pour y demeurer éternellement. Et celui-là aura un châtiment avilissant." [Sourate An-Nisâ verset 14]. De même :"Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident." [Sourate Al Ahzâb verset 36] Et enfin : "Et quiconque désobéit à Allah et à son Messager aura le feu de l'Enfer pour y demeurer éternellement." [Sourate Al Djinn verset 23].
Il y aussi le hadith précédent du Prophète :
"Et quiconque me désobéit aura refusé".

Remarque : Cheykh ibn Baz rahimahoullah dit, au sujet de cela, que quiconque obéit au prophète et reste droit sur son message et sa religion, aura le paradis. Et quiconque désobéit au prophète et dévie de son message et sa religion, aura l’enfer. Allah dit : «Nous vous avons envoyé un Messager pour être témoin contre vous, de même que Nous avions envoyé un Messager à Pharaon. Pharaon désobéit alors au Messager. Nous le saisîmes donc rudement. » [Sourate Al Muzzammil versets 15-16]. « Témoin », c’est-à-dire, témoin par rapport à vos actes. « de même que Nous avions envoyé un Messager à Pharaon. » : Ce messager était moussa. « Pharaon désobéit alors au Messager. Nous le saisîmes donc rudement. » : Allah a châtié pharaon ici-bas par la noyade et ainsi que dans l’au-delà par le châtiment de l’enfer éternel.

.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 14 Mar 2008 - 22:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction n°2   Dim 24 Fév 2008 - 10:12

COURS N°16





الثَّانِيَةُ:َأَنَّ الله لا يَرْضَى أَنْ يُشْرَكَ مَعَهُ أَحَدُ فِي عِبَادَتِهِ، لا مَلَكٌ مُقَرَّبٌ، وَلا نَبِيٌّ مُرْسَلٌ؛ وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى﴿وَأَنَّ الْمَسَاجِدَ لِلَّهِ فَلاَ تَدْعُوا مَعَ اللَّهِ أَحَداً *﴾[الجن: 18].
La seconde (26) : c'est le fait qu'Allah n'agrée pas qu'on Lui associe qui que ce soit dans Son adoration, serait-ce un ange rapproché ou un prophète envoyé. Et la preuve réside dans la parole d'Allah le Très Haut :
"Les mosquées sont consacrées à Allah : n'invoquez donc personne avec Allah." [Sourate Al Djinn verset 18]...




26) C'est-à-dire la seconde chose qu'il est nécessaire de savoir est qu'Allah - Glorifié et Exalté soit Il - n'agrée pas qu'on Lui associe qui que ce soit dans Son adoration. En effet, Il est le seul en droit d'être adoré, et la preuve est ce qu'a cité l'auteur dans la parole d'Allah le Très Haut : "Les mosquées sont consacrées à Allah : n'invoquez donc personne avec Allah" [Sourate Al Djinn verset 18]. Allah le Très Haut a donc interdit à l'être humain d'invoquer qui que ce soit avec Allah. Or lorsqu'Allah interdit quelque chose c'est qu'Il ne l'agrée pas - Glorifié et Exalté soit Il. Il dit d'ailleurs : "Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous. De Ses serviteurs cependant, Il n'agrée pas la mécréance. Et si vous êtes reconnaissants, Il l'agrée pour vous" [Sourate Az-Zumar verset 7]. Et Allah le Très Haut a dit : "Ils vous font des serments pour se faire agréer de vous, même si vous les agréez, Allah n'agrée pas les gens pervers." [Sourate At-Tawbah verset 96].

Ainsi, Allah - Glorifié et Exalté soit Il - n'agrée pas la mécréance et le polythéisme. Il a d'ailleurs envoyé les Prophètes et révélé les Livres pour affronter la mécréance et le polythéisme et y mettre un terme. Allah le Très Haut a dit :
"Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah" [Sourate Al Anfâl verset 39].
Par conséquent, si Allah n'agrée pas la mécréance et le polythéisme, il est alors du devoir du croyant de ne pas les agréer. En effet, la satisfaction et la colère du croyant doit être en conformité avec la satisfaction d'Allah et Sa colère. Le croyant se courrouce donc pour ce qui courrouce Allah, et est satisfait par ce qui satisfait Allah - Glorifié et Exalté soit Il. En outre, si Allah n'agrée point la mécréance et le polythéisme, il ne convient pas au croyant de les agréer. A savoir que le polythéisme est un problème important et dangereux. Allah - Glorifié et Exalté soit Il - a dit :
"Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut" [Sourate Al Anfâl verset 48]. Et Allah le Très Haut a dit : "Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !" [Sourate Al Mâidah verset 72]. Enfin, le Prophète a dit : "Quiconque rencontre Allah sans rien Lui associer entrera au Paradis, et quiconque Le rencontre en Lui associant quoi que ce soit entrera dans le Feu" [Rapporté par El Bukhârî, Chapitre de la Science, Sous-Chapitre : De celui qui privilégie un groupe de gens en leur transmettant la science sans la transmettre aux autres par crainte que ces derniers ne comprennent pas. Rapporté aussi par Muslim, Chapitre de la foi, Sous-Chapitre : quiconque meurt sans rien associer à Allah entrera au Paradis]

Remarque : Par rapport au verset : « Les mosquées sont consacrées à Allah : n'invoquez donc personne avec Allah » [Sourate Al Djinn verset 18], chaykh al acheykh rahimahoullah, dit qu’il ne faut pas invoquer un autre qu’Allah. Et cela concerne aussi bien l’invocation de « mas-ala » (ex : Demander à allah le pardon ou autre,…) ou les invocations de « 'Ibadah » (soit l’invocation dans le but de l’adoration, ex : Prière, dhikr, coran, etc…). « n'invoquez » : Ici, cela englobe les deux sortes d’invocation. Dans une mosquée, on fait deux choses :
1/ L’invocation de « mas-ala » ;
2/ Toutes les autres formes d’adoration (la prière obligatoire ou surérogatoire, coran, dikr, apprentissage, etc….).

« Les mosquées sont consacrées à Allah… » : Les mosquées ont été bâties pour l’adoration d’allah, Seul et Unique, alors il ne faut y invoquer qu’allah et n’invoquer personne d’autre que Lui.

.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 14 Mar 2008 - 23:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction n°2   Dim 2 Mar 2008 - 9:36

COURS N°17




الثَّالِثَةُ:
أَنَّ مَنْ أَطَاعَ الرَّسُولَ، وَوَحَّدَ اللهَ لا يَجُوزُ لَهُ مُوَالاةُ مَنْ حَادَّ اللهَ وَرَسُولَهُ، وَلَوْ كَانَ أَقْرَبَ قَرِيبٍ؛ وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى:

﴿ لاَ تَجِدُ قَوْماً يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ يُوَادُّونَ مَنْ حَادَّ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَلَوْ كَانُوا آبَاءَهُمْ أَوْ أَبْنَاءهُمْ أَوْ إِخْوَانَهُمْ أَوْ عَشِيرَتَهُمْ أُوْلَئِكَ كَتَبَ فِي قُلُوبِهِمُ الإِيمَانَ وَأَيَّدَهُم بِرُوحٍ مِّنْهُ وَيُدْخِلُهُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ أُوْلَئِكَ حِزْبُ اللَّهِ أَلاَ إِنَّ حِزْبَ اللَّهِ هُمُ الْمُفْلِحُونَ *﴾[المجادلة: 22].

La troisième (27) : c'est le fait de savoir que quiconque obéit au Prophète et croit en l'Unicité d'Allah n'a pas le droit de prendre comme alliés ceux qui s'opposent à Allah et Son Prophète, seraient-ce ses plus proches parents. Et la preuve réside dans la parole d'Allah le Très Haut : "Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur pères, leur fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs coeurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L'agréent. Ceux-là sont le parti d'Allah. Le parti d'Allah est celui de ceux qui réussissent."[Sourate Al Mudjâdalah verset 22]...





27) A savoir la troisième chose qu'il est nécessaire de connaître concerne l'alliance et le désavoeu (El Walâ Wal Barâ). Or l'alliance et le désaveu représentent une base d'une grande importance au sujet de laquelle il existe beaucoup de textes. Allah - Glorifié et Exalté soit Il - a dit : "ô les croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes : ils ne failliront pas à vous bouleverser." [Sourate Âli 'Imrân verset 118]. Et Allah le Très Haut a dit : "ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes." [Sourate Al Mâidah verset 51]. Et Allah - Glorifié et Exalté soit Il - a dit : "ô les croyants ! N'adoptez pas pour alliés ceux qui prennent en raillerie et jeu votre religion, parmi ceux à qui le Livre fut donné avant vous et parmi les mécréants. Et craignez Allah si vous êtes croyants." [Sourate Al Mâidah verset 57]. Et Allah le Très Haut a dit : "ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour alliés, vos pères et vos frères s'ils préfèrent la mécréance à la foi. Et quiconque parmi vous les prend pour alliés... ceux-là sont les injustes. Dis : "Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu'Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d'Allah, alors attendez qu'Allah fasse venir Son ordre . Et Allah ne guide pas les gens pervers"." [Sourate At-Tawbah versets 23-24]. Et Allah - Glorifié et Exalté soit Il - a dit : "Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : "Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"." [Sourate Al Mumtahanah verset 4].

De plus, prendre comme alliés ceux qui s'opposent à Allah et les accommoder (Mudârâh) indique que la foi en Allah et Son Prophète est faible dans le coeur de cette personne. Car il n'est pas raisonnable d'aimer quelque chose qui est l'ennemi du bien-aimé (c-à-d Allah NdT).

Et le fait de prendre les mécréants comme alliés consiste à les secourir et les aider dans leur mécréance et égarement. Quant au fait de les prendre pour amis (Muwâddâh), il s'agit d'agir de telle façon que la conséquence en sera leur amour (Mawaddah).[ /b] On voit ainsi des gens qui recherchent l'amitié des mécréants par tous les moyens... et sans aucun doute cela s'oppose - totalement ou en partie - à la foi. Il est donc du devoir du croyant de considérer comme ennemis ceux qui s'opposent à Allah et Son Prophète - seraient-ce ses plus proches parents - de les détester et de s'en éloigner... cependant, cela n'empêche pas de les conseiller et de les appeler à la vérité.


Remarques : [b]Cheykh al acheykh
rahimahoullah dit, à ce sujet, que l’alliance avec quelqu’un, a comme origine « al mahaba », l’amour ; c’est aimer la personne à qui on s’allie. Allah dit : « En l'occurrence, la souveraine protection appartient à Allah, le Vrai. Il accorde la meilleure récompense et le meilleur résultat. » (Sourate la caverne ; v.44).

L’alliance (al mouwalat) aux mécréants et aux polythéistes est interdite car cela fait partie des grands péchés et elle peut même mener à la mécréance. C’est pour cela que les savants ont dit que
l’alliance « al mouwalat » se divise en deux catégories :
1/« at-Tawali » : Sourate al ma-ida, verset 51. « Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. ». At-Tawali signifie aimer le polythéisme et les polythéistes ainsi que la mécréance et les mécréants ; ou encore c’est aider les mécréants contre les musulmans afin que la mécréance soit au-dessus de l’islam. Cette alliance engendre la grande mécréance et par cela le musulman devient apostat ;
2/ « Al mouwalat » : C’est le fait d’aimer les polythéistes et les mécréants pour la vie d’ici-bas ou du fait qu’ils soient des proches, … Contrairement au « at-Tawali », c’est les aimer mais sans les aider, leur porter secours dans l’intention que la mécréance soit au-dessus de l‘islam. Et le fait d’aimer les polythéistes et les mécréants sans les aider pour que la mécréance soit au-dessus de l’islam, est considéré comme illicite et une désobéissance mais non pas comme une mécréance (comme pour le « at-Tawali »). Sourate al moumtahanah : « 1. Ô vous qui avez cru ! Ne prenez pas pour alliés Mon ennemi et le vôtre, leur offrant l'amitié, alors qu'ils ont nié ce qui vous est parvenu de la vérité. Ils expulsent le Messager et vous-mêmes parce que vous croyez en Allah, votre Seigneur. Si vous êtes sortis pour lutter dans Mon chemin et pour rechercher Mon agrément, leur témoignerez-vous secrètement de l'amitié, alors que Je connais parfaitement ce que vous cachez et ce que vous divulguez ? Et quiconque d'entre vous le fait s'égare de la droiture du sentier. ».

Nos savants, rahimahoum allah, ont dit qu’allah a donné, aux gens qui commettent « al mouwalat », le nom de « croyants » et ne les a pas considérés comme mécréants, malgré qu’ils se soient alliés aux polythéistes en leur offrant leur amitié. Dans les sahahayn, il y a l’histoire de l’un des compagnons, hateb : Avant que les musulmans aillent conquérir la mecque, hateb a envoyé une lettre à sa famille à la mecque pour les mettre en garde contre l’attaque du prophète . Alors omar ibn al khatab a voulu tuer hateb (à cause de son aide envers les polythéistes et a dit au prophète : « Laisse-moi couper la tête de cet hypocrite ». Et le prophète lui a répondu : « Laisse-le ya omar ! » et a dit à hateb : « Qu’est ce qui ta fait réagir ainsi ? ». Il a répondu : « Ô prophète, ce qui m’a fait réagir ainsi, ce n’est ni l’amour du polythéisme ni le fait de détester l’islam, seulement chacun de tes compagnons a un moyen, une personne pour défendre leurs biens à la mecque, tandis que moi je n’ai personne pour défendre mes biens à la mecque, c’est pour cela que j’ai prévenu ma famille ». Et le prophète a dit : « Il vous a dit vrai ». Ce que l’on tire de cela, c’est que le prophète a cherché à comprendre la raison, l’objectif de son acte (« al qasd »). Si son but était d’aider les polythéistes afin que le polythéisme soit au-dessus de l’islam, alors son acte sera considéré comme de la mécréance et de l’hypocrisie. Par contre, si c’était dans un autre but, son acte aura un autre statut. Dans ce cas, c’était dans le but de défendre ses biens à la mecque alors le prophète l’a laissé.
.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 14 Mar 2008 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction n°2   Dim 2 Mar 2008 - 10:35

COURS N°18



اعْلَمْ أَرْشَدَكَ اللهُ لِطَاعَتِهِ، أَنَّ الْحَنِيفِيَّةَ مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ: أَنْ تَعْبُدَ اللهَ وَحْدَهُ، مُخْلِصًا لَهُ الدِّينَ

Sache(28), qu'Allah te guide (29) vers Son obéissance (30) que la hanîfiyah (31), Millah (32) d'Ibrâhîm (33), est que tu adores Allah Unique (34) en Lui vouant un culte sincère (35)




28) Nous avons déjà explicité le terme science, il n'est donc pas nécessaire de le répéter ici.


29) La Guidée (Rushd) : il s'agit de la droiture sur le chemin de la vérité.


30) L'obéissance : il s'agit de se mettre en accord avec ce qui est demandé (par Allah), en appliquant ce qui est ordonné et en délaissant ce qui est interdit.

Remarque : Cheykh al acheykh, en commentaire de cela, dit que c’est la 3e forme de douceur utilisé par l’auteur.
C'est ainsi que doivent être les enseignants envers leurs élèves. Car c’est ainsi que le coeur de ces derniers va s’ouvrir en faveur de la science et ils se dirigeront alors vers la science.



31) El Hanîfiyah : il s'agit de la voie religieuse qui diverge du polythéisme et qui se base sur le culte sincère d'Allah, Glorifié et Exalté soit Il.


32) Millah : C'est-à-dire la voie religieuse sur laquelle il chemine.


33) Ibrâhîm est l'ami privilégié du Très Miséricordieux. Allah - Glorifié et Exalté soit Il - a dit : "Et Allah avait pris Abraham pour ami privilégié" [Sourate An-Nisâ verset 125]. Il est aussi le père des Prophètes. D'ailleurs sa voie a été citée en de nombreuses occasions (dans le Coran et la Sounna) afin de la prendre comme exemple.

Remarque : Cheykh al acheykh a dit, à ce sujet, que c'est celle qu’allah a ordonné à son prophète et a ordonné aux gens d être dans cette voie.

Sourate an nahl :

123. Puis Nous t'avons révélé : ‹Suis la religion d'Abraham qui était voué exclusivement à Allah et n'était point du nombre des associateurs›.
La milah d’hibrahim est le tawhid, car celui ci a été laissé par ibrahim pour ceux qui viennent après lui.

Sourate azoukhrouf :
26. Et lorsqu'Abraham dit à son père et à son peuple : ‹Je désavoue totalement ce que vous adorez, 27. à l'exception de Celui qui m'a créé, car c'est Lui en vérité qui me guidera›.

Cette parole : ‹Je désavoue totalement ce que vous adorez, 27. à l'exception de Celui qui m'a créé,contient une négation et une affirmation. Le désaveu se trouve dans la négation. « à l'exception de Celui qui m'a créé »: c est l’affirmation. II a ainsi désavoué toutes les autres idoles pour adorer Allah Seul sans associé.
Ceci est la signification du tawhid.


28. Et il en fit une parole qui devait se perpétuer parmi sa descendance. Peut-être reviendront-ils ?
« Peut-être reviendront-ils? » > C’est-à-dire revenir au tawhid.
« sa descendance »: Les arabes et ceux qui ont suivis les prophètes après lui.
Et ibrahim est le père des prophètes venus après lui et le père des peuples des prophètes .
« Peut-être reviendront-ils ? « > à la parole du tawhid "la ilaha ila allah" C'est-à-dire la parole d’ibrahim dans le verset :

« Je désavoue totalement ce que vous adorez, 27. à l'exception de Celui qui m'a créé »

"La ilah" consiste à désavouer tout ce qu’on adore en dehors d allah.
"ila allah" cela consiste à affirmer que l’adoration se fait pour Allah Seul et Unique à mériter l'adoration.
C'est pour cela que les savants donnent comme signification de cette parole du tawhid : "Il n y a pas de divinité digne d’être adoré véritablement si ce n’est allah"
Car toutes les divinités en dehors d’allah sont de fausses divinités et ne mérite pas d’être adorées.

Sourate al hadj :

62. C'est ainsi qu'Allah est Lui le Vrai, alors que ce qu'ils invoquent en dehors de Lui est le faux; c'est Allah qui est le Sublime, le Grand.
C'est ainsi quAllah est Lui le Vrai > Cela implique que ce soit le Seul à être adoré, car il y a des divinités qui sont adorés injustement. Il y a des divinités de toutes sortess elles sont adorées sans vérité, injustement.


34) "Que tu adores Allah" est attribut de la proposition précédente : "Sache que la hanîfiyah...". Par ailleurs, l'adoration signifie dans son sens le plus général : "L'humilité pour Allah, par amour et vénération, en appliquant Ses ordres et en évitant Ses interdits, selon la manière enseignée par Ses législations".
Quant au sens particulier de l'adoration, Shaykh-Ul-Islâm Ibn Taymiyah - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit :
"L'adoration est un nom qui englobe tout ce qu'Allah aime et agrée comme paroles, actes apparents et cachés comme la peur (d'Allah), la crainte, la confiance, la prière, la Zakât, le jeûne et autres pratiques cultuelles de l'Islam".


35) Al Ikhlâs (sincérité) signifie dans son sens littéral la purification. A savoir que la personne recherche, au moyen de l'adoration, la face d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il - et l'arrivée à la demeure de Ses bienfaits (le paradis), d'une façon telle qu'elle ne Lui associe rien dans l'adoration, serait-ce un ange rapproché ou un prophète envoyé. Allah le Très Haut a dit : "Puis Nous t'avons révélé : "Suis la religion d'Abraham qui était voué exclusivement à Allah et n'était point du nombre des associateurs" [Sourate An-Nahl verset 123]. Allah le Très Haut a aussi dit : "Qui donc aura en aversion la religion d'Abraham, sinon celui qui sème son âme dans la sottise ? Car très certainement Nous l'avons choisi en ce monde ; et, dans l'au-delà, il est certes du nombre des gens de bien. Quand son Seigneur lui avait dit : "Soumets-toi", il dit : "Je me soumets au Seigneur de l'Univers". Et c'est ce que Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob : "ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion : ne mourrez point, donc , autrement qu'en Soumis" ! (à Allah) ." [Sourate El Baqarah versets 130-132]

.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 14 Mar 2008 - 23:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction n°2   Dim 2 Mar 2008 - 10:37

COURS N°19



وَبِذَلِكَ أَمَرَ اللهُ جَمِيعَ النَّاسِ، وَخَلَقَهُمْ لَهَا؛ كَمَا قَالَ تَعَالَى

وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالإِنْسَ إِلاَّ لِيَعْبُدُونِ *﴾[ الذاريات: 56]

اعْلَمْ أَرْشَدَكَ اللهُ لِطَاعَتِهِ، أَنَّ الْحَنِيفِيَّةَ مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ: أَنْ تَعْبُدَ اللهَ وَحْدَهُ، مُخْلِصًا لَهُ الدِّينَ

C'est cela (36) qu'Allah a ordonné à toute l'humanité et c'est la raison pour laquelle Il l'a créée, comme l'a dit Allah le Très Haut : "Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent" [Sourate Adh-Dhâriât verset 56] et le terme "M'adorent" (ye'budûn) signifie ici "M'unifie" (37) (yuwahhidûn)




36) C'est-à-dire que c'est El Hanîfiyah - qui est l'adoration d'Allah en Lui vouant un culte sincère - qu'Allah a imposé à toute l'humanité, et c'est la raison pour laquelle Il l'a créée. Comme l'a dit Allah le Très Haut : "Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé : "Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc"" [Sourate Al Anbiyâ verset 25]. Et Allah - Glorifié et Exalté soit Il - a clarifié dans Son Livre que le monde n'a été créé que pour cette raison. Allah le Très Haut a dit : "Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent" [Sourate Adh-Dhâriât verset 56]

Remarque : Cheykh ibn baz rahimahoullah a dit (en comentaire à la parole : C'est cela qu'Allah a ordonné à toute l'humanité) qu'allah a ordonné ceci a toute l'humanité et la créée pour cette raison et leur a donc ordonné le tawhid et la sincérité dans son adoration.
Allah a ordonné qu'on L'adore Lui Seul et Unique, dans notre prière, notre jeune, notre peur, notre confiance et dans toutes les autres formes d'adoration cachées ou apparentes.


Sourate al fatiha :
5. C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours.

Sourate al isra:
23. et ton Seigneur a décrété: ‹n'adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi ; alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.

Sourate azoumar :
2. Nous t'avons fait descendre le Livre en toute vérité. Adore donc Allah en Lui vouant un culte exclusif.

Sourate baqara :
21. O hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété.

"Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent" [Sourate Adh-Dhâriât verset 56] : C'est-à-dire qu’ils M'adorent en m’unifiant. C'est pour cette adoration qu’allah a créé l’humanité et les djins. C'est-à-dire l'unicité d’allah, appliquer Ses ordres et s’éloigner des Ses interdits.


37) Cela signifie que l'Unicité d'Allah (Tawhid) est une des significations que peut revêtir le terme "adoration", car nous avons déjà explicité le sens du terme "adoration" ainsi que ce sur quoi il porte. Et nous avons expliqué que le terme "adoration" est plus général encore que le terme "Tawhid".
Et sache que l'adoration est de deux sortes :


1/ L'adoration naturelle qui consiste en la soumission aux ordres universels d'Allah le Très Haut. Cette adoration englobe toute la création et personne n'en est excepté. Car Allah le Très Haut dit : "Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre se rendront auprès du Tout Miséricordieux, [sans exceptions], en serviteurs." [Sourate Maryam verset 93]. Ainsi, cette adoration englobe le croyant et le mécréant, le pieux et le pervers.

2/ L'adoration religieuse qui consiste en la soumission aux ordres religieux d'Allah le Très Haut. Cette adoration est spécifique à ceux qui obéissent à Allah le Très Haut et suivent ce avec quoi les Prophètes sont venus, comme la parole d'Allah le Très Haut : "Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre" [Sourate Al Furqân verset 63].

La première sorte d'adoration ne mérite pas éloge car elle est en dehors du pouvoir de l'être humain. Cependant, elle peut être digne d'éloge si elle engendre la reconnaissance dans la facilité et la patience dans la difficulté. Quant au second type d'adoration il est digne d'éloge.


.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 14 Mar 2008 - 23:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction n°2   Dim 2 Mar 2008 - 10:39

COURS N°20



وَأَعْظَمُ مَا أَمَرَ اللهُ بِهِ التَّوْحيِدُ، وَهُوَ: إِفْرَادُ اللهِ بِالْعِبَادَةِ. وَأَعْظَمُ مَا نَهَى عَنْه الشِّركُ، وَهُوَ: دَعْوَةُ غَيْرِهِ مَعَهُ، وَالدَّلِيلُ قَوْلُهُ تَعَالَى

﴿وَاعْبُدُواْ اللّهَ وَلاَ تُشْرِكُواْ بِهِ شَيْئاً﴾[النساء: 35]

En outre, la plus importante chose qu'Allah ait commandée est l'Unicité (Tawhîd) qui consiste à limiter l'adoration à Allah (38). Et la plus importante chose qu'Allah ait interdite est l'associationnisme, qui consiste à invoquer une autre divinité avec Lui. La preuve réside dans la parole d'Allah le Très Haut : "Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé" [Sourate An-Nisâ verset 36] (39)






38) Du point de vue linguistique, le terme Tawhîd (Unicité) est le masdar (substantif) du verbe wahhada yuwehhidu (unifier), c'est-à-dire rendre une chose unique. Et cela ne peut se réaliser si ce n'est par une négation et une affirmation. A savoir la négation de l'unicité pour tout être autre que l'être unifié, et son affirmation pour ce dernier. Par exemple, nous pouvons dire : le Tawhîd d'une personne n'est pas valable jusqu'à ce qu'elle atteste qu'il n'y a de divinité digne d'être adorée si ce n'est Allah. Elle nie donc la divinité d'autres êtres qu'Allah le Très Haut, et l'affirme pour Allah l'Unique.
Quant au sens du terme Tawhîd dans la terminologie, l'auteur l'a cité lorsqu'il dit : "l'Unicité (Tawhîd) qui consiste à limiter l'adoration à Allah". C'est-à-dire adorer Allah l'Unique sans rien lui associer : ne pas lui associer de prophète envoyé, ni ange rapproché, ni président, ni roi, ni qui que ce soit parmi les créatures. Il s'agit plutôt de limiter son adoration à Lui Seul, par amour et glorification, par espoir et crainte. D'ailleurs, le Cheikh - qu'Allah lui fasse miséricorde - désigne par ses propos le Tawhîd pour la réalisation duquel les prophètes ont été envoyés. En effet, c'est à cette catégorie du Tawhîd que leurs peuples ont porté atteinte.

Or il existe une définition plus générale du Tawhîd, à savoir : "Unifier Allah - Glorifié et Exalté soit Il - pour ce qui est des caractéristiques qui Lui sont propres"
En sus de cela, il faut savoir que les catégories du Tawhîd sont au nombre de trois :


1. Premièrement : Tawhîd Ar-Rubûbiyah (Unicité de Seigneurie). Il s'agit d'unifier Allah - Glorifié et Exalté soit Il - pour ce qui est de la création (Khalq), la possession (Mulk) et l'organisation (Tadbîr). Allah - Glorifié et Exalté soit Il - a dit : "Allah est le Créateur de toute chose" [Sourate Az-Zumar verset 62]. Allah le Très Haut a aussi dit : "Existe-t-il en dehors d'Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance ? Point de divinité à part Lui !" [Sourate Fâtir verset 3]. Il a aussi dit : "Béni soit celui dans la main de qui est la royauté, et Il est Omnipotent" [Sourate Al Mulk verset 1]. Enfin, Il a dit : "La création et le commandement n'appartiennent qu'à lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l'Univers" [Sourate Al A'râf verset 54].

2. Deuxièmement : Tawhîd Al-Ulûhiyah (Unicité d'adoration). Il s'agit d'unifier Allah - Glorifié et Exalté soit Il - dans l'adoration de manière à ce que l'être humain n'adore personne - comme il le ferait pour Allah le Très Haut- et ne recherche la proximité de personne en dehors d'Allah.

3. Troisièmement : Tawhîd Al Asmâ Was-Sifât (Unicité d'Allah dans Ses Noms et Attributs). Il s'agit d'unifier Allah - Glorifié et Exalté soit Il - au sujet des Noms par lesquels Il s'est nommé et Attributs par lesquels Il s'est décrit dans Son Livre, ou de la bouche de Son Prophète , en affirmant ce qu'Il a affirmé (comme Noms et Attributs) et en réfutant ce qu'Il a réfuté (comme défauts et imperfections), sans distorsion, ni négation et sans description du comment ni comparaison.

Le Cheikh désigne ici par le terme Tawhîd l'unicité d'adoration (Tawhîd Al-Ulûhiyah) au sujet de laquelle les associationnistes se sont égarés... ceux-là même que le Prophète a combattus, et desquels il a rendu licites le sang, les biens, la terre et les demeures. De même, il a réduit à l'esclavage leurs femmes et leurs enfants. C'est d'ailleurs au sujet de cette catégorie de Tawhîd que les Prophètes ont le plus déployé d'efforts pour en corriger les vices. Allah le Très Haut a dit : "Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire] : "Adorez Allah et écartez-vous du Taghout" [Sourate An-Nahl verset 36]. Ainsi, l'adoration n'est valable que pour Allah - Glorifié et Exalté soit Il. Et quiconque porte atteinte à cette catégorie du Tawhîd est un polythéiste mécréant, même s'il reconnaît l'Unicité de Seigneurie ainsi que celle des Noms et Attributs d'Allah. Par conséquent, à supposer qu'une personne reconnaisse totalement l'Unicité de Seigneurie et celle des Noms et Attributs d'Allah, mais que cette même personne aille vers une tombe pour y adorer un mort, ou pour lui promettre un sacrifice prétendant par ce moyen se rapprocher du défunt : la conséquence de cet acte est que cette personne est une polythéiste mécréante vouée à l'Enfer éternel. Allah le Très Haut dit : "Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !" [Sourate Al Mâidah verset 72].
Et la raison pour laquelle le Tawhîd est la chose la plus importante qu'Allah ait commandé est qu'il représente le pilier sur lequel repose toute la religion. C'est pourquoi le Prophète en fit son point de départ dans son appel, et a ordonné à ses Compagnons d'en faire autant lorsqu'il les envoyait transmettre le message prophétique.



39) La chose la plus importante qu'Allah ait interdit est l'associationnisme. En effet, le plus important des droits est le droit d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il. Quiconque transgresse donc ce droit parmi les êtres humains aura transgressé le plus important des droits, à savoir l'Unicité d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il. Allah le Très Haut dit : "car l'association à [Allah] est vraiment une injustice énorme" [Sourate Luqmân verset 13]. Il a aussi dit : "Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché." [Sourate An-Nisâ verset 48]. De même : "Quiconque donne des associés à Allah s'égare, très loin dans l'égarement." [Sourate An-Nisâ verset 116]. Mais aussi : "Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !" [Sourate Al Mâidah verset 72]. Et enfin : "Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut" [Sourate An-Nisâ verset 48].

En outre, le Prophète a dit :
"Le plus grave des péchés, c'est que tu associes à Allah un pareil alors qu'Il t'a créé" [Rapporté par Al Bukhârî, Chapitre At-Tawhîd, sous-chapitre : de la parole d'Allah le Très Haut : "ô Messager, transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur". Rapporté aussi par Muslim, Chapitre de la Foi, sous-chapitre : l'associationnisme est le plus horrible des péchés].
De même, le Prophète a dit - dans un hadith rapporté par Djâbir, qu'Allah l'agrée, dans le recueil de Muslim - : "quiconque rencontre Allah sans rien Lui avoir associé entrera au Paradis, et quiconque Le rencontre en lui ayant associé un égal entrera en Enfer" [Rapporté par Muslim, Chapitre de la Foi, sous-chapitre : quiconque meurt sans rien associer à Allah entrera au Paradis].
Mais aussi : "Quiconque meurt en invoquant une autre divinité à la place d'Allah entrera en Enfer". [/color[color=darkblue]][Rapporté par Al Bukhârî, Chapitre At-Tafsîr, sous-chapitre : de la parole d'Allah le Très Haut : "Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui".]

L'auteur a utilisé le verset suivant : "Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé" [Sourate An-Nisâ verset 36] comme preuve de l'ordre d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il - de l'adorer et de l'interdiction de l'associationnisme. Allah - Glorifié et Exalté soit Il - a donc ordonné de L'adorer et a interdit de Lui associer quoi que ce soit, et cela inclut l'affirmation de l'adoration d'Allah l'Unique. Quiconque donc n'adore point Allah est un mécréant orgueilleux. Quiconque L'adore tout en adorant un autre que Lui est un mécréant polythéiste. Et quiconque adore uniquement Allah est un musulman sincère.

De plus, l'associationnisme est de deux sortes : l'associationnisme majeur et l'associationnisme mineur.

1. La première sorte d'associationnisme - à savoir l'associationnisme majeur - est toute forme de polythéisme déclarée comme telle par le législateur et qui implique que la personne s'expulse d'elle-même de la religion.
2. La seconde sorte d'associationnisme - à savoir l'associationnisme mineur - est tout acte prononcé ou pratiqué par les membres et déclarée par la législation islamique comme étant du polythéisme mais qui n'expulse pas la personne de la religion.
Quoi qu'il en soit, il est du devoir de tout le monde de se préserver de l'associationnisme, qu'il soit majeur ou mineur, car Allah le Très Haut a dit :
"Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé" [Sourate An-Nisâ verset 48].

Remarque : Cheykh ibn baz rahimahoullah a dit, par rapport au polythéisme, que c'est invoquer un autre avec allah (implorer quelqu'un d'autre, espérer en lui, invoquer en lui, avoir peur de cet autre, faire des voeux pour lui, etc...) Ceci fait partie du grand polythéisme. Quelque soit cet autre qu'on invoque en dehors d'allah (prophète, statue, djin, arbre, une pierre,...)

Sourate nissa':

36. Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant,

Sourate al bayyina :
5. Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d'accomplir la Salat et d'acquitter la Zakat. Et voilà la religion de droiture.

La chose la plus importante qu'allah a ordonné est donc l'unicité et la chose la plus importante qu'Il a interdit est le polythéisme.


.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Ven 14 Mar 2008 - 23:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9761
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Introduction n°2   Lun 10 Mar 2008 - 14:57

COURS N°21




فَإِذَا قِيلَ لَكَ: مَا الأُصُولُ الثَّلاثَةُ التِي يَجِبُ عَلَى الإِنْسَانِ مَعْرِفَتُهَا ؟
فَقُلْ: مَعْرِفَةُ الْعَبْدِ رَبَّهُ، وَدِينَهُ، وَنَبِيَّهُ مُحَمَّدًا صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ

Si donc on te demande : quels sont les trois fondements (40) qu'il est nécessaire pour toute personne de connaître ? (41) Réponds : c'est le fait que le serviteur connaisse son Seigneur (42), sa religion (43) et son Prophète Muhammad (44)





40) Fondements (Usûl) est le pluriel de fondement (Asl). Cela désigne ce sur quoi autre chose est construit, comme le fondement du mur - c'est à-dire sa base - ou le fondement de l'arbre dont dérive les branches. Allah le Très Haut dit : "N'as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élançant dans le ciel ?" [ Sourate Ibrâhîm verset 24].
Par ces trois fondements l'auteur, qu'Allah lui fasse miséricorde, désigne les fondements au sujet desquels l'homme sera questionné dans sa tombe, à savoir : qui est ton Seigneur ? Quelle est ta religion ? Qui est ton Prophète ?


Remarque : Cheykh saleh al acheykh hafidahoullah a dit que l'auteur entame le but pour lequel il a écrit cette rissala. Les points qu'il avait entamer avant étaient seulement une introduction. Cette rissala a été écrite pour démontrer les 3 fondements : Les questions de la tombe.Qui est ton Seigneur ? Quelle est ta religion ? Qui est ton Prophète ?
Donc les réponses à ces 3 questions se trouvent dans cette rissala et même elles commencent à partir de là jusqu'à la fin de la rissala.
Celui qui va connaître ce que contient cette rissala (les 3 fondements importants) pourra avoir la réponse ferme dans la tombe, car il aura apprit les 3 fondements avec leurs preuves.
Car dans le hadith authentique, parmi ceux qui répondait dans la tombe, il y en a qui vont dire "......Je ne sais pas", "j’ai entendu les gens dire, je l’ai dit"
Les savants disent que cette parole "......Je ne sais pas", "j’ai entendu les gens dire, je l'ai dit", l'imitation n'est pas acceptée en réponse à ses questions. C'est pour cela que l'auteur, pour chaque question, donne les preuves coraniques.
Car on avait expliqué au début que le croyant doit sortir de l'imitation et doit avoir les preuves de ce qu'il fait et croit.
Et si la personne connaît la preuve et croit avec preuve, ne serait-ce qu'une fois, et reste sur cela jusqu'à sa mort alors il sera mort croyant, dans la foi.
Ce qui est obligatoire pour chaque personne est de connaître la vérité au sujet de la réponse à ses questions, avec preuve, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie.
C'est également pour cela qu'ici on apprend à nos enfants, cette rissala avec des preuves assez courtes, ainsi quand l'enfant atteindra la puberté il va connaître le minimum de sa religion.



41) L'auteur - qu'Allah le Très Haut lui fasse miséricorde - a présenté cette notion sous forme de question afin que le lecteur y prête attention. En effet, c'est une notion importante qui traite de fondements de taille. De plus, il a décrit ces fondements comme étant ceux qu'il est nécessaire pour toute personne de connaître car c'est à leur sujet que l'être humain sera questionné dans sa tombe lorsqu'il sera enterré et que ses proches l'auront quitté. C'est alors que viendront deux anges qui le feront s'asseoir et le questionneront : "qui est ton Seigneur ? Quelle est ta religion ? Qui est ton Prophète ? ". Le croyant répondra : "Mon Seigneur est Allah, ma religion l'Islam et mon Prophète Muhammad". Quant au sceptique ou l'hypocrite, il dira : "Hah ! Hah ! Je ne sais pas ! J'ai entendu les gens dire quelque chose que j'ai répétée".


42) La connaissance d'Allah se fait de différentes façons dont :
1. La réflexion et l'observation des créatures d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il - qui engendre la connaissance de ce dernier, la grandeur de Son pouvoir, la perfection de Son omnipotence, Sa sagesse et Sa clémence. Allah le Très Haut dit : "N'ont-ils pas médité sur le royaume des cieux et de la terre, et toute chose qu'Allah a créée ?" [Sourate Al A'râf verset 185]. Il a aussi dit, Glorifié et Exalté soit Il : "Je vous exhorte seulement à une chose : que pour Allah vous vous leviez, par deux ou isolément, et qu'ensuite vous réfléchissiez." [Sourate Saba verset 46]. Allah le Très Haut a dit : "En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence." [Sourate Âli 'Imrân verset 190]. De même : "Dans l'alternance de la nuit et du jour, et aussi dans tout ce qu'Allah a créé dans les cieux et la terre, il y a des signes, certes, pour des gens qui craignent (Allah)." [Sourate Yûnus verset 6]. Et enfin : "Certes la création des cieux et de la terre, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l'eau qu'Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne." [Sourate Al Baqarah verset 164]

2. L'observation des signes religieux d'Allah qui sont la révélation avec laquelle sont venus les prophètes, paix et bénédictions sur eux. Il s'agit donc d'observer ces signes et ce qu'ils contiennent comme intérêts immenses sans lesquels la vie des créatures - dans ce bas monde et dans l'au-delà - ne serait pas possible. Par conséquent, si nous observons ces signes et méditons sur ce qu'ils recèlent comme science et sagesse, si nous nous rendons compte de leur parfaite organisation et du fait qu'ils correspondent pleinement aux intérêts des créatures, nous connaîtrons alors par ce moyen notre Seigneur - Glorifié et Exalté soit Il - comme Il l'a dit Lui-même : "Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions !" [Sourate An-Nisâ verset 82].

3. Ce qu'Allah - Glorifié et Exalté soit Il - dépose dans le coeur du croyant comme connaissance d'Allah. Cette connaissance est si profonde qu'elle agit comme si la personne voyait réellement son Seigneur. Lorsque Djibrîl (l'ange Gabriel) questionna le Prophète au sujet de l'Ihsân (Excellence), celui-ci répondit : "C'est que tu adores Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas certes Lui te voit." [Rapporté par Muslim, Chapitre de la Foi, sous-chapitre : les piliers de la foi et de l'Islam]

Remarque : Cheykh saleh al acheykh a commenté ce point (Réponds : c'est le fait que le serviteur connaisse son Seigneur) en disant que c'est connaître son adoré. Car la seigneurie ici désigne l'adoration. Et les prophètes n'ont pas vraiment été éprouvés sur ce point du tawhid (rouboubiya) mais sur les autres points du tawhid.

Sourate younous :

31. Dis : "Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre ? Qui détient l'ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout ? " Ils diront : "Allah". Dis alors : "Ne le craignez-vous donc pas ? ".

Donc les polythéistes à toute époque, n'ont pas combattu les prophètes au sujet de la seigneurie, mais plutôt au sujet de l'adoration, car très peu sont ceux qui renient la seigneurie d'allah. C'est pour cela que les savants ont dit que quand les anges vont venir dans la tombe demander qui est ton seigneur, c’est qui est ton adoré ?
Cela est un sujet très important car quand la seigneurie est cité seule ou en général, elle englobe aussi l’unicité dans l'adoration.

La question a été posée à cheykh al islam : Quelle est la différence entre l'unicité de la seigneurie et l'unicité de l'adoration dans certains textes ?
Il a répondit que quand la seigneurie est citée seule elle englobe aussi l'adoration.
Car la seigneurie implique l'adoration et l'unicité d'allah dans l'adoration comporte l'unicité d'allah dans la seigneurie. Celui qui adore qu'allah avait à l'origine cette croyance-là.


43) C'est-à-dire la connaissance du second fondement, à savoir sa religion qu'il lui a été ordonné de pratiquer, ainsi que la connaissance de ce qu'elle renferme comme sagesse, clémence, intérêts de la création et la protection de cette dernière de tout grief. D'ailleurs, quiconque médite réellement sur la religion islamique en se basant sur le Coran et la Sounna reconnaîtra qu'il s'agit de la religion de la vérité sans laquelle les intérêts de la création ne peuvent se réaliser. Cependant, il ne convient pas de lier l'Islam à l'état actuel des musulmans. En effet, les musulmans ont délaissé beaucoup de leurs principes et ont transgressé beaucoup d'interdits... au point où vivre parmi eux dans certains pays musulmans est comparable au fait de vivre dans un environnement non islamique.
Et la religion islamique - la louange est à Allah le Très Haut -
comporte tous les intérêts qu'ont apportés les religions antérieures, à la différence que l'Islam est valable pour tout temps, tout lieu et toute communauté. Cela signifie que se conformer à l'Islam ne contredit en rien les intérêts d'une nation, quel que soit le temps, le lieu ou la communauté. Ainsi, la religion islamique enjoint toute bonne oeuvre, et interdit toute mauvaise action. De même, elle ordonne tout caractère noble et interdit tout caractère avilissant.


44) Ceci est le troisième fondement. A savoir que le serviteur se doit de connaître son Prophète Muhammad , connaissance atteinte en étudiant sa vie , son adoration, ses nobles caractères, son appel à la religion d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il -, son combat dans Sa voie ainsi que les autres facettes de sa vie. C'est pourquoi il est nécessaire pour toute personne désirant augmenter la connaissance qu'il a de Son Prophète et sa foi en lui, d'étudier autant que possible sa biographie, ses périodes de guerre et de paix, ses moments difficiles et de bien-être, ainsi que toutes les autres étapes de sa vie. Nous demandons à Allah - Glorifié et Exalté soit Il - qu'il fasse de nous des personnes qui suivent Son Prophète , aussi bien intérieurement qu'extérieurement, et qu'Il nous fasse mourir dans cet état. Il en est certes le « patron » et en est capable.

.
Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction n°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: La Bibliothèque de El'ilm :: Les 3 Fondements (Mohammed Ibn Abdel Wahab)-
Sauter vers: