El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les impuretés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9812
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Les impuretés   Lun 11 Aoû 2008 - 12:20

Les impuretés




Définition des « najâsât » impuretés :

Les impuretés sont toute chose considérée comme souillure par les gens de nature saine, de telle façon qu’elles s’en préservent et en purifient leurs vêtements si souillés, comme les excréments et l’urine.

Source : Ar-Rawda Nadiya (V.1 p.12)



Quelle est la règle de base concernant les impuretés ?

Et la base dans toute chose est la permission et la pureté. Quiconque prétend donc l’impureté d’une chose qu’il apporte une preuve. S’il détient cette preuve, il n’y a pas de problème. S’il n’en a pas ou apporte une preuve qui en fait n’en est pas une, il est obligatoire alors pour nous de nous contenter de la règle de la pureté originelle.

Source : As-Sail El-Jarrar (V.1 p.31)



http://www.soeursduvaldoise.com/prog_apprentissage/fiqh/fiche02.html
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9812
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les impuretés   Lun 11 Aoû 2008 - 12:35

Quelles sont les choses pour lesquelles des preuves ont été établies quant à leur impureté ?




L’urine de l’être humain et ses excréments :

Pour ce qui est des excréments, la preuve est le hadith d’Abu Hurayra, selon lequel le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) a dit : " si l’un d’entre vous marche avec sa chaussure sur une " chose mauvaise ", qu’il sache que le sable est purificateur " . " chose mauvaise " signifie toute chose indisposante : souillure, impureté, pierre, épine, etc . ('Awn El-Ma'bud). Dans le contexte du hadith, il apparaît clairement que cela signifie impureté.

Quant à l’urine, la preuve réside dans le hadith de Anas : un bédouin urina dans la mosquée. Certaines personnes se levèrent pour le réprimander. Le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) dit alors :
" Laissez-le, ne le réprimandez pas." Le Prophète (SAW) demanda alors qu’on lui apporte un récipient d’eau, qu’il versa sur l’urine. (Sahih, Bukhari et Muslim)


Le Madhi et le Wadi :

Le Madhi est un liquide blanc, fin et visqueux qui est secrété lors du désir sexuel, sans orgasme, ni jets saccadés, et sans que sa sécrétion ne calme l’ardeur du désir. Il peut arriver aussi qu’on ne le sente pas sortir. Et cela est valable pour l’homme et la femme.
(Charh Muslim de Nawawi)

Ce liquide est impur, c’est pourquoi le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) a ordonner de se laver l’organe sexuel après sa sécrétion.

Ali rapporte : j’étais un homme qui secrétait beaucoup de Madhi, et j’avais honte d’en informer directement le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam), car j’étais marié à sa fille. J’ai donc demandé à El-Miqdad Ibn El-Aswad de lui poser la question, à laquelle le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) répondit :
" Qu’il lave son organe puis qu’il fasse ses ablutions " (Sahih, Bukhari et Muslim)

Quant au Wadi c’est un liquide blanc et épais qui est secrété après avoir uriné. (Fiqh As-Sunna de Sayid Sabiq). C’est aussi un impureté. Ibn abbas a dit :
" le Mani, le Wadi, le Madhi : le Mani est le liquide dont la sécrétion nécessite le lavage général (ghusl)." Quant au Wadi et au Madhi, le Prophète (SAW) a dit : " Lave ton organe et fais tes ablutions comme si tu allais prier ".
(Sahih, Albani, Sahih Abu Dawud, n°19)


Le crottin d’animaux dont la viande est illicite :

D’après Abdullah : le Prophète voulut un jour faire ses besoins. Il me dit alors : "Apporte-moi trois cailloux ". Je n’en trouvais que deux, auquel j’ajoutais un crottin d’âne. Le Prophète prit alors les deux cailloux et jeta le crottin en disant : " C’est une souillure ".
( Sahih, Albani, Sahih Ibn Majah, n°253)


Le sang des menstrues :

Asma bint Abi Bakr a dit : une femme vint au Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) et lui dit : " S’il arrive que le sang des menstrues touche le vêtement de l’une d’entre nous, comment doit-elle se comporter ? ". Il dit : " Elle fait disparaître la tache en grattant, lave l’endroit de la tâche avec de l’eau, puis rince tout l’habit, dans lequel elle peut ensuite prier ".
( Sahih, Bukhari et Muslim)


La salive du chien :

Abu Hureïra rapporte du Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) qu’il a dit : " Si un chien lèche le récipient de l’un d’entre vous, sa purification réside dans le fait de laver le récipient sept fois, dont la première avec du sable ".
(Sahih, Muslim)


Le cadavre :

Le cadavre correspond à tout animal qui a péri de mort naturel, sans sacrifice rituel. Son impureté est décrite dans le hadith suivant : " Si la peau du cadavre est tannée, elle devient pure ".
(Sahih, Muslim)

Cependant, il existe des exceptions :
Le cadavre des poissons et sauterelles : d’après le hadith d’Ibn Umar, le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) a dit :
" Nous ont été rendu licites deux cadavres et deux sangs. Quant aux deux cadavres, ce sont les poissons et les sauterelles. Pour ce qui est des deux sangs, ce sont le foie et la rate ".
(Sahih, Albani, Sahih Ibn Majah, n°21)


Le cadavre d’insectes constitués de très peu de sang : comme la fourmi, l’abeille, etc. D’après Abu Hurayra, le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) a dit :
" Si une mouche tombe dans le récipient de l’un de vous, qu’il la trempe d’abord totalement, puis qu’il la jette. Car l’une de ses ailes contient un mal, et l’autre un remède "
(Sahih, Bukhari)


Les os, cornes, griffes, poils, plumes du cadavre : tout ceci est pur si on en revient à la règle de la pureté originelle, et d’après ce qu’a rapporté Bukhari dans son Sahih, sans chaîne de transmission (Mu’allaq):
" L’Imam Az-Zuhri a dit à propos des os de cadavres – comme l’éléphant, etc…– : j’ai rencontré des gens parmi les Savants des Salafs qui se peignaient avec, et l’utilisaient pour s’oindre d’huile, sans qu’ils n’y voient d’inconvénient. Et Hammad a dit : il n’y a pas de mal a utiliser les plumes des cadavres. "

Source : "El Wadjîz, fî fiqh-is-Sunnati wal kitâb-il-'azîz" de Abdul 'Adhîm El Badawî



http://www.soeursduvaldoise.com/prog_apprentissage/fiqh/fiche02.html
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9812
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les impuretés   Lun 11 Aoû 2008 - 12:45

Quelle est la façon de nettoyer les impuretés ?




Les impuretés sont nettoyées soit par lavage, soit par aspersion, soit par frottement, soit par essuyage.



La purification de la peau morte par le tannage
D’après ibn ‘Abbas (que Dieu l’agrée) le messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - a dit : "toute peau tannée devient pure."
Hadîth rapporté par Muslim


La purification du récipient lapé par un chien
D’après Abû Hurayra - رضي الله تعالى عنه - rapporta que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Si un chien lape dans votre récipient, sa purification consistera à le laver sept fois : la première se fera avec de la terre».
[Hadîth rapporté par Muslim.


La purification du vêtement souillé par le sang des menstrues
On rapporte d’Asmâ bint Abî Bakr - رضي اللّه تعالى عنها - que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - avait dit à propos des menstrues qui touchent l’habit : « Tu les grattes, ensuite tu les enlèves avec de l’eau, puis tu laves l’habit, et tu pries avec ».
[Hadîth rapporté par Al-Bukhâri et Muslim].

S’il reste une trace après cela, il n’y a pas de mal.
On rapporte d’Abî Hurayra - رضي اللّه تعالى عنه - qui disait : Khawla avait demandé : « Ô Messager d’Allah ! Et si le sang ne disparaît pas ? Il répondit :
« L’eau te suffira. Ses traces ne te porteront pas préjudices ».
Hadîth rapporté par At-Tirmidhî


La purification de la traine de la femme
Oum Walad a interrogé Oum Salama la femme du prophète - صلى الله عليه و سلم -: « je suis une femme à allonge sa traine et je marche dans les endroits impurs. Oum Salama lui répondit : le prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit ce qu’il y a après cela le purifiera.
(Hadith sahih sounan ibn Majah).


La purification du vêtement souillé par l’urine du nourrisson mâle
On rapporte d’Abî Samh - رضي اللّه تعالى عنه - qui disait : le Prophète - صلى الله عليه و سلم - avait dit : « On lave l’urine de la fillette et on asperge de l’eau sur l’urine du petit garçon ».
[Hadîth rapporté par Abû Dâwud, Nisâ`î et Al-Hâkim qui l’a qualifié d’authentique].


La purification du vêtement souillé par le madhîC’est une eau blanche et visqueuse qui sort à la pensée du rapport sexuel ou lorsqu’on le veut. On n’y trouve ni plaisir, ni éjaculation, ni engourdissement après sa sécrétion. Il est chez l’homme comme chez la femme, mais est plus fréquent chez l’ homme que chez la femme selon l’imam an- Nawawi dans son commentaire de Mouslim (3/213).
Abu Dawoud a rapporté dans ses Sunan que Sahal ibn Hanif a dit : « J’avais des difficultés avec le madhy et je me lavais beaucoup; puis j’ai interrogé le Messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - au sujet de cette affaire. Il a répondu :
« les ablutions te suffiront pour remplacer cela.» J’ai dit, ô Messager d’Allah, que faire de ce qui touche mon vêtement ? Il dit : « Il suffit que tu prennes une quantité d’eau puis que tu laves là ou tu as vu une souillure sur ton vêtement.»
(Rapporté par at-Tarmidhî )

Sa sécrétion donc ne nécessite que des ablutions.
D’après Ali ibn Abi Talib : «J’étais un homme qui sécrétait beaucoup de madhî et j’ai ordonné à Miqdad de demander au Messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - et il lui a répondu :
‘’Il faut procéder à des ablutions .»
(rapporté dans les deux Sahih et la présente version est celle de Boukhari)


La purification du dessous des chaussures
D’après Abu Sa’îd le prophète a dit : « Si l’un d’entre vous vient à la mosquée qu’il retourne ses chaussures et qu’il regarde ce qui s’y trouve. S’il y voit une impureté qu’il les frottent par terre et qu’il prie avec. »
(hadith sahih sunan Abi Daoud).


La purification du sol
D’après Abu Hurayra : un bédouin se leva et urina dans la mosquée. Certaines personnes se levèrent pour le réprimander. Le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) dit alors : " Laissez-le, ne le réprimandez pas." Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - demanda alors qu’on lui apporte un récipient d’eau, qu’il versa sur l’urine.
(Sahih, Bukhari et Muslim)

Le prophète ordonna cela (de verser de l’eau sur l’urine) pour purifier le sol rapidement, mais s’il avait été laissé ainsi jusqu’à ce qu’il sèche et que disparaissent les traces de l’impureté il aurait été purifié d’après le hadith de Ibn ‘Umar :

« Les chiens urinaient dans la mosquée, et ils allaient et venaient au temps du prophète, et on ne versait pas d’eau. »
(hadith sahih sunan Abi Daoud)



http://www.soeursduvaldoise.com/prog_apprentissage/fiqh/fiche02.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Les impuretés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Les 5 Piliers :: As-Salat et purification :: Purification-
Sauter vers: