El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Fiançailles

Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9661
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Fiançailles   Jeu 26 Juil 2007 - 13:26

Les deux fiancés qui se trouvent en tête-à-tête

Fatwa du comité permanent
 


Question : Est-il permis à une femme de voir un homme avec qui elle est fiancée et non mariée?
 

Réponse :

Il n'est pas permis à une femme de voir son fiancé, sans Mahram (le conjoint ou un parent avec qui le mariage est interdit), avant d'avoir conclu un contrat de mariage, car cela est une voie qui peut mener à la tentation et à des conséquences non louables.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.




Source : http://www.alifta.com/Fatawa/FatawaChapters.aspx?languagename=fr&View=Page&PageID=6780&PageNo=1&BookID=9

Fatwa n° 12767 du comité permanent :
`Abd-Allah ibn Ghoudayân
`Abd-Ar-Razâq `Affifî
`Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz


Dernière édition par Oum Mouqbil le Mer 2 Avr 2008 - 13:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9661
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Fiançailles   Jeu 26 Juil 2007 - 13:27

Mentir à la femme que l'on demande en mariage

Fatwa du comité permanent



Question : Est-il permis de mentir à la femme que l'on demande en mariage sur le type d'emploi, par exemple ? Sachant que le prétendant craint un refus de sa promise qui est une jeune fille pieuse. Et Seul Allah est plus Savant.


Réponse :

Il n'est pas permis de mentir à la femme que l'on demande en mariage sur le type de son travail ; car, cela est considéré comme une tromperie. Et s'il s'est avéré qu'il lui a menti, il devra se repentir auprès d'Allah (Exalté soit-Il), Lui demander de lui accorder Son pardon pour le mensonge qu'il a proféré et s'excuser auprès d'elle.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.



Source : http://www.alifta.com/Fatawa/FatawaChapters.aspx?languagename=fr&View=Page&PageID=6766&PageNo=1&BookID=9

Fatwa n° 8256 du comité permanent :  
`Abd-Allah ibn Qa`oud (membre)
`Abd-Allah ibn Ghoudayân (membre)
`Abd-Ar-Razâq `Affifî (vice-président)
`Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz (président)


Dernière édition par Oum Mouqbil le Mer 2 Avr 2008 - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9661
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Fiançailles   Jeu 26 Juil 2007 - 13:30

S'informer sur le prétendant avant les fiançailles

Fatwa du comité permanent



Question : Comment puis-je être sûre qu'un homme qui se présente pour me demander en mariage est réellement attaché à la religion et applique la Charia d'Allah envers lui-même et dans son comportement, étant donné que chez nous, nombreux sont ceux qui prétendent tenir à leur religion ?


Réponse :

Il est obligatoire pour le tuteur de la femme de faire des investigations et de s'informer sur celui qui a présenté sa demande. S'il est satisfait de sa religion et de son comportement, il lui accordera la main de sa fille sinon, non. Quant aux voies qui permettent de connaître l'état d'une personne, ces dernières sont nombreuses et accessibles. On compte, parmi ses voies, le fait d'interroger ses proches, ses collègues de travail, en examinant sa situation, sans se précipiter.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.



Source : http://www.alifta.com/Fatawa/FatawaChapters.aspx?languagename=fr&View=Page&PageID=6771&PageNo=1&BookID=9

Fatwa n°18452 du comité permanent :  
Bakr Abou Zayd (membre)
Sâlih Al-Fouzân (membre)
`Abd-Allah ibn Ghoudayân (membre)
`Abd-Al-`Azîz Al Ach-Chaykh (vice-président)
`Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz (président)


Dernière édition par Oum Mouqbil le Mer 2 Avr 2008 - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9661
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Fiançailles   Jeu 26 Juil 2007 - 13:32

S’entretenir au téléphone avec sa future épouse

cheikh Fawzen (رحمه الله)



Question : La Législation divine autorise-t-elle aux futurs époux de s’entretenir par téléphone ?


Réponse :

Il n’y a pas de mal pour les futurs époux à discuter au téléphone, après bien sûr qu’il y ait eu consentement au mariage, dans la mesure où l’entretien a pour ambition d’établir un terrain de compréhension, si le besoin se fait ressentir et s’il règne un climat de sobriété. Si ces appels se font par l’intermédiaire du tuteur, c’est encore mieux car il permet d’éloigner toute suspicion.

Par contre, il n’est pas permis d’avoir des communications téléphoniques entre les hommes et les femmes (aussi bien chez les adultes que chez les adolescents), qui ne sont pas en relation avec la demande en mariage. Il est intolérable d’établir des contacts téléphoniques sous prétexte de vouloir faire connaissance, comme certains le présument, car le risque de sombrer dans la tentation et la perversité augmente considérablement.

Allah le Très Haut a révélé : ﴾N’adoucissez point la voix car cela peut tenter l’homme au cœur malade, parlez-leur plutôt décemment.﴿ (Sourate Les coalisés, verset 32)

La femme ne doit donc pas s’entretenir avec un étranger sauf en cas de besoin ; ses paroles doivent rester sobres et ne susciter ni la provocation ni la suspicion.

Les savants ont stipulé explicitement que la femme en état de sacralisation ne doit pas faire sa Talbiya en levant la voix.

Dans ce registre, il y a également le Hadith : « Si l’un d’entre vous veut attirer l’attention au cours de la prière, il n’a qu’à dire : subhânaAllah (gloire à Allah) pour les hommes ou taper des mains pour les femmes ! »

Ces arguments démontrent que la femme ne doit pas permettre aux hommes d’entendre sa voix si ce n’est dans les situations qui le nécessitent en veillant à faire preuve de pudeur et de continence. Certes Dieu seul le sait !




Fatwa du cheikh Fawzen tirée de son recueil de fatwas, tome 3 page 349


Dernière édition par Oum Mouqbil le Mer 2 Avr 2008 - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9661
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Fiançailles   Sam 8 Mar 2008 - 9:39

بسم الله الرحمن الرحيم

إذا أراد الرجل خطبة المرأة جاز له
أن يتحدث معها فيما يتعلق بالخطبة والزواج والمسكن وسيرتها
الإخوة الكرام
السلام عليكم و رحمة الله وبركاته
أنقل لكم هذه الفتوى المهمة

السؤال

يقول هذا السائل – حفظك الله -: أحببت فتاة حباً شديداً، وكذلك هي أحبتني وتعلقت بي كثيراً. رأيتها مرة واحدة فقط، وأصبح حديثي معها عن طريق سماعة الهاتف (في حدود المعقول)، واتفقنا معاً على الزواج، وكان معظم حديثي معها عن الحياة الزوجية، وما تتطلبه الحياة الزوجية من تفاهم بين الزوجين، وطريقة معاملة الزوجة لزوجها، وحفظها لبيتها، وأمور أخرى كهذه، وبعد فترة أخبرت والدتي بعلاقتي مع من أحببت، وكذلك أخبرت والدي بهذا الموضوع، وطلب مني أن أتريث قبل أن أطلب يدها من أبيها؛ نظراً لظروفنا المادية الآن.
وبعد أن حججت بيت الله الحرام، وتبت إليه من أشياء كثيرة – والحمد لله – هل يجوز أن أرد على مكالمتها - إن اتصلت بي - وأن أتحدث معها، أو لا يجوز ذلك؟ أفيدونا أفادكم الله.

الجواب

يجوز للرجل إذا أراد خطبة المرأة أن يتحدث معها، وأن ينظر إليها من دون خلوة، يقول النبي صلى الله عليه وسلم لما جاءه رجل يستشيره: ((أنظرت إليها؟)) قال: لا. قال: ((اذهب فانظر إليها)) قال: ((إذا خطب أحدكم المرأة، فإن استطاع أن ينظر منها إلى ما يدعوه إلى نكاحها فليفعل)) [1]

والنظر أشد من الكلام، فإذا كان الكلام معها فيما يتعلق بالزواج والمسكن، وسيرتها؛ حتى تعلم هل تعرف كذا، فلا بأس بذلك إذا كان يريد خطبتها، أما إذا كان لا يريد خطبتها فليس له ذلك. فمادام يريد الخطبة فلا بأس أن يبحث معها فيما يتعلق بالخطبة، والرغبة في تزوجه بها، وهي كذلك – من دون خلوة – بل من بعيد أو بحضرة أبيها أو أخيها أو أمها، ونحو ذلك.


[1] أخرجه الإمام / أحمد في (باقي مسند المكثرين)، باب (مسند جابر بن عبد الله - رضي الله عنه –)، برقم: 14059، وأبو داود في (كتاب النكاح)، باب (في الرجل ينظر إلى المرأة يريد تزويجها)، برقم: 1783

من فتاوى إمام أهل السنة في زمانه

الإمام ابن باز طيب الله ثراه

المصدر

موقع الشيخ رحمه الله تعالى
https://www.binbaz.org.sa/fatawa/2880
والسلام عليكم و رحمة الله وبركاته


Source : https://www.sahab.net/forums/index.php?app=forums&module=forums&controller=topic&id=86955&tab=comments#comment-389433


Traduction


Si une personne veux demander la main d'une femme, il peut discuter avec elle concernant le mariage, le logement, ou ce qui concerne celle-ci (la femme)

Sheykh Ibn Baz (رحمه الله)



Question : J'aimais une fille fortement et elle aussi, elle m'aime et s'est attachée à moi. Je ne l'ai vue qu'une seule fois et j'ai commencé à discuter avec elle par téléphone concernant le mariage et on s'est mis d'accord. Notre discussion était en rapport avec tout ce qui concerne la vie familiale, tout autre accord pour la vie future entre époux, les droits du mari envers sa femme et l'inverse, sur l'entretient de la maison, et d'autres choses... Aprè un temps j'ai parlé de cette relation avec ma mère, puis après avec mon père qui m'a demandé de patienter avant de demander sa main à son père en raison de la situation financière. Après avoir fait le pélerinage et m'être repenti de beaucoup de choses, est-ce qu'il m'est permis de lui répondre au téléphone si elle m'appelle ?


Réponse :

Il est autorisé pour une personne qui veut demander la main d'une femme de parler avec elle et de la regarder sans qu'ils soient en tête à tête (tout seul). En effet, [color=green][i]un homme est venu voir le Prophète (صلى الله عليه وسلم) pour lui demander son avis sur une femme qu'il souhaitait épouser. Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) lui a dit : « Est-ce que tu l'as vue ? » Il répondit : « Non. » Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) lui dit : « Vas la voir. » Puis il ajouta : « Si quelqu'un veut épouser une femme, qu'il regarde d'elle ce qui peut l'encourager dans cela. »

Et de regarder c'est pire que de parler. Si la discussion est en rapport avec le mariage ou logement ou sa biographie... ce n'est pas grave. Mais s'il ne veut pas demander sa main, il ne lui est pas permis de discuter avec elle. Mais comme il veut demander sa main, il peut parler avec elle concernant le mariage et autre, sans qu'il soit tout seul, ou bien qu'il soit à distance, ou en présence de son père, son frère, sa mère ou d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9661
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Fiançailles   Mer 2 Avr 2008 - 14:14

Demander la main d'une femme qu'un autre homme a demandée en mariage

Comité permanent



Question : Ici, en France, nous n'avons pas de Mufti, c'est pourquoi nous vous adressons cette lettre afin que vous nous délivriez une Fatwa concernant l'affaire suivante : il s'est produit entre deux frères, au sujet d'une demande en mariage, ce qui suit : le premier prétendant a demandé depuis trois ans une fille en mariage et ce dernier était en total accord avec les parents de celle-ci. A la fin de l'année suivante, le premier prétendant s'est vu contraint de célébrer le mariage. Mais à la dernière minute, son frère intervint et demanda au père la main de la fille pour son fils. C'est ainsi qu'une dispute éclata entre nous. Lequel a raison, le premier ou le second ? Le deuxième prétendant est à l'origine de la discorde et c'est lui le transgresseur. Actuellement, la famille est complètement divisée et en conflit. Qui a raison, le premier ou le second prétendant ? Qu'Allah vous rétribue.


Réponse :

Le premier prétendant est celui qui a le droit, sur le plan du mariage, d'épouser cette femme.

En outre, il n'est pas permis au second de demander en mariage une femme, s'il sait que son frère a déjà demandé sa main et que les parents de cette fille lui ont donné leur accord.

Il est rapporté dans (Sahîh Al-Boukhârî), (Sounan An-Nasâ'î) et dans (Mousnad Al-Imam 'Ahmad), d'après `Abd-Allah ibn `Omar (رضي الله عنهما), que le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit : « Un homme ne doit pas demander la main d'une femme qu'un autre homme a demandée en mariage tant que celui-ci n'a pas abandonné (sa demande) ou n'a pas autorisé le prétendant [à le faire]. »


Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.




Hadith également rapporté par Al Boukhari (n°5142) et Mouslim (n°1412)

Source : http://www.alifta.com/Fatawa/FatawaChapters.aspx?languagename=fr&View=Page&PageID=6761&PageNo=1&BookID=9

Fatwa n°8042 du comité permanent :
`Abd-Allah ibn Qa`oud (membre)
`Abd-Allah ibn Ghoudayân (membre)
`Abd-Ar-Razâq `Affifî (vice-président)
`Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz (président)
Revenir en haut Aller en bas
 
Fiançailles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: La famille en Islam :: Le Mariage-
Sauter vers: