El 'Ilm
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'apprentissage de la science religieuse islamique selon la compréhension des pieux prédécesseurs
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
 

 1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141.

Aller en bas 
AuteurMessage
oumamelyounes
Modé 'ilm
Modé 'ilm
oumamelyounes

Nombre de messages : 1603
Date d'inscription : 19/01/2015

1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. Empty
MessageSujet: 1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141.   1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. I_icon_minitimeSam 11 Juil 2020 - 20:40

1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141.



Le Coran a été divisé en plusieurs parties, certains l'ont divisée en Hizb c'est-à-dire en 60 parties, d'autres en Juzz en 30 parties plus ou moins équivalente.
Quand nous disons que nous allons expliquer les parties du Coran c'est-à-dire des Juzz et un juzz c'est 2 hizb cela équivaut à peu près à une vingtaine de pages du Coran.
Nous allons donc exposer les indications succinctes et des développements abrégés des principaux enseignements présents dans les 30 parties du Coran. 
Cette explication est proposée afin d'éclairer la compréhension des musulmans de ses enseignements et qui sait peut-être afin qu'elle soit une voie les menant à méditer Les Paroles d'Allah, à les mettre en pratique dans la vie quotidienne et à réformer les cœurs par leur biais. Ce sont en effet les plus éminentes finalités du Coran.

Nous commençons par le 1er juzz (la première partie)qui est du début du Coran la sourate Al-Fatiha jusqu'à verset 141 de la sourate Al-Baqara.

La sourate Al Fatiha par laquelle est introduite le noble coran est la sourate la plus éminente de ce livre, elle insiste sur plusieurs notions parmi lesquelles l'éloge d'Allah qui représente la première moitié de la sourate, l'exclusivité du culte, et la recherche de l'aide auprès d'Allah, l'explication de ce qu'est réellement la guidée et la mention des catégories de ceux qui en sont privés.
Celui qui récite ou écoute la sourate Al-Fatiha 17 fois par jour dans les prières obligatoires a pour obligation de ne pas ressembler aux mécréants puisqu'il ne sied pas à un croyant ou une croyante disant " guide nous sur le chemin rectiligne, sur le droit chemin, le chemin de ceux que tu as comblés de faveurs non pas de ceux qui ont encouru ta colère ni des égarés," il ne convient pas à cette personne de prendre en exemple ce dont ils cherchaient refuge contre leur voix.

Puis la sourate Al-Baqara est une sourate qui est la plus longue du Coran, y sont mentionné des vertus avérées parmi les finalités les plus éminentes sur lesquelles elle insiste, 
il y apprendre au cœur des croyants à se soumettre aux commandements et aux interdits d'Allah malgré leur nombre et avertir contre la faite de prendre exemple sur les Juifs qui ont échoué dans l'épreuve du sacrifice de la vache. Quant aux compagnons ils réussirent leur épreuve, lorsque cette sourate contenant de nombreuses charges religieuses fut révélé Allah fit alors leurs éloges en disant à la fin de cette sourate le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son seigneur ainsi que les croyants.

Les premiers versets de sourate Al-Baqara traitent des catégories de gens que sont :

1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. 1463230405 les croyants,

1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. 1463230405 les mécréants,
 
1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. 1463230405 les hypocrites.

Lorsqu'ils décrivent la position de chacune de ces catégories à l'égard du Messager d'Allah et du message. 
La part consacrée aux hypocrites est plus conséquente en raison du grave danger qu'il représente pour la communauté, en effet, leurs dessins sont indécelables et ils oscillent en permanence entre le camp des croyants et celui des mécréants. 

Cette partie raconte avec détaille l'histoire d'Adam et de son épouse et rapporte la manière dont il a été institué comme successeur sur terre, c'est donc le 1er récit dans le Coran par ordre d'apparence qui contient un message précoce informant le musulman de l'identité de son plus grand ennemi dont l'hostilité remonte à l'époque du père de l'humanité qui n'est autre que Satan.

C'est dans cette partie que les bannis Israël ( les israélites et les Juifs en particuliers) sont mentionnés et qu'est mentionnée leur position à l'égard du Coran, des Messagers en général, et de notre Prophète Mohamed en particulier.

On y lit le récit détaillé de l'histoire de la vache (Al-Baqara), ce récit est un message adressé à la communauté dont le résumé est la mise en garde contre le faite d'hésiter à accepter les jugements d'Allah, et cette hésitation rend le cœur dur, le croyant est plutôt disposé à se résigner immédiatement au jugement d'Allah et c'est pour cette raison qu'Allah fait l'éloge du croyant dans la fin de cette sourate comme cela a été mentionné précédemment.

On y trouve des anecdotes détaillant la bassesse des Juifs avec les Prophètes d'Allah et ses nobles anges. 

On voit qu'interdire d'évoquer Allah dans les mosquées et s'obstiner à les détruire est ignominie, malheur donc à celui qui prend exemple sur eux. 

Cette partie mentionne la mosquée sacrée, ceux qui l'ont construite et comment elle a été construite.

Cette partie mentionne qu'être un exemple à suivre en matière de religion n'est pas un honneur digne des injustes quand Allah dans le verset 124 dans le sens " Mon engagement dit Allah ne s'applique pas aux injustes."
On peut y trouver qu'éduquer les enfants et leur inculquer les valeurs du bien n'obéit pas à une limite de temps, c'est plutôt un impératif qui incombe jusqu'aux derniers instants de la vie. Quand Allah raconte l'histoire de Ya'coub au verset 133 ou il dit : "Étiez-vous témoins quand la mort se présenta à Ya 'qub (Jacob) et qu'il dit à ses fils: « qu'adorerez-vous après moi ? » -Ils répondirent: « Nous adorerons ta divinité et la divinité de tes pères, Ibrahim (Abraham), Isma 'il (Ismaël) et Ishaq (Isaac), Divinité Unique et à laquelle nous sommes Soumis."  
Allah dit dans le verset 141 dans le sens du verset " Voilà une génération bel et bien révolue. À elle ce qu'elle a acquis, et à vous ce que vous avez acquis. Et on ne vous demandera pas compte de ce qu'ils faisaient." Ce verset est une réponse claire adressée à ceux qui se suffisent d'avoir une ascendance pieuse, en effet une telle ascendance ne rapporte rien à l'être humain même si elle remonte à Ibrahim ou à Mohamed ce sont plutôt les œuvres et ce que tu acquiers qui font foi.

Allahou a’lem

1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. 72560 Source :Dourous Sounnah  https://www.youtube.com/watch?v=kyXSAvG7lMI&list=PLj1_QY3I61WYDbBHhGwX3yFKLXpv_y8wE
Revenir en haut Aller en bas
UmmZayneb
Admin ANIM
Admin ANIM
UmmZayneb

Nombre de messages : 9193
Date d'inscription : 22/03/2015

1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. Empty
MessageSujet: Re: 1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141.   1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. I_icon_minitimeLun 31 Aoû 2020 - 13:20

2ème partie des leçons à tirer des parties du Coran : sourate Al-Baqarah verset 142 au 252.



La 2éme partie qui est du verset 142 au verset 252 de sourate Al-Baqara.

Dans cette partie, il est encore fait mention des juifs et de leurs objections lorsqu'eu lieu le changement de la Qibla en direction de la Kaa’ba, une réponse à ses propos leur est alors adressé ainsi que l’affirmation du mérite de cette communauté qui est la meilleure des communautés .

On y trouve aussi qu’il convient d’accorder plus de soin a purifier son âme que d'être pointilleux dans l’orientation en direction d’une quelconque Qibla même si les 2 préoccupations sont importantes. 

Cette partie contient une exhortation explicite à la patience, et mentionne les manières de s’aider à être patient et les fruits que l’on récolte grâce a cette vertu tout cela est contenu dans les versets suivants 153 à 157, des versets courts et éminent dans le sens des versets Allah dit : 
Ô les croyants! Cherchez secours dans l'endurance et la Salat. Car Allah est avec ceux qui sont endurants.
Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah qu'ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients.
Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants,
qui disent, quand un malheur les atteint : "Certes nous sommes à Allah, et c'est à Lui que nous retournerons".
Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les biens guidés.

On trouve dans cette partie l’obligation du jeûne en détail, et de nombreux jugements en rapport avec cette obligation sont explicités. Il s’agit du seul passage du Coran traitant du jeûne, méditez le donc comme il se doit en ce mois béni de jeûne.

Certains jugements en rapport avec le pèlerinage “ al hajj “ sont exposés à la différence de la sourate Al Hajj qui est centré sur les œuvres spirituel du cœur et celle reflétant la foi du croyant, la sourate Al-Baqara insiste sur les jugements pratiques.

Dans cette partie de nombreux jugements ayant traits aux affaires familial sont longuement abordés, comme le mariage, la répudiation et l'allaitement. Ces jugements qui sont associés à la piété et à l’observation d’Allah sont un message clair mettant en exergue le soin apporté par cette religion à tous les aspects de la vie. Ils affirment que la législation islamique a autorité sur tous nos comportement contrairement à ce que prétendent certains hypocrites que l’islam ne se limite qu'à organiser les affaires cultuels.
Il est confirmé dans cette partie qu’il existe un lien entre les jugements ayant trait aux affaires familiales et la croyance au jour dernier. En effet, rappeler ce lien est un argument très pertinent  amenant l’être humain à respecter ces jugements.

Le récit de Jalout qui est raconté a la fin de ce juzz ( de cette partie ) est une grande leçon de patience et enseigne que la victoire sur l'ennemi n’est pas seulement fonction du nombre.  Cette histoire enseigne aussi que le prédicateur doit s'entraîner à être patient et ferme jusqu'à la fin de sa mission et qu’il lui arrive d'être éprouvé à mi chemin par l'abandon de beaucoup de ses adeptes.
Dans l’avant dernier verset de cette partie ( de ce juzz ) est énoncé une des lois établie par Allah dans l’univers, il s’agit des Paroles suivantes d’Allah dans le sens
"Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est Détenteur de la Faveur pour les mondes." verset 251

Allah’ou a’lem

1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141. 72560 Source : Dourous Sounnah https://www.youtube.com/watch?v=Es2mm7pu8zw&list=PLj1_QY3I61WYDbBHhGwX3yFKLXpv_y8wE&index=2
Revenir en haut Aller en bas
 
1ère partie des leçons à tirer des parties du Coran : de sourate Al-Fatihah à sourate Al-Baqarah verset 141.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Le Coran :: Articles sur El Qor'an-
Sauter vers: