El 'Ilm
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'apprentissage de la science religieuse islamique selon la compréhension des pieux prédécesseurs
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Énorme est le rang du tutorat !

Aller en bas 
AuteurMessage
Nass OumAbduRahman
Modé 'ilm
Modé 'ilm
Nass OumAbduRahman

Nombre de messages : 3055
Date d'inscription : 17/03/2016

Énorme est le rang du tutorat ! Empty
MessageSujet: Énorme est le rang du tutorat !   Énorme est le rang du tutorat ! I_icon_minitimeLun 2 Mar 2020 - 8:21

Énorme est le rang du tutorat !


Shaykh Soulaymâne Ar Rouhaylî (حفظه الله)




Question:

Nous avons une sœur dont le père est mort alors qu’elle était petite. Après cela, ses relations avec ses proches parents côté paternel ont été totalement rompues. Etant donné qu’elle a des oncles maternels, l’un d’entre eux peut-il ou non être son tuteur au mariage ?



Réponse:

Énorme est le rang du tutorat. Et les jurisconsultes ont statué que le tutorat légiféré sur la femme ne peut être déchu ni par des prétentions ni par des renseignements obtenus. Au contraire, il subsiste religieusement et ne peut être déchu que par décision du juge. Si une femme ou celui désirant l’épouser vient à nous en disant : « son père adore les tombes et il ne prie pas et il insulte Allâh. Et nous voudrions nous marier sans son tutorat ». Nous lui répondons : « non, rends toi auprès du juge ». Ni le tutorat du père ni de celui qui est le tuteur légiféré de la femme ne peut être déchu sauf par décision du juge car s’immisce dans les prétentions des gens ce qui s’immisce. Un homme se présente à toi, il désire épouser une femme mais son père s’y refuse. L’homme prétend alors que le père a des vices afin de passer outre son tutorat. Ô frères, il n’est pas permis de déchoir le tutorat par la fatwâ. Ne prononce de jugement sur le tutorat que le juge. S’il ne se trouve pas de juge légiféré, c’est l’étudiant en sciences qui prend sa place, mais pas celle du mufti. Et il étudie l’affaire comme le ferait un juge. Le mufti n’émet pas d’avis religieux sur les affaires déterminées portant sur le tutorat.

Par contre : les oncles maternels peuvent-ils prendre en tutelle l’affaire de la femme dans le mariage ? La réponse est non selon l’avis prépondérant.

Qu’en est-il donc de cette femme (mentionnée dans la question) ? Nous disons que tant qu’existe celui devant assumer sa tutelle –et ce même si les relations entre eux ont été rompues- il est alors son tuteur. Et si elle est lésée, elle fait remonter son affaire au juge. Car certains, et même beaucoup de gens sont venus à moi en disant : elle maintient ses liens alors que les tuteurs répondent : « nous n’avons que faire de toi, nous n’avons aucune relation avec toi». Elle de dire : « Nous voulons nous marier alors mariez-nous ». Eux de répondre : « Nous ne te connaissons pas, nous ne t’avons pas élevée». Si cela arrive alors qu’elle porte son cas devant le juge et le juge tranchera sur l’affaire. Ou alors, comme nous l’avons dit, ce sera un étudiant en sciences qui prendra la place du juge légitime si avoir un juge légitime est compliqué.


Énorme est le rang du tutorat ! 141218 Source: http://cerclesciences.fr/enorme-est-le-rang-du-tutorat/
Revenir en haut Aller en bas
 
Énorme est le rang du tutorat !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: La famille en Islam :: Les liens de parenté-
Sauter vers: