AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Traitement des corps par des remèdes et aliments auxquels ils sont habitués

Aller en bas 
AuteurMessage
OumAbduRahman
Modé 'Ilm Moujtahidah
Modé 'Ilm Moujtahidah
OumAbduRahman

Nombre de messages : 2064
Date d'inscription : 17/03/2016

Traitement des corps par des remèdes et aliments auxquels ils sont habitués Empty
MessageSujet: Traitement des corps par des remèdes et aliments auxquels ils sont habitués   Traitement des corps par des remèdes et aliments auxquels ils sont habitués I_icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 8:42

Traitement des corps par des remèdes et aliments auxquels ils sont habitués

Ibn Al-Qayyim (رحمه الله)



C'est un des grands principes du traitement et une des choses les plus efficaces. Si le médecin néglige cela, il nuira au malade en pensant lui être utile. Ne s'en détourne au profit des remèdes trouvés dans les livres de médecine que le médecin ignorant, car l'adéquation des remèdes et nourritures pour les corps dépendent de leur envie et acceptation. L'expérience montre que chez les campagnards, paysans et autres, le sirop de nénuphar, de roses fraîches ou leurs infusions, n'ont aucun effet sur leur  nature. Plus encore, l'ensemble des remèdes des gens qui vivent en ville et dans l'aisance leur est inutile. Celui qui médite ce que nous avons mentionné de la médecine prophétique verra que tout correspond à l'habitude du malade, le lieu ou il  vit et ou il a grandi.

C'est un grand principe du traitement dont  il faut tenir compte, et les plus grands médecins l'ont confirmé. Le «médecin des arabes»  et plus savant d'entre eux, Al-Hârith Ibn Kalabah, qui était parmi eux comme Hippocrate dans son peuple  dit : « La diète est le meilleur remède, et l'estomac est le siège de la maladie. Donnez à chaque corps ce dont il a l'habitude.» il dit également : « Al-Azm est un remède.»  Al-Azm désigne le fait de s'abstenir de manger - c'est à dire la faim – et cela compte parmi les plus grands remèdes pour guérir de toutes maladies de réplétion(trop-plein) puis qu'elle est plus efficace que les remèdes purgatifs, si on ne craint a la réplétion, l'agitation, le trouble et le bouillonnement des humeurs.

Concernant sa parole : «l'estomac est le siège de la maladie» l'estomac est un organe nerveux et creux en forme de courge, composé de trois couches formées de fragments nerveux minuscules appelés fibres, et qui sont enveloppées de chair. Les fibres de la première couche sont disposées en longueur, ceux de la deuxième en largeur et ceux de la troisième en biais, l'entrée de l'estomac est le lieu le plus innervé, le fond qui contient le plus de chair, et au milieu se trouvent des duvets. L'estomac, lui, est au centre de l'abdomen, légèrement à droite. Il a été créé ainsi par une sagesse subtile du Créateur Sage (سبحانه وتعالى). L'estomac est le siège de la maladie et de la digestion préliminaire, ou les aliments sont consumés, et après quoi ils descendent vers le fois et les intestins. En sortent des éléments que l'estomac n'a pas pu digérer totalement, soit en raison de l'abondance de nourriture, soit à cause de sa mauvaise qualité ou de sa mauvaise consommation, ou pour tout cela. Généralement, l'homme ne peut se débarrasser de certains éléments de ces aliments, et c'est pourquoi l'estomac et le siège e la maladie. C'est comme s'il incitait à limiter les aliments, ne pas suivre les désirs, et prendre garde aux excédents.

Quant à l'habitude, ceci est dû au fait qu'elle est semblable à la nature  de l'homme, c'est pourquoi on dit qu'elle est une seconde nature. C'est une grande force dans le corps, au point que si une même chose était mesurée dans des corps aux habitudes différents, les résultats seraient,  même si ces corps sont semblables d'autres points de vue. Prenons par exemple trois jeune corps d'humeur chaude. Le premier est habitué  à consommer des choses chaudes, le deuxième des choses froides, et le troisièmes des choses modérées. Si le premier consomme le miel, cela ne lui causera aucun tord, mais nuira fortement au deuxième et modérément au troisième. L'habitude est donc un pilier primordial de la préservation de la santé, et du traitement des maladies. C'est pourquoi le traitement prophétique indique de soigner le malade en fonction de ses habitudes dans l'utilisation des aliments, remèdes et autre.



Traitement des corps par des remèdes et aliments auxquels ils sont habitués 141218 Source : L'authentique de la médecine prophétique d'Ibn Al-Qayyim (éditions Tawbah; p. 98- 100)
Revenir en haut Aller en bas
 
Traitement des corps par des remèdes et aliments auxquels ils sont habitués
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: La Médecine en Islam :: Médecine Prophétique-
Sauter vers: