El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La modération et la générosité dans les dépenses

Aller en bas 
AuteurMessage
ummaryam
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 1747
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: La modération et la générosité dans les dépenses   Dim 2 Sep 2018 - 20:22

La modération et la générosité dans les dépenses




 Al-Ahnaf Ibn Qays rapporte :
« Nous prenions part aux repas de 'Umar, et il nous donnait du pain et du lait, du pain  et de l'huile, des condiments, et quelques rares fois de la viande séchée, et plus rarement encore de la viande fraîche. »

[Mawsû'ah Ibn Abî-d-Dunyâ 4/93]


 Un homme invita à manger 'Ali Ibn Abî Tâlib qui lui dit :
« Je viens à condition que tu ne t'imposes pas de nous donner ce que tu ne possèdes pas, et que tu ne nous prives pas de ce que tu possèdes. »

['Uyûn Al-Akhbar 3/231]


 Shaqîq rapporte :
« Je suis entré avec un compagnon chez Salman Al Fârisî qui nous présenta du pain et du sel et dit : « Si le Messager d'Allah ne nous avait pas interdit de nous accabler pour l'invité, je l'aurais fait pour vous. » Mon compagnon dit : « Si nous pouvions avoir du thym dans le sel ? » Il envoya alors un récipient chez l'épicier, le laissa en gage et nous amena du thym. »

[Mawsû'ah Ibn Abî-d-Dunyâ 4/124]


 Hammâd rapporte :
« Ayyûb ne quittait son commerce qu'en emportant quelque chose pour sa famille, au point qu'un jour je l'ai vu avec une bouteille de graisse dans la main. Je l'ai interrogé à ce sujet, et il m'a répondu : J'ai entendu Al-Hassan dire que le croyant a pris d'ALLAH سبحانه وتعالى  un bon comportement : s'Il lui accorde [des biens], il en accorde [à sa famille], et s'Il diminue cela, il diminue [ce qu'il donne à sa famille]. »

[Al-Hilyah 3/9]


 Bishr Ibn Al-Hârith a dit :
« Attachez-vous à la bienveillance et à la modération dans les dépenses, car il est meilleur que vous dormiez affamés en possédant des biens, que de dormir repus, en ne possédant rien. »

[Al-Hilya 8/340] 


 Al-Hasan Al-Basrî a dit :
« Préserver ses biens sans avarice relève des meilleurs dons d'Allah سبحانه وتعالى . »

[Muwsû'ah Ibn Abî-d-Dunyâ 7/419]


 Al Hassan Al Basrî a dit :
« Le croyant prend d'Allah un bon comportement : s'Il étend ses biens, il étend ses dépenses, et s'Il  les restreint, il les restreint. »

[Az-Zuhd li Ahmad 457]


 Ibn Al-Mubârak a dit :
« Rien n'est plus noble, pas même le djihad sur le sentier d'Allah, que de chercher à subvenir aux besoins de sa famille. »

[As-Shu'ab 1209]


 'Urwah Ibn Az-Zubayr rapporte :
« Mu'awiyah envoya une fois cent mille dirhams à 'Â'ishah et, par Allah, elle n'a pas cessé jusqu'à les distribuer intégralement. Une de ses servantes affranchies lui dit : « Si tu avais pu nous en acheter pour un dihram de viande. » Elle dit alors : Pourquoi ne me l'as-tu pas rappelé ? »   

[As-Siyar 2/187]


 Nafi' rapporte :
« Lorsque Khalid décéda, il ne laissa que son cheval, son arme, et son servant. 'Umar dit  : Qu'Allah fasse miséricorde à Abû Sulaymân, il était conforme à l'opinion que j'avais de lui.»

[As-Siyar 1/383]


 Umm Bakr rapporte :
« `Abd Ar-Rahman vendit une terre qu'il avait eue de 'Uthman pour quarante mille dinars, et il les partagea entre les pauvres de la tribu de Zahra, al-muhâjirîn, et les Mères des croyants. »

[As-Siyar 1/85]


 Talhah Ibn `Abd Allah Ibn `Awf a dit :
« Les habitants de Médine étaient une grande famille à charge de `Abd Ar-Rahman Ibn `Awf : il prêtait son argent au tiers, acquittait les dettes d'un deuxième tiers, et maintenait des liens de parenté avec un dernier tiers. »

[As-Siyar 1/88]


 Ibn Az-Zubayr rapporte :
« Je n'ai jamais vu de femmes plus généreuse que `A'ishah et Asmâ', et leur générosité se manifestait différemment : `A'ishah collectait pour ensuite distribuer, alors que Asmâ' ne gardait rien jusqu'au lendemain. »

[As-Siyar 2/292]


Ibn 'Abbâs a dit :
« Je préfère prendre en charge une famille musulmane un mois ou un vendredi que d'accomplir pèlerinage après pèlerinage. Je préfère offrir un plat d'une valeur d'un dâniq à un de mes frère en Allah que de donner un dinar sur le sentier d'Allah. »

[Sifah As-Safwah 1/373]   


As-Shâfi`î a dit :
« Les plus difficiles des œuvres sont au nombre de trois : la générosité dans l'indigence, la retenue dans l'isolement, et la parole de vérité adressé à celui duquel on espère et que l'on craint. »

[Al-Muntadham 10/137]



 Source :

Ainsi étaient nos pieux prédécesseurs...
Editions Tawbah
Chapitre : "La modération et la générosité dans les dépenses" pages 176-178.
Revenir en haut Aller en bas
 
La modération et la générosité dans les dépenses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: Bon comportement, actions louables...-
Sauter vers: