El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)

Aller en bas 
AuteurMessage
UmmZayneb
Admin ANIM
Admin ANIM
avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Mer 8 Aoû 2018 - 15:42

La purification des âmes.

Introduction



Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve.




Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd : ô bien aimés, le thème de notre rencontre-ci portera sur la purification de l’âme. Il s’agit d’une affaire cruciale, méritant toute notre attention et intérêt. Car l’âme humaine est une affaire périlleuse et importante : elle est soit une âme pure soit une âme vile. Et le doué de raison, celui qui se porte conseil, agit afin de s’élever et d’élever son âme aux nobles et hautes caractéristiques au moyen desquelles son âme se purifie et se bonifie. Et il doit prendre fortement garde à ce qui y est contraire.

Et du fait même de l’importance et de la grande dangerosité concernant l’âme, Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà a juré par des signes majestueux et merveilleux et des créatures imposantes et sublimes, au sujet de cette âme, qui a réussie ou qui n’a pas réussie.

Allâh Ta’âlà a dit {Par le soleil et par sa clarté ! Et par la lune quand elle le suit ! Et par le jour quand il l’éclaire ! Et par la nuit quand elle l’enveloppe ! Et par le ciel et Celui qui l’a construit ! Et par la terre et Celui qui l’a étendue ! Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée ; et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété ! A réussi, certes, celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt} (trad relat). Il Jalla wa Alà a donc juré par ces signes grandioses et sublimes, concernant cette âme, tant celle qui a réussie que celle qui n’a pas réussie.

{A réussi, certes, celui qui la purifie}, c’est-à-dire a purifié son âme, {Et est perdu, certes, celui qui la corrompt} (trad relat). Et le fondement de la purification est l’épanouissement : l’épanouissement de l’âme, sa rectification par d’éminentes mœurs, de nobles moralités et de bonnes œuvres. Et le fondement de la corruption mentionnée dans Sa Parole {Et est perdu, certes, celui qui la corrompt} est que l’âme soit recouverte noyée dans d’ignobles et viles caractéristiques, ainsi que de méprisables natures.

Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà a ainsi fait qu’il existe deux types d’âmes : une âme pure et une âme corrompue. Le serviteur d’Allâh qui se porte conseil s’évertue à connaître les marques distinctives et œuvres de l’âme pure afin que la sienne le devienne et afin de prendre garde à ce que son âme n’en soit pas à l’opposé.

L’imâm et savant émérite Ibn l-Qayyîm, qu’Allâh Ta’âlà lui fasse miséricorde, a dit : « les âmes nobles n’agréent que les choses les plus nobles et les meilleures, et celles aux conséquences les plus méritoires. Alors que les âmes corrompues ne tournent qu’autour des choses viles et y tombent comme les mouches tombent dans la fange. Ainsi, l’âme noble et élevée n’agréée point injustice, obscénité, vol ou traitrise car elle est plus grande et plus honorable que cela. L’âme avilie, abjecte et méprisable est, quant à elle, tout le contraire. Toute âme tendra alors vers ce qui lui correspondra et lui ressemblera », fin de ses paroles, qu’Allâh lui fasse miséricorde, tirées de son livre « al fawâ’id ».

Nobles frères, du fait même que l’âme ait de tels périls, de telles importances, cela conforte que tout musulman doit porter un soin attentif à son âme et travailler à la purifier. Lors de notre rencontre-ci, je vais, par la permission d’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà, mentionner 10 règles très importantes qui aideront le musulman à purifier son âme et mettre, comme on le dit, les points sur les i. Ce sont des règles importantes et même plus, elles font partie des choses les plus importantes qui soient dans ce grandiose et dangereux chapitre.


 Source : http://cerclesciences.fr/purification-ames-introduction/















Première règle dans la purification de ton âme : le Tawhîd

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd


la 1ère règle est que « le Tawhîd est la fondation par laquelle les âmes se purifient ». Comme vous le savez tous, le Tawhîd est le fondement des fondements et le principe essentiel de la religion. D’ailleurs, une religion par laquelle on adore Allâh Jalla wa Alà n’aura de valeur qu’avec le Tawhîd. Et le Tawhîd est le but pour lequel Allâh a créé les créatures et Il les a suscité afin qu’ils le concrétisent, comme Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà l’a dit {Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent}, {Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allâh, Lui vouant un culte exclusif} (trad relat). Et le Tawhîd est la raison pour laquelle des messagers ont été envoyés, des livres révélés {Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire] : «Adorez Allâh et écartez-vous du taghout »} (trad relat).

Et il est la mission première des prêcheurs appelant à Allâh : « ô Mu’adh, tu vas te rendre vers un peuple des Gens du Livre. Que la première chose à laquelle tu les appelles soit d’attester qu’il n’y a nulle divinité digne d’adoration qu’Allâh » et dans une autre version « qu’ils unifient Allâh».

Dans le noble Qur’ân, Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà a menacé d’un sévère châtiment ceux qui ne purifiaient pas leur âme par le Tawhîd, comme Il Sobhânahou wa Ta’âlà l’a dit {Et malheur aux associateurs qui n’acquittent pas la Zakât et ne croient pas en l’au-delà } (trad relat), le sens de {qui n’acquittent pas la Zakât} (trad relat) étant qu’ils n’unifient pas Allâh, ils ne purifient par leur âme par le Tawhîd d’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà.  Malheur donc à celui qui ne purifie pas son âme par le Tawhîd d’Allâh, malheur à lui le jour où il rencontrera Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà, au jour de la résurrection.

Le Tawhîd d’Allâh est donc la fondation par laquelle les âmes sont purifiées et nulle purification si ce n’est par lui. Shaykh Al Islâm Ibn Taymiyya, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit dans son explication du verset précèdent, sur le sens de {qui n’acquittent pas la Zakât} (trad relat), qu’ « il s’agit du Tawhîd et de la foi par lesquels les cœurs se purifient. Il comprend donc la négation, émanant du cœur, de la divinisation de tout ce qui est autre que la Vérité (Allâh) et l’affirmation dans le cœur de la divinisation de la Vérité (Allâh). Et telle est la réalité de ‘lâ ilaha illaLlâh’. Et telle est la fondation par laquelle les cœurs se purifient». Et son étudiant, l’érudit savant Ibn l-Qayyîm qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit que « la plupart des commentateurs du Qur’ân, parmi les salafs et ceux après eux, ont expliqué {qui n’acquittent pas la Zakât} en disant qu’il s’agissait du Tawhîd. L’attestation qu’il n’y a nulle divinité digne d’être adorée et la foi par lesquelles le cœur se purifie et cela est la fondation de toute purification et épanouissement ».

Et puisque le Tawhîd se trouve être la fondation par lesquelles les âmes se purifient et les cœurs se bonifient, alors son contraire – qui est l’association à Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà- est la pire chose qui souillera et troublera les âmes. Et même, il n’y a rien de pire ici. C’est pourquoi si le polythéisme se trouve présent en un individu, toutes ses œuvres seront vaines et corrompues comme l’a dit Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà {en effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : «Si tu donnes des associés à Allâh, ton œuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. Tout au contraire, adore Allâh seul et sois du nombre des reconnaissants»} (trad relat).


Et également, son degré de gravité est dû au fait qu’il soit le seul péché dont l’auteur, s’il meurt dessus, ne pourra espérer obtenir l’absolution d’Allâh : {certes Allâh ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut}, {quiconque associe à Allâh, Allâh lui interdit le paradis ; et son refuge sera le feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !}  (trad relat).

En conclusion, la purification des âmes ne peut se faire que par le Tawhîd d’Allâh et Lui vouer un culte exclusif. Et elles ne peuvent être purifiées qu’en s’affranchissant du polythéisme, de s’en innocenter et de s’en éloigner ainsi que de ses voies et causes.

Source : http://cerclesciences.fr/premiere-regle-purification-de-ame-tawhid/
Revenir en haut Aller en bas
UmmZayneb
Admin ANIM
Admin ANIM
avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Mer 8 Aoû 2018 - 15:43

Deuxième règle dans la purification de ton âme. 



L’invocation


Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve



Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd : la 2ème règle est que l’invocation est la clé de la purification des âmes. 
Il est certes authentifié dans le hadîth que notre Prophète ‎ﷺ a dit : « il n’y a rien de plus noble auprès d’Allâh que l’invocation ».
L’invocation est la clé de tous biens ici-bas et dans l’au-delà et elle a des effets considérables dans l’ouverture des portes de bien, de ses opportunités et voies d’accès.

C’est pourquoi Shaykh Al Islâm Ibn Taymiyya, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit dans son conseil à Abou l-Qâsim l-Mughrabî : « l’invocation est la clé de tous biens ». 
Ainsi, pour tout bien que l’individu espère et désire ardemment obtenir, sa clé est l’invocation. Donc, que celui qui désire purifier son âme se tourne vers Allâh Sobhânahou wa Ta’âlã en L’invoquant et qu’il abonde en invocations, tout particulièrement les magnifiques invocations léguées dans la sunna de notre Prophète ‎ﷺ dans ce chapitre de la purification et il est rapporté dans le sahîh Muslim que notre Prophète ‎ﷺ disait dans ses supplications : « ô Allâh, accorde à mon âme sa piété. Et purifie la, Tu es le meilleur de ceux qui la purifient. Tu es son Protecteur et Maître». Et l’invocation « ô Toi qui détourne les cœurs, raffermis mon cœur sur Ta religion » était de celles qu’il ﷺ faisait le plus.

Et la plus grande des choses qui t’aidera à te soucier d’être attentif à invoquer Allâh Azza wa Jall, avec assiduité, afin qu’Il purifie ton âme est que tu sois convaincu que la purification de ton âme se trouve indubitablement entre les Mains d’Allâh et qu’Allâh Azza wa Jall est Celui Jalla wa Alâ qui purifie qui Il veut. 
Comme Allâh Sobhânahou wa Ta’âlã a dit {Mais c’est Allâh qui purifie qui Il veut}, {Et n’eussent été la grâce d’Allâh envers vous et Sa miséricorde, nul d’entre vous n’aurait jamais été pur. Mais Allâh purifie qui Il veut}, {Mais Allâh vous a fait aimer la foi et l’a embellie dans vos cœurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les bien dirigés, c’est là en effet une grâce d’Allâh et un bienfait. Allâh est Omniscient et Sage} (trad relat).

Source : http://cerclesciences.fr/deuxieme-regle-purification-de-ame-linvocation/
Revenir en haut Aller en bas
UmmZayneb
Admin ANIM
Admin ANIM
avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Mer 8 Aoû 2018 - 15:43

Troisième règle dans la purification de ton âme .




Le Qur’ân est la source de la purification


Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve






Shaykh AbderRazzâq Al ‘Abbâd : la 3ème règle est que le Qur’ân est la source de la purification des âmes, comme Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà a dit {Allâh a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses versets et les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse} (trad relat). 
Il a dit {leur récite Ses versets et les purifie} (trad relat), c’est-à-dire qui les purifie par les versets, par la récitation des versets d’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà. Ainsi, le Qur’ân est le livre de la guidance, {certes, ce Qur’ân guide vers ce qu’il y a de plus droit} (trad relat).

Donc il n’existe nul chemin vers la guidée, vers la purification de l’âme, vers sa droiture, sa rectitude et la guérison des maux susceptibles de causer sa mort, de ses maladies et défauts si ce n’est qu’en s’abreuvant dans ce grandiose Livre. Plus le serviteur s’abreuvera et puisera dans le Qur’ân et plus cela aura un impact grandiose dans la purification de son âme et la rectification de son cœur. Et afin que l’âme d’un individu soit purifiée par le Qur’ân, il doit absolument concrétiser ce que pointe la Parole d’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà {ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le récitent comme il se doit} (trad relat). Il incombe de concrétiser ce sens {qui le récitent comme il se doit} (trad relat).

Quant à la simple récitation qui ne comporte pas la concrétisation de ce sens indiqué dans ce verset, la personne n’atteindra pas, à travers elle, ce sublime objectif (qu’est la purification de l’âme). Il a dit {ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le récitent comme il se doit} (trad relat). Les gens de science ont établi dans les livres de Tafsîr, selon les compagnons et ceux qui les ont suivi en bien, que la récitation comme il se doit du Qur’ân se fait via trois choses : 

 la lecture et la mémorisation, 

 la deuxième étant la méditation et la compréhension des sens et 

 la troisième étant l’œuvre et la mise en application.


Si l’Homme prend soin du Qur’ân en le lisant, en le méditant et en le mettant en pratique, il fera partie de ceux qui récitent le Livre comme il se doit. Et on doit à cet effet savoir que la mise en application même du Qur’ân est comptée comme récitation du Qur’ân. La récitation du Qur’ân n’est pas une simple lecture mais la mise en application du Qur’ân est comptée comme récitation du Qur’ân car l’origine du mot « récitation » est le suivi, comme dans Sa Parole Ta’âlà {et par la lune quand elle le suit} (trad relat). Donc l’Homme ne peut réciter le Qur’ân comme il se doit que lorsqu’il agira selon le Qur’ân et se mettra sur la bonne voie en se guidant par ce Livre majestueux.

Source : http://cerclesciences.fr/troisieme-regle-purification-de-ame-quran-source-de-purification/
Revenir en haut Aller en bas
UmmZayneb
Admin ANIM
Admin ANIM
avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Mer 8 Aoû 2018 - 15:46

Quatrième règle dans la purification de ton âme : prendre exemple sur le Messager d’Allâh ‎ﷺ

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd


la 4ème règle dans ce chapitre de la purification des âmes, est de « prendre la personne digne d’être imitée et l’excellent modèle à suivre (le Messager d’Allâh ‎ﷺ) ». Celui qui veut purifier son âme se doit absolument de prendre pour lui-même une personne qu’il prendra comme modèle à suivre. Et Allâh Sobhânahou wa Ta’âlã a certes dit {en effet, vous avez dans le Messager d’Allâh un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allâh et au Jour dernier} (trad relat). Al Hâfiz Ibn Kathîr, qu’Allâh Ta’âlã lui fasse miséricorde, a dit : « ce noble verset est un grand principe dans le fait de prendre le messager d’Allâh ‎ﷺ comme modèle dans ses paroles, ses faits et états ».

Et, en effet, il n’est pas possible que les âmes se purifient et se bonifient si ce n’est qu’en suivant le Messager ‎ﷺ et en cheminant sur ‎sa voie droite : Allâh Ta’âlã a dit {dis : «Si vous aimez vraiment Allâh, suivez-moi, Allâh vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allâh est Pardonneur et Miséricordieux} (trad relat). Hassan Al Basrî, qu’Allâh lui fasse miséricorde a dit : « Des gens prétendirent affirmer « nous aimons certes ardemment notre Seigneur». Allâh révéla alors Sa Parole {dis : «Si vous aimez vraiment Allâh, suivez-moi, Allâh vous aimera alors} (trad relat) ».

Ainsi, le signe authentique de la véracité de l’amour est le suivi du Messager ‎ﷺ et le cheminement sur sa voie. C’est pourquoi le musulman doit, dans ce chapitre, impérativement prendre garde aux voies que les gens de l’égarement et du faux inventent et dont ils prétendent qu’elles purifieraient les âmes, à travers des chemins qu’ils imaginent et des voies qu’ils créent, au sujet desquelles il n’existe aucune preuve ni origine dans le Livre d’Allâh et dans la sunna de Son prophète ﷺ. Tout ce que les gens inventent comme voies prétendant qu’elles conduisent à la purification des âmes n’y conduisent pas en réalité. La seule chose permettant d’obtenir la purification des âmes est le suivi du Messager ﷺ.

L’éminent savant Ibn l-Qayyîm, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit : « la purification des âmes est plus dure et plus laborieuse que de soigner les corps. Celui qui purifie son âme en utilisant ce que les Messagers n’ont pas apporté comme gymnastique, efforts, isolement est tel le malade se soignant selon son propre avis. Et où se situe son opinion par rapport à la compréhension d’un médecin ? Les messagers sont les médecins du cœur ; nul chemin pour sa purification et sa rectitude qu’en suivant leurs chemins, entre leurs mains, en pure obéissance et en se conformant à eux. WaLlâhou l-Musta’âne» fin de ses propos tiré de son livre ‘madârij s-sâlikîn’, qu’Allâh lui fasse miséricorde.

Source : http://cerclesciences.fr/quatrieme-regle-purification-de-ame-prendre-exemple-messager-dallah-%e2%80%8eﷺ/
Revenir en haut Aller en bas
oumamelyounes
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Jeu 9 Aoû 2018 - 0:59

Cinquième règle dans la purification de ton âme.



Le dépouillement et l’ornement

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve.



Shaykh AbderRazzâq Al ‘Abbâd : La 5ème règle est que la purification des âmes est « dépouillement et ornement », le dépouillement s’opérant avant l’ornement. Ces deux choses sont nécessaires à la purification des âmes.

Le dépouillement du cœur, c’est-à-dire le nettoyer et l’assainir de toutes les abjectes caractéristiques et affreuses moralités qui le souillent. Après cela s’opère l’ornement du cœur en l’ornant de vertus, et d’œuvres vertueuses, pures et bonnes. Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà a dit {prélève de leurs biens une sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux} (trad relat) : {par laquelle tu les purifies et les bénis}, Il a réuni entre les deux affaires que sont la purification et la fructification. La purification étant le nettoyage, l’assainissement, l’extraction et l’épurement et la fructification étant d’emplir le cœur, le remplir de bonnes choses, d’obéissances et de bonnes œuvres.

Celui qui veut purifier son âme doit se repentir des péchés et s’en détacher puisque les péchés corrompent les cœurs et leur voilent la lumière de la guidance. C’est pourquoi il est rapporté dans le hadîth authentique que notre Prophète ﷺ a dit « lorsque le serviteur commet un péché, un point noir est placé sur son cœur ; lorsqu’il y renonce, (le point noir) disparaît». Ainsi, dans cette station de la purification des âmes, il est essentiel de se repentir des péchés puisque, d’un côté, les péchés corrompent le cœur et de l’autre, ils les voilent la lumière de la guidance. S’il se détache des péchés, le point noir est ôté et il peut voir la lumière, la guidance et voir le bien. Ainsi, le premier pas est de renoncer aux péchés qui corrompent le cœur et lui voile la lumière de la guidance. Et vient ensuite le second pas qui est d’emplir son cœur de vertus, d’obéissance et d’adorations, Allâh a dit {et quant à ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes sur Nos sentiers. Allâh est en vérité avec les bienfaisants} (trad relat).

Ibn Taymiyya, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit confirmant ce sens que « la purification – même si sa base est l’épanouissement, la bénédiction et l’augmentation en bien- ne peut être obtenue que par la suppression du mal. C’est pourquoi la purification s’obtient par la combinaison de l’un et l’autre», elle joint entre dépouillement et ornement, entre assainissement et rectification du cœur par les œuvres vertueuses.

 Source :http://cerclesciences.fr/cinquieme-regle-purification-de-ame-depouillement-lornement/
Revenir en haut Aller en bas
oumamelyounes
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Jeu 9 Aoû 2018 - 1:01

Sixième règle dans la purification de ton âme.




Fermer les voies…


Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve



Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd : la sixième règle est de « fermer les voies qui font sortir l’Homme de la purification, qui l’éloignent des vertus et le font tomber dans les mauvaises actions ». C’est un chapitre ou une règle très importante dans la purification des âmes que de fermer ces voies. Et tant que l’individu chemine vers Allâh Azza wa Jall, cherchant à purifier et sauver son âme, il trouvera en chemin de nombreuses voies qui le feront sortir de cette purification.

Et la meilleure parabole, qui nous montrera le mieux ce sens, est celle grandiose rapportée dans le musnad de l’imâm Ahmad et autres que lui, selon une chaîne de narration établie, que notre Prophète ﷺ a dit « Allâh a certes donné en exemple un chemin droit. Et des deux côtés du chemin, il y a un mur ». Imaginez maintenant cet exemple : tu chemines sur un chemin droit, et un mur se trouve à ta droite et un autre à ta gauche. Il dit « et des portes ouvertes dans ces murs ». Tant que tu chemines sur ce chemin droit, des portes ouvertes se trouvent sur ta droite et sur ta gauche.

Il dit « et les portes sont couvertes de rideaux baissés », il n’y pas de serrure sur la porte nécessitant de l’ouvrir, mais il y a juste de fins rideaux. Les portes sont fort nombreuses, déployées à ta droite et à ta gauche sur ce chemin droit.

« Et un annonciateur se trouve à l’entrée du chemin disant : ‘ ô serviteurs d’Allâh ! Entrez sur le chemin et n’en déviez point’. Et un annonciateur au cœur du chemin disant : ‘ ô serviteur d’Allâh, n’ouvre pas la porte car si tu l’ouvres, tu y pénétreras’ ». Puis (le Prophète) d’expliquer : « le chemin est l’Islâm, les deux murs sont les limites établies par Allâh, les portes ouvertes couvertes de rideaux baissés les interdits d’Allâh, l’annonciateur interpellant à l’entrée du chemin est le Livre d’Allâh, alors que l’annonciateur interpellant au cœur du chemin est le prédicateur d’Allâh dans le cœur de tout musulman ».

«L’annonciateur qui se tient à l’entrée du chemin est le Livre d’Allâh », cela renforce le sens que nous avions mentionné au début, à savoir que la source de la purification est le Qur’ân et qu’il n’y a pas de purification si ce n’est à travers lui.

Bien aimés, si nous parlons des voies, de leurs dangers, l’obligation d’y prendre garde, nous devons aussi parler des sentiers présents en notre époque-ci et qui n’existaient pas précédemment. Et par le biais de ces sentiers, beaucoup de gens – et tout particulièrement les jeunes musulmans et musulmanes- entrèrent dans des situations délicates, en lien avec les idéologies, les désirs, doutes et autres maux. Et par sentier, je vise ceci (shaykh lève un smartphone), cet appareil. Cette voie est devenue à notre époque très dangereuse pour beaucoup de jeunes hommes et jeunes femmes.  A travers elle, beaucoup d’entre eux sont entrés dans des portes de mal rendant les cœurs malades et les éloignant de la purification.

Ainsi, celui qui veut purifier son âme se doit de fermer les voies ; je ne dis pas de fermer le téléphone mobile car il a des avantages, utilités et il comporte beaucoup de bénéfices. Mais, il doit faire extrêmement attention à protéger son âme et la préserver des doutes et désirs. Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà n’a-t-il pas dit {Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allâh est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font} (trad relat).  La plupart des choses qui atteignent le cœur – choses qui le corrompent, le rendent malades et l’éloignent de la purification- proviennent du regard et de l’ouïe. Et ces deux-là surviennent à travers ce type d’outil.

 Source :http://cerclesciences.fr/sixieme-regle-purification-de-ame-fermer-voies/
Revenir en haut Aller en bas
oumamelyounes
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Jeu 9 Aoû 2018 - 1:08

Septième règle dans la purification de ton âme.



Se souvenir de la mort et de la rencontre avec Allâh

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve.


Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd : la septième règle est « se souvenir de la mort et de la rencontre avec Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà ». Allâh Azza wa Jall a dit {ô vous qui avez cru ! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu’elle a avancé pour demain} (trad relat) et ce verset est recensé comme base dans le chapitre de l’examen de l’âme. Et dans le hadîth authentique, notre Prophète ﷺ a dit « Rappelez-vous fréquemment celle qui coupe les plaisirs », c’est-à-dire la mort.

La mort est la limite tranchante entre la vie d’ici-bas et celle de l’au-delà, la mort est la limite tranchante entre la demeure où l’on œuvre et celle où l’on est récompensé pour ses œuvres. Et la mort ne survient que soudainement, {et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra} (trad relat). L’être humain ne sait pas quand il va mourir : il peut espérer vivre encore dix années alors qu’il mourra demain, même s’il s’agit d’une personne jeune. Et ô combien la mort passe-t-elle de personnes âgées pour en saisir des jeunes. C’est pourquoi l’individu doit toujours se rappeler et garder à l’esprit la mort car l’avoir à l’esprit aide prodigieusement à purifier l’âme. C’est dans ce sens que Sa’îd Bn Jubayr, un des savants parmi les tabi’înes, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit : « si le rappel de la mort devait quitter mon cœur, je crains que mon cœur ne se corrompe ».

Sufyan Ibn ‘Uyayna rapporte que Ibrâhim At-Taymî, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit « je me suis imaginé au paradis (…) », dans le sens où il a imaginé que le jour du jugement était arrivé et être au paradis, « (…) mangeant de ses fruits, m’abreuvant de ses rivières, étreignant ses vierges. Puis, je me suis imaginé en enfer, mangeant de son arbre zaqqûm, m’abreuvant de son pus, supportant ses chaînes et carcans. Je me suis adressé à mon âme : « ô âme, quelle chose veux-tu ? ». Elle répondit : « je veux revenir en ce bas-monde afin d’accomplir des œuvres pieuses ». Je lui répondis : « Tu es en ce que tu souhaites alors œuvre ». Cette parole est vraiment grandiose. Dis également à ton âme : « ô âme, si je meurs, qui priera en mon nom ? Qui jeûnera en mon nom ? Qui donnera l’aumône en mon nom ? Qui se repentira de mes péchés et mes manquements en mon nom ? ».

 Source : http://cerclesciences.fr/septieme-regle-purification-de-ame-se-souvenir-de-mort-de-rencontre-allah/
Revenir en haut Aller en bas
oumamelyounes
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Jeu 9 Aoû 2018 - 1:11

Huitième règle dans la purification de ton âme.


Privilégier la (bonne) fréquentation et choisir de (bons) amis et compagnons


Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve



Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd :La huitième règle est « de privilégier la (bonne) fréquentation et de choisir de (bons) amis et compagnons » car le compagnon est un aimant qui aura fatalement un impact sur celui qui l’accompagne. Si le compagnon est bon, il sera une aide au bien pour celui qui l’accompagne. Et s’il est mauvais, il entraînera son compagnon au mal.

C’est pour cela que le Prophète ﷺ a donné exemple à cela en disant « L’exemple du bon compagnon et du mauvais compagnon est celui qui porte du musc et du forgeron. Quant à celui qui porte du musc : ou bien tu lui en achètes, ou bien il te fait un cadeau de son parfum, ou bien tu profites de sa bonne odeur. Quant au forgeron : ou bien il brûle tes vêtements ou bien tu sens émanant de lui une vilaine odeur ».En résumé, la fréquentation a un effet sur celui qui le fréquente ; c’est pourquoi il ﷺ a dit « L’homme est sur la religion de son ami proche ainsi que l’un d’entre vous regarde qui il prend comme ami proche », dans le sens où il doit bien choisir ses compagnons et amis.

Ainsi, le chapitre de la purification des âmes nécessite de privilégier les amis et compagnons qui t’aideront à faire le bien et t’éloigneront du mal. C’est dans ce sens qu’Ibn Mas’ud, qu’Allâh soit satisfait de lui, a dit « considérez les gens en fonction de leur fréquentation. Certes, l’individu ne fréquente que celui qui l’émerveille », c’est-à-dire que s’il est pieux, il fréquentera les pieux alors que s’il est pervers, il fréquentera les pervers.

  Source :http://cerclesciences.fr/huitieme-regle-purification-de-ame-privilegier-bonne-frequentation-choisir-de-bons-amis-compagnons/
Revenir en haut Aller en bas
oumamelyounes
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Jeu 9 Aoû 2018 - 1:11

Neuvième et dixième règle dans la purification de ton âme.

Prendre garde à l’infatuation et à la tromperie de l’âme


Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve


Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd : la neuvième règle est de « prendre garde à l’infatuation et à la tromperie de l’âme » et cela est très important dans le domaine de la purification. Allâh Jalla wa Alà a dit {ne vantez pas vous-mêmes votre pureté ; c’est Lui qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent} (trad relat). Dans ce chapitre, lorsque l’être humain voit qu’il se tourne vers les adorations, qu’il se tourne vers la quête de science, à assister aux cours, à apprendre les textes etc, alors il ne doit pas s’émerveiller de lui-même ni penser avoir atteint des niveaux ou stations que les autres n’auraient pas atteint. Au contraire, quels que soient ses efforts dans les adorations, il doit se voir sans cesse comme ayant des manquements ; quelle que soit sa recherche de science, il doit se voir sans cesse comme ayant des manquements ; quel que soit son éloignement des péchés, il doit également se voir sans cesse comme ayant des manquements.

Si Abou Bakr, qu’Allâh l’agrée, lui qui était le véridique et meilleur de cette communauté, a demandé au Prophète ‎ﷺ de lui enseigner une invocation à formuler dans ses prières et dans une version chez lui, il répondit : « dis : ô Allâh, je me suis fait beaucoup de tort à moi-même et il n’y a personne qui puisse pardonner les péchés sauf Toi. Pardonne-moi donc d’un pardon de Ta part et accorde-moi Ta miséricorde. Certes, c’est Toi le Pardonneur, le Très Miséricordieux ». Et si le Prophète ‎ﷺ enseigna à Abou Bakr, qu’Allâh l’agrée, lui qui était qui il était, de dire « ô Allâh, je me suis fait beaucoup de tort à moi-même », qu’en est-il alors de ceux qui sont moindres que lui, qu’Allâh l’agrée!?

Dans la sourate Les Croyants, Allâh Sobhânahou wa Ta’âlã a dit en description des complets croyants {et ceux qui donnent ce qu’ils donnent, tandis que leurs cœurs sont pleins de crainte [à la pensée] qu’ils doivent retourner à leur Seigneur} (trad relat), le sens en étant : ils avancent ce qu’ils avancent comme actes d’obéissance, comme adorations et rapprochement à Allâh tout en craignant que cela ne soit pas accepté d’eux. Il est rapporté, à cet effet, dans le musnad de l’imâm Ahmad que la mère des croyants Aïcha, qu’Allâh soit satisfait d’elle, a interrogé le Prophète ‎ﷺ sur le sens de ce verset. Elle dit : « ô messager d’Allâh, s’agit-il de l’homme qui fornique, vole et tue et craint d’être châtié ? ». Il ‎ répondit : « non ô fille d’as-Siddiq mais il s’agit de l’homme qui prie et jeûne et donne l’aumône et craint que cela ne soit pas accepté ».


 La dixième et dernière règle

La connaissance de l’âme
 
 
La dixième et dernière règle est « la connaissance de l’âme », car celui qui veut purifier son âme se doit de la connaître, connaître ses caractéristiques, connaître ses états, ses affaires et cela afin de l’aider à purifier son âme. Et Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà, en plusieurs endroits du noble Qur’ân, a fait mention de l’âme ainsi que de ses caractéristiques : Il mentionna l’âme apaisée, l’âme qui ne cesse de se blâmer, l’âme très incitatrice au mal et ce sont des caractéristiques de l’âme. Il est obligatoire de connaître l’âme et ses attributs afin que cela soit une aide à l’individu dans sa purification.

 Source : http://cerclesciences.fr/neuvieme-dixieme-regle-purification-de-ame/
Revenir en haut Aller en bas
oumamelyounes
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)   Jeu 9 Aoû 2018 - 1:12

Conclusion à la purification des âmes.



Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd qu'Allah le préserve



Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd : je conclurais ici en vous rapportant un magnifique exemple pour l’âme que l’imâm Ibn l-Qayyîm, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a donné. Il a dit : « L’âme est une montagne gigantesque, d’ascension difficile, qui se dresse sur la voie du cheminement vers Allâh Azza wa Jall. Et tout cheminant n’a d’autre chemin que celui passant par cette montagne, on doit obligatoirement passer par elle (et la gravir). Mais, cela est difficile à certains, facile à d’autres, et c’est certes simple à qui Allâh le facilite. Dans cette montagne se trouve des vallées, des défilés, des obstacles, des ravins, des épines, des ronces, des arbustes épineux, des plantes herbeuses et des brigands barrant la route aux passants, et tout particulièrement les gens de la nuit, les voyageurs nocturnes.  S’ils n’ont pas avec eux la provision de la foi et les lampes de la certitude qui s’allument avec l’huile de l’humilité, ces revers les assaillent, ces obstacles les entravent et les empêchent d’avancer. La plupart de ceux qui empruntent ce chemin font demi-tour lorsqu’ils se trouvent incapables de franchir cette montagne et d’en gravir les pentes escarpées. Et satan se tient au sommet de cette montagne pour dissuader les gens de l’escalader, de la gravir et la leur fait craindre. (…) Et le préservé sera celui qu’Allâh aura préservé. Plus le voyageur avance sur cette montagne, plus les cris de satan se font pressants pour l’intimider et lui faire peur. Si cependant, il avance et atteint le sommet, toutes ces craintes se transforment en sécurité : le cheminement devient alors facile, les barrières disparaissent de la route, les difficultés s’aplanissent, et il verra s’étendre devant lui une voie large et sûre, le conduisant aux demeures et aux points d’eau, sur laquelle se trouve des repères et des haltes préparés aux voyageurs du Tout-Miséricordieux. Ce qui sépare le serviteur de la félicité et du succès, c’est la détermination, un peu de patience, le courage et la fermeté du cœur. Et la grâce est dans la Main d’Allâh, Il la donne à qui Il veut, et Allâh est le Détenteur de la grâce immense».

 Source : http://cerclesciences.fr/conclusion-a-purification-ames/
Revenir en haut Aller en bas
 
Les règles dans la purification de ton âme (en plusieurs règles)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: Bon comportement, actions louables...-
Sauter vers: