El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion





Du Nouveau sur le Merkez El 'Ilm ICI



Partagez | 
 

 Nos obligations vis-à-vis du Coran [khotba]

Aller en bas 
AuteurMessage
Oum...Abderrahman
Modé Anim
Modé Anim
avatar

Nombre de messages : 1445
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Nos obligations vis-à-vis du Coran [khotba]   Lun 21 Mai 2018 - 13:46

Nos obligations vis-à-vis du Coran [khotba]

Shaykh ‘Abderrazzaq Al Badr (حفظه الله)



Premier sermon :


La louange appartient à Allah, nous Le louons, nous Lui demandons Son aide, nous Lui demandons pardon et nous nous repentons à Lui, et nous cherchons refuge auprès d’Allah contre le mal qui est en nous-mêmes et contre le mal de nos mauvais actes. Quiconque Allah guide, personne ne peut l’égarer, et quiconque Allah égare, personne ne peut le guider. J’atteste qu’il n’y a rien qui mérite véritablement d’être adoré sauf Allah, Lui seul, et Il n’a aucun associé, et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager.

Il a transmis le message, il a rendu le dépôt, il a conseillé la communauté, il a réellement combattu dans le sentier d’Allah, jusqu’à ce qu’il atteigne la certitude (la mort). Il n’a pas laissé un bien, sans le montrer à sa communauté, ni un mal sans la mettre en garde contre celui-ci. Que les prières et les salutations d’Allah soit sur lui, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

Ceci dit :

Chers croyants, craignez Allah, votre Seigneur. Et contrôlez-vous devant lui, en cachette et en public. Et prenez des provisions de piété dans ce bas-monde, car il s’agit de la meilleure des provisions.

Chers croyants, Allah a dit : ﴾(Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement.﴿ [Al Baqara, verset 185]

Et puisque nous sommes, chez serviteurs, dans le mois du Coran et sa période, voici une réflexion pour rappeler quelques obligations pour nous vis-à-vis du Coran en tant que croyance, foi, œuvres et voie.

Chers croyants, le Coran est la parole de notre Seigneur, ses lettres et ses significations, c’est Lui qui a prononcé cela. Jibril (عليه السلام) l’a entendu d’Allah et l’a descendu sur Muhammad, le messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم).

Allah a dit : ﴾Ce (Coran) ci, c’est le Seigneur de l’univers qui l’a fait descendre, * et l’Esprit fidèle est descendu avec cela * sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs, * en une langue arabe très claire.﴿ [Ash Shu‘ara, versets 192-195]

Ainsi le Coran provient d’Allah en premier, c’est Lui qui l’a prononcé et le Coran est Sa parole. Et quiconque dit que le Coran est une créature, il aura mécru en Allah et sera sortie de la glorification d’Allah. Et le Coran retournera vers Allah, c’est pourquoi les prédécesseurs ont dit : « de Lui il a commencé et vers Lui il retournera. »

Et le retour du Coran vers Allah se fera à la fin des temps, lorsque ce Coran ne sera ni mis en pratique, ni cru, ni soumis, ainsi Allah l’honorera et l’élèvera vers Lui en une nuit, ainsi les serviteurs seront au matin sans Coran, ne serait-ce qu’une lettre ou un verset, ni dans leur poitrine ni dans le moushaf.

Chers croyants, le Coran est le Livre de la guidée, du succès, de la réussite, de la droiture, de la guérison de l’ensemble des maladies. Alla l’a descendu en tant que guide pour l’univers, une lumière pour les pieux, un éclairage pour les croyants, une guérison pour leurs poitrines, un guide pour eux dans les chemins de la vie et les chemins du bien.

Allah a dit : ﴾Certes, ce Coran guide vers ce qu’il y a de plus droit.﴿ [Al Isra, verset 9]

Et Allah a dit : ﴾Ô gens du Livre ! Notre messager (Muhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d’autres choses ! […] Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit.﴿ [Al Ma’ida, versets 15-16]

Et Allah a dit : ﴾Nous faisons descendre du Coran ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants.﴿ [Al Isra, verset 82]

Et Allah a dit : ﴾une guérison de ce qui est dans les poitrines.﴿ [Younous, verset 57]

Chers croyants, il ne suffit pas pour être guidé par la guidée du Coran et pour se soigner avec de seulement lire ses mots, mais il faut nécessairement méditer sur ses sens et comprendre sa signification, et réfléchir sur ses guidées et le mettre en pratique. C’est ainsi que le serviteur réciter le Coran comme il se doit.

Allah a dit : ﴾Ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le récitent comme il se doit. Ceux-là y croient﴿ [Al Baqara, verset 121]

Plus d’un prédécesseur parmi les compagnons et leurs élèves (tabi‘i) a dit : « ﴾ le récitent comme il se doit ﴿ : c'est-à-dire qu’ils le mettent en pratique. »

Et Allah a dit : ﴾[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent.﴿ [Sad, verset 29]

Et Allah a dit : ﴾Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ?﴿ [An Nisa, verset 82]

Chers croyants, le noble Coran est un signe miraculeux éternel qui restera malgré le temps qui passe, ses choses extraordinaires ne s’arrêteront pas et l’étendue de ses miracles ne pourra jamais être atteinte. Et le fait de le répéter plusieurs fois ne lasse pas, il prend le dessus et rien ne prend le dessus sur lui. Allah a défié les deux charges, les hommes et les djinns, d’apporter une chose similaire à ce Coran, ou même ne serait-ce qu’une seule sourate similaire, même s’ils se regroupaient tous.

﴾Dis : « Même si les hommes et les djins s’unissaient pour produire quelque chose semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s’ils se soutenaient les uns les autres.﴿ [Al Isra, verset 88]

Chers croyants, tout le Coran est parfait en style, ses versets se ressemblent, ses sens sont cohérents, il n’y a ni contradiction, ni opposition dedans, Il est exempté de cela.

Allah a dit : ﴾C’est un Livre dont les versets sont parfaits en style.﴿ [Hud, verset 1]

Et Allah a dit : ﴾Allah a fait descendre le plus beau des récits, un Livre dont [certains versets] se ressemblent.﴿ [Az Zumar, verset 23]

C'est-à-dire cohérent, unanime sans opposition.

Et Allah a dit : ﴾C’esst un Livre puissant [inattaquable] ; * le faux ne l’atteint [d’aucune part], ni par devant ni par derrière : c’est un révélation émanant d’un Sage, Digne de louange.﴿ [Fussilat, versets 41-42]

Et Allah a dit : ﴾Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions.﴿ [An Nisa, verset 82]

Ainsi, celui qui dit qu’il y a des contradictions ou des oppositions dans le Coran, cela provient de sa compréhension malade, sa mauvaise raison et sa pauvre pensée.

Chers croyants, Allah a menacé du plus dur des châtiments et du plus immense des supplices celui qui s’avise de parler sans science sur ce Coran et celui qui modifie, interprète (de manière erronée), annule ou autres choses similaires.

Et Allah a dit : ﴾Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voulez, car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites.﴿ [Fussilat, verset 40]

C'est-à-dire qu’Il vous observe, voit vos œuvres, rien des serviteurs ne lui est caché. Ainsi il faut prendre extrêmement garde contre le fait de parler librement sur le Coran ou d’en parler sans science.

Et méditez, serviteurs d’Allah, la parole du véridique de la communauté, et le meilleur d’entre elle, Abou Bakr (رضي الله عنه), lorsqu’il fût interrogé sur un verset du Coran, il a dit : « Quelle terre me portera, et quel ciel me couvrira, si je dis sur le Livre d’Allah ce que je ne sais pas ? »

C’est le véridique de cette communauté qui a dit cela. Et il y a des gens qui s’avisent de parler sur le Coran sans science, sans expérience, sans compréhension, sans clairvoyance de ses sens et de ses significations.

Chers croyants, dans le Coran il y a des versets sans équivoque, c'est-à-dire clairs dans le sens et la signification, et il y a d’autres versets qui peuvent prêter à des interprétations diverses, c'est-à-dire dont le sens et la signification sont cachés, sauf pour ceux qui sont ancrés dans la science, et Allah (عز وجل) a indiqué ce qu’il est obligatoire aux serviteurs concernant tout cela.

Allah a dit : ﴾C’est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s’y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base de Livre, et d’autres versets qui peuvent prêter à d’interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au cœur une inclination vers l’égarement, mettent l’accent sur les versets à équivoque cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n’en connaît l’interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : « Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! » Mais seuls les doués d’intelligence s’en rappellent. * « Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés, et accorde-nous Ta miséricorde. C’est Toi, certes, le Grand Donateur.﴿ [Ali ‘Imran, versets 7-8]

En effet la voie des déviants est de suivre les versets qui peuvent prêter à d’interprétations diverses mettant l’accent sur les versets à équivoque cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation. Quant aux adeptes de la foi, ceux que le Tout Miséricordieux a préservés, ils croient que tout provient d’Allah, et ils renvoient ce qui peut prêter à d’interprétations diverses à ce qui est sans équivoque.

Et ils disent : ﴾tout est de la part de notre Seigneur﴿, ils croient en tout cela et ils n’en démentent rien.

Chers croyants, communauté de l’Islam, communauté du Coran : donnez de l’importance au Coran, la parole d’Allah, donnez-lui de l’importance dans vos cœurs, donnez-lui sa valeur et son rang. La différence entre le Coran et la parole des gens est similaire à la différence entre Allah et les créatures, ainsi donnons de l’importance à la parole d’Allah (عز وجل) et qu’elle ait une immense valeur et un haut rang dans nos cœurs, et que nous utilisions toujours le Coran comme juge, que nous renvoyions nos disputes vers le Coran et jugions avec le Coran :

﴾Non ! … Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence].﴿ [An Nisa, verset 65]

﴾Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir.﴿ [Al Ahzab, verset 36]

﴾Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au messager, si vous croyez en Allah et au Jour Dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement).﴿ [An Nisa, verset 59]

Et le fait de prendre comme juge la Sounnah est similaire à prendre le Coran comme juge, et celui qui ne prend pas la Sounnah comme juge n’a pas pris le Coran comme juge.

Allah a dit : ﴾Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en. ﴿ [Al Hashr, verset 7]

Nous demandons à Allah, par Ses noms sublimes et Ses hauts attributs, qu’Il fasse que le Coran soit le printemps de nos cœurs, la guérison de nos cœurs, qu’il dissipe notre tristesse et nos soucis, et qu’Il nous rappelle de lui ce que nous avons oublié, et qu’Il nous enseigne de lui ce que nous ignorons, et qu’Il nous accorde sa récitation de nuit comme de jour de la manière que Le satisfait, et qu’Il fasse de nous des adeptes du Coran, des adeptes d’Allah et Ses élus.

J’ai dit cette parole, et je demande pardon à Allah pour moi, pour vous et pour le reste des musulmans de tous péchés. Ainsi demandez-Lui pardon, Il vous pardonnera, Il est certes le Pardonneur, le Très Miséricordieux.



Deuxième sermon :


De nombreuses louanges à Allah, et j’atteste qu’il n’y a pas de dieu qui mérite véritablement d’être adoré sauf Allah, Seul sans associé, et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager. Que les prières et les salutations d’Allah soit sur lui, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

Ceci dit :

Chers croyants, serviteurs d’Allah : craignez Allah.

Serviteurs d’Allah, le Ramadan, le mois durant lequel le Coran est descendu, a des spécificités concernant le Coran, comment ne serait-ce pas le cas alors qu’il est descendu durant celui-ci, et Jibril (عليه السلام) se rendait auprès de notre prophète (صلى الله عليه و سلم) durant chaque Ramadan, et il lui enseignait le Coran, et chaque Ramadan le prophète (صلى الله عليه و سلم) présentait le Coran une fois à Jibril (عليه السلام), et durant l’année durant laquelle il (صلى الله عليه و سلم) décéda, il lui présenta deux fois.

Il y a dans cela, serviteurs d’Allah, une indication et un rappel pour les serviteurs de l’importance d’augmenter la sollicitude vis-à-vis du Coran durant le Ramadan, par la lecture, par la méditation, par la compréhension, par le raisonnement et par la révision, ainsi que le questionnement de l’âme vis-à-vis de sa situation avec le Coran, que ce soit dans la pratique, la guidée et la clairvoyance.

Ainsi montrons à notre Seigneur durant notre mois-ci du bien de notre part concernant le Coran, et que nous prenons des provisions de cet immense livre, et que nous faisons des efforts pour méditer sur le Coran et que nous nous conduisons d’après ses immenses conduites, et demandons à notre Seigneet ur qu’Il fasse de nous des adeptes du Coran, des adeptes d’Allah et de Ses élus, qu’Allah nous écrive cela pour nous tous.

Et sachez, qu’Allah vous protège, que la meilleure des paroles est la parole d’Allah, et que la meilleure des guidées et la guidée du messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم), et que la pire des choses est la nouveauté, et toute nouveauté est une innovation, et toute innovation est un égarement, et cramponnez-vous au groupe, car la Main d’Allah est avec le groupe.

Et priez et saluez, qu’Allah vous protège, sur Muhammad ibn ‘Abdillah comme Allah vous l’ordonne dans Son Livre. Il a dit : ﴾Certes, Allah et Ses anges prient sur le prophète ; ô vous qui croyez, priez sur lui et adressez[-lui] vos salutations. ﴿ [Al Ahzab, verset 56] Et il (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Celui qui prie sur moi une prière, Allah prie sur lui dix prières »

Ô Allah, prie sur Muhammad ainsi que sur la famille de Muhammad, comme tu as prié sur Ibrahim et sur la famille d’Ibrahim, Tu es certes dignes de louange et de glorification. Et bénis Muhammad ainsi que la famille de Muhammad, comme tu as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim, Tu es certes dignes de louange et de glorification.





Source : Sahih od Islam - https://www.youtube.com/watch?v=gLfhdqEn9Gk&index=3&list=WL&t=0s
Revenir en haut Aller en bas
 
Nos obligations vis-à-vis du Coran [khotba]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: khoutba, Nassiha, rappels...-
Sauter vers: