El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Poème sur les règles de fiqh

Aller en bas 
AuteurMessage
UmmZayneb
Admin ANIM
Admin ANIM
avatar

Nombre de messages : 6413
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Poème sur les règles de fiqh   Jeu 15 Mar 2018 - 14:24

Poème sur les règles de fiqh



Shaykh Abd Ar Rahman ibn Nasser As Sa'di Rahimahullah


Louanges à Allah, le Très-Haut, le Clément
Celui qui rassemble les choses et les sépare
Détenteur de vastes et abondants bienfaits
Ainsi que les nombreuses et splendides sagesses
Ensuite, que la prière et le salut continuel Soient sur le Prophète, le Quraishi, le sceau (des Prophètes)
Ainsi que sur sa famille et ses nobles compagnons possesseurs de nobles statuts
Saches, qu'Allah te guide, que la meilleure des faveurs est la science qui écarte le doute et les péchés
Qui expose la vérité aux doués de raison
Et qui mène le serviteur à son but
Porte de l'importance à la compréhension des règles
Qui rassemblent des questions d'exceptions
Progresses surement donc dans la science
Et suis le chemin de ceux qui ont eu du succès
J'ai réuni sous forme de poésie ces règles
Que j'ai certes trouvé dans les livres des gens de science
Qu'Allah les rétribue grandement en bien
Et les pardonne par Son Indulgence et Sa bonté
L'intention est une condition pour tout acte
Car elle détermine son acceptation ou sa corruption
La religion est fondée sur les intérêts bénéfiques (maslaha)
Qu'il instaure tout en repoussant les méfaits
Si des intérêts bénéfiques entrent en collision,
Le plus profitable d'entre eux sera pris en compte
Si, à l'inverse, les méfaits entrent en collision
Alors le moins ennuyant sera pris en compte
Et parmi les bases de notre législation, la facilité
A chaque fois que les difficultés se présentent sur les choses
Aucune obligation n'est considérée sans la capacité
Et l'interdiction n'a pas d'effet face à la contrainte
En cas de contrainte pour tout interdit
On n'accepte que le minimum nécessaire
Les jugements sont fondés sur la certitude
Par conséquent, le doute n'abroge pas la certitude
Le principe sur nos types d'eau est la pureté
Ainsi que pour la terre, les habits et les pierres
Concernant les parties intimes et les types de viande
Ainsi que la vie et les biens inviolables
L'interdiction est de rigueur tant que la preuve ne l'autorise
Qu'Allah te guide à comprendre cela
Le principe concernant nos coutumes est la permission
A moins qu'il ait une preuve qui abroge son jugement
Aucun jugement sur nos actes n'a de considération
Tant qu'il n'a pas été mentionné dans notre législation
Les choses sont telles que les moyens qui y mènent
Retiens donc ce jugement
L'erreur, la contrainte ainsi que l'oubli
Notre Seigneur, le Très Miséricordieux, les a pardonnés
En cas de dommage l'indemnité sera donnée
Mais le péché n'est point reconnu
Et parmi les règles en cas de dépendance :
La confirmation, et non en cas d'indépendance
Le jugement de la coutume est considéré
Sur les choses que notre législation s'est tue
Se précipiter à obtenir l'interdit avant son terme
N'est que perte, en plus de son interdiction
Et l'interdiction incluse dans l'action
Ou dans ses conditions corrompt et invalide cette action
Celui qui réagit sur ce qui le nuit ne paie pas de dommage
Après avoir fait de son mieux
L'article "al" désigne la généralité
Qu'il soit au pluriel ou au singulier tel "al 'alim"
Le singulier employé dans la négation
Ou dans l'interdiction, désigne la généralité
De même "man" et "maa" indiquent tous deux
Toute globalité, ô mon frère, alors écoute
Et également le singulier lorsqu'il est moudaaf (annexé)
Comprends le donc, que tu sois guidé
Et la règle n'est pas complété jusqu'à ce qu'elle combine
Toutes les conditions, et que les obstacles soient enlevés
Et quiconque accomplit ses obligations
A droit à la récompense
Et qu'il fasse une partie des obligations
S'il est dans l'incapacité de les faire toues
Et tout ce qui est fait avec la permission
N'implique aucun dommage
Tout jugement est en rapport avec sa cause
Comme la législation le préconise
Et toute condition est liée à la personne
Concernant le commerce, le mariage et objectifs
Excepté celles qui rendent licite l'illicite
Ou à l'inverse, sache que c'est invalide
On fait appelle au tirage en cas d'inconnue
Concernant les droits ou en cas de conflit
Lorsque deux actes similaires sont présents
Fais alors l'un d'eux, comprends cela
Et tout ce qui est occupé ne peut être occupé
Comme ce qui est mis en gage et la fondation pieuse
Et quiconque paie pour son frère
Doit être remboursé si c'était son intention
La répression naturelle contre la désobéissance
Est, sans démenti, comme la répression religieuse
Et toutes les Louanges sont pour Allah pour l'achèvement
Au début, à la fin et pour toujours
Puis que la prière et le salut continuel
Soient sur le Prophète, ses compagnons et les successeurs


Source : https://www.youtube.com/watch?v=T5sXQakHlt8
Revenir en haut Aller en bas
 
Poème sur les règles de fiqh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Fiqh / Jurisprudence :: Explication du fiqh-
Sauter vers: