El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 De la fête de mariage où l’on n’utilise pas le Douf

Aller en bas 
AuteurMessage
Oum...Abderrahman
Modé Anim
Modé Anim
avatar

Nombre de messages : 1544
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: De la fête de mariage où l’on n’utilise pas le Douf   Mar 30 Jan 2018 - 16:27

De la fête de mariage où l’on n’utilise pas le Douf

Sheykh Mohamed Ali Ferkous (رحمه الله)




Question : Est-il permis de célébrer la fête de mariage sans utiliser le Douf ?


Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Il n’y a aucun mal à célébrer la fête de mariage sans utiliser le Douf tant qu’il y a eu témoignage dans l’assemblée où le contrat de mariage a été conclu. Toutefois, il est recommandé, dans la déclaration de mariage, de faire usage du Douf ou de tout autre moyen d’annonce ayant le rythme du Douf, à condition qu’il ne contrevienne pas aux jugements et aux bienséances de la Charia, car le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم dit : « Ce qui distingue l’illicite du licite est l’usage du Douf et le son [des voix] dans les [fêtes] de mariage. » (1)

Le Douf est un instrument qui ne comporte pas de disques de métal tel qu’il était connu chez les prédécesseurs. Le son comprend le chant licite, les voix des assistants exprimant leurs félicitations et l’air de la récitation des poèmes licites.



Le savoir parfait appartient à Allâh سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.


Alger, le 28 de Dhou-L-Qa‘da 1432 H,
correspondant au 26 octobre 2011 G.



Source : https://ferkous.com/home/?q=fr/fatwa-fr-1118

Note :
(1) Rapporté par : At-Tirmidhî (1088), An-Naşâ’î (3369), Ibn Mâdjah (1896) et Ahmad dans Al-Mousnad (15451), par l’intermédiaire de Mouhammad ibn Hâtib رضي الله عنها. Ce hadith est jugé haşane (bon) par Al-Albânî dans Al-Irwâ’ (1994) et dans Âdâb Az-Zifâf (p. 111).
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
De la fête de mariage où l’on n’utilise pas le Douf
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: La famille en Islam :: Le Mariage-
Sauter vers: