El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Qui est l'Imam Al Boukhary

Aller en bas 
AuteurMessage
UmmZayneb
Admin ANIM
Admin ANIM
avatar

Nombre de messages : 6895
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Qui est l'Imam Al Boukhary   Sam 23 Déc 2017 - 16:42

Qui est l'Imam Al Boukhary

Cheikh Sa'id Raslan


La plupart de ceux qui critiques Al Boukhary ou Muslim de nos jours ne connaissent rien d'eux, beaucoup d'entre eux ne seraient même pas capables de prononcer convenablement son nom ! C'est-à-dire qu'il serait incapable de dire : Mohamed ibn Isma'il ibn Ibrahim ibn Bardisba Al Boukhary, il serait incapable de prononcer le terme Badisba, il le déformerait d'une ignoble façon, il est donc incapable de prononcer son nom et ne connait en réalité rien sur son cas.

Al Boukhary qu'Allah lui fasse miséricorde, Allah l'a crée pour cette noble cause, il est devenu aveugle alors qu'il était un enfant de huit ans.
Sa mère était une femme pieuse et son père décéda alors qu'il était jeune.
Son père était un mouhadith (savant du hadith), son père mourut donc jeune, qu'Allah lui fasse miséricorde.
Il lui légua une richesse énorme en héritage incomparable aux autres richesses, la totalité de l'héritage était issue de biens licites (halal), il grandit donc à l'aide d'une subsistance pure et licite.

Par la suite, il fut atteint de cécité, sa mère prit grand soin de lui et elle s'en remit également à Allah Exalté Soit-Il et l'implora (de guérir son fils). Elle eut par la suite un rêve prémonitoire dans lequel elle voyait le Prophète Ibrahim alayhi salam qui lui annonçait que son fils retrouverait la vue et qu'il défendra la sounnah du Prophète alayhi salat wa salam. Allah lui rendit la vue après ceci.

Il (Al Boukhari) dit : je n'ai jamais médit de quelqu'un depuis que je sais que la médisance est illicite (haram)

Ô toi qui traite Al Boukhari de menteur, tu dois d'abord le connaître avant de l'accuser de mensonge. De surcroît mentir sur qui ? Sur le Messager d'Allah alayhi salat wa salam.
Tu accuses cet homme de mentir sur le Messager d'Allah ! A une époque où le mensonge est perçu par les mécréants comme un délit pire que le péché de fornication.

Lorsque le président américain (Bill) Clinton fut accusé d'adultère, il mentit pour se désavouer et dit "rien de tout ceci ne s'est produit". Puis lorsque les enquêtes ont prouvés qu'il a menti, il s'est excusé publiquement de son mensonge et non de son adultère ! Il ne s'est pas excusé de l'adultère, son peuple n'accepte pas le mensonge.

Et lorsqu'il fut impliqué dans le mensonge, il fut débouté sur le champs. Et à cette même époque tu accuses Al Boukhary de mensonge alors que lui même dit sur sa propre personne : "je n'ai jamais médit depuis que je sais que la médisance est illicite"

Une fois, parmi certains de ses élèves qui assistaient à son assise, l'un d'entre eux avait perdu la vue et était aveugle. Al Boukhary se mit à énoncer un hadith qui plut à l'aveugle, ce dernier se mit alors à balancer sa tête de droite à gauche. Al Boukhary sourit alors de la situation puis il s'enorgueillit. Puis lorsqu'il se retrouva seul il dit à l'aveugle : "libères-moi (d'un péché)"
Il lui répondit : "Qu'Allah te fasse miséricorde ô Abou Abdillah (Al Boukhary) tu es libre, mais de quoi ?"
Il lui répondit : "J'ai mentionné un hadith qui t'a plut, puis tu as balancé ta tête de droite à gauche alors je me suis mis à sourire."
Al Boukhary considéra cet acte comme une médisance !
Al Boukhary ! Le même individu qui parti avec ses compagnons pour apprendre le hadith auprès des savants ne prenait pas la peine d'écrire (le hadith) et n'usait d'aucune encore noir sur du (papier) blanc puis lorsque le séjour s'allongea et que les jours se succédèrent tandis que ses compagnons écrivaient (le hadith pour le mémoriser) lui n'écrivait rien ! Ils lui dirent : "Tu as gâché ton séjour."

En réalité eux écrivaient et ne mémorisaient pas et lui mémorisait sur le champs et n'écrivait pas. Puis lorsqu'ils éxagèrent de remarque à son égard il leur rétorqua : "Par Allah ! Il ne manque aucune lettre de ce que vous avez écrit. Et si vous souhaitez que je vous récite tout ce que nous avons entendu depuis le début de notre séjour à maintenant je peux le faire !"

Ils lui demandèrent : "En serais-tu capable ?"
Il répondit oui et se mit à réciter d'une telle précision qu'ils purent même corriger leurs écrits à l'aide de sa récitation.

Al Boukhary ! Pour qui fut contracté à Bagdad une session d'examen spécifique pour lui durant lequel les chaînes de transmission de cent hadith furent mélangées, ces cents hadiths furent séparés entre dix hommes du hadith afin de le tester. Il écouta tous ces hadiths et rétorqua à chaque fois "je ne connais pas (ce hadith), je ne connais pas..."
Les chaînes de transmission des hadiths étaient inversées, c'est la raison pour laquelle il disait : "je ne sais pas"

Il sous-entendait : "je ne connais pas ce hadith avec cette chaîne de transmission là"
Et ceci pour cents hadiths.
Ceux qui ne connaissaient pas (les chaînes de transmission) s'écrièrent alors : "celui là n'est qu'un ignorant" quand à ceux qui connaissaient, ils disaient "quel homme intelligent !"
Lorsqu'ils terminèrent il leur demanda : "Avez-vous terminés ?" Ils répondirent par l'affirmative. Il leur dit : "Ecoutez attentivement"
Il répéta alors l'intégralité des hadiths en redonnant à chaque hadith sa bonne chaîne de transmission.

Ibn Hajar, qu'Allah lui fasse miséricorde, dit : "le plus épatant ne se situe pas dans le fait qu'il ait appris cent hadith avec leur chaîne de transmission, mais ce qui est frappant c'est qu'il put apprendre d'une seule traite toutes les erreurs prononcées."
Car il (Al Boukhary) les reprenait en leur disant : "ton hadith avec telle chaîne de transmission contenait telle et telle erreur et la correction de ta chaîne de transmission est la suivante."

Il put apprendre leurs erreurs ! Qu'Allah lui fasse preuve d'une très grande miséricorde !

Nous devons connaître (les récits et la vie) de tels individus !

Une fois, lorsqu'il accomplit le hajj avec son frère Ahmad qui était son aîné ainsi qu'avec sa mère qu'Allah lui fasse preuve d'une très grande miséricorde, après leur pèlerinage ils s'en allèrent de la Mecque vers Médine. Il lui demanda l'autorisation de rester dans la ville du Prophète alayhi salat wa salam, il était alors âgé de 17 ans qu'Allah lui fasse preuve d'une très grande miséricorde.
Il y demeura et y voyagea avec son frère.Il écrivit le livre "Al Taarik Al Kabir" durant les nuits pleine lune à la Rawdha, près de la tombe du Prophète alayhi salat wa salam. Il l'écrivit de tête, qu'Allah lui fasse preuve d'une très grande miséricorde !

Et il nous vient de nos jour, un individu menteur par nature, et le menteur par nature comme il connu, comme l'a dit 'Uthman Ibn 'Affan qu'Allah l'agrée !
La fornicatrice souhaiterait que toute les femmes du monde commettent la fornication également et il en est de même pour tout menteur, il souhaiterait que tout les véridiques présent sur le globe mentent comme lui.

En témoigne également la parole de notre Seigneur Exalté Soit-Il : "Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux !" Sourate An Nissa, verset 89


Source : https://www.youtube.com/watch?v=RfcifWd2wq4
Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est l'Imam Al Boukhary
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Biographies :: Shouyoukh-
Sauter vers: