El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Leçon sur l'éducation des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ummaryam
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 1228
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Leçon sur l'éducation des enfants   Mar 5 Déc 2017 - 21:05

Leçon sur l’éducation des enfants

Sheikh Abdoullah bnou Mohammad bni Houmayd



Toutes les louanges reviennent à Allah; nous Le louons et demandons Son aide et nous cherchons refuge en Lui contre nos propres maux et contre nos mauvaises actions; celui qu’Allah guide personne ne peut l’égarer et celui qu’Allah égare personne ne peut le guider.

J’atteste qu’il n’y a de divinité adorée avec vérité qu’Allah, Lui Seul : Il n’a aucun associé, et j’atteste que Mohammad صلّى الله عليه و سلّم est Son serviteur et Son Messager.


La traduction du sens de la parole d’Allah dit :

"Ô les croyants ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission." [Ali ‘Imrân : 3 : 102]


La traduction du sens de la parole d’Allah dit :

"Ô Hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au Nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez Allah de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement."
[An-Nisâ : 4 : 1]

La traduction du sens de la parole d’Allah dit :

"Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu’Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite." [Al-Ahzâb : 33 : 71-72]

Ensuite :

La meilleure parole est la parole d’Allah et la meilleure guidance est la guidance de Mohammad صلّى الله عليه و سلّم . Les pires choses sont celles qui sont inventées (dans la religion), et toutes les choses inventées (dans la religion), sont des innovations (religieuses), et toutes les innovations (religieuses) sont des égarements, et tous les égarements sont en Enfer.

Ceci étant dit:

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit:

"Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne." Sourate At-Tahrîm v.6.


Le sens de ce verset est qu’Allah dit (ce dont la traduction du sens est) :

"Ô vous qui avez cru !" certains pieux prédécesseurs ont dit :

"Lorsque tu entends Allah dire (ce dont la traduction du sens est) :

"Ô vous qui avez cru !" alors prête l’oreille (à cette parole) car cela est soit un bien qui te sera commandé (de faire) soit un mal qui te sera interdit (de commettre).

Sa Parole (dont la traduction du sens est) :

"Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu" :

Le sens de "Préservez vos personnes" est : donne-toi une protection qui te protégera du Feu.

Le sens de "et vos familles" : prends une protection qui protègera ta famille du Feu.


Quant à ta propre protection contre le Feu, cela ne peut-être qu’en mettant en application Ses Ordres et en s’écartant de Ses Interdits ; c’est cela qui te préserve du Feu et c’est cela le sens de "Préservez vos personnes" c’est-à-dire : en mettant en application les Ordres d’Allah en réalisant l’attestation que ‘’Nul n’est en droit d’être adoré à part Allah’’ afin que tu n’adores qu’Allah, Seul, sans rien Lui associer et que tu connaisses l’Unicité pour laquelle tu as été créé ; que ton attestation que ‘’Nul n’est en droit d’être adoré à part Allah’’ soit propre, pure de tout ce qui l’annule ou annule sa perfection obligatoire ainsi que des innovations (religieuses) qui déprécient l’attestation que ‘’Nul n’est en droit d’être adoré à part Allah’’ ou des désobéissances qui diminuent l’attestation que ‘’Nul n’est en droit d’être adoré à part Allah’’.

Et aussi l’attestation que Mohammad est l’Envoyé d’Allah صلّى الله عليه و سلّم

C’est-à-dire : en mettant en application ce que Le Messager صلّى الله عليه و سلّم a ordonné (de faire) et en s’abstenant (de commettre) tout ce que le Messager صلّى الله عليه و سلّم a interdit et que ton adoration soit (vouée) pour ton Créateur, Celui qui t’a donné commencement, de la manière légiférée par le Messager صلّى الله عليه و سلّم .

Cela est le sens de : "Préservez vos personnes".

Par cela tu te seras donné une protection contre le Feu.

Et Sa parole (dont la traduction du sens est) :


"Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu".

Il est connu que les enfants sont l’élite de la famille, tu te dois donc de donner une protection à tes enfants et à ceux qui sont sous ta responsabilité qui les protégera du Feu. Quelle est cette protection ?

C’est les conseiller et les orienter vers ce qui leur est bénéfique et leur apprendre par un apprentissage bénéfique et authentique qui implante la Foi dans le coeur et par lequel ils connaissent le droit de leur Seigneur et le droit de leurs parents. C’est cela le sens de : "Préservez vos personnes et vos familles".

C’est-à-dire : que tu donnes une protection à ta famille en les conseillant et en les orientant et en leur apprenant et en les éloignant de ce qui les ruine. Et nous avons dit que les enfants sont l’élite de la famille, il t’est donc obligatoire de leur apprendre ce qui leur est bénéfique et que tu les éloignes des mauvais compagnons qui n’ont aucun bien.

Leur enseignement est exigé par ce qui est indiqué par le Coran et la Sunnah dans les affaires de leur religion afin qu’ils soient éduqués d’une éducation correcte, bénéfique et bonne. Nous n’interdisons pas l’enseignement des choses de ce Bas-Monde qui sont bénéfiques car l’Islam ne l’interdit pas comme l’étude de la médecine et de l’économie et du commerce, etc. Mais cela (vient) après la bonne croyance et les bonnes sciences pour lesquelles l’individu a été créé : c’est cela qui est obligatoire.


Il fait partie de la protection de la famille que tu éloignes tes enfants des mauvais compagnons dans lesquels il n’y a aucun bien comme certains amis athées ou dépravés éloignés des affaires de leur religion. Il convient que tu mettes en garde tes enfants contre leur fréquentation et que tu t’attaches à ce qu’ils ne les fréquentent pas car ils ont la gale et ton enfant doit obligatoirement être contaminé par ces galeux s’il les fréquente et ce même si ton enfant était en bonne santé, bien portant et doué de raison. Mais à cause de sa fréquentation de mauvais compagnons il va obligatoirement prendre de leurs comportements et de leurs actions et ils vont donc l’influencer.
La chamelle en bonne santé lorsqu’elle se mélange aux chameaux galeux, elle va obligatoirement être contaminée ou si une chamelle galeuse se mélange à ce groupe de nombreux chameaux, ils vont obligatoirement être contaminés. Et comme il a été dit :


Lorsqu’elle vit sa soeur hier tomber en ruine

La dévastation devint pour elle plus contagieuse que la gale

Ensuite aussi que tu apprennes à tes enfants et que tu persévères dans (le fait de leur ordonner) de préserver la prière car la prière est une religion et elle préserve de la turpitude et du blâmable. En général quand tu vois qu’un enfant est habitué à (aller à) la mosquée à tout moment, ceci indique sa bonté et est une preuve de sa vertu comme le Prophète

صلّى الله عليه و سلّم a dit: "Si vous voyez un homme avoir l’habitude d’aller à la mosquée alors attestez de sa Foi". Rapporté par Ahmad n°11651 et At-Tirmidhî n°2617 et 3093 et Ad-Dârimî v.1 p.278. et Ibn Khouzaymah n°1502 et Ibn Hibbân n°1721(1).

Et ceci est indiqué par la parole d’Allah (dont la traduction du sens est):

"Ne peupleront les mosquées d’Allah que ceux qui croient en Allah et au Jour Dernier, accomplissent la prière, s’acquittent de la Zakât et ne craignent qu’Allah. Il se peut que ceux-là soient du nombre des bien-guidés." Sourate At-Tawbah v.18.

Puis lorsque tu négliges ton enfant et qu’il fréquente de mauvais compagnons et qu’il a mauvais caractère et qu’il change envers sa famille et sa Religion alors -par Allah !- sa mort est meilleure pour toi que sa vie tant qu’il est dans cette situation.

Et en quoi certains pourraient bénéficier de sciences alors que leur situation est devenue mauvaise et que leur comportement est perverti et que le facteur de mal s’est fortifié dans leurs esprits ; tu dis : "mon fils est diplômé de telle université et a un master ou même ce que l’on appelle un doctorat, il a appris en Amérique ou à Londres ou dans une université quelconque" : tu penses qu’avec cela il est devenu une montagne parmi les montagnes de la Terre alors que -par Allah !- il n’est qu’un mirage dans lequel il n’y a aucun bien ni dans ses sciences tant qu’il ne connaît pas le droit de son Seigneur et qu’il ne connaît pas ton droit et qu’il ne connaît pas les affaires de sa religion.

Celui-là son ignorance est meilleure pour lui que ces sciences qui l’ont amené à renier sa religion et son pays et sa société et l’ont amené à préférer la voie de l’Occident ou la voie de ses professeurs mécréants. Comme nous l’avons dit : il n’y a aucun bien en lui ni en ses sciences. En quoi bénéficient certains de sciences alors que leur situation est devenue mauvaise : sa situation est mauvaise et son comportement corrompu, ayant un mauvais caractère envers sa famille : son ignorance est meilleure pour toi que ses sciences mais de plus sa mort est meilleure pour toi que sa vie. Il convient donc que tu ne sois pas négligent envers tes enfants tant qu’ils sont petits, apprend leur ce qui leur est utile, éduque-les de la bonne éducation.

Puis (en ce qui concerne) les enseignants, il faut qu’ils implantent la croyance authentique dans les cœurs des petits et qu’ils craignent Allah à leur sujet et qu’ils leur mettent en évidence les sagesses de la Législation Islamique et ses beautés et ses secrets afin que leurs coeurs se développent sur la Foi et que leurs cœurs croissent avec la lumière de la Foi et que par cela ils soient vertueux et qu’ils bénéficient leur pays et leur gouvernement et leur communauté et leur famille et leur religion.
Tandis que s’ils sont à l’opposé de cela, les espérances sont alors déçues et l’affaire est alors à l’opposé (de ce qui est voulu) et comme nous l’avons dit leur mort est alors meilleure pour toi que leur vie.


Puis l’enseignant qui enseigne à tes enfants, il faut qu’il soit lui-même un exemple de vertu pour ses élèves qui le prennent comme exemple dans les ordres d’Allah et imitent son comportement. Comme ‘Otbah bnou Abî Soufiân a dit au professeur de ses enfants :

"Je suis venu vers toi afin que tu enseignes à mes enfants donc :
Premièrement : réforme-toi toi-même et accroche-toi à ta religion car leurs yeux sont liés à ta personne : ce qu’ils voient comme mal de toi, ils le jugent convenable et ils t’imiteront dans ce que tu fais".
Puis il dit : "Enseigne leur la plus noble des paroles c’est-à-dire la parole la plus noble et la plus bénéfique et (enseigne) leur les plus bénéfiques des sciences".
Puis il dit : "Puis écarte les (du fait de) courtiser les femmes et de chanter leur beauté mais enseigne leur plutôt le Hadîth et le Coran et les poésies des Arabes et la littérature qui incitent les âmes au courage et à l’héroïsme et à la générosité et à s’attacher aux bonnes mœurs".

Voilà donc ce que dit ‘Otbah au professeur de ses enfants.

Puis il dit : "Ils prennent exemple sur tes actions comme ils apprennent de tes sciences. Tes actions se doivent donc d’être bonnes et si tu leur apprends je te récompenserai et je reconnaîtrai ton rang".

Donc si l’enseignant et la famille font des efforts avec l’enfant, l’enfant grandira avec bien et vertu et bénéficiera son pays et son gouvernement, et Allah bénéficiera par lui l’Islam et les musulmans.
Tandis que si ses professeurs sont des professeurs de l’Occident parmi les mécréants corrupteurs, les ennemis d’Allah et de Son Messager صلّى الله عليه و سلّم  et les ennemis de la religion de l’Islam et les ennemis de la patrie, alors il n’y a aucun doute qu’il se nourrira de leur allaitement et boira de leur eau et suivra donc leurs traces car l’élève se base sur (ce qu’est) son professeur.

Mais malheureusement comment pouvons-nous être satisfaits d’envoyer nos petits enfants en Amérique ou tel autre pays et de dire : mon enfant est parti apprendre. Il apprend la mécréance et il apprend l’athéisme et il apprend la déviance et il apprend à renier sa famille et son pays et sa religion !! Car ils lui apprennent cela. Comme l’a dit Zwemer*, Zwemer était le chef des missionnaires chrétiens : c’est lui qui envoyait les missionnaires vers les pays Arabes.

Il les regroupa ensuite après les avoir envoyés et leur dit : "Informez-moi de ce que vous avez enseigné dans les pays musulmans". L’un d’entre eux dit : "Moi j’en ai converti cinq au christianisme". Et l’autre dit : "Deux". Il dit : "La chrétienté vous bénit et vous remercie". Il dit (ensuite) : "Vous n’avez pas fait attention au but que nous voulons (atteindre) : il n’est pas possible que le musulman se convertisse au christianisme et le musulman ne peut renier sa religion que si c’est vous qui leur enseignez les sciences, les sciences occidentales. Ce qui est important c’est que vous enseigniez aux enfants des musulmans de manière à ce que vous leur placiez dans leur for intérieur des ambiguïtés sur leur religion et que vous les fassiez renier leur pays dans leur for intérieur. Afin que lorsque l’un d’entre eux ait appris et qu’il soit en charge d’un institut dans son pays que la seule chose qui le préoccupe soit son désir et que s’il amasse de l’argent que ce soit pour ses désirs et que s’il est à la tête d’un institut ce soit pour ses désirs et qu’ensuite il n’ait plus de religion et n’ait plus de lien avec son Créateur. C’est de cette manière que vous arriverez à coloniser les pays mohammadiens (les pays musulmans)".

C’est sa parole.

Et il dit une autre fois dans un sermon :

"L’Islam est comme l’arbre qu’il faut couper avec ses branches et ses branches sont les enfants des musulmans. Enseignez-leur jusqu’à ce qu’ils vous aident à couper l’arbre de l’Islam dans leurs pays. Vous n’êtes pas capables de le couper mais apprenez à leurs enfants qui vous aideront à déraciner l’Islam dans leurs pays".

Ceci est leur parole.

Si donc telle est leur parole comment quelqu’un pourrait-il s’autoriser à envoyer son enfant, qui est petit et qui n’est pas encore imbibé de la croyance authentique, en Allemagne, en France, en Amérique, en Italie, à Londres. Tout cela est une erreur. Il revient reniant sa religion et reniant ses parents et les méprisant et pensant qu’ils ne comprennent pas et ne savent pas mais c’est lui en réalité qui ne comprend pas et ne connaît pas. Il renie son gouvernement et renie son pays.

Les gens doivent s’occuper de leurs enfants qui sont sous leur responsabilité car ils sont un dépôt qui t’est confié et si tu les négliges tu auras alors trahi le dépôt.

La traduction du sens de la parole d’Allah dit :

"Ô vous qui croyez ! Ne trahissez pas Allah et le Messager. Ne trahissez pas sciemment la confiance (le dépôt) qu’on a placée en vous." Sourate Al-Anfâl v.27.


Tes enfants sont donc un dépôt qui t’est confié, si tu les négliges tu les auras alors trahis.

Ce qui est obligatoire à chacun d’entre nous c’est qu’il craigne Allah au sujet de sa propre personne et au sujet de ses enfants et au sujet de ceux qui sont sous sa responsabilité.

Les jours ont une fin et les termes de vie sont proches, on ne sait pas quand le terme de (notre) vie nous surprendra.

Que (chacun de nous) s’attache donc à enseigner à ses enfants les sciences bénéfiques et à les éduquer au bien et à les entraîner (aux actes d’) obéissance :

"Chacun d’entre vous est un berger et chacun d’entre vous est responsable de son troupeau ; l’homme est un berger et est responsable de son troupeau et la femme est une bergère dans la demeure de son époux et est responsable de son troupeau." Rapporté par Al-Boukhârî n°2409 et Mouslim n°1829.


1 N.d.t : Cheikh Al-Albânî -qu’Allah lui fasse miséricorde- a jugé ce hadîth faible : voir Da’îf Al-Jâmi’ As-Saghîr p.73 hadîth n°509.


 Source :


Les Fatâwa et les cours à la Mosquée Sacrée (de la Mecque) de Cheikh ‘Abdoullâh bnou Mohammad bni Houmayd (né en 1329 H. et mort en 1402 H. qu’Allah lui fasse miséricorde) aux éditions Maktabatou Dâri Al-Minhâj pages 937 à 944.
http://www.spfbirmingham.com/index.php/education-des-enfants-quelques-notions-articles.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Leçon sur l'éducation des enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: La famille en Islam :: L'enfant et l'Education-
Sauter vers: