El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Ainsi étaient nos pieux prédécesseurs... La persévérance et le sacrifice pour la religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ummaryam
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 1228
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Ainsi étaient nos pieux prédécesseurs... La persévérance et le sacrifice pour la religion   Dim 3 Déc 2017 - 9:08

Ainsi étaient nos pieux prédécesseurs... La persévérance et le sacrifice pour la religion




`Umar rapporte : « Les gens se cachaient, et lorsque quelqu'un embrassait l'islam, les gens se jetaient sur lui, ils le frappaient et lui les frappait. Je suis allé trouver mon oncle maternelle et l'ai informé de ma conversion, il rentra alors chez lui et ferma sa porte. Je suis ensuite allé trouver un notable de Quraysh pour l'en informer, et il rentra chez lui. Je me dit : "Ceci n'est rien, les gens se font frapper, et moi personne ne me frappe ?" Un homme me dit : "Veux-tu informer les gens de ta conversion à l'islam ?" _ Oui. _ Alors, lorsque les gens seront assis dans l'enceinte de la ka`bah, va voir untel et dis-lui : j'ai embrassé l'islam, et cela ne plus longtemps un secret." J'y suis allé et lui ai dit : "Sais-tu que j'ai embrassé l'islam ?" Il cria alors aussi fort qu'il le pouvait : "Ibn Al-Khattâb a embrassé l'islam !" Les gens ne cessèrent alors de me frapper, et moi de les frapper, jusqu'à ce que mon oncle dise : "Ô Gens ! J'accorde ma protection neveu, que personne ne le touche !" Ils me laissèrent, mais partout je voyais des musulmans se faire frapper, et je me suis dit : "Les gens se font frapper et moi non ?" Lorsque les gens se sont assis dans l'enceinte, je suis allé voir mon oncle et lui ai dit : "Tu écoutes ? _ Que veux-tu que j'écoute ? _ Je ne veux plus de ta protection. _ Ne fais pas cela. _ Je refuse. _ Qu'il en soit comme tu veux." Et je n'ai cessé d'être frappé et de frapper, jusqu'à ce qu'ALLAH accorde la victoire à l'islam. »
[Al-Hilyah 1/64]



`Abd Allah Ibn Mas`ud a dit : « Ne soyez pas des marionnettes. _ Qu'est-ce qu'une marionnette ? _ Suivre les gens : être bien guidé s'ils le sont, et égaré s'ils s'égarent. Imposez-vous plutôt de ne pas mécroire même si les gens mécroient. »
[Sifah As-Safwah 1/192]



Muhammad Ibn Ishâq rapporte : « Umayyah Ibn Khalf sortait Bilâl en plein soleil et le jetait sur le dos dans la vallée de la Mecque, puis il ordonnait qu'on amène une pierre immense qu'on lui posait sur la poitrine et lui disait : "Vas-tu rester ainsi jusqu'à mourir, ou Veux-tu renier Muhammad et adorer Al-Lât et Al-`Uzzâ ?" Et il répondait : "Unique, Il est Unique. »
[Sifah As-Safwah 1/192]



Maymûn Ibn Al-Asbagh rapporte : « J'était à Bagdad lorsque j'entendis un vacarme, j'ai demandé de quoi il s'agissait et on me répondit qu'il s'agissait d'Ahmad Ibn Hanbal qui était torturé. Je suis entré et lorsqu'il reçut le premier coup de fouet, il dit : "Au Nom d'Allah." Au deuxième : "Il n'y a de force et de puissance quand Allah." ; au troisième : "Le Coran est la Parole d'Allah incréée." ; au quatrième : "Dis : Ne nous atteindra que ce qu'ALLAH nous a écrit." ; et il reçut vingt-neuf coups de fouet. »
[Sifah As-Safwah 2/611]



`Abd Allah, le fils de l'imam Ahmad rapporte : « Lorsque mon père fut sur le point de mourir, et alors que j'étais à ses côtés, tenant dans la main un bout de tissu pour lui tenir les mâchoires, il se mit à transpirer, puis se réveiller, ouvrir les yeux et faire un signe de la main en disant : "Pas encore ! Pas encore !" Il fit cela une deuxième fois, et à la troisième je lui dis : "Père ! Que disais-tu ? Tu transpirais au point qu'on pense que tu avais trépassé, puis tu disais : pas encore ! pas encore ! _ Ô mon fils ! Tu ne sais pas ce que je disais ? _ Non. _ Iblîs _ qu'Allah le maudisse _ est debout à mes côtés, il se mord les doigts et me dis : "Ô Ahmad, tu m'as échappé !" Et je dis : pas encore, pas encore ! Jusqu'à mourir. »
[Sifah As-Safwah 2/615]



Ibrâhîm Ibn Muhammad Ibn Al-Hasan rapporte : « On introduisit Ahmad Ibn Hanbal auprès du Calife, alors qu'on avait au préalable cherchait à l'épouvanter en exécutant devant lui deux hommes. Ahmad regarda en direction d'Abû `Abd Ar-Rahmân As-Shâfi`î et lui dit : "Qu'as-tu mémoriser d'As-Shâfi`î concernant l'essuyage ?" Ibn Abî Dâwud dit : "Voyez cet homme qu'on amène pour être exécuter, et qui débat du fiqh ! »
[Al-Hiliyah 1/444]



`Abd Al-`Azîz Ibn Abî Rawwâd rapporte : « On a dit : Dire la vérité est patienter sur celle-ci équivaut aux œuvres des martyres. »
[Mawsû`ah Ibn Abî-d-Dunyâ 4/60]



Source :
Kitab Ainsi étaient nos pieux prédécesseurs...
Chapitre La persévérance et le sacrifice pour la religion pages 20-21.
Edition Tawbah 2015 - 1436
Revenir en haut Aller en bas
 
Ainsi étaient nos pieux prédécesseurs... La persévérance et le sacrifice pour la religion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: khoutba, Nassiha, rappels...-
Sauter vers: