El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
La pause de Ramadan sera du 14 mai au 17 juin inclus إن شاء الله




Du Nouveau sur le Merkez El 'Ilm ICI



Partagez | 
 

 Des caractéristiques de la prédication des Prophètes عليهم السلام

Aller en bas 
AuteurMessage
oumamelyounes
Modé 'ilm
Modé 'ilm
avatar

Nombre de messages : 696
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Des caractéristiques de la prédication des Prophètes عليهم السلام   Dim 1 Oct 2017 - 21:19

Des caractéristiques
de la prédication des Prophètes عليهم السلام




Cheikh Ferkous qu'Alah le préserve.





Louange à Allâh, Maître des Mondes, et paix et salut soient sur celui qu’Allâh a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Parmi les principes élémentaires de l’Islam, il y a : la réunion des cœurs, l’unité des avis et le maintien de la concorde entre les gens. Ces fondements majeurs représentent quelques caractéristiques de l’appel des Prophètes عليهم السلام au sentier d’Allâh عزّ وجلّ. Les Prophètes عليهم السلام détestaient la division et le désaccord en religion et appelaient à s’aimer et à se réunir autour d’elle.

Allâh عزّ وجلّ dit :
﴿وَاعْتَصِمُوا بِحَبْلِ اللهِ جَمِيعًا وَلاَ تَفَرَّقُوا﴾ [آل عمران: 103].

Sens du verset :

Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl »(1) [lien] d’Allâh et ne soyez pas divisés﴿ [s. Âl ‘Imrâne (la Famille d’Imrane) : v. 103].

Allâh عزّ وجلّ dit également :

﴿وَلاَ تَكُونُوا مِنَ الْمُشْرِكِينَ. مِنَ الَّذِينَ فَرَّقُوا دِينَهُمْ وَكَانُوا شِيَعًا كُلُّ حِزْبٍ بِمَا لَدَيْهِمْ فَرِحُونَ﴾ [الروم: 31-32].

Sens du verset :
﴾… et ne soyez pas parmi les associateurs, parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu’il détenait﴿ [s. Ar-Roûm (les Romains) : v. 31-32]


Allâh عزّ وجلّ dit aussi :

﴿وَلاَ تَكُونُوا كَالَّذِينَ تَفَرَّقُوا وَاخْتَلَفُوا مِنْ بَعْدِ مَا جَاءَهُمُ الْبَيِّنَاتُ وَأُولَئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ﴾ [آل عمران: 105].

Sens du verset :

Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment﴿ [s. Âl ‘Imrâne (la Famille d’Imrane) : v. 105]


Allâh عزّ وجلّ dit également :

﴿فَاتَّقُوا اللهَ وَأَصْلِحُوا ذَاتَ بَيْنِكُمْ﴾ [الأنفال: 1].


Sens du verset :

Craignez Allâh, et maintenez la concorde entre vous﴿ [s. Al-Anfâl (le Butin) : v. 1]


En outre, plusieurs hadiths rapportés mettent en garde contre la division et la dissension et appellent à l’amitié et à la concorde. Cette union ne peut se réaliser que sur des bases établies par la Charia.
En effet, la Charia est basée sur deux fondements majeurs :

le premier est d’adorer Allâh عزّ وجلّ Seul, en ne Lui attribuant aucun associé,

le deuxième est de L’adorer selon ce qu’Il a légiféré, en suivant le Pro­phète صلَّى الله عليه وسلَّم.

Cela est la signification de « Lâ Ilâha Illa Allâh, Mouhammad Raşoûl Allâh » (Il n’y a de divinité digne d’ado­ration qu’Allâh Seul, et Mouhammad est le Messager d’Allâh).
Donc, suivre le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم et lui obéir font partie de l’obéissance à Allâh عزّ وجلّ.

Allâh عزّ وجلّ dit :

﴿مَنْ يُطِعِ الرَّسُولَ فَقَدْ أَطَاعَ اللهَ﴾ [النساء: 80].

Sens du verset :

Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allâh﴿ [s. An-Nişâ’ (les Femmes) : v. 80]


Il n’y a que cette religion qui unit les cœurs, met les gens en bonne entente et les réconcilie. La base de la reli­gion et son pilier consistent à s’agripper au Livre et à la Sounna, les prendre pour juge en cas de divergence et de différence et de s’y référer dans toutes les questions, impor­tantes ou moins importantes, d’en être satisfait et de s’y soumettre. C’est sur quoi les Salaf (Pieux Prédécesseurs) de cette nation se sont entendus.

Allâh عزّ وجلّ dit :
﴿إِنَّمَا كَانَ قَوْلَ الْمُؤْمِنِينَ إِذَا دُعُوا إِلَى اللهِ وَرَسُولِهِ لِيَحْكُمَ بَيْنَهُمْ أَنْ يَقُولُوا سَمِعْنَا وَأَطَعْنَا وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ﴾ [النور: 51].

Sens du verset :

La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allâh et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est : “ Nous avons entendu et nous avons obéi ”. Et voilà ceux qui réussissent﴿ [s. An-Noûr (la Lumière) : v. 51]

Allâh عزّ وجلّ dit également :

﴿وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ وَلاَ مُؤْمِنَةٍ إِذَا قَضَى اللهُ وَرَسُولُهُ أَمْرًا أَنْ يَكُونَ لَهُمُ الْخِيَرَةُ مِنْ أَمْرِهِمْ وَمَنْ يَعْصِ اللهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ ضَلَّ ضَلاَلاً مُبِينًا﴾ [الأحزاب: 36].

Sens du verset :

Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allâh et Son Messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix, dans leur façon d’agir. Et qui­conque désobéit à Allâh et à Son Messager s’est égaré, certes, d’un égarement évident﴿ [s. Al-Ahzâb (les Coalisés) : v. 36]

Allâh عزّ وجلّ dit aussi :

﴿فَلاَ وَرَبِّكَ لاَ يُؤْمِنُونَ حَتَّى يُحَكِّمُوكَ فِيمَا شَجَرَ بَيْنَهُمْ ثُمَّ لاَ يَجِدُوا فِي أَنْفُسِهِمْ حَرَجًا مِمَّا قَضَيْتَ وَيُسَلِّمُوا تَسْلِيمًا﴾ [النساء: 65].

Sens du verset :

Non ! ... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent com­plètement [à ta sentence]﴿ [s. An-Nişâ’ (les Femmes) : v. 65]

[L’imâm] Mâlik ـ رحمه الله ـ rapporta dans Al-Mouwatta’ d’après le hadith d’Ibn ‘Abbâs رضي الله عنهما qui a dit : « Le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم a prononcé un sermon pendant le Pèlerinage de l’Adieu en disant : Certes, je vous ai laissé deux choses, si vous vous y accrochez fermement, vous ne vous égarerez jamais : le Livre d’Allâh et ma Sounna. ” »(2)

Le fait d’être accroché au Livre et à la Sounna et d’agir en s’y référant sont la plus grande faveur qu’Allâh عزّ وجلّ a octroyée à cette nation. De ce point de vue, Chaykh Al-Islâm Ibn Taymiyya ـ رحمه الله ـ a dit : « Parmi les grandes faveurs qu’Allâh leur a octroyées est leur attachement au Livre [d’Allâh] et à la Sounna. Et parmi les principes sur lesquels les Compagnons du Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم ainsi que leurs successeurs sont unanimement d’accord est qu’il n’est nullement admis à quiconque de contredire le Coran, que ce soit par son opi­nion, son goût, sa raison, son analogie ou sa passion, puisqu’ils ont établi par d’irréfutables preuves et d’incontestables argu­ments que le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم a apporté la bonne voie et la religion de la vérité, et que le Coran guide vers ce qu’il y a de plus droit. »(3)


Cela dit, le Livre et la Sounna nous ont mis en garde contre la division et nous ont ordonnés de nous attacher à la nation et ceci conformément à la religion.

Allâh عزّ وجلّ dit :

﴿شَرَعَ لَكُمْ مِنَ الدِّينِ مَا وَصَّى بِهِ نُوحًا وَالَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ وَمَا وَصَّيْنَا بِهِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى وَعِيسَى أَنْ أَقِيمُوا الدِّينَ وَلاَ تَتَفَرَّقُوا فِيهِ كَبُرَ عَلَى الْمُشْرِكِينَ مَا تَدْعُوهُمْ إِلَيْهِ اللهُ يَجْتَبِي إِلَيْهِ مَنْ يَشَاءُ وَيَهْدِي إِلَيْهِ مَنْ يُنِيبُ﴾ [الشورى: 13].

Sens du verset :

Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : “ Établissez la religion ; et n’en faites pas un sujet de division. ” Ce à quoi tu appelles les associateurs leur paraît énorme. Allâh élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent.﴿ [s. Ach-Choûrâ (la Consultation) : v. 13]


La divergence et la dissension en religion sont appelées par le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم la raseuse qui rase la religion et non pas les cheveux(4).
En effet, la communauté musulmane n’est éprouvée par la faiblesse et la désunion que par son manquement à l’attachement ferme au Livre [d’Allâh عزّ وجلّ], àl’unicité d’Allâh عزّ وجلّ et à l’obéissance à Son Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم, puisque c’est par l’unicité d’Allâh عزّ وجلّ que se produit l’union par laquelle la communauté musulmane s’établit et grâce à laquelle elle vit.
Ibn Taymiyya ـ رحمه الله ـ a dit : « Les gens de ce principe sont Ahl Al-Djamâ‘a [les Gens du Groupe], et ceux qui n’adhèrent pas à ce groupe sont les gens de la désunion, et le principe élémentaire de la Sounna consiste en l’obéissance au Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم, comme il est indiqué dans ce hadith authentique rapporté par Mouslim dans [son] Sahîh d’après Aboû Hourayra رضي الله عنه : “ Certes, Allâh agrée pour vous trois choses :que vous L’adoriez sans rien Lui associer, que vous vous attachiez tous ensemble au Habl(5) d’Allâh sans se diviser et que vous conseillez celui qu’Allâh a rendu responsable sur vous. ”(6) »(7)
Ainsi, les prédicateursqui appellent les gens au sentier d’Allâh عزّ وجلّ ont suivi ce droit chemin en toute clairvoyance jusqu’au Jour du Jugement. Quant aux autres voies, elles sont sataniques et mènent à la division.

Allâh عزّ وجلّ dit :

﴿وَأَنَّ هَذَا صِرَاطِي مُسْتَقِيمًا فَاتَّبِعُوهُ وَلاَ تَتَّبِعُوا السُّبُلَ فَتَفَرَّقَ بِكُمْ عَنْ سَبِيلِهِ﴾ [الأنعام: 153].

Sens du verset :

Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie…﴿ [s. Al-An‘âm (les Bestiaux) : v. 153]

Tout le salut réside dans le fait de suivre les Salaf, parmi ceux prônant le droit chemin et parmi les conseillers cléments, en se conformant à leur voie et à leur dogme, en suivant leurs traces et en évitant les voies des passions et de la perdition, ainsi que les voies de la tentation et de l’aveuglement.


Qu’Allâh عزّ وجلّ guide tous les musulmans dûment vers leur religion.
Notre dernière invocation est qu’Allâh, le Seigneur des Mondes, soit loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa Famille, ses Com­pagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

Alger, le 15 de Rabi‘ Al-Awwal 1426 H,
correspondant 24 avril 2005 G.


   



(1) Le mot « Habl » signifie littéralement « câble » ou « corde ». Il s’agit du Coran selon les dires du Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم. Le mot « Habl » exprime le lien entre Allâh U et Ses créatures.
(2) Rapporté par : Al-Bayhaqî (20336) et Al-Hâkim (318). Al-Albânî l’a jugé haşane (bon) dans son commentaire sur Al-Michkât (1/66).
(3) Cf. : Madjmoû‘ Al-Fatâwâ d’Ibn Taymiyya (13/28).
(4) Rapporté par : At-Tirmidhî (2510), d’après Az-Zoubayr ibn Al-‘Awwâm رضي الله عنه. Al-Albânî l’a jugé haşane (bon) dans Sahîh Al-Djâmi‘ (3361).
(5) Cf. : note 1.
(6) Rapporté par : Mouslim (1715) et par Ahmad (8799). Ce hadith est jugé sahîh (authentique) par Al-Albânî dans Sahîh Al-Djâmi‘ (1895).
(7) Cf. : Madjmoû‘ Al-Fatâwâ (28/51).


source : http://ferkous.com/home/?q=fr/art-mois-fr-8
Revenir en haut Aller en bas
 
Des caractéristiques de la prédication des Prophètes عليهم السلام
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Biographies :: Al-Anbiya-
Sauter vers: