El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La Haddadiya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
céline20
Admin Moujtahidah
Admin Moujtahidah
avatar

Nombre de messages : 6898
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: La Haddadiya   Mar 18 Juil 2017 - 22:40

Qu'est-ce que la Haddadiya - quelle est leur méthodologie ?


Sheikh Rabi' Ibn Hady Al Madkhali (Qu'Allah le préserve)


[...] aux Salafis véridiques, de prendre leur défense et secourir le manhaj sur lequel ils sont. Ils doivent stopper ceux qui ont été injustes envers eux et envers leur Manhaj. Et faites attention ! Faites attention à ce qu’aucun d’entre eux ne succombe aux égarements de la Haddadiya (dans lesquels ils sont tombés) ou à certains d’entre eux. Car ceci est du ressort de la pratique pour que la distinction soit faite entre les véridiques et les menteurs, comme Allah – Le Très Haut – dit : « Alif, Lâm, Mîm. * Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: «Nous croyons!» sans les éprouver? * Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [Ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent. » [S29. V01/03]...

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Messager, ainsi que sur sa famille et ceux qui ont suivi sa guidée. Ceci dit :

En raison de ce qui s'est produit comme fitna entre les jeunes (étudiants) du Yémen : Fitna, qui semble se développer et ses branches se ramifier, allant [même] jusque s’étendre à d’autres pays. Parce qu’aussi les aspirations des gens se sont accentués pour obtenir une clarification de la vérité et savoir qui à raison, qui a tord ; Et que l’une des raisons de cette fitna entre les étudiants en religion du Yémen, était qu’ils s’accusaient mutuellement de suivre le manhaj Haddadi, j'ai donc été obligé de clarifier ce qu’est ce manhaj, sans doute que cela permettra d'ouvrir les yeux à la vérité pour beaucoup de ces étudiants, tout comme cela leur permettra de faire la différence entre le manhaj des gens de la Sounna et le manhaj Haddadi.

Peut-être alors, cela contribuera de manière significative à étouffer cette fitna, avec pour promesse de continuer la clarification relative à d’autres problèmes : ceci, en réponse à ces demandes pressantes et en contribution à ce qui peut mettre fin à cette fitna.

La méthodologie de la Haddadiya

1. Leur haine envers les savants contemporains qui suivent le minhaj Salafi, ils les rabaissent, ils les font passer pour des ignorants, des égarés et ils profèrent des mensonges à leur égard, notamment à l’égard des gens (de science) de Médine. Puis ils ont été plus loin que cela en s’en prenant à Ibn Taymiyya, Ibn Al-Qayyim, Ibn Abi Al’iz - l’auteur de l’explication du livre « At-Tahawiya », ils passent leur temps à parler d’eux dans le but d’amoindrir leur rang et rejeter leurs paroles.

2. Leurs paroles qui consistent à juger innovateur toute personne qui commet une innovation, pour eux Ibn Hajar est pire et plus dangereux que Sayyed Qutb.

3. Ils rendent innovateur celui qui ne rend pas innovateur celui qui commet une innovation, ils le prennent pour ennemi et lui font la guerre. Ça ne leur suffit pas que tu dises : « Untel a – par exemple - de l’Ash’arisme ou c’est un Ash’arite », tu dois absolument dire (de lui) : « (c’est un) innovateur ! » car sinon, tu as droit à l’affrontement, au boycott et on te taxe d’innovateur.

4. L’interdiction formelle de souhaiter "la miséricorde" [Ndt : dire qu’Allah lui fasse miséricorde] aux gens de l’innovation, [pour eux] : il n’y a pas de distinction entre le rafidite, le qadarite, le jahmite et entre un savant qui commet une innovation.

5. Ils rendent innovatrice toute personne qui souhaite "la miséricorde" à Abou Hanifa, Ash-Shawkani, Ibn Al-Jawzi, Ibn Hajar ou encore An-Nawawi.

6. L’agressivité extrême qu’ils manifestent à l’égard des Salafis, quelque soient leurs efforts dans la propagation de la da’wa Salafiya et sa défense. Peu importe qu’ils fournissent (ou non) des efforts dans la lutte contre les innovations, le sectarisme et les égarements. Ils concentrent (leurs attaques) sur les gens (de science) de Médine et [aussi] sur Sheikh Al-Albani (qu’Allah lui fasse miséricorde) : parce qu’il fait partie des grands savants du minhaj Salafi – c'est-à-dire – qu’il fait partie de ceux qui sont les plus à même de refréner les sectaires, les gens des innovations et du sectarisme.

En ma présence, l’un d’eux a traité Ibn Al’Outhaymine de menteur plus d’une dizaine de fois durant cette assise, je me suis donc mis vraiment en colère contre lui et je l’ai chassé de mon assise. [Après cela], ils ont rédigé un écrit à ce propos et ils ont également propagé un audio. Ils ont aussi répandu des rumeurs à leur encontre pour remplir leurs livres et leurs enregistrements de propagandes, de mensonges et de calomnies.

Et parmi les esclandres d’Al-Haddâd, le fait d’avoir écrit un livre dans lequel il calomnie Sheikh Al-Albani et le rabaisse ; il contient environ quatre cents pages dans lesquelles il le dénigre – s’il avait été publié, il aurait probablement atteint les mille pages – il l’a nommé : "Al-Khamîs" c’est-à-dire : l’armée acharnée ; il contient une avant-garde, une arrière-garde, le noyau, l’aile droite, l’aile gauche (Ndt : termes qu’on utilise dans l’armée). Et [avec ça], il prétendait mettre en garde contre les frères musulmans, Sayed Qutb et Al-Jouhaymaniya (Ndt : en référence à Jouhaymane Al Otaiba), alors que nous n’avons lu aucun écrit de lui les concernant, même pas de petites notes groupées ce qui aurait été préférable à son livre du genre : "Al-Khamîs".

7. L’exagération qu’ils ont à l’égard d’Al-Haddâd et le fait qu’ils prétendent sa supériorité dans la science. Prétention derrière laquelle ils cherchent à rabaisser les grands hommes de science et le minhaj Salafi, de la même manière qu’ils cherchent derrière cela à élever leur Sheikh au rang d’Imam (grand savant) sans contestataire, comme le font leurs semblables, ces personnes atteintes de paranoïa aiguë qui disent : « Untel et Untel, parmi ceux qui ont un rang élevé dans la science, ils devraient aller s’assoir devant Al-Haddâd et sa femme (pour prendre la science) ».

8. [Au début], ils ont pris le dessus sur les savants Salafis à Médine et autres qu’eux, [tant] ils les accusaient de mentir (en disant) : « Untel est un menteur et Untel est aussi un menteur ». Ils se sont présenté sous l’image de l’amour pour la véracité et [de ceux qui ne recherchent] qu’elle, mais dès lors que nous leur avons montré le mensonge d’Al-Haddâd avec les preuves et les arguments, Allah dévoila la réalité de leur situation et ce qu’ils dissimulaient comme perfidie. Cela n’a fait qu’augmenter en eux l’obstination et l’exagération qu’ils ont à son égard.

9. Ils ont pour marques distinctives : Le fait de maudire, l’absence de douceur et la violence au point de menacer de frapper les Salafis, et c’est ce qu’ils ont fait avec certains d’entre eux.

10. Ils maudissent la personne en particulier au point que certains d’entre eux en arrive à maudire Abou Hanifa, d’autres à le déclarer mécréant.

11. L’orgueil et l’obstination (dont ils font preuve) et qui conduisent à rejeter la vérité, comme c’est le cas pour la plupart des têtes des gens des innovations. Avec tout ce qu’ont apporté les gens (de science) de Médine comme éclaircissement faisant état des déviations d’Al-Haddâd par rapport au manhaj Salafi et ce qu’ils ont rejeté, ils représentent par ces agissements-là, l’une des pires sectes que compte l’Islam et celle qui renferme le pire des comportements et le pire groupe sectaire qu’il soit.

12. C’étaient des gens qui revenaient sans cesse à l’imam Ahmad, mais quand on leur a montré la position contradictoire qu’avait Al-Haddâd avec l’imam Ahmad sur ses prises de positions à l’égard des gens des innovations, ils nièrent cela et accusèrent celui qui l’avait rapporté en l’attribuant à l’imam Ahmad. Al-Haddâd dit ensuite : « quant bien même cela est rapporté de façon authentique par l’imam Ahmad, nous n’avons pas à l’imiter !».

Ce n’est ni l’amour ni la quête de la vérité qui les motivent, mais ce qu’ils veulent [en réalité], c’est la fitna et diviser les Salafis !

En plus de tous leurs excès, les Salafis ont pu observer les relations qu'entretenaient certains d’entre eux avec les Hizbiyyins (les sectaires) et les liens que d’autres parmi eux avaient avec les pervers. Alors qu’au même moment, ils font la guerre aux Salafis et nourrissent une haine féroce envers eux, tout comme il est possible qu’ils cachent d’avantage de mal en eux, et Allah Seul sait ce qu’ils tiennent comme propos la nuit.

(Ceci est une réplique à Abou Al-Hassan) : Si Abou Al-Hassan (Al-Ma’ribi) veut bien [se donner la peine de] nous montrer avec des preuves claires que ceux qu’ils accusent de Haddadiya ont réellement ces caractéristiques, alors nous ne ménagerons aucun effort pour leur attribuer cette Haddadiya. Mieux encore, nous les condamnerons par écrit, nous mettrons en garde contre eux et nous les affilierons à la Haddadiya, sans la moindre indulgence (à leur égard). Mais s’il en est incapable, alors il doit se repentir à Allah – Glorifié Soit-Il - et annoncer son repentir publiquement. Car sinon, nous ne ménagerons aucun effort pour secourir les Salafis (dont Abou Al Hassan a accusé de Haddadiya) ainsi que le minhaj Salafi sur lequel ils sont. Et nous ne manquerons pas d’ardeur pour le défendre et défendre les Salafis.

Et c’est aux Salafis véridiques, de prendre leur défense et secourir le manhaj sur lequel ils sont. Ils doivent stopper ceux qui ont été injustes envers eux et envers leur Manhaj. Et faites attention ! Faites attention à ce qu’aucun d’entre eux ne succombe aux égarements de la Haddadiya (dans lesquels ils sont tombés) ou à certains d’entre eux. Car ceci est du ressort de la pratique pour que la distinction soit faite entre les véridiques et les menteurs, comme Allah – Le Très Haut – dit : « Alif, Lâm, Mîm. * Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: «Nous croyons!» sans les éprouver? * Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [Ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent. » [S29. V01/03] ; Et j’implore Allah, le Généreux, le Seigneur du Trône Immense, de préserver de la chute tous les Salafis, en tous lieux, durant cette épreuve, particulièrement au Yémen, pays dans lequel la Sounna du Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soit sur lui) a été introduite par le biais du minhaj Salafi.

Source : www.rabee.net - منهج الحدادية

Ecrit par Sheikh Rabi' Ibn Hady Al Madkhali (Qu'Allah le préserve) - en date du 20/02/1423
Traduction adaptée et rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

Like a Star @ heaven source : http://www.alghourabaa.com
Like a Star @ heaven http://www.alghourabaa.com/index.php/mise-en-garde/la-haddadiya/223-qu-est-ce-que-la-haddadiya-quelle-est-leur-methodologie.html
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
La Haddadiya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: L'importance de connaitre les sectes égarées :: Les différentes sectes-
Sauter vers: