El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Al-Jahmiya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9753
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Al-Jahmiya   Ven 28 Mar 2008 - 18:44

Al-Jahmiya



Al-Jahmiya (الجهمية) : le nom est pris de celui qui a formé cette secte : Al-Jahmou ibnou Safouwane. Leur égarement par rapport aux noms et attributs d’Allah : ils disent qu’Allah n’a aucun nom et aucun attribut. C’est à dire qu’ils tombent dans une négation totale. Ils croient qu’Allah est une simple entité dénuée de tout nom et de tout attribut, c’est la secte la plus égarée concernant ce sujet. La plupart des savants parmi les prédécesseurs les ont jugés comme étant des mécréants car ils démentent ce qui est explicite dans le coran et la sunna.

http://avertissement.over-blog.net/categorie-1182452.html
.
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9753
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Al-Jahmiya   Ven 28 Mar 2008 - 18:45

« Tu es ce Jahmiy qui professe la doctrine des Jahmiyyah ? »




Al Hassan Ibn Chaqîq raconte : « Nous étions chez ‘Abdoullah Ibn al Moubârak, quand un homme arriva. Il lui dit :
Es-tu ce Jahmiy ?
– Oui.
– Lorsque tu sortiras de chez moi, n’y reviens plus !
– Je me repens.
– Non, jusqu’à ce qu’il apparaisse de ton repentir l’équivalent de ce qui était apparu de ton innovation. »




Ce récit est d’al Hassan Ibn Chaqîq Ibn ‘Oumar Ibn Chaqîq al Jarmiy. Il porte sur ‘Abdoullah Ibn al Moubârak, le Savant, l’ascète, le célèbre Imâm.

Al Hassan Ibn Chaqîq rapporte à son propos qu’un
« homme vint à lui », comme pour dire qu’il ne le connaissait pas et qu’il n’avait pas pu vérifier qui il était.

Il lui dit :
« Tu es ce Jahmiy qui professe la doctrine des Jahmiyyah ? » Ce sont eux qui rejettent les Noms et Attributs d’Allah.
De plus, ils prétendent qu’Allah est partout.

Il dit :
« Oui. – Lorsque tu sortiras de chez moi, n’y reviens plus ! », [parole tenue] en guise d’ostracisme (al Hajr) et liée à sa mécréance et son égarement. Ceci est une preuve qu’ostraciser et éloigner les gens de l’innovation est obligatoire. Il faut en effet que l’homme les ostracise, les éloigne de son assise et qu’eux-mêmes ne s’assoient pas à ses côtés.

L’homme dit :
« Je me repens ». Ceci se passe à une époque où les Traditions (Sounane) sont en vue, et où les innovations (Bida‘) sont peu nombreuses. Les Gens de la Sounnah, les Imâms, les Savants ont alors un rang élevé et la force [de leur côté] ; tandis que les Gens de l’Innovation sont délaissés.

C’est pour cette raison que cet Innovateur a dit :
« Je me repens », à ‘Abdoullah Ibn al Moubârak. [Ce dernier lui ayant répliqué ] :

« Non, je ne te l’accepte pas, jusqu’à ce qu’il apparaisse de ton repentir l’équivalent de ce qui était apparu de ton innovation ». De la même façon que tu as mis en vue ton innovation, de la même façon mets en vue la Sounnah dans les [différents] endroits où tu montrais l’Innovation, jusqu’à ce que cela devienne un signe de ton repentir. Quant au fait de prétendre avec la langue, je ne l’accepte pas.
[Ce récit] prouve qu’il est obligatoire d’ostraciser les gens de l’Innovation, tels que les Jahmiyyah, les Mou‘tazilah, les Râfidah [ou encore] les Khawârij. L’homme doit les ostraciser, ne plus leur parler, ne pas s’asseoir avec eux et les chasser de ses propres assises… jusqu’à ce qu’apparaisse [clairement] leur repentir. C’est pour cela que ‘Abdoullah Ibn al Moubârak ne l’a pas pris en compte. Il n’accepta en rien sa parole (Lam yaqbal qawlahou wa lâ kalâmahou), jusqu’à ce que son repentir apparaisse par des actes. Les mots sur la langue ne suffisent pas : il faut qu’apparaisse de ton repentir, l’équivalent de ce qui était apparu de ton innovation.



Tiré de :« Kitâb ach-Charh wal Ibânah » que Cheykh ‘Abdoul ‘Azîz ar-Râjihiy a commentée.

http://www.sh-rajhi.com/rajhi/?action=DisplayLec&docid=22&page=EBAN-00169.Htm&from=doc&Search=1&SearchText=+%C8%CF%DA%CA%DF+&SearchType=exact&Scope=all&Offset=0&SearchLevel=Allwords&CollectionName=Rajhi_User®ion=

Traduction et vocalisation : Aboû ‘Oubaydillah pour http://www.alminhadj.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9753
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Al-Jahmiya   Ven 28 Mar 2008 - 18:45

Réplique aux Jahmiyas quant à leur reniement du fait qu’Allah a parlé à Moussâ (‘alyhi sallam) .


Par l’imam de la sounnah, Ahmad bnou Hanbal


(Commenté par le savant ‘Abdel ‘Azîz bnou ‘Abdillah Ar Râjihi.)




L’imam Ahmad bnou Hanbal a dit :

Nous disons : Est-il permis à une création ou à un autre qu’Allah de dire à Moussâ :
( Certes, c'est Moi Allah: point de divinité si ce n’est Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salât pour te souvenir de Moi ) (1) Ou ( Je suis ton Seigneur ? )(2)

Quiconque prétend ce que prétendent les jahmites, qu’Allah a créé quelque chose, et cette chose disait ( Ô Moïse! C'est Moi Allah, le Seigneur de l'univers ) (3) il ne lui est pas permis (à une créature) de dire « C’est moi Allah le seigneur de l’univers », et Allah ta‘âlâ a dit ( et Allah a parlé à Moïse de vive voix ) (4)



Commentaire de Cheykh Râjihi :

C’est-à-dire qu’Allah ta‘âlâ a dit à Moussâ
( Je suis ton Seigneur. Enlève tes sandales ) et Allah a dit à Moussâ ( Certes, c'est Moi Allah: point de divinité si ce n’est Moi. Adore-Moi donc ) Il implique donc à ces athées lorsqu’ils disent que la parole (5) est créée que c’est donc une créature qui dit à Moussâ ( Certes Je suis ton Seigneur ), est-il possible pour qui que ce soit de dire à Moussâ ( Certes c’est Moi Allah, certes Je suis ton Seigneur ) ?



Ensuite, l’imam Ahmad dit :

« Et Allah a dit
( Et lorsque Moïse vint à Notre rendez-vous et que son Seigneur lui eut parlé ) (6) et Allah a dit ( Et je t'ai assigné à Moi-Même. )(7) Et Allah a dit ( Et (Allah) dit: ( Ô Moïse, Je t'ai préféré à tous les hommes, par Mes messages et par Ma parole. ) ) (8)

Ceci est donc écrit dans le Coran, quant-à leur dire « Vraiment, Allah n’a jamais parlé et ne parle pas » alors que dire du hadîth de A‘mach d’après Khaythama d’après ‘Ady ibn Hâtim at-Tâ’î qui dit « Le messager d’Allah salla llahou ‘alayhi wa sallam a dit :

« Il n’y a pas un seul d’entre vous à qui Allah ne parlera, et il n’y aura pas de traducteur entre lui et Allah. » ? (9)



Commentaire de Cheykh Râjihi :

Le traducteur est la personne qui traduit une parole d’une langue à une autre, on dit d’une telle personne qu’elle est un traducteur.

"Il n’y a pas un seul d’entre vous à qui Allah ne parlera, et il n’y aura pas de traducteur entre lui et Allah" signifie qu’Allah parlera à tout le monde, sans qu’il n’y ait entre eux et Lui d’intermédiaire qui traduit. (10)




Notes :
(1) Sourate 20, verset 14
(2) Sourate 20, verset 12
(3) Sourate 28, verset 30
(4) Sourate 4, verset 164
(5) Note de l’équipe d’assounnah.com : C’est-à-dire la parole d’Allah.
(6) Sourate 7, verset 143
(7) Sourate 20, verset 41
(8) Sourate 7, verset 144
(9) Rapporté par Al Boukhârî, Mouslim et Ahmad.
(10) Source : Le livre de l’imam Ahmad : Radda ‘alâ az-zanâdiqa (réponse aux hypocrites zindîq). Commentaires du cheykh Râjihî tirés de son site : http://www.sh-rajhi.com/rajhi/?action=Display&docid=8&page=znadq00002.Htm



Traduit par l'équipe d'Assounnah.com



www.assounnah.com

http://www.assounnah.com/replique_aux_jahmiyas.htm
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Al-Jahmiya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: L'importance de connaitre les sectes égarées :: Les différentes sectes-
Sauter vers: