El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Jeûner la première moitié du mois de Cha’bân ou le jeûner en entier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umm Abdillah
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
avatar

Nombre de messages : 798
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Le jeûne durant le mois de Sha'bane   Jeu 27 Avr 2017 - 10:10


Le jeûne durant le mois de cha'ban



Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Aicha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) jeûnait au point où nous disions:

« Il ne rompt plus son jeûne »; et il rompait son jeûne au point où nous disions: « Il ne jeûne plus ». Je n'ai pas vu le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) jeûner un mois complet à l'exception du ramadan et je ne l'ai pas vu jeûner un mois autant que cha'ban.

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1969 et Mouslim dans son Sahih n°1156)


عن عائشة رضي الله عنها كان رسول الله صلى الله عليه وسلم يصوم حتى نقول : لا يفطر و يفطر حتى نقول : لا يصوم . وما رأيت رسول الله صلى الله عليه وسلم استكمل صيام شهر قط إلا رمضان وما رأيته في شهر أكثر منه صياما في شعبان
(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٩٦٩ و مسلم في صحيحه رقم ١١٥٦)


D'après Ousama Ibn Zayd (qu'Allah l'agrée), j'ai dit:

Ô Messager d'Allah, je ne t'ai pas vu jeûner dans un mois autant que tu le fais dans le mois de cha'ban! Alors le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Ceci est un mois à propos duquel les gens sont négligents, il est entre rajab et ramadan, c'est un mois durant lequel les actes sont élevés vers Allah, et j'aime que mes actes soient élevés alors que je jeûne ».

(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans Tamam Al Minna p 412)


عن أسامة بن زيد رضي الله عنه قلت : يا رسول الله ! لم أرك تصوم من شهر من الشهور ما تصوم من شعبان ؟ قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ذلك شهر يغفل الناس عنه بين رجب ورمضان وهو شهر ترفع فيه الأعمال إلى رب العالمين، فأحب أن يرفع عملي وأنا صائم
(رواه النسائي و حسنه الشيخ الألباني في تاما المنة ص ٤١٢)


Cheikh Otheymine a dit dans «Fatawa Siyam» p 780: les gens de science ont dit que le jeûne du mois de cha'ban est comme les prières rawatib en ce qui concerne les prières obligatoires (...) ainsi il est recommandé de jeûné durant le mois de cha'ban et les 6 jours de chawal comme les prières rawatib avant et après les prières obligatoires.

Source: http://www.hadithdujour.com/hadiths/hadith-sur-Le-jeune-durant-le-mois-de-cha-ban_558.asp


Dernière édition par Umm Abdillah le Mer 10 Mai 2017 - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Umm Abdillah
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
avatar

Nombre de messages : 798
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Concilier les hadiths du jeûne de la majeure   Jeu 27 Avr 2017 - 10:12

Concilier les hadiths du jeûne de la majeure partie de Cha`bâne avec l’interdiction de jeûner la deuxième moitié de ce mois


La question :

Quelle est la sagesse relative au fait que le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم jeûnait abondamment le mois de Ch`abâne, et comment pouvons-nous écarter la contradiction d’avec ce qui est rapporté concernant l’interdiction de jeûner la deuxième moitié du mois de Ch`abâne ? Et qu’Allah vous rétribue du bien.

La réponse :

Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu’Allah عزّ وجلّ a envoyé comme miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Ceci dit :

Il est authentiquement rapporté qu’Aïcha رضي الله عنها a dit : « Le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم ne jeûnait aucun mois plus que le mois de Ch`abâne, et il jeûnait tout le mois de Ch`abâne »(1).

De même, il est rapporté qu’Oum Salama رضي الله عنها a dit : « Le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم ne jeûnait dans l’année aucun mois entier, sauf le mois de Ch`abâne, il reliait son jeûne avec celui du mois de Ramadan »
(2).

Par ailleurs, le jeûne du mois entier signifie le jeûne de la majeure partie du mois, car « La majeure partie a le même statut que le tout »; et même si le mot est peu usité au sens figuré et qu’en principe c’est le sens propre qui est considéré, sauf que le sens figuré que prend ce mot provient de ce qui est rapporté d’Aïcha رضي الله عنها qui a dit : « Je n’ai jamais vu le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم jeûner un mois complet excepté le mois de Ramadan, et je ne l’ai jamais vu jeûner dans un mois aussi abondamment comme il le faisait au mois de Ch`abâne »(3). Il est rapporté aussi qu’elle a dit رضي الله عنها: « … et il n’a absolument jamais jeûné un mois entier, depuis qu’il est venu à Médine, excepté le mois de Ramadan »(4). De plus, ceci est soutenu par le hadith d’Ibn `Abbâs رضي الله عنهما: « Le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم n’a absolument jamais jeûné un mois complet, excepté le mois de Ramadan »(5).

Et la sagesse relative au fait que le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم jeûnait abondamment le mois de Ch`abâne est que dans ce mois les actions des humains sont élevées à Allah عزّ وجلّ. Aussi, le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم aimait-il que ses actions fussent élevées alors qu’il faisait le jeûne, tel qu’il est authentiquement rapporté d’Oussâma Ibn Zayd رضي الله عنهما qui a dit : « J’ai dit au Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم: je ne vous ai jamais vu jeûner aussi abondamment un mois comme vous jeûnez le mois de Cha`bâne ? Le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم répondit : « Ceci est un mois que les gens négligent, entre le mois de Radjab et le mois de Ramadan. Dans ce mois, les actions [des humains] sont élevées au Seigneur des Mondes; j’aime, donc, que mes actions soient élevées alors que je fais le jeûne »»(6).

Et rien n’empêche que la personne rattrape les jours de jeûne surérogatoire qui se sont accumulés et qu’elle n’a pas pu accomplir à cause d’un voyage, d’un incident ou d’un empêchement, en les jeûnant au mois de Cha`bâne dans l’espoir que ses actions soient élevées alors qu’elle fait le jeûne. En outre, le jeûneur trouvera – après s’être habitué au jeûne du mois de Cha`bâne - un tel goût et une telle saveur qu’il entreprendra le jeûne du mois de Ramadan avec force et vigueur et son âme sera exercée à l’adoration du Tout Miséricordieux (7).

Ainsi, la contradiction s’annule en réunissant les hadiths qui indiquent l’autorisation et la recommandation de jeûner la majeure partie du mois de Cha`bâne et l’interdiction de jeûner la deuxième moitié de ce mois qui est mentionnée dans le hadith attribué au Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم par l’intermédiaire d’Abou Hourayra رضي الله عنه: « Cessez de jeûner à partir de la mi-Cha`bâne jusqu’à ce que vienne le mois de Ramadan » (8) ainsi que l’interdiction de jeûner un ou deux jours avant le début du mois de Ramadan qui est signalée dans le hadith du Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم: « Ne devancez le jeûne du mois de Ramadan ni d’un jour ni de deux, sauf l’homme qui a l’habitude de jeûner, alors qu’il jeûne ce jour-là » (9).

Donc, on écarte la contradiction grâce à l’exception citée dans le hadith qui est rapporté par Abou Hourayra رضي الله عنه: « … sauf l’homme qui a l’habitude de jeûner ; alors qu’il jeûne ce jour-là » c’est-à-dire sauf au cas où il correspond à un jeûne habituel (10), c’est-à-dire un jeûne surérogatoire.
À ce sens se rajoutent à fortiori : le rattrapage, l’expiation et le vœu qu’il soit émis d’une façon absolue ou restreinte, puisque l’accomplissement de ces actes est obligatoire. De même, les textes qui prouvent l’obligation d’accomplir [le jeûne sous forme] de rattrapage, d’expiation et de vœu sont des textes certains et confirmés. Et comme il est établi dans la science des fondements de la jurisprudence : « Ce qui est certain n’annule et ne contredit pas ce qui est incertain »
(12).

Le savoir parfait appartient à Allah عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu’Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

Alger le 20 Radjab 1430 H

Correspondant au 12 juin 2009 G

([1]) Rapporté par El-Boukhâri, chapitre du « Jeûne » concernant le jeûne du mois de Cha`bâne (1/471) et par Mouslim, chapitre du « Jeûne » (1/513) numéro (1156), par l’intermédiaire d’Aïcha رضي الله عنها.
([2]) Rapporté par Abou Dâwoûd, chapitre du « Jeûne » concernant celui qui lie le jeûne du mois de Cha`bâne avec le jeûne du mois de Ramadan (2/521), par Et-Tirmidhi, chapitre du« Jeûne » concernant le fait de lier le jeûne du mois de Cha`bâne avec celui du mois de Ramadan, et par Ahmed (6/311), par l’intermédiaire de Oum Salama رضي الله عنها. Ce hadith est jugé authentique par El-Albâni dans « Sahîh Abi Dâwoûd » (hadith 2336).
([3]) Rapporté par El-Boukhâri, chapitre du « Jeûne » concernant le jeûne du mois de Cha`bâne (1/471) et par Mouslim, chapitre du « Jeûne » (1/513) numéro (1156), par l’intermédiaire d’Aïcha رضي الله عنها.
([4]) Rapporté par Mouslim, chapitre du « Jeûne » (1/513) numéro (1156) et par En-Nassâ'i, chapitre du « Jeûne » (hadith 2349), par l’intermédiaire d’Aïcha رضي الله عنها.
([5]) Rapporté par El-Boukhâri, chapitre du « Jeûne » concernant ce qui est mentionné du jeûne du Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم et lorsqu’il ne jeûnait pas (1/471) et par Mouslim, chapitre du « Jeûne » (1/513) numéro (1156), par l’intermédiaire d’Ibn `Abbâs رضي الله عنهما.
([6]) Rapporté par En-Nassâ'i, chapitre du « Jeûne » concernant le jeûne du Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم (hadith 2357) et par Ahmed (5/201), par l’intermédiaire de Oussâma Ibn Zayd رضي الله عنهما. El-Albâni l’a jugé Hassane (bon) dans « El-Irwâ' » (4/103).
([7]) Voir : « Latâ'if El-Ma`ârif » d’Ibn Radjab (page 135).
([8]) Rapporté par Abou Dâwoûd, chapitre du « Jeûne » concernant la détestation de ceci (2/521), par Et-Tirmidhi, chapitre du « Jeûne » concernant ce qui est rapporté à propos de la détestation de jeûner la deuxième moitié du mois de Cha`bâne en raison du commencement du jeûne du mois de Ramadan (hadith 738), par Ibn Mâdjah, chapitre du « Jeûne » concernant ce qui est rapporté à propos de l’interdiction de jeûner avant le début de Ramadan, excepté celui qui est habitué de jeûner, puis son jeûne correspondit à ce jour-là (hadith 1651) et par Ahmed (2/442), par l’intermédiaire d’Abou Hourayra رضي الله عنه. Ce hadith est jugé authentique par El-Albâni dans « Sahîh El-Djâmi` » (hadith 397).
([9]) Rapporté par El-Boukhâri, chapitre du « Jeûne » concernant le fait de ne pas devancer le jeûne du mois de Ramadan en jeûnant un ou deux jours (1/457) et par Mouslim, chapitre du « Jeûne » (1/483) numéro (1082), par l’intermédiaire d’Abou Hourayra رضي الله عنه.
([10]) Voir : « El-Madjmoû` » d’En-Nawawi (6/400).
([11]) Voir : « Fath El-Bâri » d’Ibn Hadjar (4/215) et « Souboul Es-Salâm » d’Es-San`âni (2/349).
([12]) Voir : la non-contradiction de ce qui est certain et de ce qui est incertain dans « Charh El-Moumti` » d’Ech-Chîrâzi (2/950-951), dans « El-Faqîh Wa El-Moutafaqqih » d’El-Khatîb El-Baghdâdi (1/215), dans « El-Minhâdj » d’El-Bâdji (page 120) et dans « Charh Tanqîh El-Foussoûl » d’El-Qarâfi (page 421).
2426 lectures العربية English Version imprimable Envoyer à un ami

Source: https://ferkous.com/home/?q=fr/fatwa-fr-1020


Dernière édition par Umm Abdillah le Mer 10 Mai 2017 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
UmmIbrahim
Moujtahidah 2 fois
Moujtahidah 2 fois
avatar

Nombre de messages : 2381
Date d'inscription : 01/04/2015

MessageSujet: Jeûner la première moitié du mois de Cha’bân ou le jeûner en entier   Lun 1 Mai 2017 - 16:30

Jeûner la première moitié du mois de Cha’bân ou le jeûner en entier


La Fatwa numéro ( 6139 )


Q : Je suis un homme saoudien âgé de 27 ans. Je suis emprisonné et j'essaie de me rapprocher d'Allah en multipliant les actes cultuels. J'observe donc le jeûne pendant ces jours : les lundis et les jeudis de chaque semaine, trois jours de chaque mois, le mois de Radjab en entier de chaque année, les premiers jours du mois de Dhoul-Hidja, c'est-à-dire les 9 jours dont celui de `Arafa, le jour de `Achourâ' précédé d'un jour et suivi d'un autre jour, six jours de Chawwâl ainsi que le quinzième jour du mois de Cha`bân. Ma question est la suivante : On dit : "Le jeûne s'observe durant le mois de Ramadan seulement, alors que tout le reste tient de l'innovation hérétique (Bid`a) et il n'y a pas de Hadith authentique (Sahîh) traitant ce sujet." Pourtant, j'ai trouvé un Hadith Sahîh dans l'ouvrage intitulé "Tanbîh Al-Ghâfilîn" de Cheikh Abou Al-Layth As-Samarqandî. J'attends la réponse à cette question : Le jeûne en ces jours, est-il valide ou bien considéré comme une innovation hérétique. Sachez que les camarades de prison me disent qu'il s'agit d'une innovation hérétique et que le jeûne est interdit en ces jours.




R: Le jeûne du lundi et du jeudi de chaque semaine, de trois jours de chaque mois, de 9 jours du mois de Dhoul-Hidja, du dixième jour de Moharram, précédé en plus d'un jour et suivi d'un autre jour, ainsi que le jeûne de six jours de Chawwâl, tout cela

( Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 385)

tient de la Sunna authentifiée dans les Hadiths du Prophète (Salla Allah `Alaihi wa Sallam). De même pour ce qui est du jeûne pendant la première moitié du mois de Cha`bân, ou même tout au long du mois ou la plupart de ses jours. Quant à l'observation du jeûne au 15ème du mois de Cha`bân, elle est réprouvée, puisqu'elle n'est fondée sur aucune preuve. Nous invoquons Allah de vous accorder plus de réussite. Ajoutons que le jeûne du mois de Radjab en entier est également reprouvé et si l'on jeûne en certains de ses jours et que l'on rompt le jeûne durant certains autres, la désapprobation n'aura pas sa raison d'être. Nous implorons Allah de vous augmenter la récompense et d'accepter votre repentir.

Qu'Allah vous accorde le succès et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.



Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeûner la première moitié du mois de Cha’bân ou le jeûner en entier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: 'Ibadah (autres actes d'adorations) :: As-Siyam-
Sauter vers: