El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Un verset entendu suffit à changer sa vie…l’histoire d’Al Fudhayl Ibn ‘Yâd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oum_ilyess
Modé Anim
Modé Anim
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 17/09/2015

MessageSujet: Un verset entendu suffit à changer sa vie…l’histoire d’Al Fudhayl Ibn ‘Yâd   Dim 23 Avr 2017 - 22:39

Un verset entendu suffit à changer sa vie…l’histoire d’Al Fudhayl Ibn ‘Yâd


Shaykh Abderrazzâq al Abbad


Shaykh Abderrazzâq al Abbad:

Al Fudhayl Ibn ‘Iyâd, qui fait partie des imâms des tabi’înes, a passé 40 ans de sa vie alors qu’il comptait parmi les grands malfrats : il était un brigand sur les routes et toutes les caravanes le craignaient, jusqu’à atteindre 40 ans. Et une nuit, il se rendit à une demeure, comme cela est mentionné dans la version de siyâr a’lâmi nubâla’ et autres. Il escalada la maison, habitué dans son crime et oppression. Il escalada la maison alors que le propriétaire récitait le Qur’ân, la sourate « le fer ». Il arriva à la Parole d’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà : {le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allâh et devant ce qui est descendu de la vérité [le Qur’ân]? Et de ne point être pareils à ceux qui ont reçu le Livre avant eux. Ceux-ci trouvèrent le temps assez long et leurs cœurs s’endurcirent, et beaucoup d’entre eux sont pervers} (trad relat). Al Fudhayl entendit ce verset et il entra dans son cœur ! Il entra dans son cœur ! Et il fut immédiatement impacté, un impact grandiose. Il dit sur le champ : « si, au contraire ! ». Il répondit (au verset) : le moment n’est-il pas venu ? si, au contraire ! le temps est venu au moment duquel les cœurs s’humilient à l’évocation d’Allâh. Et il redescendit. Et il se promit d’émigrer à Mekka et d’y rester en adorant Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà et ce jusqu’à sa mort. Et il se rendit à Mekka.

Un verset retourna sa situation : d’un criminel à un adorateur (d’Allâh) parmi les adorateurs et un pieux parmi les pieux. Sur le champ, il prit une monture et se rendit à Mekka et y resta jusqu’à ce qu’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà le fasse mourir. Et à Mekka venaient les savants et les gens du hadîth et il prenait d’eux la science, prenait d’eux le fiqh, retenait d’eux les ahâdîths. Et tu n’ouvriras pas aujourd’hui un livre de tafsîr ou un livre de fiqh ou de hadîth ou autre sans que tu n’y trouves les transmissions importantes de cet imâm : « l’imâm al Fudhayl Ibn ‘Yâd, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit ».

Un seul verset changea sa vie. C’est pourquoi l’Homme se doit de réfléchir sur ses maux, maladies et ses problèmes et il se met à se soigner par le Qur’ân. Par exemple, si la personne est éprouvée : certaines personnes se plaignent par exemple d’avoir un regard « facile » et l’âme aspire à regarder les femmes et il se peut qu’il recherche les endroits avec des femmes afin de les regarder et il est éprouvé par cela et cela engendre en lui des choses alors qu’il souhaite en son fort intérieur s’en débarrasser. Soigne ton âme avec les versets : {Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allâh est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font} (trad relat). Que la personne le répète et le médite et essaie de le faire atteindre son cœur. Lorsqu’il atteint son cœur, la guérison survient. Tous les problèmes proviennent du fait que le Qur’ân n’atteint pas le cœur: lorsque le Qur’ân parvient au cœur, la guérison survient. Qu’il commence donc à combattre son âme jusqu’à ce que le Qur’ân atteigne son cœur.

Source: http://cerclesciences.fr/verset-entendu-suffit-a-changer-vielhistoire-dal-fudhayl-ibn-yad/
Revenir en haut Aller en bas
 
Un verset entendu suffit à changer sa vie…l’histoire d’Al Fudhayl Ibn ‘Yâd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Le Coran :: Articles sur El Qor'an-
Sauter vers: