El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les salafs et leur manière de rechercher la science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
UmmIbrahim
Admin Moujtahidah
Admin Moujtahidah


Nombre de messages : 2011
Date d'inscription : 01/04/2015

MessageSujet: Les salafs et leur manière de rechercher la science   Ven 2 Sep 2016 - 11:09

Les salafs et leur manière de rechercher la science




Leur manière d'apprendre la science




Ibn el Madini a dit qu’il fut dit à Chafi’i :

« D'où as-tu acquis toute cette science ? ».

Il dit : « En ne me reposant sur personne (ne s’en remettant qu'à Allah), en parcourant le(s) pays, en faisant preuve de patience comme est patient le chameau et en étant matinal comme est matinal le corbeau. »[21]


Leur attitude dans la révision de la science
:



‘Ali ben el Hacen ben Chaquique a dit :

« Je me suis levé dans une nuit froide avec ‘Abdallah Ibn Moubarak qui sortit de la mosquée, il me rappela un Hadith à ma porte. Je lui en rappelai un également puis il ne cessait de m'en rappeler jusqu'à l'arrivée du muezzin qui fit l'appel de l'aube ».[22]


La faim qu'ils ressentaient lors de leur QUETTE de la science:




Nous nous contenterons d’un extrait de ce récit :

Ibn abi Hatim a dit :

« Nous étions en Égypte sept mois sans y manger un bouillon, la journée nous faisions la tournée des savants et la nuit nous révisions et réécrivions ce que l'on avait noté. »

A la fin du récit il dit : « La science ne peut être avec le repos du corps. »[23]

Dans un autre récit, il est rapporté que l'imam el Boukhari disparût lorsqu'il fut à Bassora pour y collecter des Hadiths. Les gens le cherchèrent et finirent par le retrouver chez lui, nu, du fait qu'il avait tout dépensé dans sa recherche du Hadith, à tel point que les gens rassemblèrent de l'argent pour le vêtir, par la suite il put aller avec eux pour écrire les Hadiths. [24]

El Nazrou ben Choumail a dit :

« L'homme ne ressentira pas le plaisir de la science jusqu'à ce qu'il ressente la faim et qu'il l'oublie. »[25]

D'ailleurs, les récits des Salafs Salehs rapportés par des chaînes sûres, sont incroyables.

Il est rapporté que l'imam Ahmed connaissait (par cœur) 1 million de Hadiths.[26]


Soulaymane ben Chou'ba a dit :

« On a écrit d'abi Daoud 40 000 Hadiths sans même qu'il est de livre avec lui».

Abou Zour‘a er Razy a dit : « Je connais 100 000 Hadiths (par cœur) comme une personne qui connaît (par cœur) : « Dis : Allah est unique[27] »

Puis il fut dit dans el Mouzakara : 300 000 Hadiths.[28]


Les traces laissées par les Salafs salehs



Ibnou abi Douniya a écrit 1000 ouvrages.

Ibn ‘Assaker a écrit l'histoire de Damas en 80 volumes.

Mohammad ibnou Ishaq a apprit avec 1700 cheikhs, puis il partit à la recherche de la science à l'âge de 20 ans et il ne revint dans son pays natal qu’à l'âge de 65 ans.

Ibnou Rajab el Hanbali rapporte qu’abi el Wafa ibnou ‘Aquili disait :

« Il ne m’est pas permis de laisser passer une heure de ma vie sans que ma langue ne puisse plus réviser ou parler (de science) et que je ne puisse plus lire. »[29]

El Imam an Nawawi lisait, apprenait (par cœur), commentait et expliquait douze leçons par jour. [30]

Ibn Jaouzi el Baghdadi a dit [31] :

« Sache que la première ruse d’Iblis (du diable) sur les hommes est de les détourner de la science car celle-ci est une lumière ; s’il parvient à éteindre celle-ci, une fois dans l’obscurité, il les mènera comme bon lui semble. »








Copié de albaida

Lien: http://www.al.baida.online.fr/accueil.htm
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Les salafs et leur manière de rechercher la science
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Aquida et Minhaj :: Minhaj-
Sauter vers: