El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les convenances du téléphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9815
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Les convenances du téléphone   Dim 10 Jan - 15:02

Les convenances du téléphone

Cheikh Bakr Abu 'Abd Allah Abu Zayd
 
 
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
 
Louange à Allah, qui a créé les cieux et la terre, a établi les ténèbres et la lumière. Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur seigneur !
 
Louange à Allah, pour Ses bienfaits qui sont indénombrables. Louange à Allah, dont le fait de le remercier est une grâce émanant de lui, grâce obligeant son bénéficiaire à le remercier continuellement. Je le loue tel qu’il sied à sa généreuse face. Je demande son secours et lui demande de me guider vers sa voie, voie dont ne s’égare point celui qu’il a guidé.
 
Je lui demande le pardon pour les péchés passés et les péchés à venir, un pardon demandé par celui qui reconnaît qu’Allah est digne d’être adoré et reconnaît que nul autre que lui ne pardonne les péchés et que nul autre que lui ne protège du péché.
 
J’atteste qu’il n’y a pas de divinité digne d’adoration hormis Allah Tout puissant, l’allié des Moutaqine, l’unique qui n’a point d’associé et que Mohamed Ibn Abdullah est son serviteur et messager que la paix ainsi que les bénédictions d’Allah soient sur lui, sur sa famille et ses compagnons. Amine !
 
Noble frère, le téléphone fait sans aucun doute parti des nombreux bienfaits qu'Allah nous a accordé, en effet avec tous ses services il à un rôle important, il offre une aide considérable et nous évite de grands efforts, que ce soit au niveau du temps, de l'argent ou du déplacement.
 
Comme pour tout bienfait qu'Allah nous accorde, on est dans l'obligation de se montrer reconnaissant. Cette reconnaissance consiste notamment à utiliser le bienfait qu'Allah nous donne dans son obeissance et non dans ce qui déclenche sa colère.
 
Afin que l'on soit parmi ces Chakirines (Reconnaissants), j'ai jugé interessant de mentionner un certain nombre de points concernant le téléphone et des convenances qui s'y rapportent, de ce qu'il faut et ce qu'il convient de respecter à ce propos.
 
Cette modeste recherche s'appuie essentiellement sur le livre Magistral du grand savant Sheikh Bakr Abu Zayd intitulé "Adabou l-Hatif" (Livre que je conseil vivement) et de quelques autres épitres que j'ai trouvé sur ce sujet.
 
Qu'Allah nous accorde la sincerité dans nos paroles et actions
 
 
Wa salam Allaykum
 
 
 
 
 
 
 
1- S'assurer avant de téléphoner que le numéro est bien le bon :
 
Avant de téléphoner il convient de s'assurer que le numéro est bien celui de la personne que l'on souhaite joindre. Ceci afin d'éviter de laisser un message à quelqu'un à qui on ne l'a pas destiné, mais surtout de ne pas reveiller une personne qui était par exemple entrain de dormir, de ne pas déranger un malade ou une personne agée qui se reposait.
 
Il est donc important de prendre des précautions en s'assurant que le numéro est bien celui desiré.
 
Si on vient à se tromper de numéro, il convient de poliement s'excuser, et dans le cas ou une personne t'appel par erreur, on patiente en lui expliquant avec douceur et sans s'énerver que le numéro qu'elle a composé n'est pas le bon et qu'elle s'est trompé.
 
 
2- Ne pas mettre comme sonnerie de la Musique


3- Ne pas mettre comme sonnerie l'Adhan ou des versets du Quran :

 
Le coran n'a pas été descendu à cet effet en plus Il est possible qu'on appel la personne pendant qu'elle est au toilette, la question suivante fut posé au Sheikh Al Fawzan :
 
Question :
Quel est votre point de vue [sur le fait] de charger son portable d’un adhân ou d’une lecture du Noble Coran à la place des musiques ?
 
Réponse du Chaykh Sâlih Al-Fawzân –hafizahu-llâh- :
Ceci est un avilissement (imtihân) à l’égard du adhân et du Noble Coran ; qu’ils ne soient donc pas pris comme sonnerie (litt. tanbîh).
Le Coran ne doit pas être utilisé [pour cela].
Il est dit : [Leur utilisation demeure] préférable à la musique ! Bien ! Es-tu tenu [de l’utiliser] ?!! Délaisse-là et utilise une sonnerie qui n’est ni de la musique et ni du Coran : une [simple] sonnerie.
 
 
4- Le téléphone n'est pas un jouet, on evite donc de le laisser aux enfants, car ils peuvent le casser ou appeler des gens et ainsi les déranger.

5- Choisir le bon moment pour téléphoner (sutout lorsqu'on souhaite joindre un savant ou autre ):

 
Avant de téléphoner il convient de s'assurer que le moment est le bon, on évite par exemple d'appeler quelqu'un à l'heure de la prière, à l'heure de la sièste ou du repas ou encore Tard la nuit.
 
Et on ne doit pas se vexer si la personne demande de rappeler plus tard on doit plutôt la comprendre et lui trouver des excuses car elle est sans doute occupée. On doit donc raccrocher et ne pas insister.
 
 
6- Ne pas preter son portable à quelqu'un qui n'est pas digne de confiance
 
En effet, cette personne peut sans ton autorisation lire des messages dont tu n'a envie que personne ne lise, prendre connaissance de numéros de certains de tes proches ou causer du tort des gens par le biais de ton portable.
 
 
7- Ne pas prolonger les communications (sauf en cas de besoin) :
 
Sheikh Bakr Abu zayd a dit : " Garde toi de téléphoner de manière excessive de sorte que la boulimie de la communication ne t'atteigne pas. Combien en sont frappés ! Dès qu'ils lévent la tête au reveil, ils saissiset leur agenda éléctronique, tel un nourisson réclamant le sein de sa mère, et perdent leur temps et celui des autres au téléphone, de maison en maison, de bureau en bureau. Ils se distraient et embarassent autrui. Nous n'avons rien à dire à ceux-là si ce n'est invoquer le slaut et leur conseiller de soigner leur problème de commérage " (Adabou l-Hatif p 32-33)
 
 
8- L'utilisation du téléphone d'autrui :
 
Il t'est interdit d'utiliser le téléphone d'autrui sans son autorisation, tout comme il t'est aussi interdit de lire les numéros, consulter les messages reçus ou envoyés présent dans le téléphone sans son autorisation, en effet l'espionnage et la trahison sont interdits en Islam.
 
Consulter les messages se trouvant dans le portable d'autrui est une porte menant à la suspicion, car celui qui lis les messages risque de voir un texto qu'il comprendra mal ou pensera qu'il a été envoyé à une femme qu'il courtise, alors que le propriétaire l'a sans doute envoyé à son épouse ou que le texto lui soit arrivé sans qu'il n'y consente. Ainsi celui qui le voit aura une mauvaise opinion de son propriétaire alors qu'il est innocent.
 
 
9- Enregistrer les conversations ou allumer les hauts-parleur en présence d'autres personnes sans que son interlocuteur ne le sache.
 
Il arrive que quelqu'un appelle son ami (ou qu'un ami l'appelle) puis enregistre la conversation ou active la fonction haut-parleur alors que des gens autour de lui entendent ce qui se dit. Cet acte n'est pas digne de celui qui est sensé, surtout si la conversation est privée ou confidentielle. Ce peut être même une sorte de trahison ou de calomnie.Ceci est encore plus grave si celui qu'on appelle fait partie des gens de science et que l'on enregistre ce qu'il dit sans son accord, puis qu'on le propage par la suite.
 
Le Sheikh Bakr Abu zayd a dit : " Il n'est pas permis au Musulman qui veille à l'honnêteté et hait la trahison d'enregistrer ce que dit le locuteur sans son autorisation et à son insu, quelque soit le type d'entretien : Religieux ou mondain, tel qu'une Fatwa, une discussion scientifique ou financière, et ce qui va dans ce sens. "
 
Il dit plus loin : " Si on enregistre sa conversation sans qu'il ne le permette ni ne le sache, c'est une tromperie, une imposture et un abus de confiance. Si on divulgue cette discussion aux autres, c'est une tromperie et une trahison accrues de la confiance. Si on franchit le troisième pas agir librement sur le texte de la conversation en le diminuant et en le restructurant, en introduisant ou en retirant des éléments, on commet la tromperie aggravée et "la mère des turpides", nul chagrin pour quiconque trahit.
 
En somme, enregistrer une conversation à l'insu de l'interlocuteur et sans sa permission est une immoralité, une trahison et une récusation de l'honorabilité. N'agissent ainsi que les faibles dans la religion, le comportement et les bonnes moeurs, surtout si cela dégénere comme précité. Craignez Allah ! Ne trahissez pas ce qu'on vous a confié et ne soyez pas déloyaux envers vos frères. "
 
 
 
 
Qu'ALLAH récompense le traducteur
Revenir en haut Aller en bas
 
Les convenances du téléphone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: Bon comportement, actions louables...-
Sauter vers: