El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Quel est le sens de psalmodier le Qoran ? Et quel est son jugement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9753
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Attention à la prononciation des versets   Dim 17 Jan 2010 - 13:54

Attention à la prononciation des versets

Muhammad Ibn Ibrahim al Hammad




"iyâka na'budu wa iyâka nasta'in" ?

إِياكَ نَعبُدُ وَإِياكَ نَستَعِينُ


signifie :

C'est ton soleil que nous adorons et c'est de ton soleil dont nous implorons le secours


Dalil :

Al Khattabi a dit: "Parmi les choses que l'on doit respecter lors de l'invocation, citons les règles de la grammaire qui sont les piliers de l'éloquence, car ce sont ces règles qui lui donnent un sens. Sans elle, la parole perd toute cohérence et signification. Pire encore, les fautes et les lapsus transforment souvent le sens de la phrase au point de lui donner une connotation mécréante.

A titre d'exemple "iyyâka na'budu wa iyyâka nasta'in" qui veut dire "C'est Toi (Allah) que nous adorons et c'est de Toi dont nous implorons le secours", change complètement de sens si on lit comme suit "iyâka na'budu wa iyâka nasta'in". En effet, iyyâka qui comporte une double consonne (yy) est le pronom complèment de la deuxième personne du singulier. Par contre, iyâk qui ne comporte qu'une seule consonne (y) veut dire Ton soleil vu que iyâ signifie la lumière du soleil en arabe. Lu donc de cette manière, la phrase devient "c'est ton soleil que nous adorons et c"est de ton soleil dont nous implorons le secour". Cette lecture exprime sans conteste une idée mécréante."

Faites donc attention à votre prononciation inshâ' Allah


Extrait de l'invocation, concept, règles et erreurs à éviter, de Muhammad Ibn Ibrahim al Hammad, aux éditions ASSIA, page 145.
Revenir en haut Aller en bas
UmmZayneb
Admin Moujtahidah
Admin Moujtahidah
avatar

Nombre de messages : 4630
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Quel est le sens de psalmodier le Qoran ? Et quel est son jugement ?   Mar 5 Juil 2016 - 13:54

Quel est le sens de psalmodier le Qoran ? Et quel est son jugement ?

SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

La signification de la Psalmodie du Qor’ân fait l’objet de divergence chez les Gens de science, et le dire le plus authentique à ce sujet parmi eux est que psalmodier est le fait d’embellir sa voix. Cela comme ce qui a été rapporté de Abû Houreirah (radhiallâhu ‘anhu) qui dit : le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Ne fait pas parti des nôtres celui qui ne psalmodie pas le Qor’ân. » [1] C’est-à-dire, le fait de ne pas embellir sa voix. Il a été authentifié que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Allâh n’a rien autorisé de meilleur que lorsqu’Il a autorisé à un prophète à Psalmodier le Qor’ân à haute voix. » [2] Ce qui veut dire, d’embellir sa voix dans la récitation.

Le fait d’embellir sa voix dans la récitation du Qor’ân est le fait de psalmodier. C’est-à-dire encore que ce qui est rapporté au sujet de la récitation du Qor’ân, ce n’est pas d’embellir sous forme de chant, mais c’est d’embellir sa voix dans la récitation du Qor’ân par l’application du Tajwîd [règles de récitation]. Comme Allâh – ‘Azza wa Djal – le dit : « Quand donc Nous le récitons, suis sa récitation. » [3] [4]

Notes
[1] Rapporté par al-Bukhârî

[2] Rapporté par al-Bukhârî

[3] Coran, 75/18

[4] Al-Adjwibat ul-Bouhoûth wal-Moudârissât ul-Mouchtamilat ‘alayhâ ad-Douroûss il-‘ilmiyyah - du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, 4/234-235

Source : http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article506
Revenir en haut Aller en bas
 
Quel est le sens de psalmodier le Qoran ? Et quel est son jugement ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Le Coran :: Tajwid-
Sauter vers: