El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Définition et origine du jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9785
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Définition et jugement du jeûne   Mer 8 Déc 2010 - 9:57

Définition et jugement du jeûne

Cheykh 'Abdel 'Adhdim El Badawi


Définition :

Like a Star @ heaven As siyam dans la langue arabe veut dire :
- "el imsak" qui signifie "s'abstenir"
- ou de se taire (ne pas parler). D’où la parole d'Allah (sobhana wa ta3ala) lorsqu'Il parle de Maryam (Aleyha salam) qui a dit : « J'ai fait le vœux pour Allah de faire assiyam. » Le terme assiyam ici signifie se taire. Elle a donc fait un signe à son peuple qu'elle ne parlerait pas pour laisser les explications à 'Issa (aleyhi salam). Celui-ci a parlé alors qu'il était dans le berceau de sa mère.

Like a Star @ heaven Au sens juridique le terme As siyam veut dire : Adorer Allah en s'abstenant de boire, de manger et de tout acte qui annulerait le jeune, de l'apparition de l'aube jusqu'au coucher du soleil.
Et beaucoup se trompe lorsqu'il donne la définition du siyam et des autres adorations (ils disent que c'est le fait de s'abstenir de boire, de manger ou d'avoir des rapport avec sa femme de l'apparition de l'aube jusqu'au coucher du soleil alors que ce n'est pas une définition précise) alors que le but du jeûne c'est d'adorer Allah. La preuve de cela est la parole d'Allah : « afin que vous le craignez » Donc il est important de le noter dans la définition (ce qu'on fait les savants)



Le jugement du jeûne :

Le jeune du mois de ramadan est un pilier parmi les piliers de l'islam et une des obligations de l'islam.

Le jeune se divise en 2 : Le jeune obligatoire et je jeune surérogatoire. Et le jeune obligatoire se divise en 3 :
1) Le jeune de ramadan : qui est un pilier de l'islam.
2) Le jeune de l'expiation : C'est quelqu'un qui a commis un péché et pour réparer ce péché il doit jeûner. (Exemple : celui qui jure, celui qui tue un musulman par erreur)
3) Le jeune à la suite d'un vœu (avec condition ou sans) : (exemple : si j'ai mon examen je jeune un mois pour Allah si tu as ton examen il te sera obligatoire de jeuner un mois) Ce genre de vœux est déconseillé car ce genre de vœux vient de l’avare (qui fait le bien que quand il en a)


La preuve que le jeûne de Ramadan est une obligation est la parole d'Allah   : « O vous qui avez cru, on vous a prescrit As-siyam comme on l'a prescrit à ceux qui vous on précéder afin que vous craignez Allah. » (sourate Al Baqara, v.183)
Jusqu’au verset ou Allah a dit : « (Ces jours sont) le mois de Ramadān au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! » (sourate Al Baqara, v 185)


Selon ibn 'Omar    le prophète a dit : "L’islam est basé sur 5 : l’attestation qu’il n’y a de vrai divinité qu’Allah et que Mohamed est son envoyé,  d’accomplir la salat, d’acquittez la zakat, d’accomplir le pèlerinage et de jeûner le mois de Ramadan » (rapporté par Al Boukhari et Mouslim)


Et il y a consensus des savants sur le fait que le jeune est obligatoire. Il n’y a aucune divergence là dessus. (Ce n’est pas un point ou on peu être tolérant). D’où la parole de l’auteur qui dit : « Et celui qui renie le jeune de mois de ramadan est un mécréant qui sort de l’islam »

Lorsque les savants disent d’un sujet qu’il fait partie des choses que la communauté (les savants de l’islam)  sont unanimes sur une chose,  celui qui renient cette choses il est mécréant. Comme par exemple : « les savants sont unanimes sur le fait que l’alcool est haram. » Et celui qui dit que l’alcool n’est pas haram alors que la preuve lui est apportée, il devient mécréant et sort de l’islam et doit refaire la shahada.


L’obligation de jeûner à la vue de la lune :

Selon Abou Hourayra   , le PROPHÈTE a dit : « Jeunez lors de sa vision (la vision de la lune) et abstenez-vous du jeûne lors de sa vision. Et si elle est cachée, comptez le mois comme étant 30 jours. » (Rapporté par Al Boukhari et Mouslim)


L'unanimité des savants concernant la vision de la lune avec les yeux :
Les savants ont dit qu’attester l’entrée du mois de ramadan est un acte religieux dont le PROPHÈTE   nous a demandé de le constater avec nos propres yeux. Le cheikh Al Islam Ibn Taymiya a rapporté à l’unanimité des savants que les calculs astronomiques ne sont pas pris en compte dans les choses religieuses, comme le fait d’attester le 1er jour du mois de ramadan.

Certains savants ont autorisé le fait que l’on utilise un télescope ou des jumelles pour scruter le ciel de son oeil. Cheikh Al Albani, quantà lui, ne l’autorise pas et dit que la lune doit être vue à l’ oeil nu.

Divergences sur la vision de la lune d'un pays à un autre :
Ensuite il y a un sujet où les savants ont divergé, qui est le fait de savoir si tous les pays doivent jeûner lorsque la lune est vue dans un pays, ou seulement en question.
Like a Star @ heaven 1er avis : Certains savants disent que si un pays musulman a vu la lune alors il est du devoir de l’ensemble des musulmans de jeûner car le PROPHÈTE   a dit : " Jeunez à sa vision."  il parle à tous les musulmans.

Like a Star @ heaven 2ème avis : D’autres savants disent que lorsqu'un pays voit la lune, les pays qui sont éloginé n'ont pas l'obligation de jeûner et chaque pays jeûne en fonction de sa vison de la lune. Seuls les pays qui se situent dans la même zone (latitude longitude) doivent jeûner. Et ces savants qui disent utilisent le hadith de Qourayb    lorsque Oummoul Fadh (رضي الله عنها) l’a envoyé dans la région du sham pour une affaire. Elle l’a envoyé chez Mou'awya   qui était le gouverneur du sham à cette époque. Et Qourayb a assister au premier jour du ramadan lorsqu’il était dans le sham puis il est revenu à Médine. Lorsqu'il a vu 'Abdallah ibn 'Abbas , celui-ci lui a demandé : « Quand  avez-vous jeuner ? » et Qourayb lui a répondu : « Vendredi. » 'Abdallah ibn 'Abbas lui a demandé : « As-tu vu la lune ? » « Oui je l’ai vu et les gens l’ont vu et Mou'awya a ordonné au gens de jeûner également » 'Abdallah ibn 'Abbas    a dit : « Quant à nous, nous avons jeûner samedi, et nous allons continuer 30 jours à moins que nous voyons la lune le 29ème jour. » Et Qourayb lui a dit : « Ne prends-tu pas en considération que Mou'awya ait jeuné vendredi ? » Il a répondu : « Non car c’est ainsi que le PROPHÈTE   nous a appris. »

Like a Star @ heaven 3ème avis : qui est l'avis le plus répandu à notre époque, c’est que chaque pays jeûne en fonction de ce qu'a décidé le gouverneur, même si d’autres pays jeûnent avant ou après, et surtout même si le gouverneur atteste du 1er jour du ramadan sans fondement islamique. Comme par exemple l'utilisation des calcules astronomiques. Bien qu'il y ait unanimité des savants concernant le fait que ces calcules ne sont pas pris en compte, il est du devoir de toute personne sous son pouvoir d'obéir et donc de jeûner. Les savants ont été contraints de dire cela car les musulmans à l’échelle mondiale ne peuvent pas se mettre d'accord sur un seul jour. Donc si on ne peut pas réunir les musulmans à l’échelle internationale, il faut au moins les réunir à l’échelle nationale, c'est-à-dire que tous les habitants d'un même pays jeûnent le même jours.


Cheikh otheymine, qui n'est pas de cet avis, a dit : « Celui qui est convaincu que chaque pays a sa vision, et que dans son pays le gouverneur atteste que le 1er jour de ramadan n’est pas celui que cette personne considère comme étant le 1er, il lui est autorisé de ne pas jeûner. Cepenadnt il doit le faire secrètement et ne pas le montrer au grand jour afin de ne pas faire de fiten (désordre). »

Les savants ont parlé de cela pour les pays musulman (ibn baz, otheymine.)

Cheykh Al Albani, quant à lui, dit : « Tu dois suivre le pays dans lequel tu es, car le PROPHÈTE   a dit : « Le jeûne est le jour où les gens jeunent et el Fitr,  c’est le jour où les gens (en majorité) ont arrêté de jeûner. » »


Like a Star @ heaven Concernant les pays non musulmans : Tout dépend de l’avis que la personne prend en compte :
1 - Soit le 1er pays musulman qui jeune, on jeune avec lui. (c'est le 1er avis)
2 - Soit on prend le pays musulman le plus proche et on jeune en même temps que lui à la vision de la lune. (c'est le 2ème avis)
3 - Et concernant le 3ème avis, Cheykh Al Fawzan qui a été interrogé sur le sujet, à dit qu'il fallait suivre le CFCM (instance représentative des musulmans de France) car c'est un moyen de réunir les musulmans même si cette instance se base sur les calculs astronomiques.



Comment définir le début du mois du Ramadan ?

Like a Star @ heaven Le début du mois de ramadan est attesté par la vision de la lune ne serait-ce que par une personne juste, ou lorsque le Cha'bân a atteint 30 jours.

La preuve de cela est le hadith d'ibn 'Omar : « Les gens regardaient la lune. J’ai informé le PROPHÈTE que je l'avais vu. Il a jeuner et a ordonné aux gens de jeuner. » (rapporté par Abou Dawoud)

Une personne juste islamiquement parlant doit être musulman. C’est une personne qui fait ses obligations, qui s’acquitte des actes obligatoires, qu’Allah   a prescrit, qui ne fait pas de grand péché et qui ne persiste pas à faire de petit péché.

Il y a donc 2 façons de connaitre l’entrée du moi de Ramadan :
1 - Par la vision de la lune,
2- Lorsque le moi de Cha'bâne a atteint 30 jours donc le jour suivant sera obligatoirement le 1er de ramadan. Car les mois lunaire ne peuvent pas faire 31 jours.

Et s’ils ne voient pas la lune à cause de nuage ou autre, ils doivent compléter le mois de Cha'bân à 30 jours.


Like a Star @ heaven Quant au mois de Chawal (1er jour d’aïd) il est attesté au minimum par 2 témoins.

La preuve est le hadith d'Abdourrahman Ibn Zayd ibnou-l Khatâb qui dit : « Le jour où ils ont douté de la fin du ramadan, je me suis assis avec les compagnons du PROPHÈTE et je les ai questionné. Ils m’ont informé que le PROPHÈTE a dit : « Jeunez à sa vision et arrêtez le jeûne à sa vision. Et si la lune vous est cachée, complétez 30 jours et si 2 témoins musulmans attestent, alors jeunez et abstenez-vous du jeûne. » »

Selon l'Emir de Mekka, El Harith Ibn Hâtib : « Le Prophète nous a dit d'égorger la bête en fonction de la lune. Si nous ne la voyons pas et que 2 témoins justes attestent alors nous considérerons le jour du sacrifice grâce à leur attestation. »


De ces 2 derniers hadith on comprend qu’il n’est pas autorisé de considéré l’attestation d’une seule personne, que se soit pour l’entrée ou la sortie d'un mois. Exception faite pour l'entrée du mois de Ramadan car le 1er hadith, celui de Ibn 'Oumar, nous montre qu’une personne suffit pour l’entré du ramadan.


Quant à celui qui voit la lune seul, il ne doit jeûner que lorsque les gens jeûnent et s'abstenir de jeûner que lorsque les gens se sont abstenus.
Like a Star @ heaven Selon Abu Hurayra le  PROPHÈTE a dit : « Le jeune, c’est le jour où ils jeunent. Et al fitr (1er jour de l'aid) c’est le jour où les gens considèrent cela comme le jour d'al fitr. Et le jour du sacrifice c’est le jour où les gens sacrifient. » (rapporté par At-Tirmidhi)

Les savants ont fait une exception pour celui qui vit dans une campagne et qui ne côtoie pas les gens.






Source : EL-WADJÎZ FI FIQHI AS-SOUNNATI WA AL-KITÂBI EL 'AZÎZ DU CHEIKH 'ABDEL-'ADHDIM EL-BADAWI - Le livre du jeûne -
Cours audio du frère Abou Anas
Retranscrit par oum_hind, Oum hureyra et Oum Mouqbil
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9785
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Définition et origine du jeûne   Jeu 12 Mai 2016 - 10:36

Définition et origine du jeûne


Djamali de Marseille hafidhahu LLAH retranscrit par UmmIbrahim





QU’EST-CE QUE LE JEÛNE (AS-SIYAM) ?


Allah dit dans le Qu’ran : يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ

2.183 {Ô les croyants ! On vous a prescrit as-Siyam comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété.}


Ce verset expose une des obligations du croyant que chacun doit connaître. En effet, ceci est une prescription car le jeûne est issu de la révélation d’un verset, il s’agit d’une obligation.
«  On vous a prescrit » -> prend le sens de « on vous a obligé »

 Le jeûne dont on parle ici est le jeûne du mois de Ramadan.
Il incombe donc à chaque musulman de connaître ses piliers, ses conditions, ses obligations, ses annulatifs etc… et de connaître cela avec la compréhension des salafs salih.


Définition :

Sens linguistique :

الصيام vient de الصوم et du verbe صام (il a jeûné) يصوم  (il jeûne)
Vient de « el imsak » الإمساك qui signifie « s’abstenir »  « se retenir »

Ex : الريح صام (le vent s’est arrêté)

Ex dans le Coran : S19 v26 فَكُلِي وَاشْرَبِي وَقَرِّي عَيْناً فَإِمَّا تَرَيِنَّ مِنَ الْبَشَرِ أَحَداً فَقُولِي إِنِّي نَذَرْتُ لِلرَّحْمَنِ صَوْماً فَلَنْ أُكَلِّمَ الْيَوْمَ إِنسِيّا

26. {Mange donc et bois et que ton oeil se réjouisse! Si tu vois quelqu'un d'entre les humains, dis [lui : ] "Assurément, j'ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd'hui à aucun être humain.}

 Ici le siyam prend le sens de se retenir de parler.

Ce siyam a été mis en place pour montrer le miracle de 3Issa .  En effet, Allah a choisi une de ses créatures pour produire un miracle, celui de donner naissance à un prophète sans l’intervention d’un père. Elle était apeurée:

23.{Puis les douleurs de l'enfantement l'amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : "Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! 24.Alors, il l'appela d'au-dessous d'elle , [lui disant : ] "Ne t'afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source.}

En effet l’adultère a toujours été interdit dans chaque législation descendue par Allah, comment allait-elle expliquer cela aux Banu Israil ? Ne pas parler, juste avec des gestes et ceci afin de prouver le miracle. Elle est donc revenue chez elle, bien entendu ils ont cru qu’elle avait commis l’adultère et pour s’en défendre elle pointa l’enfant du doigt afin qu’il leur parle.

Sheikh dit : as siyam ici -> elle ne s’est pas exprimée.

29. {Elle fit alors un signe vers lui [le bébé]. Ils dirent : "Comment parlerions-nous à un bébé au berceau ?}


 En résumé, dans la langue arabe, as-siyam signifie se taire, se retenir de quelque chose.


Sens religieux :

 Allah nous ordonne, nous prescrit en quoi il consiste. Les savants ont réuni versets et ahadiths afin de donner une définition du siyam au niveau de la religion.

Ils disent : " C’est une adoration qui consiste à s’abstenir, se retenir de manger, de boire, d’avoir des rapports charnels et autres parmi les annulatifs du jeûne depuis le lever du 2e fajr et jusqu’à la disparition du disque solaire. "

Preuve que cela est une adoration car Allah nous a ordonné de la faire, ceci est donc une adoration.

 Mais, pour que cette adoration soit acceptée, il faut deux conditions :
- Al Ikhlâs ( la sincérité) et l’intention de ne le faire que pour Allah
- La conformité du suivi prophétique

Il est utile de préciser que dans le terme manger et boire, cela regroupe les perfusions et autres qui rentrent dans le corps et peuvent le nourrir, de même celui qui par exemple avale un caillou, cela annule son jeûne.

Rappelons aussi deux choses importantes concernant le fajr. Il y a la lumière verticale et la lumière horizontale :

La première est la verticale, il s’agit du « fajr du menteur » car elle est trompeuse Elle apparaît à la fin de la nuit.
La deuxième "le fajr véridique" est horizontale. C’est la rencontre du jour (en haut) et de la nuit (en bas) ce que l’on nomme le «  fil blanc ».

A partir de celui-ci, le jeûne commence et lorsque le disque solaire disparaît, le jeûneur rompt son jeûne.





ORIGINE DU JEÛNE : A QUEL MOMENT LE JEÛNE FUT-IL RENDU OBLIGATOIRE ?

Le jeûne a été légiféré à tous les peuples précédents.

Le jeûne de Ramadan a été prescrit en l’an 2 de l’Hégire pendant le mois de Cha3bane

Il a subi 3 étapes avant de devenir celui que l’on pratique actuellement.

1er étapeEn l’An 2, le premier jeûne prescrit fut celui d’Achoura, le 10e jour du 1er mois du calendrier hégirien, le mois de Muharram.
La preuve de cela est le hadith de 'Aisha : Le Prophète  a dit : « Quiconque a mangé qu’il se retienne le reste de la journée et quiconque n’ayant pas encore mangé, aujourd’hui c’est un jour de jeûne. »


 2eme étape : Le jeûne du mois de Ramadan par choix


Au début, l’individu avait le choix : soit jeûner le mois de Ramadan, soit nourrir un pauvre pour chaque jour délaissé. (Ceci en l’an 2 aussi)
     

3eme étape : Le jeûne de Ramadan tel qu’on le connaît actuellement

Jeûner le mois de Ramadan devint obligatoire lorsque le verset suivant fut révélé : (S2 v185)
شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِيَ أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ هُدًى لِّلنَّاسِ وَبَيِّنَاتٍ مِّنَ الْهُدَى وَالْفُرْقَانِ فَمَن شَهِدَ مِنكُمُ الشَّهْرَ فَلْيَصُمْهُ وَمَن كَانَ مَرِيضاً أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ يُرِيدُ اللّهُ بِكُمُ الْيُسْرَ وَلاَ يُرِيدُ بِكُمُ الْعُسْرَ وَلِتُكْمِلُواْ الْعِدَّةَ وَلِتُكَبِّرُواْ اللّهَ عَلَى مَا هَدَاكُمْ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

185 {(Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc quiconque d'entre vous est présent en ce mois, qu'il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu'il jeûne un nombre égal d'autres jours. - Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d'Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !}

A partir de ce verset, l’obligation de jeûner incombe à tout musulman. Seul, le verset concernant le choix n’a pas été abrogé pour les personnes âgées, la femme enceinte à partir du 4e mois et la femme allaitante.

De même avant cette dernière étape, ceux qui voulaient avoir un rapport avec leurs épouses, avaient le temps entre le maghreb et isha.
Ce verset permettant les rapports la nuit est descendu suite à un sahaba qui avait eu un écart concernant ce laps de temps.



أُحِلَّ لَكُمْ لَيْلَةَ الصِّيَامِ الرَّفَثُ إِلَى نِسَآئِكُمْ هُنَّ لِبَاسٌ لَّكُمْ وَأَنتُمْ لِبَاسٌ لَّهُنَّ عَلِمَ اللّهُ أَنَّكُمْ كُنتُمْ تَخْتانُونَ أَنفُسَكُمْ فَتَابَ عَلَيْكُمْ وَعَفَا عَنكُمْ فَالآنَ بَاشِرُوهُنَّ وَابْتَغُواْ مَا كَتَبَ اللّهُ لَكُمْ وَكُلُواْ وَاشْرَبُواْ حَتَّى يَتَبَيَّنَ لَكُمُ الْخَيْطُ الأَبْيَضُ مِنَ الْخَيْطِ الأَسْوَدِ مِنَ الْفَجْرِ ثُمَّ أَتِمُّواْ الصِّيَامَ إِلَى الَّليْلِ وَلاَ تُبَاشِرُوهُنَّ وَأَنتُمْ عَاكِفُونَ فِي الْمَسَاجِدِ تِلْكَ حُدُودُ اللّهِ فَلاَ تَقْرَبُوهَا كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللّهُ آيَاتِهِ لِلنَّاسِ لَعَلَّهُمْ يَتَّقُونَ

187. {On vous a permis, la nuit d’as-Siyam, d’avoir des rapports avec vos femmes; elles sont un vêtement[3] pour vous et vous êtes un vêtement pour elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports avec vos femmes. Il vous a pardonné et vous a grâciés. Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu’Allah a prescrit en votre faveur.}




Source :
Extrait de deux livres :
*Tafsir de Sheikh Outheymine
* Sheikh Saadi منهج السالكين
Revenir en haut Aller en bas
 
Définition et origine du jeûne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: 'Ibadah (autres actes d'adorations) :: As-Siyam-
Sauter vers: