El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Légitimité de la conclusion du contrat d'assurance à la lumière de la Charia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
UmmIbrahim
Moujtahidah 2 fois
Moujtahidah 2 fois
avatar

Nombre de messages : 2403
Date d'inscription : 01/04/2015

MessageSujet: Légitimité de la conclusion du contrat d'assurance à la lumière de la Charia   Dim 21 Fév 2016 - 12:31

Légitimité de la conclusion du contrat d'assurance à la lumière de la Charia




La Fatwa numéro ( 5918 )





Q: Les nouveaux contrats d'assurance qui nous viennent des pays occidentaux, se sont largement répandus dans nos pays, entraînant une grande partie des musulmans à les utiliser. Pour cela des sociétés sont fondées, des agences sont ouverts pour prendre en charge les affaires de beaucoup de commerçants, de chefs d'entreprise et de salariés parmi les musulmans, en assurant leurs marchandises importées et remboursant leurs valeurs en cas de destruction ou de vol, ainsi que les imprévus qui touchent les constructions, les usines

( Numéro de la partie: 15, Numéro de la page: 262)

et les travailleurs comme dégradation, perte, homicide, dommage ou ce qu'il peut se produire avec les voitures comme choc, vol, panne ou la prise en charge financière en cas d'effondrement lors de forages de puits ou de mines ou ce qui concerne la vie de l'assuré lui-même souhaitant la prise en charge de son héritage en cas de décès... et autres parmi de nombreuses affaires. Ces services ont été classés, délimités par des termes et des conditions et réglementés par des paiements échelonnés annuels que paye l'assuré à la société qui lui a proposé le contrat d'assurance, selon des règles établies. Et l'état a adopté et considéré ces règles. Nous souhaitons une réponse à cette question. Sur la légitimité de ces contrats d'assurance dans la législation islamique, et le jugement sur le travail dans ces sociétés.



R: Tout type d'assurance est illicite et interdit, en conséquence de ce que cela comprend comme ignorance, incertitude (sur les transactions), -qui sont fermement interdites- forme de pari, ainsi que le fait de soutirer de l'argent injustement et les intérêts usuraires. Alors que les textes (du Coran et de la Sunna) montrent que toutes ces choses sont interdites; le Très-Haut a dit (sens rapproché): " Et ne dévorez pas mutuellement et illicitement vos biens" ; Et Allah (L'Exalté) dit (sens rapproché): " Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimitié et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la Salât. Allez-vous donc y mettre fin?"

( Numéro de la partie: 15, Numéro de la page: 263)

Et le Prophète    a interdit la vente dite Gharar (vente aléatoire: c'est lorsque l’objet d’un contrat est ambigu, incertain ou dépendant d’événements futurs non maîtrisables). Il est également interdit de travailler dans les sociétés d'assurance car il y a dans cela un soutien dans l'accomplissement des péchés.

Qu'Allah nous accorde la réussite et que la prière et le salut d'Allah soient sur notre Prophète Mohammad, sa famille et ses compagnons.



Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas




Copié de alifta

Lien: http://www.alifta.net/Fatawa/FatawaChapters.aspx?languagename=fr&View=Page&PageID=275&PageNo=1&BookID=11
Revenir en haut Aller en bas
 
Légitimité de la conclusion du contrat d'assurance à la lumière de la Charia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Divers sujets concernant la société musulmane :: Domaine financier et administratif-
Sauter vers: