El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

  L’échéance de la Zakât (aumône légale) ne se limite pas au mois de Ramadan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
UmmIbrahim
Moujtahidah 2 fois
Moujtahidah 2 fois
avatar

Nombre de messages : 2381
Date d'inscription : 01/04/2015

MessageSujet: L’échéance de la Zakât (aumône légale) ne se limite pas au mois de Ramadan   Lun 1 Fév - 13:18

L’échéance de la Zakât (aumône légale) ne se limite pas au mois de Ramadan


Son Excellence Sheikh Salih Al Sheikh



Q : Quand la Zakât devient-elle obligatoire ? Quel est le temps où l’acquittement de la Zakât vient à échéance? Qui sont les gens en droit de bénéficier de la Zakât ?


R: L’acquittement de la Zakât sur l'argent devient obligatoire lorsque le musulman détient le Nisâb (le montant minimum qui est imposable à la Zakât) lequel doit rester en la possession de son propriétaire pendant l’année échue, et ce pourvu que ce dernier soit libre.

Le Nissâb équivaut à vingt Mithqâl (1 Mithqâl = 4,25 grammes) d’or, ce qui vaut environ quatre vingt douze grammes d’or. En argent, le Nissâb équivaut à deux cent Dirhams, soit environ cinquante six Riyâls saoudiens.

La Zakât devient imposable à quiconque détient ce Nissâb et dont sa possession a duré une année complète. En l’occurrence, il serait redevable du quart du dixième de l’ensemble de ses possessions. A titre d’exemple, s’il possède cent Riyâls, la Zakât due est de deux Riyâls et demi ; s’il en possède mille, la Zakât due serait de vingt cinq Riyâls, et ainsi de suite.

Le temps de son échéance dépend du moment où le Nissâb est entré en la possession de la personne concernée. Si, à titre d’exemple, c’est au mois de Moharram que cette personne a atteint le Nissâb, c’est au mois de Moharram de l’année suivante que la Zakât viendra à échéance, et ainsi de suite. Il est à noter que l’échéance de la Zakât ne se limite pas au mois de Ramadan. En effet, les musulmans tiennent généralement à s’acquitter de la Zakât de leurs biens au cours du mois de Ramadan pour avoir une double récompense. A cet égard, il est à noter que si l’année à la fin de laquelle la Zakât vient à échéance se termine avant le mois de Ramadan, la Zakât deviendra, en l’occurrence, exigible et ne devra aucunement être ajournée jusqu’au mois de Ramadan. Or, si la Zakât est payée à l’avance afin de coïncider avec le mois de Ramadan, il n’y aurait aucun inconvénient, si Allah le veut.

Quant aux bénéficiaires de la Zakât, ils sont ceux qu’Allah, le Très-Haut, indiqua dans le verset suivant : Les Sadaqâts ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’Islam), l’affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allah, et pour le voyageur (en détresse). C’est un décret d’Allah! Et Allah est Omniscient et Sage.




Copié de alifta


Lien: http://www.alifta.net/Fatawa/FatawaChapters.aspx?languagename=fr&View=Page&PageID=39&PageNo=1&BookID=18
Revenir en haut Aller en bas
 
L’échéance de la Zakât (aumône légale) ne se limite pas au mois de Ramadan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Les 5 Piliers :: Az-Zakat-
Sauter vers: