El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le Salut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9813
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le Salut   Sam 12 Sep 2009 - 9:50

Le Salut (السلام)



Après un aperçu sur l’obligation de demander l’autorisation pour entrer chez quelqu’un (voir le numéro précédent), nous allons nous intéresser à un autre comportement très important pour celui qui est invité et pour celui qui ne l’est pas, qui est : Le Salut. Pour comprendre ce point, et bien sûr l’appliquer incha’Allah, nous expliquerons ce verset : Allah Le Très Haut dit: «Quand donc vous entrez dans des maisons, adressez-vous mutuellement des salutations venant d’Allah, bénies et agréables. C’est ainsi qu’Allah vous expose ses versets, afin que vous compreniez » S24 V61.



Quand donc vous entrez dans des maisons


Les maisons dont il est question sont aussi bien les maisons dans lesquelles on est invité que nos propres maisons. Adressez-vous mutuellement des salutations. C’est à dire, saluez-vous les uns les autres. En fait, les musulmans ne forment qu’un seul individu de par l’affection, la compassion et la sympathie qu’ils éprouvent les uns envers les autres.

Ces des salutations venant d’Allah. C’est à dire qu’Allah les a légiférées pour nous, et Il en a fait notre salut. Ces salutations sont bénies. Le fait de dire uniquement «Que la paix soit sur vous» est considéré comme un manque dans le salut. Il est préférable d’y ajouter la "miséricorde et la bénédiction d’Allah". Le salut fait partie des bonnes paroles qui sont aimées auprès d’Allah. Ces paroles contiennent en elles-mêmes une bonne chose ainsi qu’une incitation à la fraternité et à l’amitié.




Faut-il saluer si la maison est inhabitée, ou s’il n’y a personne lorsqu’on y entre ?



L’Imam an-Nawawi '  cite dans son livre Sahih al Adhkar wa da’ifouhou (vol.1 page 104): «Il nous est rapporté dans alMouwatta de l’Imam Malik, qu’il est préférable de dire quand on entre dans une Maison inhabitée: Traduction relative et approchée : «Que la paix soit sur nous et sur les saints serviteurs d’Allah »



Quelques règles à savoir, relatives au salut


Il est interdit de parler avant d’avoir dit le salut. D’après ibn ‘Omar (Radia Allah ‘anh) qui a dit : Le Messager (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : «Le salut est avant la question, donc celui qui commencera par la question avant de saluer, ne lui répondez pas » Hadith Hassan.

D’après Jabir ibn ‘Abdillah (Radia Allah ‘anh) le Messager d’Allah (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : «Ne donnez pas l’autorisation d’entrer à celui qui ne commence pas par le salut » Hadith Hassan.


Parmi les bienfaits de cette règle :

1. Il est donc interdit de poser une question ou de demander l’autorisation d’entrer avant de saluer.

2. On ne doit pas répondre à celui qui pose une question avant de saluer.

3. On ne doit pas donner l’autorisation d’entrer à celui qui demande l’autorisation avant de saluer.

Et il convient d’enseigner à cette personne la manière d’agir. Un homme de Bani‘Amar demanda l’autorisation d’entrer chez le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) en disant : « Puis-je entrer ? » Et le Prophète (P. S. d'Allah sur lui) dit : « Sors vers celui-là et apprends-lui la manière de demander l’autorisation d’entrer, et dis-lui de dire : « Que la paix soit sur vous, puis-je entrer ? ». L’homme l’entendit et il dit : « Que la paix soit sur vous, puis-je entrer ? ». Alors le Prophète (P. S. d'Allah sur lui) l’autorisa et l’homme entra» Hadith Sahih. Voir dans Sahih al-Boukhari.




La réprobation de saluer d’un mouvement de poignets ou un mouvement de doigts



D’après ‘Omar ibn Chou’aib, d’après son père, d’après son grand-père, le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : «Ne fait pas partie de nous : Celui qui se donne une ressemblance à autre que nous, et ne ressemblez pas aux juifs ni aux chrétiens. Le salut des juifs est un signe des doigts et le salut des chrétiens est un signe du poignet » Hadith authentique.



Parmi les bienfaits de cette règle :

La réprobation de ressembler aux juifs et aux chrétiens dans le salut par le poignet ou les doigts. Il faut préciser que le Hadith d’Asma bint Yazid (Radia Allah ‘) n’est pas en contradiction avec celui précédemment cité, à savoir que : «Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) passa un jour par la mosquée alors qu’il y avait un groupe de femmes assises et il leur fit un signe de la main en les saluant. » Ceci porte sur le fait que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a rassemblé la parole et le geste pour saluer.




La réprobation de dire, pour celui qui demande la permission d’entrer :« C’est moi »


D’après Jabir ibn ‘Abdillah (Radia Allah ‘anh) qui a dit : « Je me rendis chez le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur lui), dans la religion il était au-dessus de mon père. Je frappais à la porte, et il dit : « Qui est là ? » Je dis : « C’est moi. » Et il dit : « Moi, moi », comme s’il les avait désapprouvés» Hadith authentique.


Parmi les bienfaits de cette règle :

1. La réprobation pour celui qui demande la permission d’entrer de dire : «C’est moi» quand on lui demande «Qui est là ?». Car cette réponse ne contient aucun éclaircissement et appelle plutôt à la confusion. Et parmi les droits de l’hôte, est qu’il sache le nom de celui qui lui demande d’entrer chez lui.

2. Faisait partie de la voie des Salafs, le fait de dire leur nom lorsqu’ils demandaient la permission d’entrer. Et d’après ibn ‘Abbas (Radia Allah ‘anh) qui a dit : «‘Omar demanda la permission d’entrer chez le Prophète (P. S. d'Allah sur lui) et il a dit : « Que la paix soit sur le Messager d’Allah, que la paix soit sur vous, ‘Omar peut-il entrer ?» Hadith authentique.



Référence:
Tafsir as-Sa’di
Tafsir ibn Kathir
Al- manhi ach-char’iyya de al-Hilali

Source: http://www.al.baida.online.fr/lattitude_que_doitadoptersalut.htm
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9813
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le Salut   Ven 12 Mar 2010 - 15:10

Les bonnes manières du salut


Les mérites du salut

C'est une action qui rapproche du Paradis

Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Vous n'entrerez au Paradis que lorsque vous aurez cru et vous ne croirez que lorsque vous vous aimerez les uns les autres. Voulez-vous que je vous indique une chose capable de vous faire aimer les uns les autres? Saluez-vous entre vous". (Mouslim n°54, Ahmad 2/391, At-Tirmidhi n°2513)

'Abdullàh Ibn Sàlem (que Dieu l'agrée) a dit : "J'ai entendu le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : "Ô gens! Saluez les autres, donnez à manger, respectez les liens de parenté et priez quand les autres dorment et vous entrerez au Paradis en toute tranquillité"". (At-Tirmidhi)


Les péchés de ceux qui se serrent la main sont effacés

Selon Al Barà (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Dès que deux Musulmans qui se rencontrent se serrent la main. Dieu les absout de leurs péchés avant qu'ils ne se quittent". (Abou Dawùd)


Cela fait parti du meilleur Islam

Selon 'Abdullàh Ibn 'Amr Ibn Al 'As (que Dieu l'agrée), un homme demanda une fois au Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) : "Quel est le meilleur Islam?"
Il lui dit : "Tu donnes à manger et tu salues ceux que tu connais et ceux que tu ne connais pas". (Al-Boukhâri n°6236, Mouslim n°39, Ahmad 2/169, Abou Dâwoud n°5494, An-Nasâi 8/107, Ibn Hibbân n°505)


Un salut rapporte de 10 à 30 bonnes actions

'Imran Ibn Al Housayn (que Dieu l'agrée) rapporte : "Quelqu'un vint dire au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) : "La paix et le salut à vous!"
Il lui rendit son salut et l'homme s'assit. Le Prophète dit : "Et de dix". (Sous-entendu "bonnes actions").
Puis vint un autre qui dit : "La paix et le salut à vous ainsi que la miséricorde de Dieu!"
Il lui rendit son salut et l'homme s'assit. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dit : "Et de vingt".
Puis arriva un troisième qui dit : "La paix et le salut à vous ainsi que la miséricorde de Dieu et Ses bénédictions".
Il lui rendit son salut et l'homme s'assit. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dit alors : "Et de trente"". (Abou Dâwoùd et At-Tirmidhi, An-Nasâi n°368, Ibn Hibbân n°493, Al-Boukhâri dans Adab Al-Moufrad)


Les moments pour saluer

Lorsque l'on se rencontre

Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Quand l'un de vous rencontre son frère, qu'il le salue. Si, après cela, un arbre ou un rocher les a séparés et qu'ils se rencontrent de nouveau, qu'il le salue une nouvelle fois". (Abou Dawùd)


Lorsque quelqu'un nous salue

Allâh (le Très-Haut) a dit : {Si on vous fait une salutation, saluez d'une façon meilleure; ou bien rendez-la (simplement).} (4/86)

D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée) qui a attribué au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) ce qui suit : "Le musulman a vis-à-vis de son coreligionnaire 5 devoirs : lui rendre le salut, s'enquérir de son état quand il est malade, participer à son cortège funèbre, répondre à son invitation et prier pour lui quand il s'éternue". (Ahmad 2/540, Al-Boukhari n°1240, Mouslim n°2792, an-Nassaï n°221, et Abou Dawoud n°5031)


En demandant la permission d'entrer dans une maison

Rib'i Ibn Hiràsh a dit : "Quelqu'un des Banî 'Amer nous a raconté qu'il a demandé une fois l'autorisation d'entrer chez le Prophète en disant simplement : "Est-ce que j'entre?"
Le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dit à son serviteur : "Sors à cet homme et apprends-lui la façon de demander la permission d'entrer. Dis-lui de dire : "Paix et salut à vous! Puis-je entrer?""
L'homme l'entendit et dit : "Paix et salut à vous! Puis-je entrer?"
Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) l'y autorisa alors et il entra". (Abou Dâwoud avec une chaîne authentique)

Kilda Ibn Hanbal a dit : "Je me rendis une fois auprès du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et m'introduisis chez lui sans saluer. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) me dit : "Retourne et dis : "Paix et salut à vous! Puis-je entrer?""". (At-Tirmidhi qui dit "bon", et Abou Dâwoud)


En entrant dans une maison

Allâh (le Très-Haut) a dit : {Ô vous qui croyez! N'entrez pas dans des maisons autres que les vôtres avant de demander la permission [d'une façon délicate] et de saluer leurs habitants.} (24/27)

Allâh (le Très-Haut) a dit : {Quand donc vous entrez dans des maisons, adressez-vous mutuellement des salutations venant de Dieu, bénies et agréables.} (24/61)

Allâh (le Très-Haut) a dit : {T'est-il parvenu le récit des visiteurs honorables d'Abraham? Quand ils entrèrent chez lui et dirent : "Paix!", il [leur] dit : "Paix, visiteurs inconnus".} (51/24-25)

Selon Anas (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) lui a dit : "Mon fils! Quand tu entres chez toi, salue ta famille, ce sera une bénédiction pour toi et pour ta famille". (At-Tirmidhi)


En se quittant

Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Quand l'un de vous arrive à un cercle, qu'il salue et quand il se lève, qu'il salue. Le premier salut n'est pas en effet plus justifié que le deuxième". (Abou Dâwoûd et At-Tirmidhi)


Ce que l'on dit en saluant

Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Quand Dieu glorifié soit-Il créa Adam, Il lui dit : "Va saluer ceux-là - un petit groupe d'Anges assis à proximité - écoute bien par quelle formule ils vont te saluer et ce sera votre façon de saluer, toi et ta descendance". Il leur dit : "Paix et salut sur vous!" Ils dirent : "Paix et salut sur toi ainsi que la miséricorde de Dieu". Ils lui ont donc ajouté : "Ainsi que la miséricorde de Dieu". (Al-Boukhâri, Mouslim)


Celui à qui il est préferable de commencer le salut

Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "C'est celui qui est monté qui salue le piéton, c'est le piéton qui salue celui qui est assis et c'est le petit groupe qui salue le plus grand". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Et dans une version d'Al-Boukhàri : "Et c'est le petit qui salue le grand".

Abou Oumàma Soudaï Ibn 'Ajlàn Al-Bahili (que Dieu l'agrée) a dit : "Le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "L'homme le plus digne de l'amour de Dieu est celui qui salue le premier"". (Abou Dâwoûd et At-Tirmidhi)


Saluer ni d'une vois trop basse, ni trop élevée

Dans son fameux et long Hadith, Al Miqdâd (que Dieu l'agrée) dit : "Nous apportions au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) tous les jours sa part de lait. Il venait au cours de la nuit et saluait d'une voix modérée qui n'éveillait pas ceux qui dormaient et étaient entendue des autres. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) vint ce jour-là et salua selon sa coutume". (Mouslim)


Celui à qui on n'a pas rendu le salut le répète

Selon Anas (que Dieu l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui), quand il prononçait un mot, le répétait trois fois de suite afin qu'on le comprenne bien de sa part. Quand il passait devant des gens et qu'il les saluait, il répétait trois fois son salut. (Al Boukhâri)


http://mamanetmoi.forumactif.com/salutation-f25/les-merites-du-salut-t481.htm
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9813
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le Salut   Ven 12 Mar 2010 - 15:16

Passer le Salam au singulier quant il s'agit d'une seul personne

Cheikh Al Outhaymin



Cheikh Al Outhaymin explique dans son Char de Ryadh Salihin que la Sounnah est de passer le salam au singulier quand il s'agit d'une seule personne.

Et qu'il n'est pas correct de le passer au pluriel pour une personne et c'est un Idjtihad (effort personnel) de certains savants qui disent qu'il est permis mais la sounnah est de passer le salam au singulier s'agissant d'une seule personne.

Source : Char de Ryadh Salihin Cheikh Al Outhaymin






Cheikh Salih Al Cheikh



Cheikh Salih Al Cheikh dans une k7 intitulé [Ma'a Wassaya Abu Darda Face B] explique que la plupart du temps les Salafs utilisaient la formule :
" Salam Alayka (ou ki à la fin si c'est une femme ) " pour saluer une seule personne.

Il précise cependant qu'il n' y a aucun mal à saluer 1 personne par la formule : " Salam Alaykoum ", toutefois utiliser " Salam Alayka " est préférable.

Source : Ma'a Wassaya Abu Darda Face B Cheikh Salih Al Cheikh





Cheikh Salih Al Otheimine



Cheikh Salih Al Otheimine [dans son commentaire de Ryad As-salihine vol 2 p 631 et Vol 3 P 18] explique les Savants ont donnés deux avis.

Un groupe affirme qu'il est préférable d'utiliser "As-salam Alaykoum" lorsqu'on salue une personne, en désirant par là saluer la personne et les anges qui sont avec elle.

Quant aux autres savants ils affirment, que ce qui est préférable, c'est d'utiliser le singulier c'est à dire : " As-salam Alayka", lorsqu'on salue une seule personne.

L'avis que Cheikh Otheimine estime être le plus authentique et qu'il convient d'utiliser "As-salam Alayka" lorsqu'on salue une seule personne.


Source : commentaire de Ryad As-salihine vol 2 p 631 et Vol 3 P 18 Cheikh Salih Al Otheimine
http://www.darwa.com/forum/showthread.php?t=10660


Question : Lorsqu'on salue qu'une seule personne doit-on dire "Salam Alaykoum (que la paix sois sur vous)" ou bien plutôt " Salam Alayka (ou Salam Alayki si l'on salue une femme) " ?

Cheikh Otheimine [Charh Ryad Salihine vol 3 p 18] mentionne que ceci fait l'objet d'une divergence entre les savants, mais l'avis qui lui semble authentique c'est de dire salam Allayka (ou salam allayki ) lorsqu'on salue 1 seule personne, car ce qui est confirmé par la Sunnah de notre prophète.

Quant au fait de dire Salam Alaykum a une personne en mettant l'intention derrière cela de saluer les anges, le Cheikh explique qu'il ne connait pas de preuve concernant cela.

Source : Charh Ryad Salihine vol 3 p 18 Cheikh Otheimine






Quelles sont les preuves ?


Parmi les preuves tirés de la Sunnah sur lesquelles se basent Cheikh Otheimine pour affirmer qu'il convient de dire Salam Alayka ou Salam Alayki (Quand on salue une femme), on peut mentionner le Hadith suivant :

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit :

"Quand Allâh glorifié soit-Il créa Adam, Il lui dit : "Va saluer ceux-là - un petit groupe d'Anges assis à proximité - écoute bien par quelle formule ils vont te saluer et ce sera votre façon de saluer, toi et ta descendance".

Il leur dit : "Paix et salut sur vous ! (Salam Allaykoum)" Ils dirent : "Paix et salut sur toi ainsi que la miséricorde de Allâh ( Wa Allayka Salam Wa rahmatoullah)". Ils lui ont donc ajouté : "Ainsi que la miséricorde d'Allâh".
[Al-Boukhâri, Mouslim]



Le Cheikh Affirme après avoir mentionné ce Hadith :

" Parmi les enseignements de ce Hadith, il y'a le fait que la Sunnah lors de la Salutation consiste à dire " Salam Alayka" lorsqu'on salue une seule personne. Par contre lorsque l'on salue un groupe de personne, l'on doit dire : "Salam Alaykoum".

Et cela parceque quand on parle a une seule personne on doit employer un discours s'adressant à une seul individu et lorsqu'on parle à un groupe de personnes on emploie un discours s'adressant à un groupe de personnes. "


On peut aussi mentionner le Hadith N°6251 rapporté par Boukhari au Chapitre : " Celui qui repond dit Wa Alayka Salam "

Dans ce long Hadith, le prophète était assis dans la mosquée puis un homme entra est pria, lorsque cet homme a terminé sa prière il se dirigea vers le prophète et le salua. Le prophète lui repondit :


"Wa Alayka Salam, retourne prier car tu n'a pas prier"

L'homme retourna prier puis est revenue vers le prophète et le salua de nouveau. Le prophète lui donna la même réponse :

"Wa Alayka Salam, retourne prier car tu n'a pas prier"

A chaque fois que l'homme s'allé prier puis qu'il revenait, le prophète lui redonnait chaque fois la même réponse. Puis, après l'avoir interrogé, le prophète lui expliqua qu'il accomplissait la prière d'une mauvaise manière.


Dans le commentaire de ce Hadith Cheikh Abdel Aziz Ar-rajahi [Charh Sahih Al Boukhari] explique qu'il contient la preuve qu'il est tout à fait permis de répondre au salut d'une personne par : " Wa Alayka Salam"

Parmi les preuves du fait de dire à une personne " as-salamou 3alayka ", il y a le hadith suivant :


عن أبي جري الهجيمي رضي الله قال :أتيت النبي صلى الله عليه وآله وسلم فقلت :عليك السلام يا رسول الله قال (لاتقل عليك السلام , فإن عليك السلام تحية الميت قل السلام عليك ) رواه أبو داوود برقم (4084)و (5209
وصححه الألباني وذكره أيضاً في الصحيحة برقم(1109



Abou Djouray Al 'Oudjaymi a dit :
« J'ai été chez le Prophète et je lui ai dit : « 3Alayka assalam Ô Messager d'Allah ! »
Il me dit : « Ne dit pas « 3Alayka salam », car certes, 3alayka salam et le salut adressé aux morts. Dit (plutôt) : « As-Salam 3alayka »
(Abou Dawoud n° 4084 et 5209)


Et Cheikh Al-Albani l'a authentifié et l'a aussi cité dans son livre Silsilat al ahadith as sahiha au n° 1109.
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante


Nombre de messages : 9813
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le Salut   Ven 12 Mar 2010 - 15:22

La manière de saluer les morts

Abou Jouray Al Houjeymi (que Dieu l'agrée) rapporte : "Je suis allé une fois trouver le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et lui dis : "A toi la paix et le salut, ô Messager de Dieu!"
Il me dit : "Ne dis pas : "A toi la paix et le salut", car c'est la façon de saluer les morts".
(Abou Dawùd et At-Tirmidhi)


La manière de rendre le salut aux mécréants

Selon Anas (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Quand les gens du Livre (Juifs et Chrétiens) vous adressent un salut, dites-leur : "Et sur vous"". (Al-Boukhâri, Mouslim)


Se serrer la main en se rencontrant

Anas (que Dieu l'agrée) rapporte : "Quelqu'un dit une fois : "Ô Messager de Dieu! Quand l'un de nous rencontre son frère (ou son ami), est-ce qu'il s'incline devant lui?"
Il lui dit : "Non".
Il dit : "Est-ce qu'il se colle à lui et l'embrasse?"
Il dit : "Non".
Il dit : "Est-ce qu'il lui prend la main et la lui serre?"
Il dit : "Oui".
(At-Tirmidhi)


Qatàda a dit : "J'ai dit à Anas : "Est-ce que les compagnons du Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) se serraient la main?"
Il dit : "Oui". (Al Boukhâri)


L'interdiction de saluer par un geste sans parole pour celui qui est capable de parler

D'après 'Abdoullah Ibn Amr (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Celui qui s'assimile à d'autres n'est plus des nôtres. Ne vous assimilez ni aux Juifs ni aux Chrétiens ; les premiers saluent par un geste des doigts et les seconds par un geste de la paume". (At-Tarmidhi n°5/56, Al-Albani dit que le hadith est beau)

D'après Djabir qui a attribué au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) ces propos : "Ne saluez pas comme les Juifs qui font des gestes de la tête, des mains et des signes". (An-Nasâi)

An-Nawawi (رحمه الله) a dit : "Ceci (le hadith de Djabir) n'est pas contredit par le hadith d'Asma bint Yazid qui a dit : "Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) passa dans la mosquée près d'un groupe de femme et leur fit un geste de la main en guise de salutation" Car, dans l'interprétation du hadith on dit qu'il indique que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) accompagna son geste d'une salutation verbale. Abou Dawoud a rapporté ce hadith en ces termes : "Il nous salua". L'interdiction de saluer par le geste ne s'applique qu'à celui qui est capable physiquement et légalement de s'exprimer verbalement. Autrement, cela est bien permis à celui qui est engagé dans une occupation qui l'empêche de prononcer le salut comme celui qui prie ou est éloigné, le muet et le sourd. La salutation par le geste et sans parole est une façon d'imiter les Juifs et les Chrétiens. C'est le cas des manières de saluer suivies par les armées. Les ulémas ont déclaré nettement que les salutations gestuelles non accompagnées du terme as-salam figurant dans as-salamou alaykoum relèvent de l'innovation".


Avoir un visage souriant

Selon Abou Dharr (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Ne méprise aucune bonne action, si petite soit-elle, quand ce ne serait que de rencontrer ton frère avec un visage détendu". (Mouslim)


Les personnes que l'on salue et celles que l'on ne salue pas

La permission à l'homme de saluer un groupe de femme, comme à la femme de saluer un groupe d'homme

Sa'd Ibn Sahl rapporte : "Il y avait parmi nous une femme qui arrachait des feuilles de blette qu'elle faisait bouillir dans une marmite en versant dessus un par de farine d'orge. Une fois que nous avions terminé la prière du vendredi et quitté la mosquée, nous la saluions et elle nous avançait sa soupe". (Al-Boukhâri)

Asma Bint Yazid (رضي الله عنها) rapporte : "Nous étions un groupe de femmes quand le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) passa devant nous et nous salua". (Abou Dâwoud)

Selon Asmâ Bent Yazid (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) traversa un jour la mosquée alors qu'un groupe de femmes y étaient assises. Il leur fit signe de la main en guise de salut. (At-Tirmidhî)

'Aisha (رضي الله عنها) rapporte que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) lui dit : "'Aisha, Jibrîl (sur lui la paix) te salue".Elle répondit : "Que la paix soit sur lui, ainsi que la miséricorde et la bénédiction de Dieu. Tu vois ce que nous ne voyons pas". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ibn Hajar a dit en commentaire de ce dernier hadith : "Al-Boukhârî a voulu, par ce titre, répondre aux paroles rapportées par 'Abd ar-Razzâq d'après Mu'ammar d'après Yahya Ibn Abî Kathîr : "J'ai entendu dire qu'il est réprouvé que les hommes saluent les femmes ou que les femmes saluent les hommes", ce qui est un récit interrompu [sans valeur juridique] ou posant problème. Le caractère licite de la salutation s'entend tant qu'il n'y a pas de risque de tentation. Le chapitre comprend deux hadîth servant à déterminer le caractère licite de la salutation, ainsi qu'un hadîth non conforme à la norme d'al-Bukhârî, le hadîth de Asmâ' Bint Yazîd : "Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) passa devant nous alors que nous étions un groupe de femmes, et nous salua".
Ce hadîth est considéré comme bon [hassan] par al-Tirmidhî, mais n'est pas conforme à la norme d'al-Bukhârî, qui s'est contenté des hadîth conforme à sa norme. Il est appuyé par le hadîth de Djâbir chez Ahmedâ��Abou Nu'aym rapporte dans "'Amalou yawmin wa Layla" le hadîth de Wâthila qu'il fait remonter au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) : "Les hommes saluent les femmes, mais les femmes ne saluent pas les hommes" ; ce hadîth a une chaîne de transmission incertaineâ��Or, Mouslim rapporte le hadîth fiable d'Oumm Hânî : "J'allai trouver le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) alors qu'il se lavait, et le saluai (â��)"
Ibn at-Tîn raconte qu'ad-Dawudî a critiqué cette classification en disant : "On ne peut appeler les anges des hommes, mais Dieu utilise pour eux le masculin". La réponse est que Jibrîl (as) apparaissait au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) sous la forme d'un homme, comme au début de la révélation. Ibn Battâl a dit d'après al-Muhallab : "Il est permis aux hommes de saluer les femmes et aux femmes de saluer les hommes, tant qu'il n'y a pas de risque de tentation ; l'école Mâlikite fait une différence entre la jeune femme et la femme âgée, au titre de la prévention des risquesâ��" Al-Muhallab a dit : "Mâlik s'appuie en cela sur le hadîth de Sahl rapporté dans ce chapitre : Les hommes qui rendaient visite à cette femme et qu'elle nourrissait, n'étaient pas ses proches parentsâ��Si une assemblée réunit des hommes et des femmes, il leur est permis de se saluer les uns les autres tant qu'il n'y a pas de risque de tentation". (Fath ul-Bârî 11/41)


L'interdiction de saluer le premier un mécréant par le salut de l'Islam, tandis que cela est permis quand il s'agit d'un groupe composé de musulmans et de mécréants, ou d'un salut tel que "bonjour", "bonsoir"...

Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Ne soyez pas les premiers à saluer les Juifs ou les Chrétiens". (Mouslim)

Selon Ousàma (que Dieu l'agrée) : "Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) passa devant des gens assis où se mêlaient des idolâtres aux Musulmans. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) leur adressa le salut". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ibn al-Qayyim (رحمه الله) a dit à propos de l'initiative de saluer les mécréants : "Un groupe (de savant) disent qu'il est permis d'en prendre l'initiative pour un intérêt sûr comme le besoin de leurs services, la crainte d'un préjudice provenant d'eux ou pour tenir compte d'un lien de parenté ou pour une raison qui justifie cela". (Zad al-Ma'ad 2/424)

Mouhammad Ibn Sahih al-Outhaymine (رحمه الله) a dit : "Il est permis de prendre l'initiative d'adresser aux mécréants un salut autre que celui de l'Islam".



Le salut adressé aux enfants

On rapporte au sujet de Anas (que Dieu l'agrée) qu'il est passé une fois devant des enfants et les salua en disant : "C'est ainsi que faisait le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui)". (Al-Boukhâri, Mouslim)



http://mamanetmoi.forumactif.com/salutation-f25/les-maniere-de-saluer-t482.htm
Revenir en haut Aller en bas
Umm-Loqman
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm


Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 24/10/2014

MessageSujet: Passer le salam dans une mosquée vide   Mer 14 Oct 2015 - 17:59

Passer le salam dans une mosquée vide
Cheykh al Fawzan



 Question : Fait-il parti de la sunna pour celui qui entre dans la mosquée de passer le salam s’il y a quelqu’un dedans ou non, parce que nous avons entendu que quiconque pénètre dans la mosquée, c’est une obligation qu’il passe le salam aux anges ?



Réponse : Passez le salam s’il y a quelqu’un à l’intérieur, il voit quelqu’un à l’intérieur et ensuite passe le salam. 
Quant au cas ou la mosquée est vide il n’y a aucune raison de passer le salam.

Na’am.



Source : http://www.islamsounnah.com/passer-le-salam-dans-une-mosquee-vide-sheikh-al-fawzan/
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Salut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: Bon comportement, actions louables...-
Sauter vers: