El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Mourji'a

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Mourji'a   Sam 29 Mar - 8:57

Les différents groupes de Mourji’a


Cheykh ‘Abdel ’Azîz bnou ‘Abdallah ar-Râjihi




Question :

Quels sont les différents types de Mourji'a ? Avec l’évocation de leurs dires en ce qui concerne la foi ?



Réponse :


Les Mourji'a se divisent en deux groupes :



Le premier groupe, les Mourji'a pures et extrêmes, et ce sont les Jahmites, leur chef fondateur étant Jahm bnou Safwân.


Jahm bnou Safwân s’est fait connaître pour quatre croyances hérétiques :

Sa croyance qui consiste en le reniement des attributs d’Allah, c’est ce que suivent les Jahmites.
La croyance du Irjâ’, qu’ont suivi les Mourji'a.
La croyance de la contrainte, c’est à dire que l’homme est contraint de ses actes (et qu’il n’a aucun choix), qu’ont suivit les Jabarites.
La croyance que le paradis et l’enfer vont disparaître.

C’est pour ces quatre croyances immondes que Jahm s’est fais connaître.

Et la croyance des Mourji'a pures au sujet de la foi, est que la foi n’est que le fait de connaître. C’est à dire que c’est le seul fait de connaître le Seigneur dans son cœur, quiconque connaît son Seigneur dans son cœur alors c’est un croyant, et la mécréance n’arrive que par le fait d’ignorer son Seigneur dans son cœur. Et pour cette raison, les savants ont considéré que cette croyance implique que pour eux Iblîs est croyant, car il connaît son Seigneur, Allah a dit :


( Iblis dit Ô mon Seigneur, accorde-moi un délai jusqu’au jour où ils seront ressuscités. ) (Sourate 15 verset 36)

Et pharaon serait lui aussi un croyant, car il connaît son Seigneur dans son cœur, Allah ta‘âlâ a dit au sujet de son peuple :


( Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu'en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc ce qu'il est advenu des corrupteurs. ) (sourate 27 verset 14)

L’imam Ibnou al Qayyim, qu’Allah lui fasse miséricorde, à cité un long chapitre qui explique la croyance des Mourji'a pures dans son livre Al Kâfya ach-châfiya , il dit :


"Il a caché cela pendant un temps, puis il a montré au grand jour que sa croyance est le seul fait de connaître son Seigneur dans son cœur, et que s’il fait les actes blasphématoires malgré cela, cela n’a aucun impacte sur sa foi, s’il insulte Allah, ou insulte le messager, qu’Allah prie sur lui et le salue, ou insulte l’islam, ou tue les prophètes, et les bienfaiteurs, et détruit les mosquées, et qu’il fait toute les mauvaises choses, et bien il ne devient pas mécréant aussi longtemps qu’il connaît son Seigneur dans son cœur, et ceci est la plus corrompue des paroles dans la définition de la foi ! Et c’est le dire de Abou al Houssayn As-Sâlihî, faisant parti de la secte des qadarites."

Les Karrâmites l’ont suivit dans la corruption, en disant que la foi est la prononciation de la langue uniquement : celui qui dit « lâ ilâha illa llah » de sa langue alors c’est un croyant, même si dans son cœur il dément ce qu’il dit, ils le nomment « croyant parfait » et s’il dément dans son cœur alors il est éternellement en enfer. Il découle donc de leur croyance qu’il y aura des croyants parfaits qui seront éternellement en enfer, et cela est parmi les pires corruptions dans la croyance, et c’est ce qui découle de la parole de Jahm.



Le deuxième groupe : les Mourji'a dis « fouqahâ » (jurisprudentiels) qui sont les gens de la région de Koûfah, comme Abou Hanîfa qu’Allah lui fasse miséricorde, et ses compagnons, et le premier qui dit que les actes ne font pas partie de ce qu’on appel « la foi » est Hammâd bnou Abi Soulaymân, qui était le maître de Abou Hanîfah. Et il y a deux versions pour Abou Hanîfah au sujet de la foi :

Le premier : que la foi est la reconnaissance du cœur et la parole de la langue, et c’est la version que rapporte la majorité de ses compagnons.

La deuxième version : que la foi est uniquement la reconnaissance du cœur, et les paroles de la langue est un pilier ajouté qui ne fait pas partie de ce qu’on nomme « foi ».


Et selon cette version, il rejoint la parole des M âtourîdites, que la foi est la reconnaissance par le cœur uniquement.

Mais d’après eux, les actes sont obligatoires, comme la prière, la Zakât , le jeûne et le hajj, les obligations sont obligatoires et les interdictions sont interdites, et celui qui fait les obligations mérite la récompense et l’éloge, et celui qui fait les grands péchés mérite le châtiment et on lui applique la peine, mais ils ne l’appellent pas « foi », ils disent que l’homme à deux obligations : L’obligation d’avoir la foi, et l’obligation de pratiquer avec des actes, et l’un ne fait pas partie de l’autre.

Quant au groupe de Ahlou Sounnah, ils disent que les actes font partie de la foi, et que c’est une partie de la foi, les actes sont obligatoires et font parties de la foi, et les Mourji'a fouqahâ disent : les actes sont obligatoire et ne font pas partie de la foi. Et c’est pour cela qu’il y en a qui ont dit que la divergence entre eux et le groupe de Ahl Sounnah est une divergence orale, c’est l’avis de l’imam Ibnou Abi al ‘izz, le commentateur de At tahâwiya , et l’avis correct est que ce n’est pas une divergence orale.




http://avertissement.over-blog.net/article-10513674.html


Dernière édition par Oum Mouqbil le Mer 26 Mai - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Mourji'a   Ven 4 Sep - 20:41

Les catégories des [Mourji_a] et leurs paroles concernant la Foi [Al Iman]

Sheikh Salih Fawzan Al Fawzan (hafidhahou Allah)




Bismi Allah el Rahman el Rahim
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux



Les [Mourji_a] se divisent en quatre catégories :

  Première catégorie :
Ceux qui prétendent que la Foi consiste à prendre connaissance de celle-ci tout simplement, même s’ils ne la déclarent pas véridique.


Ce sont les paroles des [Jahmiya - Djahmites] et ce sont les plus mauvaises et les plus détestables paroles qu’il soit, cela ne revient qu’à renier [Kufr] Allah ‘aza oua jal car les premiers associateurs, Pharaon, Hâmân, Coré et Ibliss, tous reconnaissaient [bien évidement] Allah de par leurs cœurs cependant, dés lors où ils ne l’ont pas prononcé de par leurs [langues], n’ont pas déclaré véridique de par leurs cœurs et ne l’ont pas mis en application de par leurs gestes, cette connaissance ne leurs a pas été d’une grande utilité.


  Deuxième catégorie :
Ceux qui ont prétendu que la Foi consiste à la déclaré véridique que par le cœur uniquement. Ce sont les paroles des [Acha’ ira – Ash’arites] et elles sont également incorrectes puise que les mécréants reconnaissent la véracité de par leurs cœurs et savent que le Coran est véridique et que les messagers sont véridiques, les juifs et les chrétiens ont bien connaissance de cela : « Ceux à qui Nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d'entre eux cache la vérité, alors qu'ils la savent ! » [Al Baqara - 146] et ils le déclarent de par leurs cœurs.

Allah ta’ala dit des associateurs : « Nous savons qu'en vérité ce qu'ils disent te chagrine. Or, vraiment ils ne croient pas que tu es menteur, mais ce sont les versets (le Coran) d'Allah, que les injustes renient. » [Al An’am - 33], ceux-là ne l’ont pas prononcé de par leurs [langues] et ne l’ont pas mis en application de par leurs gestes, bien qu’ils l’ont déclaré véridique de par leurs cœurs et donc, cela ne fait pas d’eux des croyants.


  Troisième catégorie :
Ce sont les paroles de la secte qui s’oppose aux [Acha’ ira – Ash’arites] qui se nomme [Al Karamiya – Ka ramites] et prétend que la Foi consiste à la prononciation de celle-ci par la [langue], même si elle n’est pas encore encré dans leurs cœurs. Il ne fait aucun doute, que ces paroles sont incorrects car les hypocrites dont le dessein est certes, au plus bas fond du Feu, témoignent également qu’il n’y a pas de divinité [en droit d’être adorée] si ce n’est Allah « LA ILAHA ILA ALLAH » et Muhammad est le Messager d'Allah « OUA ANA MUHAMMAD RASSOUL ALLAH » de par leur [langue] et le mettent en application de par leurs gestes sauf qu’ils n’y croient pas [fermement] et ne le déclarent pas véridique de par leurs cœurs comme Allah nous l'a révélé : « Quand les hypocrites viennent à toi, ils disent: "Nous attestons que tu es certes le Messager d'Allah"; Allah sait que tu es vraiment Son messager; et Allah atteste que les hypocrites sont assurément des menteurs.* Ils prennent leurs serments pour bouclier et obstruent le chemin d'Allah. Quelles mauvaises choses que ce qu'ils faisaient ! » [Al Mounafiqoun - 1/2]

Allah soubhanahou oua ta’ala : « …Ils disent avec leurs langues ce qui n'est pas dans leurs cœurs. » [Al Fath – 11]


  Quatrième catégorie :
Ce sont les paroles des juristes [Mourji_a] cependant, ils représentent la tendance qui comporte le moins de virulence en ce qui concerne [Al Irja] et prétendent que le Foi consiste à croire par le cœur, la manifester par la [langue] [seulement] sans pour autant que cela n’implique l’introduction des bonnes œuvres [bonnes ou mauvaises] dans celle-ci. Certes, ce sont les paroles des juristes [Mourji_a], mais elles ne sont pas correctes finalement car il ne peut y avoir de Foi sans manifester les bonnes œuvres.



Source : www.sahab.net

Traduction rapprochée : Ibn Hamza
Equipe alminhadj.com

http://alminhadj.fr/modules/news/article.php?storyid=127
(ce site n'existe plus)
Revenir en haut Aller en bas
 
Mourji'a
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: L'importance de connaitre les sectes égarées :: Les différentes sectes-
Sauter vers: