El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le Qor’ân tout entier est sur l’Unicité d’Allâh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le Qor’ân tout entier est sur l’Unicité d’Allâh   Lun 9 Fév 2015 - 12:15

Le Qor’ân tout entier est sur l’Unicité d’Allâh

SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)




Ibn al-Qayyîm (rahimahullâh) dit que le Qor’ân tout entier est sur l’Unicité d’Allâh. Car certes, parfois il ordonne l’adoration d’Allâh et le délaissement du polythéisme. Parfois il explique la récompense des gens du Tawhîd et la punition des gens du polythéisme. Parfois il est dans les règles du licite et de l’illicite, et ceci fait partie des règles du Tawhîd. Parfois dans ce qui est rapporté dans les récits des prophètes et leur communauté ainsi que de ce qu’il en est entre eux en spécificité, on y trouve ce qui fait partie du Tawhîd et du polythéisme.

Le Qor’ân tout entier est sur l’Unicité d’Allâh, du début à la fin. Avec cela, ils lisent le Qor’ân [les polythéistes] et ils pratiquent pourtant le grand polythéisme. Ils disent : « Il n’y a d’autre divinité qui mérite d’être adorée si ce n’est Allâh » et ils ne le mettent pas en application, ils sont sur une vallée, et le Qor’ân et leur attestation de foi sont sur une autre vallée. Cela n’est pour eux que des termes qu’ils emploient seulement (sans pratique). Et si tu demandes à l’un d’entre eux quel est le sens de la parole « Il n’y a d’autre divinité qui mérite d’être adorée si ce n’est Allâh » Ils te disent : « Je ne sais pas, je ne l’ai jamais appris. » Tu lui dis alors : « Tu dis qu’il n’y a d’autre divinité qui mérite d’être adorée si ce n’est Allâh, sans que tu ne connaisses le sens de cette parole - Est-ce que cela peut convenir à un musulman ? » Tu dis une parole sans connaître son sens, sans lui donner d’importance, ou encore que tu dises : « J’ai entendu les gens dire quelque chose et je n’ai fait que répéter » à l’exemple des hypocrites dans leur tombe quand il seront interrogés et diront : « J’ai entendu les gens dire quelque chose et je n’ai fait que le répéter. » Cela ne fait qu’y ressembler. Allâh - Ta’âla - dit : « Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent pas. » [1]

Allâh les a comparer aux bestiaux qui entendent la voix du berger et entendent le chant du chamelier, et marchent vers l’appel du berger sans en comprendre le sens. [2] La parole « Il n’y a d’autre divinité qui mérite d’être adorée si ce n’est Allâh » est une grande parole qui est legère sur la langue mais énorme dans la balance. Véritablement, cette parole est le contenu même de l’Islâm, ceci dit, elle n’est pas simplement des termes que l’on prononce. Bien plus, elle a un sens précis et une conformité. Elle est constituée de piliers, de conditions qu’il est obligatoire de connaitre. [3]



Notes
[1] Coran, 2/171
[2] Silsilatu Charh ir-Rassâ-îl du SHeikh Sâlih al-Fawzân
[3] Silsilatu Charh ir-Rassâ-îl du SHeikh Sâlih al-Fawzân


http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article179#nh1
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Qor’ân tout entier est sur l’Unicité d’Allâh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Le Coran :: Articles sur El Qor'an-
Sauter vers: