El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le jeûne du voyageur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le jeûne du voyageur   Sam 15 Aoû 2009 - 14:51

Les conditions du jeûne pour le voyageur

Comité permanent



Question :

Quelles sont les conditions pour pouvoir manger pendant le voyage ? Y a t il une différence entre celui qui est sur une monture ou pas ? Est ce qu il est meilleur de jeûner pendant le voyage ? Est ce qu il y a une différence selon que le voyage est fatiguant ou pas ?


Réponse :

Il est permit au voyageur quand il parcourt une distance, dans laquelle il accomplit une prière,
de rompre son jeûne, qu’il soit sur une monture ou non, que le voyage soit fatiguant ou non, qu il ait soif ou non.
Donc il n’y a pas de condition spéciale pour rompre son jeûne en voyage mais plutôt c’est une autorisation générale. Et les sahabas voyageaient avec le prophète (salla Allahoui wa sallam) et certains jeûnaient et d’autres pas. Et personne ne blâmait l’autre.

source : 100 questions-réponses sur le ramadan





Question :

Si on voyage pendant le ramadan et qu’on mange pendant le jeûne et qu’on arrive dans une ville ou un pays dans lequel on reste plusieurs jours et qu’on s’est abstenu de manger et de boire pendant ces jours-là, est ce qu’il est permit de manger ou de rompre le jeûne sachant que la personne n’est pas dans son pays d’origine ?


REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.

Si une personne passe par un pays qui n’est pas le sien et qu’il ne jeûne pas, alors elle n’a pas à s’abstenir de jeûner si son séjour dure quatre jours au moins. Mais si elle décide de rester 4 jours au plus, alors elle doit jeûner ces jours-là car elle est considérée comme résidente.

source : 100 questions-réponses sur le ramandan
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne du voyageur   Sam 15 Aoû 2009 - 14:54

Le voyage pendant le Ramadan

Fatwa du comité permanent




Question :

Est-ce que la permission de pouvoir raccourcir les prières pendant le voyage est spécifique au voyage à pied ou bien englobe-t-elle le voyage en monture ? En fait existe-t-il une différence entre le voyage à pied, en monture, en voiture ou en avion ? Est-ce que la permission de ne pas faire le Ramadan implique scrupuleusement, pour le voyageur, que le voyage soit difficile ? Dans la mesure où le voyage est supportable, le mieux est-il de jeûner, ou bien de profiter de l'opportunité de s’en abstenir ?


Réponse :

Il est permis pour le voyage où l'on raccourcit ses prières, de manger durant le trajet, que ce soit à pied ou en monture. Que sa monture soit aussi bien une voiture ou même un avion, ou tout moyen de transport sans condition (que le voyage soit éprouvant de sorte que le voyageur ne peut supporter de jeûner en raison de la faim ou la soif, ou qu'il ne le soit pas). La législation a permis de le faire sans condition ; La permission comprend la facilité de raccourcir les prières, et la liberté pour le jeûneur de ne pas jeûner ou toute autre liberté dans le même genre. Elle n'a pas précisé pour quel genre de monture, cela était valable. Elle n'a pas précisé non plus quel degré de fatigue ou de faim et de soif il fallait subir pour pouvoir en profiter. Les compagnons du Prophète -que les prières et les bénédictions de Dieu soient sur lui- sortaient avec lui dans ses expéditions pendant le mois de Ramadan. Certains se donnaient la peine de jeûner, contrairement à d'autres. Aucun parmi eux n'est venu blâmer l'autre.

Or, si le voyage est difficile, cette opportunité est d'autant plus désignée en raison de la chaleur intense par exemple, ou en raison de la rudesse du chemin, la longue distance, et la multiplicité des étapes.


Selon Anes, nous étions avec le Prophète -que les prières et les bénédictions de Dieu soient sur lui- en voyage. Certains se mirent à jeûner, tandis que d'autres se sont abstenus. Ces derniers étaient les plus éveillé, et les plus énergiques. A l'inverse, les jeûneurs affaiblis n'étaient pas à la hauteur de certains travaux pénibles. Alors, le Prophète -que les prières et les bénédictions de Dieu soient sur lui- a proclamé :

"Les non jeûneurs ont obtenu aujourd'hui la récompense".

Il requiert en cas de force majeure ou au cours de certains imprévus de ne pas jeûner comme le précise le Hadith rapporté par Abou Sa'id El-Khodri -que Dieu l'agrée- : Nous sommes partis en voyage avec le Prophète -que les prières et les bénédictions de Dieu soient sur lui- en direction de la Mecque, alors que nous jeûnions. Nous nous sommes arrêtés à un endroit, où le Messager de Dieu a dit :

"Vous vous êtes rapprochés de l'ennemi, en mangeant vous deviendrez plus forts".

Par cette permission, les uns ont mangé, et les autres ont continué à jeûner. Ensuite, nous avons fait halte à un autre endroit où il a dit :

"Vous allez rencontrer demain votre ennemi. En mangeant vous deviendrez plus forts, vous devez alors manger ".

Cette fois-ci, il était impératif, nous avons alors mangé tous autant que nous étions. Il poursuivit : nous nous sommes vus par la suite manger dans tous les voyages que nous avons effectués avec le Prophète. Rapporté par Mouslim.


Aussi selon Jabir ibn 'Abd Allah -que Dieu l'agrée- le Prophète -que les prières et les bénédictions de Dieu soient sur lui- était en voyage. Il vit un homme entouré par la foule, et à qui on fait de l'ombre. « Que lui arrive-t-il ? » Demanda le prophète. « Il jeune » répondit-on dans l'assemblée. Le Prophète proclama alors :

« Ne fais pas partie du bon dévouement que de jeûner en voyage »
Rapporté par Mouslim.


Fatwa du comité permanent :
Membre : Abdallah ibn Manih, Abdallah ibn Gadayen
Vice-président : Abdrazeq hafifi
Président : Abdelaziz ibn Abdallah Ben Baz
Tome 10, Page 208, fatwa numéro : 1328
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne du voyageur   Sam 15 Aoû 2009 - 14:57

Les differents avis sur le jeune du voyageur




Mouslim (1114) a rapporté d’après Djabir Ibn Abd Allah que le Messager d’Allah partit pour La Mecque lors de l’année de la conquête. Et il observa le jeûne jusqu’à son arrivée à Kuraa al-Ghamin,1 un endroit situé entre La Mecque et Médine.
Là, on lui dit : « les gens ont du mal à continuer le jeûne. Mais ils attendent de voir ce que tu vas faire ». Alors, il demanda un verre ou seau (qadah) d’eau après la prière d’asr et le leva de manière à le rendre visible pour tous avant d’en voir. Plus tard, on lui dit :
« certains ont maintenu leur jeûne »
Et il dit : « ceux la sont des désobéissants. ceux la sont des désobéissants ! ».

Kuraa al-Ghamin: Cheikh Rslan dit que c'est le nom d'une rivière devant 'Assfane.

An-Nawawi a dit : « cela concerne le jeûneur auquel le jeûne porte préjudice. Cette explication est étayée par l’expression : « certes, les gens ont du mal à jeûner » Aussi, le voyageur qui observe le jeûne n’est-il désobéissant que quand le jeûne lui porte préjudice.



ET voici un résumé des défférents avis qui éxiste sur le jeûne du voyageur :

Malek, Abu Hanifa et Chafi'i disent que le jeûne est mieu pour celui qui le supporte et manger est mieu pour celui qui ne support pas le jeûne.

Ahmed a dit manger est mieu sans conditions

'Omar ibnu 'Abdel'aziz a dit le mieu est le plus facile , c'est a dire ya des gens quand ils sont en voyage ils sont plus en repos que quand ils sont chez eux dans ce cas il jeunent .

Chawkani quand à lui il a dit celui qui ne supporte pas et celui qui rejette cette permission qu'Allah lui a faite (c'est a dire au voyageur qu'il peut manger) le mieu pour lui est de manger et il est de même aussi pour celui qui a peur de Arriyae ( l'ostentation) c'est a dire tous le monde mangent et lui il jeûne.



Tiré du du cours de Cheikh Rslan Tayssir Fiqh Assiyam


Allahomma zidna 3ilman wa anfa3na bima 3allamtana.
http://www.alminhadj.fr/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=2276&forum=20
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne du voyageur   Sam 15 Aoû 2009 - 15:00

Quant au voyage, il se divise, en trois types



Quant au voyage, il se divise, tout comme la maladie, en trois types :

1er type : un type dans lequel le jeûne est nuisible et qui est très difficile pour lui à cause de son voyage, comme le cas de celui qui voyage dans les journées chaudes et longues, et qui sait que s’il jeûne, cela lui nuira et sera difficile pour lui et insupportable. Alors, celui-ci aura commis une désobéissance (à Allah) s’il jeûne. La preuve de cela, c’est que certains ont rapporté au Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- que les gens éprouvaient de la difficulté à jeûner alors qu’ils étaient en voyage. Alors, il a demandé à ce qu’on lui apporte de l’eau et en a bu, pendant que les gens le regardaient, et ce, afin qu’ils ne se sentent pas coupable de rompre le jeûne. Cela eut lieu après Al-‘Asr. Mais certains compagnons -qu’Allah les agrée- ont continué à jeûner. Alors quelqu’un est allé voir le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- et lui a dit : « Certaines personnes ont jeûné. » Le Prophète dit alors : « Ceux-là sont les transgresseurs ! Ceux-là sont les transgresseurs ! » Ainsi, le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- les a qualifiés de transgresseurs car ils n’ont pas appliqué la facilité d’Allah, alors que cela (le jeûne) leur était très difficile.


2ème type : celui qui éprouve une difficulté, mais supportable. Alors, le jeûne est détestable pour celui-là et il ne fait pas partie de la piété de jeûner. La preuve de cela est que le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- étant en voyage et a vue une foule qui faisait de l’ombre à un homme. Il dit : « Qu’est ce que cela ? » Ils lui répondirent : « Un jeûneur. » Il dit alors : « Le jeûne pendant le voyage ne fait pas partie de la piété. »


3ème type : celui qui n’est pas du tout affecté par son voyage, c’est à dire, un jeûneur qui n’est pas affecté par ce voyage, car le jour est court et le temps est frais, et cela ne le dérange pas, alors, les savants ont divergé sur ce qui est meilleur pour lui : de rompre le jeûne ou de jeûner ou il choisit ? Et ce qui est correct, c’est que le meilleur pour lui est de jeûner, car cela est plus conforme au suivi de la sounnah du Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui-. Cela est aussi plus simple pour la personne, le fait de jeûner avec les gens est plus facile que de compenser. Aussi, il se sera plus vite acquitté de son obligation envers Allah. De même, cela coïncide avec le meilleur moment pour jeûner qui est le mois de Ramadan. Donc, pour ces quatre causes, le jeûne est meilleur pour lui. Abou Darda -qu’Allah l’agrée- a dit :
« Nous étions avec le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- durant le mois de Ramadan et il faisait très chaud, au point ou nous mettions nos mains sur nos têtes à cause de cette forte chaleur. Et le jeûne avait lieu pendant que nous étions en voyage. Aucun d’entre nous ne jeûnait à part le Messager d’Allah -paix et bénédictions d’Allah sur lui- et ‘Abdoullah Ibn Rouwaha. »

Cela est le statut du jeûne durant le voyage. Et cela est général : que ce soit un voyage pour la ‘omra ou pour autre chose, ou qui voyage constamment ou occasionnellement. Donc, en se basant sur cela, les voyageurs rompent le jeûne, même si leur voyage est continu. Car ils ont un pays vers lequel ils se dirigent. Ainsi, si un homme quitte son pays, il est voyageur. Si quelqu’un demande : « Quand est-ce qu’ils jeûnent ? » nous leur disons : « Pendant les journées d’hiver, ou s’ils reviennent dans leur pays. »



http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=3377
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne du voyageur   Sam 15 Aoû 2009 - 15:01

Ne pas jeûner pendant le voyage

Shaykh Ibn 'Uthaymin



Question :

Pour quel type de voyage est-il permis de ne pas jeûner ?


Réponse :

Le voyage pour lequel il est permis de raccourcir la prière et de ne pas jeûner est approximativement de 83 kilomètres. Il y a certains savants qui ne spécifient pas de distance pour le voyage, plutôt tout ce qui est généralement compris comme un voyage parmi les gens constitue un voyage.

Le messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) raccourcissait la prière s'il voyageait 3 farasikh (pluriel de farsakh). Et pour le voyage interdit, il n'est pas acceptable de raccourcir la prière ou de ne pas jeûner parce qu'un voyage (entrepris) pour (n'importe quel) mauvais acte ne mérite pas une telle permission.
Cependant, certains gens de science ne différencient pas entre un voyage (entrepris) pour (accomplir) de mauvais actes ou un voyage dans l'obéissance (à Allah) à cause de la généralité de la preuve.

Et Allah est plus savant.




Fatawa Ramadhan - volume 1, p.306, Fatwa n°249;
Al-Fatawa Libni 'Uthaymin - Kitab Ad-Da'wa, volume 1, p.179-180
http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=190
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9741
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne du voyageur   Sam 15 Aoû 2009 - 15:05

Le jeûne lors du voyage

SHeikh al-’Allâma Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn (rahimahullâh)





Question :

Quel peut être le conseil concernant le jeûne du Ramadhân pour ceux qui se trouvent à l’étranger ?



Réponse :

Nous conseillons à ceux qui se trouvent à l’étranger de ne pas manquer le jeûne du Ramadhân. Il est meilleur pour le voyageur [al-Moussâfir] de jeûner. Mais si cela lui est pénible, qu’il s’en abstienne. Le fait de préférer que la personne jeûne se base sur ces preuves :


 Premièrement :
Cela est une pratique du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam). Abû Dardâ (radhiallâhu ‘anhu) a dit « Nous étions en compagnie du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) au cours d’un jour marqué par une canicule si sévère que nous mettions nos mains sur nos têtes afin de nous protéger. Et seul le Messager d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa sallam) et Abdullâh Ibn Rawâhah observait le jeûne ce jour là. » Rapporté par Muslim [1]


 Deuxièmement :
Si la personne jeûne, cela lui sera facilité. Car si c’est un jeûne de compensation que la personne fait seul, cela lui sera plus difficile que si elle avait jeûné en sont temps avec les gens. Certes, jeûner pendant le Ramadhân avec les autres rend le jeûne plus facile que celui fait individuellement à titre de rattrapage. Aussi, en prescrivant le jeûne, Allâh -‘Azza wa Djal - a dit :

« Allâh veut pour vous la faciliter, Il ne veut pas pour vous la difficulté » [2]


 Troisièmement :
Jeûner pendant le voyage permet au voyageur de compenser rapidement une obligation. Ce qui est plus sûr, étant donné que l’on ne sait pas ce qui pourrait se passer pour la personne après le Ramadhân. Delà, jeûner permet de compenser rapidement ce qui est dû.


Il y a aussi un quatrième avantage :
Quand la personne jeûne pendant le Ramadhân, elle jeûne certes en un temps qui est le meilleur, et qui est le Ramadhân. Ceci dit, si le jeûne implique une quelconque difficulté pour le voyageur, il ne jeûne pas. En effet, quand le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam), lors d’un voyage, vit un rassemblement autour d’un homme qu’on abritait du soleil, il dit : « Qu’est ce que c’est ? » - « un jeûneur » - Lui dit on. « Ce n’est pas de la piété que de jeûner en voyage » Il s’adressait ainsi au voyageur qui trouve le jeûne pénible. [3]

C’est pourquoi, quand un jour, [le Prophète] campa et se rendit compte que les jeûneurs étaient abattus à cause de la fatigue et que ceux qui ne jeûnaient pas s’occupaient de l’installation des tentes et du ravitaillement en eau des voyageurs, le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) dit : « Les non jeûneurs ont remporté toute la récompense aujourd’hui. » Rapporté par Muslim. [4]




Notes
[1] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim
[2] Coran, 2/185
[3] Rapporté par al-Bukhârî
[4] Madjmu’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîn, Vol-19 p.156-157

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article336
Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeûne du voyageur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: 'Ibadah (autres actes d'adorations) :: As-Siyam-
Sauter vers: