El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les récentes épreuves touchant la Oummah‏

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9735
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Les récentes épreuves touchant la Oummah‏    Dim 27 Juil - 14:13

Communiqué de l’Institut Sounnah sur les récentes épreuves touchant la Oummah
 
 
بسم الله الرحمن الرحيم
 
 
 
Certes la louange revient entièrement à Allah, c’est Lui que nous louons, nous implorons Son aide et Son pardon. Nous cherchons refuge auprès de Lui contre notre propre mal et contre nos mauvaises actions. Celui qu’Allah guide, nul ne pourra l’égarer et celui qu’Allah égare nul ne  pourra le guider. J’atteste qu’il n’y a nulle divinité digne d’adoration sauf Allah l’Unique sans associés et j’atteste que Mohammed est Son serviteur et Son messager.
 
Ceci étant : la parole la plus véridique est la parole d’Allah et la meilleure des guidée est celle de Mohammed. Les pires des choses sont les inventions (religieuses) et toute invention est une innovation, et toute innovation est un égarement et tout égarement conduit en Enfer…
 
 
Allah dit (Dans le sens des versets): {Ô les croyants! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission.} [La famille d'Imran v102].
Allah dit (Dans le sens des versets): {Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement.} [Les Femmes v1].
Allah dit (Dans le sens des versets): {Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture afin qu’Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son Messager obtient certes une grande réussite.} [33:70-71].
 
Ces derniers mois, plusieurs évènements se sont produits touchant la communauté musulmane en France et dans le monde. Cet état de fait a provoqué chez beaucoup d’entre nous tristesse, colère, sentiment d’impuissance et souvent désarroi. Nous voyons, nous entendons matin et soir des crimes perpétués sur des civils musulmans, et les évènements de Syrie, Gaza, d’Irak de Centre Afrique ainsi que Birmanie en sont des exemples probants. Nous constatons malgré nous que le sang des musulmans est versé, leur honneur bafoué, leurs terres spoliées et tous ceci dans l’indifférence la plus totale.
 
Dans ce désarroi général, ignorant la marche à suivre, beaucoup se sont laissés emporter par le désespoir et la colère jusqu’à contrevenir aux ordres prophétiques. Ceci a ajouté à notre situation déjà affligeante d’autres problèmes.
Allah dit (Dans le sens des versets): {Que ceux, donc, qui contreviennent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux.} [La Lumière v63].
 
Tout ceci nous peine profondément et nous pousse à agir pour l’intérêt de la communauté.
C’est pour cette raison que nous avons décidé de rappeler à nos frères et sœurs francophones la ligne de conduite à adopter et la marche à suivre dans ce genre de situation en relayant les versets, les hadiths et les paroles des savants. Nous nous sommes entretenus, dans le cadre de cette démarche, avec le noble Cheikh et Mouhhaddith WassiyyAllah Abbas enseignant à la mosquée sacrée et responsable des recherches affecté au pôle « Kitab wa sounnah » à l’université » Oum Al-Qourâ » de la Mecque. Quand le Cheikh a été informé de la situation en France il nous a encouragé et enjoint à écrire ce communique qui, d’une part, mettrait en évidence la position des gens de la Sounnah face à ces épreuves et d’autre part porterait conseil à l’ensemble des musulmans. Apres avoir rédigé ce communiqué, nous lui avons traduit oralement la teneur de celui-ci. Il y a ajouté quelques annotations et a dit que c’était ce qu’il y a de meilleur à propager dans ce genre de situation.
 
Il est bon de se rappeler que les épreuves sont inhérentes à la vie du croyant. Le croyant est touché dans cette vie d’ici-bas par toutes sortes d’épreuves lui permettant ainsi de manifester et d’accroitre son degré de foi, de patience, de loyauté et de courage… aussi ces épreuves peuvent constituer une expiation de ses péchés ou encore elles surviennent à titre d’avertissement afin qu’il se reforme et délaisse ce qui provoque la colère d’Allah.
Le Prophète(صلى الله عليه و سلم) lui-même fut éprouvé durant tout son mandat prophétique pendant 23 années et fit preuve de patience espérant la récompense d’Allah.
Allah dit (Dans le sens des versets): {Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.} [La vache v 216].
 
Allah dit (Dans le sens des versets): {Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur.} [La royauté v2].
 
Allah dit (Dans le sens des versets): {Est ce que les gens pensent qu’on les laissera dire : » Nous croyons ! » Sans les éprouver? ¤Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [Ainsi] Allah connait ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent.} [L'Araignée v2 v3]
 
Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : » il n’y a pas une épreuve qui touche le musulman, ne serait-ce qu’une épine le piquant sans qu’Allah ne lui efface une partie de ses pêchés » [Al-Boukhari n° 5296].
 
  Ibn Al-Qayim (رحمه الله) a dit :  Un homme a questionné l’imam As-Shafi’i (رحمه الله) en lui disant: » Ô Aba Abdillah, qu’est ce qui est préférable pour la personne, qu’elle soit comblée (et qu’elle soit reconnaissante envers Allah le très haut) ou bien qu’elle soit éprouvée (par des épreuves et qu’elle fasse preuve de patience)?
 
  L’imam As-Shafi’i répondit : Elle ne se sera pas comblé (de bienfaits) avant d’avoir été éprouvée, certes Allah a éprouvé Nouh, Ibrahim et Mohammed (عليهم السلام)et dès lors qu’ils ont patienté, il les a comblé de ses bienfaits. Que l’un d’entre vous ne pense surtout pas qu’il pourra échapper à la douleur. » [Kitab Al-Fawa'id d'Ibn Al-Qayyim].
Nous devons, en tant que croyant, comprendre que la situation déplorable qui est celle des musulmans à notre époque est la résultante de nos péchés et de notre éloignement des principes de l’Islam.
Allah dit (Dans le sens des versets): {Il n’y a pas un malheur qui vous atteint si ce n’est à cause de ce que vos propres mains ont acquises et Il pardonne beaucoup} [La consultation v30].
Allah dit (Dans le sens des versets): {La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leur propres mains; afin qu’ [Allah] leur fasse gouter une partie de ce qu’ils ont œuvré, peut-être reviendront-ils (vers Allah)} [Les Romains v41].
Malgré tout ceci, nous sommes optimistes quant à la finalité des évènements, et nous enjoignons les croyants et les croyantes à placer leur confiance en Allah et porter leur espoir uniquement en Lui.
Allah certes, n’est pas inattentif à ce qu’ils commettent.
 
  Khabab Ibn Al-Arat (رضي الله عنه) a dit : » Nous nous sommes plaints à l’envoyé d’Allah(صلى الله عليه و سلم) alors qu’il était allongé à l’ombre de la Ka’ba tête appuyée sur son manteau. Nous dimes: « Pourquoi n’implores-tu pas Allah pour nous faire triompher sur nos persécuteurs, ne l’invoques-tu pas pour nous ? Il nous répondit : « Auparavant, on prenait un homme, on creusait une fosse et on le mettait dedans. Puis au moyen d’une scie placée sur sa tête, on la coupait en deux. Avec des peignes en fer, on lui arrachait la chair à même les os. Tout cela ne lui faisait pas renier sa foi ». [Al-Boukhari].
 
D’après Abou Moussa (رضي الله عنه) le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : » Allah certes laisse un délai à l’injuste mais quand Il le saisit Il ne le rate pas » et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) récita: {Telle est la rigueur de la prise de ton Seigneur quand il frappe les cités alors qu’elles sont injustes. Son châtiment est bien douloureux et bien dur.} [Hud v233]. » [Al-Boukhari].
 
  Tamîm Ad-dari (رضي الله عنه) dit : j’ai entendu l’Envoyé d’Allah (صلى الله عليه و سلم) dire : « Cette religion atteindra tous les lieux que la nuit et le jour ont atte[/b]ints, aucune maison de villes ou de campagnes ne restera sans qu’Allah y fasse pénétrer cette religion en honorant celui qui doit être honoré et en avilissant celui qui mérite l’avilissement, un honneur par lequel Allah élèvera l’Islam et un avilissement par lequel Allah avilira la mécréance. » [Ahmad authentique]
Nos plaintes et nos espoirs ne doivent être adressées qu’à Allah, et le musulman ne doit pas se rabaisser à pleurer devant n’importe qui afin que sa cause soit entendue. Il doit garder la tête haute et faire preuve de dignité dans ses épreuves.
Les savants nous ont montré les moyens de se sortir de ce genre de situation, qui ont déjà existé à des époques antérieures et à travers lesquelles furent éprouvés les musulmans.
Le retour vers les savants et le suivi de leurs conseils sont une voie de salut à ces problèmes.
Allah dit (Dans le sens des versets): {Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S’ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d’entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement). Et n’eussent été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le Satan, à part quelques-uns}. [Les Femmes v83].
 
  Son éminence le Cheikh AbderRahmân As-Si’dî (رحمه الله) a dit concernant l’explication de ce verset :
« Il y a dans ce verset une preuve relative à un principe pédagogique : Toute recherche ou étude d’une question doit être confiée à ceux qui en sont spécialistes, sans les devancer, car cela est plus proche de la vérité et plus à même d’être préservé de l’erreur.
Il y a aussi l’interdiction de la précipitation dans la diffusion des nouvelles dès lors que l’on en a connaissance, (il y a aussi) l’ordre de réfléchir avant de parler, de méditer et d’examiner afin de voir s’il y a un intérêt pour l’homme (à la divulguer). » [Fin de citation]
Le Prophète (صلى الله عليه و سلم ) a dit : » les savants sont les héritiers des prophètes » [Abu Daoud n°3641 authentifié par Cheikh Al-Albani].
 
 

Ci-dessous un conseil général de Cheikh Salih Al-Fawzan nous indiquant comment se comporter en période de troubles

 
  Cheikh Al-Fawzan

Question : Je souhaite de votre éminence un éclaircissement sur les événements et les troubles qui se déroulent à notre époque. Quelle position doit adopter le musulman face à ces troubles ? Et comment doit-on se comporter face à ceux-ci ? En sachant qu’il y a un potentiel chez les jeunes qui ont besoin d’être orientés de manière correcte.
 
Réponse :
Le comportement à adopter face à ces troubles est de s’accrocher au Livre d’Allah et à la Sounna de Son Messager (صلى الله عليه و سلم).
Le Prophète (صلى الله عليه و سلم)a dit : « Il y aura des troubles ».
Ils ont dit : « Et comment s’en sortir, ô Messager d’Allah ? »
Il a répondu : « En suivant le Livre d’Allah. ».
S’accrocher au Livre d’Allah, revenir au Livre d’Allah et à la Sounna de Son Messager (صلى الله عليه و سلم), et s’attacher au groupe des musulmans, ceci est ce qui est obligatoire lors des troubles.
Lorsque Houdhayfa Ibn Al-Yaman (رضي الله عنه) a interrogé le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) sur les troubles et qu’il les a mentionnés, il lui a dit : « Et que m’ordonnes-tu de faire à ce moment ? » Il a dit : « Accroche-toi au groupe des musulmans et à leur imam. »
Il a dit : « Qu’en est-il s’ils n’ont ni groupe ni imam ? »
Il lui a répondu : « Écarte-toi alors de tous ces groupes, même si tu dois mordre le tronc d’un arbre jusqu’à ce que te vienne la mort. ».

Ceci est la position à adopter. L’homme doit s’en écarter, préserver sa langue, ne dire que du bien, il ne doit pas provoquer les troubles entre les musulmans et il ne doit pas faire l’éloge (des gens des troubles) ni de leurs actes.
Allah dit (Dans le sens des versets): {Et ne te fais pas l’avocat des traîtres}[Les Femmes v105]
Allah dit (Dans le sens des versets): {Et ne dispute pas en faveur de ceux qui se trahissent eux-mêmes. Allah vraiment, n’aime pas le traître et le pécheur}[Les Femmes v107]
Il est obligatoire à l’homme de tenir sa langue, de ne dire que du bien et avec science, de s’écarter de ces affaires et de s’accrocher au Livre d’Allah et au groupe des musulmans. Voilà ce qui est obligatoire.
Quant à ceux qui sont dupés par telle ou telle chose, nous, nous ne savons pas ce qui se cache derrière ces affaires. Cependant, nous demandons à Allah de guider les égarés parmi les musulmans, de les ramener à la raison et à la vérité, de nous préserver du stratagème des ennemis et de la ruse des injustes, Il est certes Proche et répond aux invocations. Nous lui demandons de réformer les enfants des musulmans.
Et ceux qui se sont fait leurrer par ces affaires doivent revenir au groupe des musulmans et apprendre la science authentique qui les orientera. Et, louange à Allah, la science est propagée et présente. Qu’ils reviennent à l’étude de la science dans les instituts et les universités qui propagent la voie authentique, la voie des pieux prédécesseurs. Ainsi, ils trouveront la vérité in châ Allah.
Fin de la réponse de Cheikh Salih Al Fawzan (حفظه الله)
 
i
 
 

Ci-dessous un communiqué de 2009 de la commission permanente pour la fatwa concernant les évènements de Gaza similaires à ceux d’aujourd’hui

 
  Commission Permanente pour les Recherches Académiques
Louange à Allah, Eloges et salut sur le Messager d’Allah, ses proches, ses compagnons et ceux qui les ont suivis avec perfection, jusqu`au Jour de la rétribution.
La Commission Permanente des Recherches Scientifiques et des Fatwas dans le royaume d`Arabie Saoudite a suivi, avec tristesse, chagrin et douleur, ce qui s’est déroulé et se déroule contre nos frères musulmans en Palestine et plus particulièrement à Gaza : Agressions, meurtres d’enfants, de femmes et de personnes âgées, violation des droits sacrés [des musulmans], destruction d’édifices et d’établissements, propagation de la terreur parmi les gens alors qu’ils vivent en sécurité. Il ne fait aucun doute que ceci est crime et injustice allant à l`encontre du droit du peuple Palestinien.
Cet événement tragique doit inciter les musulmans à se mobiliser et se tenir aux côtés de leurs frères Palestiniens, de s’entraider autour d’eux, de les soutenir et de les assister, et de faire le maximum pour lever l’injustice dont ils sont victimes par le biais des causes et des moyens accessibles, concrétisant ainsi la fraternité dans l’islam et le lien de la foi.
Allah عز وجلdit (dans le sens des versets) : {Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde.} [Les Appartements v10]
Allah عز وجلdit aussi (dans le sens des versets) : {Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres.} [Le Repentir v71]
Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Le croyant est pour le croyant comme un édifice dont tous les éléments se soutiennent » puis il joignit ses deux mains en croisant les doigts. » [Boukhari et Mouslim].
Le Prophète (صلى الله عليه و سلم)a dit également : « L’exemple des croyants dans les liens d’amour, de miséricorde et de compassion qui les unissent les uns aux autres, sont comparable au corps, lorsqu’un de ses membres est affecté par une maladie, c`est tout le reste du corps qui accourt par la veille et la fièvre ». [Boukhari et Mouslim].
Le Prophète (صلى الله عليه و سلم)a dit : « Le Musulman est le frère du Musulman, il ne l’opprime pas, ne l’abandonne pas, ne le livre pas (à l’ennemi) et ne le méprise pas.» [Mouslim].
L’aide englobe beaucoup de choses selon la capacité et l’observation de la situation, qu’elle soit matérielle ou morale, qu’elle provienne de l’ensemble des musulmans par l’argent, la nourriture, les médicaments, les vêtements, etc. Ou alors que cette aide provienne des pays arabes et musulmans en facilitant l’accès humanitaire, en faisant preuve de loyauté envers eux lors des prises de position, en soutenant leurs affaires dans les assemblées, réunions et congrès internationaux et populaires. Tout ceci fait partie de l’entraide dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété dont Allah nous ordonne de concrétiser à travers sa parole: {Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété} [La Table Servie v2].

Parmi cette entraide : leur porter conseil, les orienter vers ce qui est bénéfique et profitable pour eux. Et le plus important dans cela : Invoquer en leur faveur continuellement pour que leurs épreuves cessent, pour que leurs difficultés se dissipent, pour que leur situation s’arrange et que leurs actes et paroles soient sur la droiture.
Nous recommandons à nos frères musulmans en Palestine la crainte d’Allah تعالىen revenant à Lui. De même, nous leur enjoignons de s’unir sur la vérité et de délaisser la division et la discorde afin de ne pas laisser l’occasion à l’ennemi d’en profiter aujourd’hui et dans le futur pour transgresser et humilier encore plus.
Nous exhortons nos frères à accomplir, les causes pour lever l’agression qui s’étend sur leur terre, par la sincérité dans les actes envers Allah تعالىet en recherchant Son agrément. Rechercher également secours dans l’endurance et la prière. Consulter les gens de science, de raison et de sagesse dans toutes leurs affaires, car ceci est certes un signe de réussite et de justesse.
Nous faisons également appel aux gens doués de raison ainsi qu’à la communauté internationale dans son ensemble afin qu’ils prennent plus en considération cette catastrophe avec raison et équité afin de rendre au peuple palestinien ses droits. Ôter ainsi cette injustice pour lui donner la possibilité de vivre honorablement. Dans le même temps, nous remercions tous ceux, parmi les états et les individus qui ont contribué à leur assistance et leur aide.
Nous demandons à Allah par Ses plus beaux Noms et Ses Attributs les plus Hauts que les angoisses qui touchent cette communauté soient dissipées, qu’Il honore Sa religion, élève Sa parole et secourt Ses alliés. Nous Lui demandons qu’Il fasse succomber Ses ennemis, qu’Il fasse que leurs ruses se retournent contre eux, et qu’Il protège les musulmans de leur mal. Il est Celui qui se charge de cela et Il en est parfaitement capable.
Eloges et salut d’Allah sur notre Prophète Mohammed, ainsi que ses proches et ses Compagnons et l’ensemble de ceux qu’ils l’ont suivi avec perfection.
Mai 2009.
 
Le mufti du Royaume d’Arabie Saoudite, Président du conseil des grands savants, Cheikh Abdelaziz Ibn Abdullah Ibn Mohammed Al-Cheikh, & les membres de la Commission Permanente pour les Recherches Académiques et l’Ifta (consultation religieuse).
 
 



Ci-dessous un conseil de notre Cheikh Zayd Al-Madkhali (

 

  Cheikh Zayd Al-Madkhali (رحمه الله)
Une personne de France demande : quel est votre conseil pour ceux qui parlent sur les gouverneurs à cause de ce qui se passe à Gaza ?
 
Réponse: Ceux qui parlent sur ces sujets le font alors que cela n’est pas de leur ressort et qu’ils n’ont pas les capacités d’en parler. Quels sont les bénéfices de la parole de celui qui condamne les gouverneurs musulmans alors qu’il est tranquillement assis sur son canapé, chez lui, avec ses enfants ?
Et lui, qu’a-t-il fait pour Gaza pour se permettre de parler sur les gouverneurs ?
Il n’est permis à personne de délier sa langue sur ce genre d’affaires, mais il doit plutôt invoquer pour les faibles et invoquer contre les oppresseurs juifs qui s’en prennent aux faibles. Il faut invoquer Allah pour qu’Il les fasse périr et qu’Il les renvoie vaincus. Et prenez garde à ne pas délier vos langues sur les gouverneurs des musulmans, ni les condamner ou dire qu’ils sont dans l’erreur, ni les décrire de telle ou telle manière.
Ces paroles ne peuvent pas être prononcées par des gens doués de raison, seul un ignorant peut prononcer de telles paroles.
 
 



Ci-dessous quelques paroles de Cheikh As-Souhaymi concernant la situation en Irak

 

  Cheikh As-Souhaymi
 
Question : Certains jeunes fougueux se sont rendus en Syrie pour le Jihad, ont rejoint « l’état islamique » et rapportent que les rumeurs sur les tueries et la terreur qu’ils sèment ne sont pas vraies. Qu’est-ce qui est authentique au sujet de ce groupe ? Qu’Allah vous accorde Sa bénédiction.
 
Réponse : Ce qui est authentique, c’est que ce groupe est un groupe kharijite, Takfiri. Il y a quelques jours, ils ont tué le fils de mon cousin maternel, prétendant qu’il avait apostasié car il faisait partie du groupe adverse. Ces groupes ont tous deux pris la mauvaise voie, que ce soit An-Nousra ou EIIL (1), mais EIIL est pire, car tous deux ne respectent à l’égard des croyants ni parenté ni pacte conclu.
L’absurdité qu’ils ont annoncée il y a 2 ou 3 jours, appelant à l’allégeance à celui qu’ils prétendent être le calife des musulmans, nous suffit. La première chose qu’ils demandent est que les jeunes qui s’affilient à eux doivent rompre l’allégeance qui pèse sur eux. Et vous connaissez tous le jugement de la violation du serment d’allégeance. Nous sommes soumis à l’allégeance, et vous êtes soumis à l’allégeance envers le gouverneur de ce pays. C’est une trahison et une infidélité; et le traître, il lui sera édifié une plaque sur laquelle sera écrit « ceci est la trahison d’untel ».Celui qui rompt son allégeance va au-devant d’un grand danger (car) celui qui se sépare de la Jamâ3a (du groupe) d’un empan, mourra d’une mort des jours de l’ignorance (Jâhiliyyah: période antéislamique), et celui qui hôte sa main de l’obéissance et se sépare de la Jamâ3ah (du groupe), rencontrera Allah sans arguments. Ces personnes-là, violent et rompent les serments d’allégeance, et ils sont très loin de la vérité. Ils rendent mécréants les savants, et ils rendent mécréants nos gouverneurs. Ils n’ont de préoccupation que le takfir (2) Voilà ce qu’ils connaissent. Ils pensent que c’est ça l’Islam. Ils ont été trompés par les fatwas émises par des faibles d’esprits qui se cachent en coulisse.
 
Et ils sont de 2 types :
1-Les muftis qui émettent des fatwas et qui sont présents à leurs côtés. Ils les ont pris pour des savants et s’attachent à eux sans revenir au jugement d’Allah, ni à celui des savants éducateurs. Ceux-là sont semblables.
 
2-Et les muftis « assis ».Ils émettent des fatwas alors qu’ils sont dans notre pays. Ils les raffermissent dans leur lancée vers cette fournaise, dans laquelle se sont déjà brûlés des jeunes musulmans, inutilement. Ils combattent sous un étendard trouble (n’étant pas défini avec clarté), partisan (3assabiyyah) ou sous des étendards relevant de l’époque antéislamique (Jâhiliyyah).Le Prophète (صلى الله عليه و سلم)a dit : « n’est pas des nôtres celui qui combat sous un étendard trouble, ou pour un parti, ou qui appel à son parti ». (3) Ce sont des ignorants, des jeunes gens au raisonnement insensé, des faibles d’esprits.

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a mis en garde contre eux et a dit :« si je l’ai rencontrerais je les anéantirai comme a été anéanti le peuple de 3âd, et il a dit : les meilleures sont ceux qui les tueront, et ils sont les pires dépouilles sous la surface du ciel, et il nous a informé qu’ils sont les chiens de l’enfer, et qu’ils lisent le Coran mais qu’il ne dépasse pas leur gosier (et n’atteint pas leur cœur), et qu’ils sortent de l’Islam comme la flèche sort de l’arc et ils n’en reviendront pas tant que la flèche ne retournera pas à son cordage. » (4).
Il les a qualifié de chiens de l’enfer, et a informé qu’ils apparaîtront à chaque siècle. A chaque siècle ils seront éliminés, jusqu’à ce que le Dajjal apparaisse parmi eux. Et il a informé qu’on allait dénigrer notre prière en comparaison à leur prière, nos adorations en comparaison à leurs adorations, qu’ils lisent le Coran sans que celui-ci ne dépasse leurs clavicules (n.d.t : voulant ainsi dire que leur lecture n’atteint pas leur cœur, et qu’ils n’en comprennent pas le sens)…et ils nous ont été décrits plus amplement par le Prophète (صلى الله عليه و سلم). Ils ont assassiné ‘Othman et ‘Ali (رضي الله عنهما). Leurs ancêtres sont les commanditaires du meurtre d’Othman (رضي الله عنه). L’un d’entre eux est monté sur le crâne pur de ‘Othman (رضي الله عنه)après lui avoir tranché la tête, et ce maudit prêcheur déclara: « par Allah je n’ai connu aucun jour parmi les jours d’Allah, ou aucun jour parmi les jours du jihad, meilleur que celui-ci ». Quant à l’assassin de ‘Ali (رضي الله عنه)Abd Ar-Rahman Ibn Muljim, il dit : » j’ai enduit cette lance de poison et elle possède (12) 9 pointes; 3 d’entre elles sont pour Allah et Son Messager, et 9 d’entre elles je les ai empoisonnées pour ‘Ali au regard de mon aversion envers lui ».
C’est pour cette raison que son compagnon, Imran Ibn Hittan a dit

«Ô attaque pieuse, il n’a recherché par cet acte *-* qu’à atteindre le pardon du Détenteur du trône.
Je me rappelle de ce jour et le compte *-* auprès d’Allah, parmi les meilleurs de la création».

Un savant a répliqué à sa parole :

« Ô vilaine attaque, il n’a voulu qu’obtenir *-* du Détenteur du trône, sa propre perte.
Je me rappelle de ce Jour et le compte *-* auprès d’Allah, parmi le plus misérable de la création».


Parmi leurs caractéristiques, la dissimulation. Notre religion est une religion transparente ou une religion qui cache ? C’est une religion transparente. Nous n’avons rien à cacher. C’est pourquoi Sofiane (Ath-thawri) (رحمه الله)a dit : « si vous voyez les gens se réunir secrètement au sujet de leur religion, loin des gens, sachez qu’ils sont en train d’établir un égarement ».
J’ai lancé un appel depuis la mosquée du Prophète (où il y enseigne) il y a de cela moins de 4 jours, en réponse à l’appel au califat et à ceux qui lui ont prêté serment d’allégeance parmi les Dajalls (Grand menteurs) et les imposteurs, et je souhaite que cela soit diffusé partout, afin que cela nous soit compté auprès d’Allah تبارك وتعالى. Et il en est de même pour cette réponse, j’autorise quiconque voudrait la propager.
(1) Etat Islamique en Irak et au Levant, appelé Dâ3ich en arabe, ISIS en Anglais. (2) C’est le fait de rendre mécréant des personnes.
(3) Rapporté par Mouslim Sahih (6/21), d’après Abi Hurayra (رضي الله عنه). (4) Tiré du hadith n°6995 de Sahih Al-Boukhari.
 
 
 

Paroles de savants sur les manifestations


 
  Cheikh Zayd al Madkhali (رحمه الله)

Question : Il y’a-t’ il une preuve concernant les manifestations qui se déroulent dans les rues pour la cause de l’Islam ? Avez-vous un conseil à donner aux frères qui font cela ?

Réponse : Les manifestations ne font pas partie des actes de l’Islam, ni des attributs de ceux qui luttent dans le sentier de l’Islam. Les manifestations sont un phénomène de l’occident, elles viennent des pays mécréants, puis elles ont été reprises par ceux des pays musulmans qui ont peu de science.
Ils font ce qu’ils appellent des manifestations, ce qu’ils appellent des sit-in, ce qu’ils appellent des grèves, et toutes ces affaires ne font en aucun cas partie des enseignements de l’Islam.
Donc nous mettons en garde contre les manifestations, contre ce qui est appelé les sit-in, contre ce qui est appelé les grèves de la faim, et même si cela est pour la cause de l’Islam.
Il faut mettre en garde contre cela, car ce ne sont pas des voies faisant partie des voies du djihad.
 

 
  Cheikh Abdul ‘Aziz Ali Cheikh

Question : Il a été propagé de la part de certains prêcheurs la permission des manifestations pacifiques. Ils prétendent que c’est un moyen pour exprimer son point de vue et un moyen pour améliorer la situation à cette époque.

Réponse : Tout ceci est une erreur, toutes les manifestations sont mauvaises, elles ne sont pas pacifiques, elles sont toutes vaines, elles sont toutes des emblèmes de la Jâhiliyyah, et des divisions de la communauté. Tout ceci est pour détourner la communauté.
Donc ce que nous croyons, c’est qu’il n’y a aucun bien dans ces manifestations. Il est possible à la personne d’obtenir son droit et d’obtenir son objectif sans ce désordre.


 
  Cheikh As-Souhaymi
 
Question: Noble Cheikh, il y a certains Cheikhs qui passent dans des émissions télévisées qui donnent de bons conseils et l’on dit d’eux que ce sont des Salafis. Cependant ils sont d’avis que les manifestations sont permises et qu’il est également permis de sortir contre les gouverneurs. Cela est-il la voie des pieux prédécesseurs ?
 
Réponse: Cela n’est pas la voie des pieux prédécesseurs. Et je suis d’avis que celui qui appelle à cela n’est pas un Salafi. Et c’est ce que j’aime dire clairement.
Celui qui appelle aux manifestations et à sortir contre les gouverneurs n’est pas Salafi.
Car appeler à se révolter contre les gouverneurs est la voie des Khawarijs et c’est une des premières sectes qui est apparue dans le monde musulman lorsqu’ils se sont révolter contre ‘Othman jusqu’à le tuer puis contre ‘Ali jusqu’à le tuer.
Et le Prophète (صلى الله عليه و سلم)a informé qu’ils sortiront à chaque époque et qu’à chaque fois que sortira un groupe parmi eux il se fera détruire jusqu’à que sorte parmi eux le Dajjal.
Et il est apparent pour moi que ceux qui appellent à sortir contre les gouverneurs sont des Khawarijs.
Et la Salafiya n’est pas un emblème que l’on se contente d’exposer, ce n’est pas un emblème que l’on utilise pour rassembler les gens.
La Salafiya comprend des paroles, des actes, une croyance, une voie à suivre, des adorations, des mœurs et tout ceci en concordance avec la guidée du Prophète (صلى الله عليه و سلم).


 
  Cheikh Salih al Fawzan
 
Question: Ces jours-ci il y a beaucoup d’appels aux manifestations. Nous connaissons le jugement du comité des grands savants, mais il y a un appel surtout envers les élèves des universités pour participer à ces manifestations et ces sit-in, nous espérons donc de vous une orientation ?

Réponse : Vous êtes des étudiants en science, il vous est obligatoire de mettre en garde contre ces manifestations et d’éclaircir aux gens leurs méfaits. Quel a été le fruit des manifestations qui sont apparues dans vos pays voisins à part l’effusion du sang, la destruction des habitations, le déplacement des populations. Ceci est le fruit des manifestations.
 

 
  Cheikh Salih al Fawzan

Question :
Qu’Allah soit bienfaisant envers vous. Noble Cheikh, est-il permis de faire des manifestations pacifiques si la loi du pays autorise cela ?

Réponse : Les manifestations ne font pas partie de la religion de l’Islam, car c’est du désordre et de la destruction. Ce qui est conforme à la religion de l’Islam est de chercher à s’entendre, donner le bon conseil, appeler les dirigeants, leur écrire ou envoyer quelqu’un qui les informe.
Quant aux manifestations, elles ne font pas partie de la voie de l’Islam, car c’est du désordre, également car elles sont stupides et qu’elles proviennent des mécréants.
 
Fin de la réponse de Cheikh Salih Al Fawzan, qu’Allah le préserve


 
  Cheikh Al-Othaymin (رحمه الله)

Question : En ce qui concerne le gouverneur qui ne juge pas par ce qu’Allah a révélé. Il autorise alors à certaines personnes de faire des manifestations appelées sit-in, en suivant des règles que le gouverneur impose lui-même. Ces gens accomplissent donc cela. Et lorsque nous les blâmons, ils disent : « Nous ne nous opposons pas au gouverneur et nous agissons conformément à son opinion. ». Cela est-il permis religieusement alors que cela s’oppose au texte ? Qu’Allah te préserve.

Cheikh Mohammed Ibn Salih Al Othaymin ([b]رحمه الله) répondit:
Tu dois suivre les prédécesseurs. Si cela était présent chez les prédécesseurs alors c’est un bien. Et si ce n’était pas présent alors c’est un mal. Et sans aucun doute, les manifestations sont un mal car elles mènent au désordre chez les manifestants et les autres. Et il est possible que s’y produisent des transgressions morales, matérielles ou physiques. Car les gens sont au milieu de ce désordre, il est possible que l’homme soit comme enivré, il ne sait pas ce qu’il dit, ni ce qu’il fait. Les manifestations sont donc toutes un mal, que le gouverneur les autorise ou non. Et si certains gouverneurs les autorisent, ce n’est que par propagande. Mais si tu reviens à ce qu’il y a dans son cœur, il les déteste fortement. Mais ils manifestent car – comme ils disent – il est démocratique et il a ouvert la porte de la liberté aux gens. Et ceci ne fait pas partie de la voie des prédécesseurs.
Source: Liqa’ bab Al-maftouh cassette n°203 face B (le jeudi 20 Muharram 1420H).
 
Certains diffusent une fatwa de Cheikh Al-Othaymin (ra) tronquée voulant par cela encourager les gens à participer aux manifestations. Ci–dessous la fatwa dans son intégralité suivie de son analyse:


 
  Cheikh Al-Othaymin (رحمه الله)

Questionneur : Noble Cheikh, nous sommes éprouvés dans notre pays par ceux qui voient la permission des manifestations pour condamner le mal. Lorsqu’ils voient un mal particulier, ils se réunissent et manifestent sous prétexte que le gouverneur les autorise à faire cela.

Réponse: Premièrement, ces manifestations ne sont pas bénéfiques, il n’y a aucun doute là-dessus. C’est plutôt une manière d’ouvrir la porte au mal et au désordre. Lors des manifestations, ces foules circulent, il est possible qu’elles passent par des magasins et que des choses soient volées et pillées. Il est possible qu’il y ait de la mixité entre les jeunes encore imberbes et ceux plus âgés, il est même possible qu’il y ait des femmes parfois. [Ces manifestations] sont donc blâmables et il n’y a aucun bien en elles.
Mais ils m’ont mentionné que dans certains pays chrétiens occidentaux, il n’est possible d’obtenir son droit que par les manifestations. Et les chrétiens et les occidentaux manifestent lorsqu’ils veulent régler un conflit. Ainsi, si [cette méthode] est utilisée, que ce sont des pays mécréants, qu’ils ne voient aucun mal en cela et que le musulman ne peut obtenir son droit ou que les musulmans ne peuvent obtenir leur droit qu’ainsi, j’espère alors qu’il n’y a pas de mal en cela.
Cependant, dans les pays musulmans, je vois qu’elles sont illicites et ne sont pas permises. Et je m’étonne de certains gouverneurs, si cela est comme tu l’as dit, qui autorisent vraiment [les manifestations] malgré ce qu’elles contiennent comme désordre. Que profite-t-on de celles-ci ? Oui, il est possible qu’un gouverneur souhaite une chose, mais s’il la fait, l’occident le critiquera, par exemple, et lui transige et favorise l’occident. Il autorise alors au peuple de manifester afin de dire aux occidentaux : « Regardez le peuple manifeste car ils veulent ceci ou ils manifestent car ils ne veulent pas cela. ». Alors il est possible que celle-ci soit une cause pour d’autres, cela doit donc être examiné. Ses avantages sont-ils plus nombreux que ses méfaits ?
Questionneur : Une chose blâmable s’est produite, il y a alors eu une manifestation et cela a été profitable.
Cheikh Mohammed Ibn Salih Al Othaymin (رحمه الله) : Cependant, elle est plus nuisible [que profitable]. Et même si elle fut profitable cette fois, elle sera nuisible la prochaine fois.

Source:  Liqa’ bab Al-maftouh cassette n°179 face A (le jeudi 18 Dhul-Hijjat 1418H).

 
Analyse:
 Like a Star @ heaven 1er point : Cette fatwa n’est pas relayée dans son intégralité et ceci afin d’en tirer un sens qui conforte leurs passions.

 Like a Star @ heaven 2eme point : Cheikh Al-Othaymin (رحمه الله)considère lui-même dans la fatwa précédente que les manifestations sont contraires à la voie des Salafs et qu’elles sont toutes mauvaises et interdites. Et même dans cette fatwa-ci, il rappelle qu’elles sont à la base interdites.

 Like a Star @ heaven 3eme point : Tous les grands savants de la Sounnah considèrent les manifestations interdites et sources de désordres et de méfaits qu’elles soient en pays musulmans ou autres.

 Like a Star @ heaven 4eme point : Cheikh Al-Othaymin (رحمه الله)ne se prononce pas clairement pour une autorisation mais il dit : « J’espère qu’il n’y a pas de mal en cela».

 Like a Star @ heaven 5eme point : Nous voyons dans la manière dont le Cheikh (رحمه الله)présente la situation (selon ce qui lui a été rapporté faussement) quand il dit : » Mais ils m’ont mentionné que dans certains pays chrétiens occidentaux, il n’est possible d’obtenir son droit que par les manifestations » qu’il pense que ceci est le seul moyen pour les musulmans d’obtenir leurs droits. Alors que dans la réalité il y a d’autres moyens légiférés de les obtenir. Donc le Cheikh (رحمه الله) espère qu’il n’y a pas de mal en cela sans se prononcer sur son autorisation claire et ceci en pensant que c’est un cas de nécessité suivant la règle connue : الضرورة تبيح المحظورات (la nécessité rend licite ce qui est normalement interdit)
Il donne donc cet avis en se basant sur une information fausse. Les savants disent :الحكم على الشيء فرع عن تصوره (Le jugement sur un fait découle de la manière dont on conçoit la situation).
Le Cheikh (رحمه الله) a dit cette parole : » J’espère qu’il n’y a pas de mal en cela » en se basant sur une mauvaise information. Par conséquent il n’a pas pu avoir une conception juste de la situation.

 Like a Star @ heaven 6eme point : Même en concédant que le Cheikh (رحمه الله)l’aurait autorisé, il émet des conditions comme l’interdiction de la mixité, l’autorisation des autorités, la préservation d’autrui contre les transgressions morales, matérielles ou physiques etc.…. Ces conditions ne sont jamais respectées et tout le monde sait avec certitude que ces conditions ne sont jamais respectées.

 Like a Star @ heaven 7eme point : Ce qui est reconnu licite par le Coran, la Sounnah et l’unanimité devient interdit quand il mène vers des choses interdites quand bien même l’intention de son auteur serait louable. Que dire alors d’un acte (les manifestations) qui est à la base illicite en Islam et qui génère des œuvres et des paroles clairement interdites !!!

 Like a Star @ heaven 8eme point : Quand bien même d’autres savants émettraient un avis contraire, il faut savoir qu’ils ne sont pas infaillibles. Les méfaits des manifestations sont clairs et évidents pour les gens sincères et doués de raison. Il incombe au musulman de suivre la vérité et de ne pas chercher dans les avis des savants ce qui confortent sa vision des choses et ses penchants.
 
L’imam Sulayman At-Taymi (رحمه الله): » si tu suis les dérogations(les facilités) de chaque savants, tu auras réuni en toi tout le mal« .
L’érudit Abu Omar Ibn Abd Il-Barr (رحمه الله)a dit en commentant cette parole: » Ceci est un consensus sur lequel je ne connais aucune divergence« . [Jami' bayan Al-'Ilm wa fadhlihi Vol 2 page 92]
 
En conclusion, les savants dont Cheikh Al-Othaymin (رحمه الله) interdisent les manifestations et voient qu’elles sont toutes mauvaises et contradictoires à la voie prophétique.
 
 
A la lumière des tous les éléments cités depuis le début de ce communiqué :
- Nous dénonçons fortement tous crimes et transgressions commis sur des innocents dans le monde qu’ils soient musulmans ou non.
- Parallèlement, nous constatons une différence de traitement flagrante lorsque les opprimés sont des peuples ou des individus de confession musulmane. En effet être musulman aujourd’hui est un crime en soi pour beaucoup de gens et pour preuve, la situation des musulmans dans certains pays (Birmanie, Syrie, Irak, Gaza, Centre Afrique ….) est laissée dans l’indifférence la plus totale.
- Bien que la situation des musulmans en France soit loin d’être aussi déplorable que celle des pays susmentionnés, il n’en demeure pas moins que cette différence de traitement est de plus en plus répandue et subie.
- Malgré cet état de fait, nous condamnons avec la même fermeté les agissements de tous ces groupes ou individus en France qui attisent les conflits et exaspèrent les tensions par leurs paroles et leurs actes visant l’intégrité morale ou physique d’autrui.
- Nous constatons une intransigeance envers ces groupes dès lors que ces individus sont musulmans. Nous aimerions retrouver cette même intransigeance pour l’ensemble des fauteurs de troubles quelle que soit leur confession religieuse ou leur appartenance ethnique.
Nous mettons en garde contre tous les agitateurs, prédicateurs et medias de l’égarement qui profitent de cette situation de trouble pour disséminer leur poison, au nom de l’Islam et au nom d’une prétendue défense de l’honneur des musulmans à l’instar de ceux qui enjoignent à rejoindre les groupes armés en Syrie et en Irak ainsi que ceux qui poussent aux manifestations et au troubles en France.
- Nous voulons aussi mettre en garde contre toute forme d’injustice et rappeler que l’injustice entraine de la part des opprimés des réactions incontrôlées et disproportionnées.
 
Nous souhaitons un climat de paix et de sérénité pour tout le monde.
 
Nous enjoignons la communauté musulmane à craindre Allah تعالىet à revenir vers Lui d’un retour sincère en s’accrochant aux préceptes de l’Islam. Ceci en approfondissant leurs connaissances du dogme authentique et des règles générales de l’Islam, en pratiquant l’ensemble de ses obligations religieuses comme l’accomplissement de la Salat, l’acquittement de la Zakat le jeûne du mois de Ramadhan etc.… et en s’écartant de l’ensemble de ses interdits comme le polythéisme, l’usure, la consommation d’enivrants et de stupéfiants, le vol etc…et en ayant un comportement exemplaire à l’image du Prophète et de ses compagnons.
Nous les enjoignons de se ranger derrière les héritiers des Prophètes qui ne sont autres que les savants de la Sounnah et de ne pas les devancer dans les prises de positions.
L’aide et le secours ne proviennent que d’Allah Seul. Ce n’est qu’en s’attachant aux préceptes divins et prophétiques que l’on pourra mériter l’aide D’Allah:
Allah dit (dans le sens des versets) {O vous qui croyez! Si vous secourez la religion d’Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas} [Mohammed v7]
 
Allah dit (dans le sens des versets) {Ne faiblissez pas, ne vous affligez pas vous aurez le dessus, si vous êtes de vrais croyants} [La Famille d'Imran v139]
 
- De même, nous enjoignons les musulmans d’invoquer en faveur de leur frères et sœurs opprimés dans le monde, d’invoquer avec ferveur car l’invocation sincère est une arme redoutable.
 Allah dit (dans le sens des versets): {Qui donc répond à l’acculé quand il L’invoque, qui dissipe le mal et qui vous fait succéder sur terre, il y’a-t-il une divinité (digne d’adoration) avec Allah? Ce n’est que très rarement que vous vous rappelez! } [Les fourmis v62].
Allah dit (dans le sens des versets): {Votre seigneur a dit : » Invoquez moi Je vous exaucerai »} [Le Pardonneur v60].
Le Prophète : « Craint l’invocation de l’opprimé car il n’y a de voile entre elle et Allah.[/b] » [Sahih Al-Jami'].

- Il est important et de notre devoir aussi de leur apporter un soutien en nourriture, en médicaments et autre…. En passant par des organisations fiables et dignes de confiance.
Notre situation est similaire à ce qu’Allah a évoqué dans le Coran concernant Moussa(s) et on peuple:
Allah dit (dans le sens des versets) : {Moussa dit à son peuple : « Demandez aide auprès d´Allah et soyez patients, car la terre appartient à Allah. Il en fait hériter qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et la fin (heureuse) sera aux pieux} [Al-A'raf v128]
L’imam As-Si’di (رحمه الله) a dit en commentaire de ce verset :
Moussa dit à son peuple: dans cette situation, où ils ne peuvent rien faire ni lutter, de résister par la lutte spirituelle et de s’appuyer sur le soutien du Seigneur.
Demandez aide auprès d´Allah: Prenez soutienauprès de Lui pour l’obtention de ce qui vous est profitable et l’éloignement de ce qui vous est nuisible et ayez pleine confiance en Allah. Certes Il mènera à terme vos projets.
Et soyez patients: perdurez dans la patience sur les calamités qui s’abattent sur vous en espérant la délivrance.
Car la terre appartient à Allah: Elle n’appartient ni à Pharaon ni à son peuple pour qu’ils puissent y régner à leur guise.
Il en fait hériter qui Il veut parmi Ses serviteurs: Il la donne par alternance entre les gens selon sa volonté et sa sagesse.
Et la fin (heureuse) sera aux pieux: quand bien même ils sont éprouvés un certain moment, comme un test d’Allah et une sagesse, la victoire leur appartient.
Et la fin (heureuse): honorable et louable pour leur peuple. Et ceci est le devoir du serviteur, dès qu’il a la capacité il met en place les causes qui permettront de repousser les préjudices d’autrui et s’il n’a pas la capacité ou qu’il se trouve dans un moment d’impuissance, qu’il patiente, cherche le soutien d’Allah et attend la délivrance.
 
Nous demandons à Allah par Ses plus beaux Noms et Ses Attributs les plus Hauts que les angoisses qui touchent cette communauté soient dissipées, qu’Il honore Sa religion, élève Sa parole et secourt Ses alliés. Nous Lui demandons qu’Il fasse succomber Ses ennemis, qu’Il fasse que leurs ruses se retournent contre eux, et qu’Il protège les musulmans de leur mal. Il est Celui qui se charge de cela et Il en est parfaitement capable.
Eloges et salut d’Allah sur notre Prophète Mohammed, ainsi que ses proches et ses Compagnons et l’ensemble de ceux qu’ils l’ont suivi avec perfection.
 
Institut Sounnah
Ecrit à La Mecque
Le Samedi 28 Ramadhan 1435H
Correspondant au 26 Juillet 2014
Revenir en haut Aller en bas
 
Les récentes épreuves touchant la Oummah‏
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Fiqh / Jurisprudence :: Fatwa diverses-
Sauter vers: