El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le Conseil de Abu Darda a Salman Al Farissi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umm Abdillah
Modé Anim
Modé Anim


Nombre de messages : 733
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Le Conseil de Abu Darda a Salman Al Farissi   Dim 2 Mar 2014 - 8:05

Le conseil de Abu Darda a Salman Al Farissi
Ibn al-Djawzî




Mon frère, profite de ta santé et de ton temps libre, avant que tu ne sois affecté par des épreuves que les serviteurs ne seront pas en mesure de repousser. Profite de l'invocation de l'affligé et fais en sorte que la mosquée soit ta maison, car j'ai entendu le Messager (sallallahu 'alayhi wa salam) dire : « Les mosquées sont la maison de tout pieux. » En effet, Allâh a garanti la joie, la miséricorde et le passage sur le Pont vers l'agrément d'Allâh - Ta'âla, à tous ceux dont les mosquées constituent leurs maisons.
Sois compatissant avec l'orphelin, rapproche-le de toi et partage ton repas avec lui, car j'ai entendu le Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa salam) dire à un homme venu se plaindre de la dureté de son coeur : « Aimerais-tu que ton coeur devienne tendre ? » « Oui » répondit l'homme. Le Prophète (sallallahu 'alayhi wa salam) lui dit : « Rapproche l'orphelin de toi, passe ta main sur sa tête et partage ton repas avec lui. Cela adoucira ton coeur e tu pourras satisfaire tes besoins. ». Ne rassemble pas ce pour quoi tu ne pourras pas exprimer ta gratitude, car j'ai entendu le Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa salam) dire : « Le Jour de la Résurrection, on fera venir les gens qui ont possédé les biens de ce bas monde. Celui qui a obéi à Allâh dans ce qu'il possède, se tiendra devant ses biens et ceux-ci seront derrière lui. A chaque fois que le pont chancellera avec lui, ses biens lui diront : « Avance, car tu t'es acquitté du droit qui t'incombait. » On fera venir celui qui n'a pas obéi à Allâh dans ce qu'il possède et il aura ses biens sur les épaules. Ils le feront trébucher en disant : « Malheur à toi ! Que n'as-tu pas oeuvré dans l'obéissance d'Allâh en ce qui nous concerne ? Il continuera ainsi jusqu'à ce qu'il invoque la malédiction. » J'ai appris que tu as acheté un serviteur ? J'ai, certes, entendu le Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa salam) dire : « Le serviteur ne cesse d'être d'Allâh et Allâh de lui, jusqu'à ce qu'il prenne un serviteur. » Dès qu'il prend un serviteur, il est tenu de rendre des comptes. » [1]


[1] Sifat us-Safwa de Ibn al-Djawzî, 1/300-301

 Like a Star @ heaven Copié du site Manhajulhaqq
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Conseil de Abu Darda a Salman Al Farissi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Comportements, Nassiha, Rappels, Khoutba.... :: khoutba, Nassiha, rapels...-
Sauter vers: