El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le siwak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9739
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le siwak   Ven 24 Aoû 2007 - 19:49

Le siwak





Saches que ce simple morceau de bois peut te ramener la satisfaction d’Allah, car d’après ‘Aïcha, le Prophète-prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« Le Siwak (le fait de se frotter les dents avec le Siwak) purifie la bouche et satisfait le Seigneur ».
Hadith Sahih rapporté par ibn Khouzeïma dans Sahih Sounan an-Nassaï (Hadith n°1202 dans Riyad as Salihine)



Le verset de l’épreuve

Ô Toi ! qui dénigre la Sounnah de ton Prophète bien aimé comment peut tu prétendre aimer Allah alors qu’Allah a dit :

(Traduction relative et approchée) :
"Dis : « Si vous aimez réellement Allah, Suivez moi et Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés »" S3 V31

Certains savants ont nommé ce verset : le verset de l’épreuve.
En effet Allah a éprouvé un peuple qui prétendait aimer Allah. Ils disaient :
« Nous aimons Allah ! », Mais ceci est une prétention facile, au prétendant d’apporter une preuve !
Alors Allah a dit au Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-de dire :
"...suivez moi..."
(c’est à dire suivez le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- ). Ceci est une condition car celui qui prétend aimer Allah mais qui ne suit pas le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- n’est pas véridique, mais c’est plutôt un menteur, car parmi les signes de l’amour que les serviteurs portent envers leur Seigneur, il y a le fait de suivre le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- . Et saches que plus tu t’éloigneras du chemin du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- et moins Allah t’aimera car quel est le but du suivi du Prophète (Prières et Bénédiction d'Allah sur lui) ?

On le trouve dans le même verset :
"...Allah vous aimera..." Et voilà la récompense, voilà le grand succès ! Car si tu prétends aimer Allah, saches alors qu’Allah ne t’aimera pas tant que tu ne feras pas ce qu’Il aime et Le satisfait. Car le plus important ce n’est pas que toi tu aimes Allah, mais le plus important c’est que tu sois aimé d’Allah. Nous demandons à Allah de nous compter parmi ses bien-aimés. Voilà quel doit être notre but !

Et lorsqu’Allah aime une personne Il lui facilite ses affaires dans sa vie et dans sa religion, comme il est rapporté dans le Hadith :

« Quand Allah Le Très Haut aime un de Ses serviteurs, il appelle Jibril et lui dit : « J’aime untel. Aime le donc à ton tour ! » Jibril l’aime alors et crie aux Habitants du ciel : « Allah aime untel. Aimez-le donc vous aussi ! ». Il devient ainsi aimé des gens du ciel et on le rend aimé sur terre.» Rapporté par Mouslim

Les gens finiront donc par aimer cette personne, ils l’accepteront, et il deviendra alors un guide pour eux. Par conséquent notre objectif doit être l’amour d’Allah, mais ceci est un but pour des gens qui suivent le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- , un but pour des gens qui aiment le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- .



  Les Mérites du Siwak

C’est un morceau de bois d’Araq avec lequel ont se frotte les dents ou bien le fait de se frictionner les dents avec un morceau de bois d’Araq, afin de les blanchir et de les nettoyer. Et aussi afin de purifier la bouche et d’obtenir une récompense, et ceci fait partie des Sounan des ablutions. Il ramène des bienfaits tels que la propreté, l’hygiène, le fait de purifier l’haleine de la bouche, il permet d’obtenir une récompense, de suivre le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-et de satisfaire Allah.

Le Siwak est recommandé (moustahab) dans tous les cas
et il est très recommandés (Mou-akkada) dans les cas suivant
et cela est confirmé par les paroles du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :

- Lors des ablutions :
D’après abou Houreyra, le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

« Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avec les ablutions ».
Parmi les bienfaits de ce Hadith Cheikh ‘Abdallah ibn ‘Abde-r-Rahman ibn Salih Aal Bassaam rappelle une règle d’une grande importance :

« Le fait de repousser un mal, prime sur le fait d’apporter un bien »

En effet si le Siwak avait été une obligation pour la communauté, ceux qui l’auraient délaissé auraient délaissé une obligation légiférée ce qui constitue un péché en Islam et par conséquent celui qui l’aurait pratiqué mériterait une récompense alors que celui qui le délaisse mériterait un châtiment. Or le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- n’a pas rendu cette action obligatoire et ceci par compassion envers sa communauté. Il en reste que le mérite du Siwak est très grand à tel point que son mérite, en ce qui concerne la récompense, atteint le degré d’une obligation. Car si l’action en elle-même n’a pas été rendu obligatoire, sa valeur n’a pas baissé pour autant.

…Le Siwak sert à parfaire les adorations…

-Lors de la prière:
D’après abou Houreyra, le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

« Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avant chaque prière ».

Ibn Daquiq al’Id dit : « ...Il nous a été ordonné en toute circonstance parmi les situations qui nous rapprochent d’Allah afin de parfaire et de purifier et pour parfaire notre adoration ».

Et il dit aussi : « Certes ce commandement concerne l’ange qui subit les mauvaises odeurs ».

Et ceci est proche du Hadith de Djabir rapporté par Mouslim :
« Celui qui mange de l’ail, de l’oignon ou du poireau qu’il ne s’approche de nos mosquées, certes les anges subissent ce que les Enfants d’Adam subissent ».

...Le Siwak purifie l’haleine de la bouche...

-Lors de la lecture du Coran:
D’après ‘Ali :
« Il (le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-) nous a ordonné le Siwak et a dit :
« Certes l’adorateur, lorsqu’il se lève pour prier, un ange vient a lui et se tient derrière lui il écoute [la récitation] du Coran tout en se rapprochant. Puis il ne cesse d’écouter et de se rapprocher jusqu’à se que sa bouche se pose sur sa bouche. Et il ne lit pas une lettre sans qu’elle ne soit ( à l’intérieur de) l’ange ».


-Lors des prières de la Nuit (at-Tahajoud):
D’après Houdheyfa :
« Lorsque le Messager d’Allah se levait pour le Tahajoud, il se frottait les dents avec le Siwak ».

Et de ce Hadith ‘AbdAllah ibn ‘Abde-r-Rahman ibn Salih Aal Bassaam conclut : Qu’il a été légiféré après le sommeil de la nuit, et parmi les défauts du sommeil il y a le fait qu’il a tendance a altérer l’haleine de la bouche. Et le Siwak est l’instrument qui permet de l’assainir.

-En rentrant à la maison :
D’après Mouqadam ibn Sarih, d’après son Père, il a dit :

« J’ai demandé a Aïcha : « Quelle était la première chose que faisait le Prophète(-prières et bénédiction d'Allah sur lui-) en entrant chez lui ? ».
Elle dit : « [il se frottait les dents ] avec le Siwak ».


…Le Siwak fait parti du bon comportement…

Allah a dit:


(Traduction relative et approchée) : "Vous avez effectivement dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au jour dernier..." S33 V21

De ce verset, on peut tirer deux règles fondamentales :
- La première c’est que tous les actes du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- sont hassan (bon).
- La deuxième c’est qu’il nous est ordonné d’imiter le comportement du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-




Le dénigrement de la Sounnah

Ô Mon frère en Islam, toi qui recherche la réussite dans ce monde et dans l’au-delà ! Ne rejette pas une Sounnah du Prophète-prières et bénédiction d'Allah sur lui- , ou pire ne la prend pas en aversion et ne t’en moque pas comme cela c’est répandue ce siècle chez des ignorants qui ont délaissé l’exemple du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- pour suivre leurs passions et des fondements innovés et saches que la moquerie ne fait pas partie du comportement du musulman.

Ô Toi ! qui ne cesse de dire : « Ce n’est qu’une Sounnah ! », saches qu’Allah a dit :

(Traduction relative et approchée) :
"...Que ceux donc, qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une tentation ne les atteigne ou que ne les atteigne un châtiment douloureux." S24V63

Quand on a interrogé l’imam Ahmad au sujet de ce verset, il a répondu :
« Est-ce que tu veux savoir ce qu’est la « tentation (fitna) » ? La tentation c’est l’association (shirk). Et peut-être qu’à force de revenir sur sa parole (la parole du Prophète -Prière et Bénédiction d'Allah sur lui-) s’installe peu à peu dans ton c½ur un égarement et tu seras perdu ».

Et Cheikh Salih al Fawzan dit dans son livre « Kitab at-Tawhid » que la moquerie dans la religion est une apostasie et qu’elle fait sortir complètement de la religion.

Allah dit :

(Traduction relative et approchée)
" Dis : « Est-ce d’Allah, de Ses versets, et de Son Messager que vous vous moquiez ? » Ne vous excusez pas ; Vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru." S9 V65 & 66

Et il dit que la moquerie est de deux genres :

La Moquerie ouverte : Comme un homme parmi les hypocrites qui dirait : « Je pense que ces lecteurs du Coran ne sont que des gens qui cherchent à assouvir leur faim, à forger des mensonges et lors des batailles ils se sauvent plein de peur », ou « ...Votre religion n’est pas de ce siècle », ...

La Moquerie cachée : Comme celui qui surnomme celui qui appelle au Tawhid et interdit l’adoration des tombes, le « Wahhabi » et se moque de celui qui s’accroche fermement à la Sounnah et invente des expressions comme « la religion n’est pas dans les poils » se moquant ainsi de celui qui laisse pousser sa barbe ou bien « ceci fait parti des épluchures de la religion » ... Et c’est une mer sans limite, comme le clin d’½il, tirer la langue, un signe de la main ou du bras lors de la lecture du livre d’Allah et de la Sounnah du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- ...

Et à ceux qui ne cessent de se moquer de leurs frères lorsqu’ils se frottent les dents avec un Siwak et qui les interpellent en disant :
« Mais que fais-tu dehors avec ta brosse à dent ! » ou ceux qui pensent que la pratique du Siwak est dépassée et que de nos jours il vaut mieux utiliser la brosse à dent en pensant que celle-ci est meilleure, nous leur répondons :



1. La pratique du Siwak est une adoration ( 'ibadat ) tandis que le fait d’utiliser la brosse à dent fait parti des choses de la vie courante ( 'adat ).

2. La brosse à dent ne rentre pas dans le Hadith :
« …on obtient la satisfaction de son Seigneur. » car ceci est spécifique au Siwak. Prétendre que ceci est valable aussi pour la brosse à dent, ce serait mentir sur Allah et Son Prophète car les preuves sont venues pour le Siwak non pas pour la brosse à dent.

3. La brosse à dent ne s’utilise qu’après les repas alors que le Siwak s’utilise à tout moment, comme quand on rentre ou sort de chez soi, au moment des ablutions, avant la Salat, quand on lit le Coran…

4. Le Siwak nettoie les dents et purifie l’haleine et donne une bonne odeur que les anges aiment comme il est rapporté dans le Hadith précédemment. Alors que la brosse à dent utilisée seule n’a pas un grand intérêt, il lui faut dans ce cas le dentifrice et aucun Hadith ne prouve que l’odeur du dentifrice est agréé par Allah et par Ses anges.

5. Le Siwak est pratique d’utilisation, il se met dans la poche et à tout moment on peut le sortir pour l’utiliser, alors que la brosse à dent et le dentifrice ne suffisent pas, dans ce cas il faut trouver de l’eau et l’eau on ne peut pas toujours l’avoir à sa disposition.

6. Le Siwak est une chose fortement recommandé par les faits et les dires du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- qui ne sont qu’une révélation d’Allah, comme dit Allah dans le Coran :

Traduction relative et approchée :
"Il ne prononce rien sous l’effet de la passion, ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée." S53V3-4



Pour conclure, nous rappelons que le modernisme, c’est dans la vie mondaine alors que dans la religion il faut suivre la Sounnah d’après les preuves authentiques et ne pas innover car cela revient à dire que l’on connaît mieux que le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- et ceci amène à la mécréance. Mais tout ce que l’on vient de voir ne veut pas dire pour autant que la brosse à dent et le dentifrice sont interdits, seulement ils font parti de la vie mondaine.

Nous appelons tous les frères et toutes les soeurs à ne pas délaisser cette Sounah ainsi que les autres, mais à les pratiquer dans la mesure du possible et sachez qu’Allah a dit dans le Coran :

Traduction relative et approchée :
"…Ce que le Messager vous donne prenez-le, et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en…" S59 V7


Notes :

Al Wadjiz de ‘Abdel ‘Adhim ibn Badaoui
Charh Ryad as Salihine de Mouhammed ibn Salih el ‘Otheïmine
Tayssiroul ‘Allam charhou ‘Oumadatil-Ahkam de ‘Abdallah ibn ‘Abde-r-Rahman ibn Salih Aal Bassaam
Charh Oussoul ath-Thalatha de Mouhammed ibn Salih el ‘Otheïmine
Kitabou at Tawhid du Cheikh Salih al Fawzan

Abou ‘Abde-r-Rahman Nabil al Firansy & Oummou ‘Abde-r-Rahman



Tiré du site : www.al.baida.online.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le siwak   Mar 13 Jan 2009 - 17:59

Dormir avec son siwak


D'après Ibnu 'Umar dit:

Le Prophète ne dormait pas sans que son siwak soit à côté de lui, et lorsqu'il se réveillait il commençait par le Siwak. (son utilisation)


[Ahmed (5979) Al-Bukhârî dans Târîkh Al Kabîr (24/1) Abû Ya'lâ (5749/5661) at-Tabarânî dans Al Kabîr (13598) et autres qu'eux Rahmatullahi 'aleyhim et rendu Hassan par Al 'allâmah Al Albânî dans As-Sahîhah ]

Appelez à faire revivre cette Sunnah inshaa Allah!
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9739
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le siwak   Lun 31 Aoû 2009 - 10:01

De quelle main utiliser le Siwak ?

Explication du frère Abu Anas


vous pourrez trouver ce passage dans AL WADJIZ COURS NUMERO 5 (chapitre la purification pour la prière)
à partir de 54,10 min, jusque 1h01 min

Le point cité est la sunna de commencer vers la droite avant le côté gauche





Voici le passage concernant le SIWAK que j'ai (oum-houdeyfa du forum oummiet moi) retranscrit du cours insha ALLAH :

...CONCERNANT AS SIWAK...



QUESTION :

Doit-on l'utiliser avec la main droite ou gauche ? Car le siwak c'est pour purifier la bouche et donc enlever une saleté. mais la saleté, doit-on l'enlever de la main droite ou gauche ?

Mais il y a un autre hadith du prophète salalahou aalihi wa salam qui dit de al siwak : "c'est une purification pour la bouche et c'est une satisfaction pour ALLAH"
Autrement dit le fait de faire as siwak est une adoration et donc un bien !


REPONSE :

IL Y A 3 AVIS A CE SUJET

1- Certains savants disent que tu dois le faire de la main gauche car tu purifies en enlevant la saleté.


2- D'autres savants sont d'avis que c'est une Adoration donc qu'on doit le faire de la main droite.


3- D'autre savants précisent ( et c'est l'avis le plus juste insha ALLAH) que lorsque tu utilises le siwak

* pour te purifier : utilise la main gauche

* suivre le prophète slalahou aalih wa salam et appliquer sa Sunnah ( avant salaat ect) et que ta bouche est propre dans ce cas c'est un acte d'adoration et donc on utilise la MAIN DROITE

fin de la retranscription

http://mamanetmoi.forumactif.com/sounnan-oubli-f4/tenir-le-siwak-de-la-main-gauche-t88.htm
Revenir en haut Aller en bas
Umm-Loqman
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
avatar

Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 24/10/2014

MessageSujet: Re: Le siwak   Sam 2 Mai 2015 - 15:49

Les sagesses du Siwak
Sheykh Abd al Mouhsin al Abbad



Paroles du Sheykh :


Et il est rapporté du Prophète , comme cela est rapporté dans sounnan Nassâï, qu’Il a dit : « Le siwak est une purification pour la bouche et une satisfaction du Seigneur », c’est-à-dire qu’il contient un bénéfice mondain : la purification de la bouche, ainsi qu’un bénéfice qui est à la fois mondain et pour l’au-delà : une satisfaction du Seigneur.
Car la satisfaction du Seigneur contient un bénéfice qui est à la fois mondain et pour l’au-delà, et cela contient le bonheur de ce bas-monde et de l’au-delà.

Le Prophète dans ce hadith, le hadith rapporté par an-Nassâï, il contient la clarification de la législation et de la sagesse du siwak : il contient une purification, un nettoiement, une bonne odeur et il contient également la satisfaction d’Allah soubhânahou wa ta’âlâ.

Il a dit : « Le siwak est une purification pour la bouche et une satisfaction du Seigneur », il y  a dans cela la liaison entre le bénéfice rapide et le bénéfice éternel.
Le bénéfice rapide est dans le fait qu’il s’agit d’une purification pour la bouche et le bénéfice rapide et éternel est dans le fait qu’il s’agit d’une satisfaction d’Allah soubhânahou wa ta’âlâ, car la satisfaction d’Allah continent le bénéfice rapide et éternel.

Et une chose semblable à celle-ci, c’est-à-dire la liaison entre les deux bénéfices : rapide et éternel, ce qui est rapporté d’Omar - qu’Allah ta’âlâ l’agrée - dans la maladie de sa mort, lorsqu’il fût poignardé par le mazdéen et cela concrétisa ce font informa le Prophète sur le fait qu’il soit un martyr, également Allah a exaucé son invocation sur le fait qu’il obtient le statue de martyr sur le sentier d’Allah et que cela se produit dans la cité du messager d’Allah car il fît cette invocation lors de l’un de ces voyages, et cela se trouve dans sahih al Boukhâri, il a dit : « Ô Allah pourvoit-nous du martyr sur ton sentier et fais que ma mort soit dans la cité de ton messager  », et Allah lui a concrétisé cela, il fût poignardé alors qu’il - qu’Allah l’agrée - présida les gens lors de la prière du Fajr, un homme mazdéen le poignarda, et il resta des jours alors que son ventre était ouvert.

Lorsqu’il - qu'Allah l'agrée - buvait du lait, il serait de son ventre, lorsqu’il buvait de l’eau elle sortait de son ventre. Et un jour il était éveillé et les gens lui rendaient visite, parmi ceux qui le visitèrent il y avait un jeune homme qui vint à lui et lui fît des éloges.
Il lui dit : « grand bien sur toi, Ô émir des croyants, tu étais le compagnon du messager d’Allah et quel compagnon tu étais, puis tu fus le compagnon d’Abou Bakr puis tu as pris le pouvoir puis le martyr » et il lui a cité des choses pour faire son éloge, Il - qu'Allah l'agrée - lui a dit : « Je pense que cela ne sera ni pour moi ni contre moi », et cela fait partie de la modestie, la modestie des alliés d’Allah comme Allah ‘aza wajal a dit : « Ceux qui donnent ce qu’ils donnent, tandis que leurs coeurs sont pleins de crainte (à la pensée) qu’ils doivent retourner à leur Seigneur ». (sourate 23, verset 60)

Lorsque l’enfant est parti, alors que son vêtement touchait le sol, il dit : « rappelez-moi l’enfant », ils le ramenèrent vers lui et il lui dit : « Ô le fils de mon frère, soulève ton vêtement, cela est meilleur pour ton vêtement et contient plus de piété vis-à-vis de ton Seigneur ».

« Meilleur pour ton vêtement » c’est-à-dire qu’il ne salira pas et qu’il ne sera pas atteint par une impureté si tu le soulève et ceci est le bénéfice rapide et un bénéfice mondain.

Et le bénéfice rapide et éternel se trouve dans sa parole « contient plus de piété vis-à-vis de ton Seigneur » car la peur d’Allah ‘aza wajal contient les bénéfices mondains et les bénéfices de l’au-delà.
Comme Allah ‘aza wajal a dit : « Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable, et lui accordera ses dons par (des moyens) sur lesquels il ne comptait pas » (sourate 65, versets 2-3)
Et Il ‘aza wajal dit : « Et craignez Allah, alors Allah vous enseigne » (sourate 2, verset 282).
Et Il ‘aza wajal dit : « Si vous craignez Allah, Il vous accordera la faculté de discerner (entre le bien et le mal) » (sourate 8, verset 29)

Et Il - qu’Allah l’agrée - l’a orienté à ce bénéfice rapide et éternel, en disant : « Soulève ton vêtement, cela est meilleur pour ton vêtement et contient plus de piété vis-à-vis de ton Seigneur ».

Cela est totalement similaire à sa parole : « Le siwak est une purification pour la bouche et une satisfaction du Seigneur », un bénéfice du bas-monde ainsi qu’un bénéfice du bas-monde et de l’au-delà (en même temps). Et ‘Omar - qu’Allah l’agrée - a dit cette parole malgré l’adversité dans laquelle il se trouvait.

Et malgré l’adversité dans laquelle il se trouvait, il n’a pas été négligent d’attirer l’attention sur une mauvaise chose et d’ordonner le bien et d’interdire le mal malgré l’adversité dans laquelle il se trouvait.
Et la personne à qui il a attiré l’attention est une personne qui a fait énormément son éloge, mais lorsqu’il a vu cette mauvaise chose, il lui a attiré l’attention sur cela.

Et ceci nous prouve qu’il faut attirer l’attention sur les choses illicites et qu’il ne faut pas être négligent sur certaines choses, comme il est dit à cette époque.
Certaines expressions qui contiennent une erreur telles que : « La religion contient des épluchures et des choses essentielles », « certaines personnes discutent à propos des épluchures et délaissent les choses essentielles ».
Ceci est une parole nulle, la religion entière est essentielle et ne contient pas d’épluchures.

Et si ‘Omar - qu’Allah l’agrée - dans ce sujet, le fait de laisser traîner son vêtement sous la cheville, le fait d’attirer l’attention sur l’interdiction de cela ainsi que l’éloignement de cela, et ceci malgré l’adversité dans laquelle il se trouvait et malgré la grave maladie dans laquelle il se trouvait, et qu’il attire l’attention sur cela, cela nous prouve qu’il est obligatoire de prendre soin de toutes les affaires de la religion, mais comme cela est connu, lorsqu’il y a des choses regroupées, il faut commencer par la chose la plus importante puis la suite.
Et s’il y a une chose grave qui s’est produit chez la personne ainsi qu’une autre chose mais de moindre importance, comment pourrait-on discuter de l’affaire de moindre importance et délaisser l’affaire grave.
Il est obligatoire de commencer par l’affaire grave, puis après cela on passe à la suite, comme par exemple ce qu’ont fait les nobles messagers.
Chacun des prophètes appelaient à l’adoration d’Allah, seul sans associés. Puis après cela, ils avertissaient contre les erreurs dans lesquelles étaient tombés leurs peuples.


Lien de la vidéo : http://www.islamsounnah.com/les-sagesses-du-siwak-sheikh-abd-al-mohsin-al-abbad/
Revenir en haut Aller en bas
 
Le siwak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Assounnah, Ahadith, Bida'a :: Les actes sounnah ou sounnan oubliées-
Sauter vers: