El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 XV- Le livre de la prière sur l'Envoyé d'Allah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9781
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: XV- Le livre de la prière sur l'Envoyé d'Allah   Mar 14 Avr 2009 - 22:02

243 Le livre de la bénédiction du Messager de Dieu



Dieu le Très-Haut a dit:

1. Chapitre 33 - verset 56: «Dieu et Ses Anges bénissent le Prophète. 0 vous qui avez cru! Invoquez pour lui la bénédiction et le
salut de Dieu!»



1397. 'Abdullâh Ibn 'Amr Ibn Al "As (das) rapporte qu'il a entendu le Messager de Dieu :saws: dire: «Celui qui me bénit une fois. Dieu le bénit dix fois à cause d'elle». (Rapporté par Moslem)

1398. Selon Ibn Mas'ûd (das), le Messager de Dieu :saws: a dit: «Les gens à qui seront les plus dignes de ma sollicitude et de mon amour, le jour de la résurrection, seront ceux qui me bénissaient le plus dans ce bas-monde». (Rapporté par Attirmidhi)

1399. Selon Aws Ibn Aws (das), le Messager de Dieu :saws: a dit: «Parmi vos meilleurs jours est le vendredi. Bénissez-moi beaucoup durant ce jour car vos [ bénédictions me seront présentées». Ils dirent: «O Messager de Dieu! Comment te présentera t on nos bénédictions alors que tu ne seras plus que poussière?» Il dit : «Dieu a interdit à la terre (de manger) le corps des prophètes». (Rapporté par Abou Dawûd)

1400. Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu :saws: a dit: «Honni soit quelqu'un auprès de qui on a évoqué mon nom sans qu'il me bénisse». (Rapporté par Attirmidhi)

1401. Selon lui encore, le Messager de Dieu :saws: a dit: «Ne faites pas de mon tombeau une occasion de fêtes et bénissez moi car votre bénédiction me parvient d'où que vous soyez».

Commentaire
Ce Hadith a été interprété de plusieurs manières. Soit qu'on ne doive pas faire de la visite de sa tombe un prétexte de jeux et d'amusements, c'est-à-dire de perte de temps et de manque de respect à sa tombe. Soit qu'on ne doive pas en faire un objet de culte comme ont fait les communautés précédentes des tombes de leurs prophètes et de leurs saints. C'est en somme une condamnation du maraboutisme et du culte des morts.



1402. Toujours selon lui, le Messager de Dieu :saws: a dit: «Toutes les fois que quelqu'un m'adresse le salut (dans ma tombe) Dieu me redonne mon âme pour que je le lui rende». (Rapporté par Abou Dawùd)

1403. Selon 'Ali (das), le Messager de Dieu :saws: a dit: «Le vrai avare est celui auprès de qui on évoque mon nom sans qu'il me bénisse». (Rapporté par Attirmidhi)

1404. Fadàla Ibn 'Oubeyd (das) rapporte: «Le Messager de Dieu :saws: entendit quelqu'un invoquer Dieu dans sa prière sans proclamer la louange de Dieu exalté et sans bénir le Prophète . Le Messager de Dieu dit: «Cet homme a été trop hâtif dans sa prière (en ne la faisant pas précéder par la louange de Dieu et la bénédiction de Son Messager)». Puis il l'appela et lui dit: «Quand l'un de vous prie, qu'il commence par la louange et la glorification de Dieu, gloire et pureté à Lui. Puis qu'il bénisse le Prophète et qu'il invoque ensuite Dieu pour ce qu'il veut». (Rapporté par Abou Dawùd et Attirmdidhi)

1405. Ka'b Ibn 'Ojra (das) rapporte: «Le Prophète :saws: sortit de sa maison et nous lui dîmes: «O Messager de Dieu! Nous avons appris la façon de te saluer et pas encore celle de te bénir». Il dit: «Dites: «Seigneur Dieu! Donne Ta miséricorde à Mohammad et à la famille de Mohammad comme Tu l'as donnée à la famille d'Abrahàm. Tu es digne de louange et de glorification. Seigneur Dieu! Bénis Mohammad et la famille de Mohammad comme Tu as béni la famille d'Abrahàm .Tu es digne de louange et de glorification». (Unanimement reconnu authentique)

1406. Abou Mas'ùd Al Badri (das) a dit: «Le Messager de Dieu :saws: vint me trouver alors que nous étions réunis chez Sa'd Ibn 'Oubàda (das). Bashir Ibn Sa'd lui dit: «Dieu nous a ordonné de te bénir, ô Messager de Dieu! Comment devons-nous le faire?» Le Messager de Dieu se tut au point que nous eussions souhaité qu'il ne l'ait pas interrogé. Puis le Messager de Dieu dit ; «Dites : «Seigneur Dieu! Donne Ta miséricorde à Mohammad et à la famille de Mohammad comme Tu l'as donnée à Abrahàm et bénis Mohammad et la famille de Mohammad comme Tu as béni Abrahàm. Tu es digne de louange et de glorification. Quant au salut c'est comme vous l'avez su». (Rapporté par Moslem)

1407. Abou Houmeyd Asâ'idi (das) rapporte: «Ils dirent: «O Messager de Dieu ! Comment devons-nous te bénir?» Il dit: «Dites: «Seigneur Dieu! Donne Ta miséricorde à Mohammad, à ses épouses et à sa descendance comme Tu as béni Abrahàm. tu es digne de louange et de glorification». (Unanimement reconnu authentique)
.
Revenir en haut Aller en bas
 
XV- Le livre de la prière sur l'Envoyé d'Allah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: Assounnah, Ahadith, Bida'a :: Autres Ahadith et Athar :: Riyadh As-Salihin-
Sauter vers: