El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 L’exagération dans les dots

Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Yasmine
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
Je ne peux plus me passer d'El 'Ilm
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: L’exagération dans les dots   Sam 3 Jan 2009 - 11:46

L’exagération dans les dots

Cheikh Ibn Baz (رحمه الله)



Question : Je pense, comme beaucoup de gens, que de nombreuses personnes exagèrent dans les dots, et demandent des sommes exorbitantes lorsqu’ils marient leurs filles. Ajouté à cela, ils posent d’autres conditions. Est-ce que ces sommes perçues sont licites ou illicites ?


Réponse :


La religion musulmane recommande que la dot soit modeste et symbolique. Il ne faut pas la prendre pour un motif de concurrence, et il convient d’appliquer les nombreux hadiths qui vont dans ce sens, de faciliter le mariage et de veiller à garantir la chasteté des jeunes hommes et des jeunes filles.

Il n’est pas permis aux parents de demander de l’argent pour eux-mêmes parce qu’ils n’en ont pas le droit. Cet argent est intégralement le droit de la femme seule. En revanche, le père, particulièrement, peut poser des conditions qui ne nuisent pas à sa fille, et ne sont pas de nature à l’empêcher de se marier. Mais s’il ne le fait pas, c’est encore meilleur et préférable pour lui.


Allah, qu’Il Soit Glorifié, a d’ailleurs dit :

﴾Mariez les célibataires d’entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes. S’ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa grâce.﴿ [An Nour, verset 32]


D’autre part, Uqba ibn 'Âmir rapporte que le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit :

« La meilleure dot est la plus modeste. » [1]


 Par ailleurs, le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit à l’un de ses Compagnons lorsqu’il voulut le marier avec une femme qui s’était proposée en mariage à lui :

« Cherche-lui ne serait-ce qu’une bague en fer. » [2]


Mais lorsqu’il n’eut rien trouvé, le Prophète (صلى الله عليه وسلم) le maria à elle en échange de quoi il devrait lui apprendre certaines sourates du Coran que le prétendant a citées. Les dots des femmes du Prophète (صلى الله عليه وسلم) étaient de cinq cent dirhams, l’équivalent de cent trente riyals environ. Celles de ses filles étaient de quatre cent dirhams, environ cent riyals aujourd’hui.


Allah, qu’Il soit exalté, dit :

﴾En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre].﴿ [Al Ahzab, verset 21]


Donc, au plus les dépenses du mariage sont modestes et minimes, au plus il sera plus facile de garantir la chasteté des hommes et des femmes, et au plus la turpitude et les vices diminueront, et la communauté se multipliera. A l’opposé, au plus les dépenses sont importantes, et au plus les gens se concurrencent dans les demandes de dots, au plus le nombre de mariages diminuera, l’adultère se propagera, et les jeunes seront empêchés de se marier, sauf ceux parmi eux à qui Allah leur aura facilité.


Mon conseil à tous les musulmans de partout est de faciliter le mariage, d’apporter leur aide dans cette affaire, d’éviter d’exiger des dots élevées, d’éviter de trop dépenser dans les repas de mariages, et de se limiter à la cérémonie religieuse qui ne coûte pas trop cher aux deux époux.


Qu’Allah améliore la situation de tous les musulmans, et qu’Il les aide à se conformer à la Sunna dans tous leurs actes.




Kitâb ud-Da'wa, al-Fatâwa, pages 166 et 168.

copié de fatawaislam.com [le site a fermé]

Notes :
[1] Authentifié par Al-Hâkim dans ces termes (2/182). Abû Dâwûd rapporte dans le chapitre du mariage un hadith avec les termes : « Le meilleur mariage est celui qu’on a facilité le plus. » (n°2117). Muslim rapporte, par ailleurs, un hadith semblable à celui-ci dans son chapitre du mariage, sous le numéro 1425.
[2] Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre du mariage (n°5135).
Revenir en haut Aller en bas
 
L’exagération dans les dots
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Articles :: La famille en Islam :: Le Mariage-
Sauter vers: