El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La crainte d'Allah est la clef des sciences

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La crainte d'Allah est la clef des sciences   Lun 23 Jan 2012 - 9:41

La crainte d'Allah est la clé des sciences


Hammad ibn Ibrahim Al 'Outhman (حفظه الله)




﴾Ô vous qui avez cru ! Craignez Allah et croyez en Son Messager pour qu’Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde et qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez et qu’Il vous pardonne car Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux.﴿ [Sourate le fer, verset 28]

﴾Ô vous qui croyez ! Si vous craignez Allah Il vous accordera la faculté de discerner (entre le bien et le mal)﴿ [Sourate le butin, verset 29



Ibn Kathir a dit :

« Ibn 'Abbas et Assaddi et Ikrima et Addahâk et Qatâda et Mouqâtil ibn Hayân ont dit : « fourqanan (la faculté de discerner) c’est une issue (makhrajan). »

Et Moujahid a rajouté : « Dans le bas-monde et dans l’au-delà (et dans une version rapportée d’Ibn 'Abbas :) fourqanan : najâtan, c’est-à-dire un salut (du verbe sauver). »

Et dans une autre version de lui également : « nassran, c’est-à-dire une victoire. »

Et Mouhammad ibn Ishâq a dit : « Fourqanan : c’est-à-dire une séparation entre le vrai et le faux. »

Cette exégèse (explication du coran : tafsir) est plus générale que ce qui a précédé et nécessite tout cela car celui qui craint Allah en appliquant Ses ordres et en délaissant Ses interdits, il lui sera accordé la connaissance de la différence entre le vrai et le faux et ce sera pour lui la cause de sa victoire, de son salut et de son issue dans les choses de ce bas-monde et de son bonheur le Jour du Jugement Dernier et de l’effacement de ses péchés et que ses péchés lui soient pardonnés et cachés des autres et la cause de l’obtention de la grande récompense d’Allah :


﴾Ô vous qui avez cru ! Craignez Allah et croyez en Son Messager pour qu’Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde et qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez et qu’Il vous pardonne car Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux.﴿ [Sourate le fer, verset 28] »


Fin de la citation d’Ibn Kathir.


Et Abdoullah ibn Mass'oud a dit : « Je considère -certes-que l’homme qui oublie la science qu’il possédait ne l’a oubliée que par un péché qu’il commettait. » Rapporté par Waqi' dans az-zouhd (329) avec une chaîne de transmission authentique.


Waqi' dit : « Aidez vous à la mémorisation en délaissant la désobéissance. » Rapporté par Ibn Hibbân dans rawdatou al-'ouqalâ, p.29.


L’imam Malik a dit à ash-Shâfi'i lors de leur première rencontre : « Je vois qu’Allah a jeté sur ton cœur une lumière, ne l’éteins donc pas avec l’obscurité de la désobéissance. » Rapporté par Ibn al-Qayyim dans a'lâm al-mouwaqi'in, tome 4, p. 258.


L’imâm al-Shâfi'i a dit : « Celui qui veut qu’Allah lui ouvre le cœur ou l’illumine, qu’il délaisse le fait de parler de ce qui ne le regarde pas et qu’il délaisse les péchés et les désobéissances et qu’il ait entre lui et Allah des actions qu’il cache (aux gens), et s’il fait cela Allah lui facilitera la science ce qui l’occupera de toute autre chose, et il y a certes dans la mort la plus grande occupation. » Rapporté dans manâqib al imâm ash-Shâfi'i


Ibn Taymiyyah a dit : « Allah a fait parmi les choses avec lesquelles Il châtie les gens pour leurs péchés : l’empêchement de la guidance et de la science bénéfique :

﴾Et ils dirent : « Nos cœurs sont enveloppés et impénétrables. » Non, mais Allah les a maudits à cause de leur infidélité.﴿ [Sourate la vache, verset 88]

﴾« Nos cœurs sont enveloppés et imperméables. » En réalité c’est Allah qui a scellé leurs cœurs à cause de leur mécréance.﴿ [Sourate les femmes, verset 155]

﴾Il y a dans leurs cœurs une maladie et Allah a fait croître leur maladie.﴿ [Sourate la vache, verset 10]

﴾Mais qu’est ce qui vous fait penser que quand cela arrivera ils n’y croiront pas ? Parce qu’ils n’ont pas cru la première fois nous détournerons leurs cœurs et leurs yeux.﴿ [Sourate les bestiaux, versets 109-110]

﴾Puis quand ils dévièrent, Allah fit dévier leurs cœurs.﴿ [Sourate le rang, verset 5] »

Fin de citation. Majmou' al-fatâwa de Ibn Taymiyyah, tome 14, p.152.



Ibn al-Qayyim a dit : « Plus le cœur est proche d’Allah plus les oppositions du mal se retirent et la lumière de son dévoilement de la vérité se complète et se fortifie, et chaque fois qu’il s’éloigne d’Allah les oppositions se font nombreuses et la lumière de son dévoilement de la vérité s’affaiblit. »

Fin de citation. A'lâm al mouwaqi'in, tome 4, p.258.




Source : annoubadhou fi âdâbi talabi al 'ilmi de hammâd bnou ibrahim al'othmân, éditions maktabatou ibni al-Qayyim (koweït), p. 13-5

Traduit par Mehdi Abou Abdirrahman (www.spfbirmingham.com)

Erratum de Mehdi Abou Abdirrahman : http://www.spfbirmingham.com/index.php/errata-erreurs/165-erratum-1-10-12-2011.html
Revenir en haut Aller en bas
 
La crainte d'Allah est la clef des sciences
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: La Science : Sa recherche et son apprentissage-
Sauter vers: