El 'Ilm


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 14:38

Les premiers pas du nouveau musulman...

Cours audio du frère Frère Abdelmalik Abou Adam

Retranscrit par Umm-Loqman




Sommaire






Introduction : Explication de l'Islam par Sulaiman al Hayiti

Cours n°1 : Énoncé des vertus de l’islam/L’unicité (Tawhid)/L’équité/La religion originelle/La religion de tous les prophètes et messagers/L’égalité/Le miracle du Coran...

Cours n°2 : Énoncé des objectifs de la charia/La préservation de cinq choses existentielles : la religion, la vie, l’honneur, les biens, les liens du sang, la raison/Preuves de cela...

Cours n°3 : Explication des deux attestations/ Ses deux piliers : l’affirmation et la négation/Ses mérites/Les huit conditions de cette attestation et leurs preuves réciproques...

Cours n°4 : L’islam : Explication du terme « Islam »/Démonstration multiple du miracle du Coran/Sens de l’adoration en Islam/La foi et ce qu’elle comporte : Foi en Dieu, en son existence, en sa seigneurie, en sa divinité, en ses Noms et ses Attributs parfaits...

Cours n°5 : Les bénéfices de la foi en Dieu/Explication de la foi en les anges/Ses bénéfices divers/Explication de la foi aux livres sacrés/Ses bénéfices divers...

Cours n°6 : Explication de la foi aux prophètes/Ses bénéfices divers/ Explication de la foi au Jour dernier et ce qu’il implique/Ses bénéfices divers...

Cours n°7 : Explication de la foi au destin bon ou mauvais/Les piliers de l'Islam/ Les différentes prières/Ses mérites/ Son statut/ Ses horaires...



Like a Star @ heaven Source : Série de cours dont le titre initial est « L’indispensable dans l’apprentissage de la religion immuable », expliquations données par Abou Adam Abdelmalik Al-Firansi.
http://www.dourouss-abdelmalik.com/index.php?option=com_content&view=article&id=215&Itemid=62


Dernière édition par Oum Mouqbil le Jeu 27 Oct 2011 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 22:29

Invitation à L'islam - Explication aux gens

Sulaiman al Hayiti



Introduction aux cours





On parle souvent de la culture musulmane.
Or l’islam n’est pas une culture mais une religion, c’est la révélation d'Allah .

Lorsqu’un peuple accepte l’islam après un certains temps il adopte les principes et enseignements de l’islam qui vont devenir une part entière de la culture de ce peuple.

Le rôle de l’islam en tant que révélation divine par rapport aux cultures est un rôle d’un filtre pour distinguer ce qui est bon et mauvais, ce qui est pur et impure. Pour montrer ainsi aux hommes ce qui est la bonne voie pour les guider dans le droit chemin et les sauver de l’égarement.

Personne d’entre nous n’a choisi sa culture, son lieu de naissance, la langue qu’il parle, la religion de ses parents. Toutes ses choses ont été prédéterminées avant notre naissance et nous n’avons eu aucun choix dessus.

Étant donné que personne n’a pu choisir cela, nous devons nous poser la question qui est : « Pourquoi ces choses la sont faites de cette façon ? » ; « pourquoi avons-nous tous été mit dans des situations différentes ? ».

La réponse donnée par l’islam est : C’est un test qu'Allah nous donne. Il nous met dans une situation à la naissance pour nous mettre dans une certaine épreuve, pour voir si on va être sincère, si on va chercher la vérité, si on va se remettre en question, si on va se poser les bonnes questions pour savoir ce qui est vrai de se qui ne l’est pas.

C’est ce que fait tout être humain lorsqu’il atteint l’âge de raison.
Il se pose :
- « Pourquoi j’existe ? »
- « D’où je viens ? »
- « Ou je m’en vais ? »
- « Est-ce que les croyances de ma famille, de mon peuples sont les vraies ? »

Il y a différentes réponses à cela et chaque religion à des réponses différentes. Ainsi nous allons présenter le point de vue de l’Islam vis-à-vis de ces questions, ce qui rend la religion musulmane différente et spécifique de toutes les autres.

Pour présenter la spécificité de l’Islam plusieurs points fondamentaux qui sont des critères de distinction vont être abordés ci-après.


Premier point : Le nom de la religion.

Cette religion s’appelle l’Islam.
Signification : La soumission à la volonté d'Allah

Le principe de se soumettre à Allah est la base même de cette religion.
Ce nom n’est pas un nom qui a été inventé par des fidèles ou par des gens qui ont suivi cette religion. C’est un nom qu'Allah a choisi lui-même.

Allah dit dans le Qour’an : « Certes la religion acceptée d'Allah c'est l'Islam » [Soorat 3, verset 19].
Si nous regardons le nom des autres religions, souvent il se rapporte au nom de la personne que les gens prétendent suivre.

Comme c’est le cas pour le christianisme, on le rapporte au Christ qui est Jésus .
Or ce n’est pas Jésus qui a nommé cette religion la de ce nom la et il n’a jamais dit « Je suis un chrétien, soyez chrétiens » ; il a plutôt dit « Croyez en Dieu et obéissez à ses lois ».

Le mot chrétien est venu après Jésus et qui a été donné par d’autres personnes que les chrétiens.

De même que le Judaïsme, c’est le nom qui tourne autour de la tribu de Juda.

Et lorsqu’on dit que l’Islam c’est la soumission, cela nous fait aussi comprendre que tout ce qui est dans l’univers est soumis à Allah, même notre corps, les astres, les animaux etc. Tout le monde est musulman sauf celui qui a refusé de soumettre son âme à Allah.


Deuxième point : L’unicité dans le message de l’Islam

Selon l’Islam, tous les messagers envoyés depuis Adam et Ève sont venu avec un seul et même message fondamental qui est : « Il n’y a qu’un seul dieu et c’est lui seul qui doit être adoré ».
C’est pour cela que dans l’islam il n’y a pas de distinction entre les différents prophètes car ils sont tous venus pour transmettre la même croyance et le même message.

Allah dit dans le Qour’an : « Les gens formaient (à l´origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. (...) ». [Soorat 2, verset 213]

Ainsi tous les messagers sont venus avec la même parole et le même message de base. Tous les êtres humains à l’origine étaient sur cette religion la.

Cela nous amène donc au principe fondamental de l’Islam, au témoignage que fait une personne en entrant dans l’Islam qui est : « La ilaha ill Allah » c'est-à-dire « Rien ne mérite d’être adoré si ce n’est Allah ».

Toutes les autres choses que le musulman pratique que se soit : la prière, le jeune, le Hajj, la zakat…
Toutes ces choses sont faites en référence au principe fondamental cité ci-dessus.
Si une personne fait ces actes d’adoration sans respecter ce principe alors pour Allah ses œuvres n’auraient aucune valeur puisque l’idolâtrie annule toutes les bonnes actions.


En Islam, il y a 3 conditions pour que quelqu’un soit considéré comme un monothéiste :
1/ Croire qu’Allah seul est le maitre créateur qui donne la subsistance à l’univers et tout ce qui est crée. Lui seul contrôle tout.
2/ Il ne faut pas donner à Allah les attributs de sa création ni donner à la créature les attributs divins.
3/ Lorsque l’on a cru que seul Allah est le créateur et que lui seul a les attributs de perfection alors automatiquement on doit vouer tout notre culte d’adoration à Allah et à personne d’autre sans passer par un intermédiaire comme par exemple par Jésus .


Dans la vie du prophète Muhammad nous pouvons voir son combat contre l’idolâtrie et les idoles. Il a passé 13 ans à la Mecque à enseigner aux hommes que seul Allah méritait d’être adoré et il s’est limité à ça uniquement.

C'est-à-dire qu’avant même de parler de la prière, du jeune, de l’interdiction de l’alcool, de la fornication etc. il s’est concentré sur le monothéisme et sur l’explication que seul Allah est le créateur de toute chose et qu’il est le seul à mériter l’adoration.
Ensuite il fit la Hijra vers Médine et Allah lui donna un grand nombre de fidèle. Puis lorsqu’il eu la capacité d’aller a la Mecque la première chose qu’il fit fut de détruire les idoles une par une en disant « La vérité est venue et le mensonge est parti. Certes ce qui reste c’est la vérité ».


Troisième point : L’Islam est une religion universelle

L’Islam n’est pas limité à un peuple ou à une race mais c’est une religion ouverte à toutes les cultures.
Depuis le temps du prophète lui-même on voyait parmi ses compagnons des hommes de toutes les origines, de toutes les couleurs, de toute classe sociale.

Par exemple Bilal était un esclave avant sa reconversion puis après avoir enduré Allah l’a élevé et fit qu’il se maria avec une femme faisant parti de la noblesse des arabes de cette époque de la tribu de Qouraich.

Nous voyons donc qu’avec l’Islam les différences sociales sont complètement abolies et détruites car tous les croyants sont sur le même pied d’égalité.
Et par rapport à la connaissance et à la piété Allah élève des gens et c’est seulement cela qui fait la différence entre les hommes.



.
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 22:30

L’indispensable dans l’apprentissage de la religion immuable


Cours n°1



Ce qui va être retranscrit est ce que toute personne a réellement besoin de savoir afin de faire ses premiers pas dans l’Islam.


Explications du Titre des cours :

« Apprentissage » : Le terme est clair, c’est ce qui est à apprendre pour avoir science de ce que l’on va faire ou dire au nom de la religion.

Les deux sources de l’Islam sont le Qur’an et la Sunna (tradition prophétique).

« Immuable » : car ces deux sources n’ont jamais changées depuis qu’elles ont été révélées sur le prophète il y a 14 siècles auparavant. Le coran nous est venu comme il a été descendu sur le prophète . Il nous est venu intacte.

Ceci est de même concernant la tradition (paroles, actes, approbations, comment il était par rapport a ses caractéristiques, ce qui était propre à lui…) du prophète qui sont restées intactes.


Ainsi ses cours ne s’adressent pas seulement aux musulmans et à ceux qui font des efforts dans l’apprentissage de la science mais à 3 catégories :

Première catégorie - Les non musulmans : qui n’ont pas eu la chance de connaitre réellement l’islam sous sa réelle forme en revenant à ses sources et à son authenticité.

Deuxième catégorie - Aux nouveaux musulmans : ceux à qui la véritable image de l’islam leur est venue. En vérité ce sont simplement ceux qui sont revenu à l’islam car le prophète nous a indiqué que chaque personne nait musulman, selon Al Fitra (la sainte nature). Ensuite selon l’éducation donnée, l’enfant deviendra soit un juif, un chrétien ou bien un mage.

Allah dit : « Allah a dit : « Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d´Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes: "Ne suis-Je pas votre Seigneur?" Ils répondirent: "Mais si, nous en témoignons..." (...) ». [Soorat 7, verset 172]

Ainsi chaque personne, musulmane ou non, avant de venir au monde, nos âmes ont attestés qu’Allah est notre seigneur, de l’unicité d’Allah , le véritable monothéisme. Mais également de la seigneurie et de la souveraineté du très haut cela va impliquer automatiquement qu’il est le seul à mérité l’adoration. C’est donc le culte, le monothéisme exclusif.

Cela revient à ce qu’on a vu dans la parole du prophète qui Al fitra, la seine nature, comme Allah nous a crée de manière initiale.

Ce terme, Al fitra, on le retrouvera également dans le coran :
Allah dit : « Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah], telle est la nature qu´Allah a originellement donnée aux hommes - pas de changement à la création d´Allah (…) ». [Soorat Ar Roum, verset 30]

On voit donc encore à travers ce verset que chaque être a été crée selon la nature prédisposée et qu’elle se résume à adorer la divinité réelle, unique et de s’écarter de toute adoration que l’on vouerait à un autre que lui.

Une fois que l’on sait cela, lorsque l’on a parlé des nouveaux musulmans et ceux qui sont rentré dans la religion de l’islam, on sait qu’ils sont revenu à la source même et qu’ils sont revenu à ce qu’ils étaient.

Contrairement au christianisme pour lequel il est nécessaire de se faire baptisé pour rentrer dans la religion, l’Islam ne demande aucun acte de se genre car l’enfant depuis sa naissance est né selon les préceptes de la nature et de la religion authentique.

Yad ibn imar Al mudjashi3i , rapporte un Hadith Qudsi ou Allah dit : « J’ai crée mes serviteurs hunafa, et ensuite se sont les diables qui sont venus auprès de lui et qui l’on fait dévié de sa religion primaire et qui l’on écarté de cela ».

« Mes serviteurs » : C'est-à-dire tous les hommes
« Hunafa » : qui est le pluriel de Hanif signifie celui qui concrétise le monothéisme et qui s’écarte de toute forme de polythéisme.

On voit donc encore une fois l’état initial de tout homme sans exception et on voit une des causes de la déviance du droit chemin. La première cause vue étant l’éducation donnée aux enfants.
Ceci était pour la deuxième catégorie de personne citée plus haut, les nouveaux musulmans.


Troisième catégorie - Les musulmans qui se sont écartés de la religion, qui ne sont musulmans que par le nom et qui sont ignorants vis-à-vis de leur religion :

Allah de part sa miséricorde et sa grâce a fait que beaucoup d’entre eux reviennent à leur religion et se repentent sincèrement et ont le désire d’apprendre ce qu’ils ont ignoré durant toutes ses années.
Ces personnes sont donc aussi concernées par cette série de cours.

Il est important d’éclairer un point pour beaucoup de personnes qui est sur le nom « Allah ».
Chez les musulmans, Allah c’est le créateur, celui qui mérite seul l’adoration.
Allah au niveau de la langue arabe est un terme qui a la base est prit du mot « Ilâh – divinité ».

Ainsi il y a eu une injonction entre la particule « Al » qui définie un être ou un objet de façon général et le terme « Ilâh » qui a donné place au nom « Allah » ; qui signifie la divinité seule que nous adorons.

Allah veut donc dire en vérité au niveau de la langue arabe « Al ma3boud – celui qui mérite seul l’adoration ».



Nous savons également que dans le Qur’an le nom « Allah » précède toujours tous les autres noms d’Allah qu’il possède. Et nous savons qu’il en possède beaucoup dans le Coran.
Ceci est dû au fait que le nom « Allah » comprend tous les autres noms.

L’Islam est une religion qui n’est pas venue que pour les arabes comme essaye de faire croire beaucoup de gens.

Nous répondrons à cette ambigüité par les sources mêmes de l’Islam qui sont le Coran et la Sunna.


Pour ce qui est du coran nous voyons un des versets qu’Allah a fait descendre sur son prophète et qui est le suivant : « Dis: "ô hommes! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah (...) ». [Soorat 7, verset 158]

« O hommes » : comprend ici les hommes de façon général, qu’ils soient noirs, blancs, arabes, qu’ils viennent d’orient ou d’occident.

Chez les savants de l’Islam ce verset fait l’unanimité pour dire que le prophète a été envoyé à toutes les créatures mêmes aux Djinns.

Pour ce qui est de la preuve dans la sunna il y a le Hadith rapporté par Abi Umama. Nous verrons dans ce hadith qu’Allah a octroyé certaines préférences au prophète qu’il n’a pas octroyé aux autres envoyés.

Le prophète a dit : « J’ai été envoyé à tous les gens (...) »

« A tous les gens » : Ceci prouve que le prophète a été envoyé aux arabes et aux non arabes, au contraire des messagers qui l’on précédé qui eux ont été envoyés à leur peuple.
C’est le cas notamment de Moise qui a été envoyé au peuple d’Israël.

Si l’Islam aurait été spécialement pour les arabes il n’y aurait pas eu des musulmans partout dans le monde comme nous en trouvons en Asie, en Europe ou sur d’autres continents et les gens ne seraient pas rentrés dans la religion.


Ainsi lorsque l’homme reste dans la seine nature et qu’il sait au fond de lui que l’on adore personne d’autre en dehors d’Allah et que lui seul mérite l’adoration, en lui faisant un simple rappel automatiquement elle saura que c’est la vérité avec conviction.

Ceci est le plus grand bien qui puisse exister car on sait que cette religion de par son harmonie avec la nature va appeler les gens à se conformer au bien et à s’écarter du mal.



C’est pour cela que lorsqu’on regarde dans la vie de tous les jours, on peut s’apercevoir que les choses de manière générale vont être regroupées dans 4 catégories :


1/ Les choses qui sont de la catégorie du bien pur et que tout le monde reconnait ainsi de part sa propre raison.
2/ Les choses dont le bien est prépondérant c'est-à-dire que le bien est bien plus grand que le mal qui s’y trouve.
3/ Les choses qui sont de la catégorie du mal pur c'est-à-dire les choses qui sont reconnues de tous le monde de par leur raison comme tel.
4/ Les choses dont le mal est prépondérant.

Il faut savoir que l’islam a ordonné ce qui est un bien pour l’homme qu’il soit pur ou prépondérant. Lorsque l’on dit ordonné il y aura des choses qui seront à caractère obligatoire et d’autres qui seront préférables ou surérogatoires sans que cela soit considéré pour autant comme une obligation.
Quant aux interdictions en Islam elles tourneront toutes autour de cet axe qui est le mal, qu’il soit pur ou prépondérant.


A partir de cela nous donnerons des exemples pour montrer que cette religion n’appelle qu’au bien et n’interdit que ce qui est néfaste à l’homme.


A titre d’exemple pour le bien pur, il y a la reconnaissance que l’homme doit avoir envers ses parents. Nous devons montrer notre gratitude envers eux pour tout le bien qu’ils nous ont apporté, notre éducation et tout ce qu’ils nous ont fourni pour nous permettre de bien grandir. Mais aussi pour tout le temps, amour, affection qu’ils nous ont accordé.
Pour toutes ces raisons, le bon comportement envers les parents est une des plus importantes obligations en Islam.
La mère est celle qui mérite le plus de respect pour tout ce qu’elle a endurée en nous portant pendant 9 mois.


Les preuves :

• Lorsqu’un homme est venu voir le prophète il lui a demandé à propos de la personne qui méritait le plus la bonne compagnie, la gratitude, le bon comportement. Le prophète répondit « Ta mère ». Cette personne reposa de nouveau cette question et il répondit de nouveau « Ta mère ». Le même homme posa une troisième fois la question et le prophète répondit « Ta mère ». Enfin l’homme répéta une quatrième fois sa question et le prophète répondit : « Ton père ». [Hadith authentique].

Ainsi nous voyons comment l’Islam a ordonné aux gens de donner la plus grande gratitude à la mère pour tout ce qu’elle a subi en plus par rapport au père (lors de la grossesse, accouchement…) puis ensuite au père.


• Toujours à titre d’exemple qui peut paraitre simple dans la vie mais dont l’Islam a donné une importance.

Un homme marchant sur la route trouvant un objet ou autre qui portera préjudice aux gens et qu’il enlève cet objet aura automatiquement une bonne action.

Ainsi sur une chose simple mais qui fait partie du bien, l’islam a appelé les gens à l’accomplir.


• Ou bien encore, selon une parole du prophète qui nous informe qu’un jour une personne qui était très assoiffée trouva durant son parcours un puits. Cette personne bu de son eau jusqu’à étancher sa soif puis en partant il vit un chien qui lui tirait la langue tellement il avait soif et qui en venait même à lécher la terre tant il était assoiffé. L’homme tira donc de l’eau du puits et en donna à boire au chien. Le prophète nous informe que l’homme de par cet acte la Allah a été envers lui reconnaissant et lui a pardonné ses péchés. En entendant cela les compagnons ont demandé au prophète « O envoyé d’Allah, est-ce que nous par rapport aux animaux nous avons une récompense si on leur fait un bien ? ». Le prophète répondit que de chaque être qui vit, que ce soit un animal ou autre, si la personne lui fait un bien s’est considéré auprès d’Allah comme une bonne action et il en sera rétribué ».

Nous voyons donc que l’Islam appel au bien dans toute chose, que ce soit celles qui appellent à la croyance ou bien celles qui peuvent paraitre petites aux yeux des hommes mais qui ont une importance.
C’est pour cela que les compagnons, les khalifes biens guidés ont continué d’appliquer ce que le prophète a enseigné.


On connait l’Histoire d’un juif très pauvre qui vivait dans un état islamique sous le gouvernement d’Omar ibn al Khatab (le deuxième khalif de l’islam). Lorsque cet homme rencontra Omar il se plaint auprès de lui de sa pauvreté en lui montrant ses habits. Omar prit donc des biens de l’état pour apporter une aide à cet homme et pour qu’il puisse subvenir un minimum à ses besoins.


Concernant le mal pur, que Ce soit le vol, l’adultère, ou un acte reconnu comme mal dans toutes les religions, l’Islam l’a interdit car c’est un préjudice pour toute personne.
Mais aussi pour le mal prépondérant. On sait que dans certaines choses nous pouvons trouver un bien mais le mal y sera plus grand.

C’est pour cela qu’Allah dit : « Ils t´interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis: "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l´utilité" ». [Soorat 2, verset 219]

Si on trouve du bien dans l’alcool du fait par exemple que ceux qui le vendent, peuvent en tirer bénéfice, le mal est prépondérant et est beaucoup plus grand de part tous les dégâts qu’il cause.
Ceci a été interdit pour donc préserver l’homme.




Pour finir nous allons revenir sur un hadith du prophète pour prouver ce à quoi l’islam a appelé dans ses préceptes mêmes.
Anas ibn Malik rapporte que le prophète a dit : « Une personne qui plante un arbre qui donnera des fruits ou qu’il cultive ce qui va être profitable pour les gens et qu’ensuite un oiseau, un homme ou un animal mange de ce qui a été planté ou cultivé alors cela est considéré comme une bonne action pour le musulman qui a fait cela ».

Nous voyons une fois de plus comme l’islam incite les gens à participer au bien dans les choses de la vie et cela dans tous les domaines.

Chaque homme est soumis aux lois d’Allah qui sont universelles.
Par exemple le fait de se nourrir ou d’avoir un minimum d’hygiène est universel car sinon cela peut entrainer des conséquences préjudiciables pour l’homme comme les maladies ou la mort.

Une fois que la personne a observé les lois de l’islam et ses principes, si elle possède une pensée saine, loin des préjugés infondés alors automatiquement et sans aucun doute, cette personne adoptera avec conviction et certitude cette religion car de manière des plus claires et des plus simples, il se sentira en lui-même, en harmonie avec cette religion. Sa nature il l’aura conservée et il se sentira en harmonie l’Islam qui à la base est la religion de la nature seine.

Combien de gens qui se sont reconverties et ont aimé cette religion d’un amour sincère, l’ont senti du plus profond de leur cœur ?!

Ainsi nous verrons dans cette série de cours : les piliers de l’islam, les autres vertus et également ce que le musulman a besoin pour sa pratique de tous les jours pour qu’il puisse devenir un véritable croyant qui se conforme aux préceptes de l’Islam.

Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 22:31

Cours 2






Dans ce cours nous allons mettre en évidence les vertus et bienfaits de l’Islam et prouvé que c’est une religion qui a été transmise par celui qui a crée les cieux et la terre et que c’est la religion de la vérité. Puis nous verrons aussi que cette religion repose sur des fondements.

Pour ce qui est du fondement principal, il y a deux bases :
- adorer Allah l’unique et sans associé et inviter les gens à s’y soumettre
- mettre en garde contre le polythéisme dans l’adoration d’Allah

Pour comprendre les objectifs de cette religion il faut savoir également que l’Islam tourne autour d’un axe que l’on pourrait traduire par des intérêts majeurs (Al mousaliH).  
Lorsque l’on détail cela on s’aperçoit que la religion est venue pour préserver plusieurs choses vitales chez l’homme.


Nous verrons différents points fondamentaux :
Le premier : L’Islam est venue pour repousser les préjudices et le mal.
Le deuxième : L’Islam est venue pour apporter ce qui est bénéfique à l’homme.
Le troisième : L’application des bonnes mœurs, le comportement vertueux, les attitudes saines.  



Premier point fondamental :

Si on regarde le premier point qui est le fait de repousser les préjudices nous pouvons voir que l’Islam est venu pour conserver 6 choses qui sont plus que vitales chez l’homme :

1/ La religion (Ad-Din) : On préserve la religion de part son apprentissage et repousser ce qui est néfaste pour l’homme soit ici l’ignorance de la religion.

Allah dit : « Certes la religion acceptée d’Allah c’est l’Islam » [Soorat 3, verset 19].
Et aussi : « Et quiconque désire une religion autre que l´Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l´au-delà, parmi les perdants. » [Soorat 3, verset 85]

Ces deux versets nous prouvent clairement que la dernière religion parachevée sur cette humanité est celle qui sera acceptée d’Allah car c’est celle qui est venue abrogée ce qui s’était introduit de faux dans les religions précédentes.

Allah dit : « Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Thora et l´Evangile ». [Soorat Imran, verset 3]

Ainsi le Coran vient confirmer ce qui était véridique dans les autres livres mais est venu rectifier ce qui était falsifié et supprimer dans les livres précédant.
C’est le plus complet des livres qu’Allah a fait descendre car c’est le dernier mais aussi car il traite de tous les domaines de la religion.


2/ L’âme, l’homme en lui même (An Nafs) : Dans les lois, que se soit dans le Coran ou la sunna on retrouvera que tout à été mit en place pour pouvoir préserver la vie humaine.

Allah dit : « C´est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d´Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d´un meurtre ou d´une corruption sur la terre, c´est comme s´il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c´est comme s´il faisait don de la vie à tous les hommes ». [Soorat Al Maida, verset 32]

Il dit aussi dans un autre verset pour pouvoir préserver cette vie : « Ô les croyants! On vous a prescrit le talion au sujet des tués (...) ». [Soorat 2, verset 178]

Et aussi : « C´est dans le talion que vous aurez la préservation de la vie, ô vous doués d´intelligence, ainsi atteindrez-vous la piété. » [Soorat 2, verset 179]


De part cette loi Allah ta’ala a donc préservé la vie humaine puisque si une personne sait qu’en tuant une autre son sort en sera de même, c'est-à-dire qu’elle sera tuée à son tour ; et bien elle ne tuera pas. Ainsi l’Islam préserve la vie de la personne qui voulait tuer car si elle tue, elle sera tuée aussi mais aussi de la personne qui allait être tuée.

Cette loi est valable que ce soit pour les musulmans et les non musulmans. Pour cela tous les savants de l’Islam ont condamné les attentats faits au nom de l’Islam.

Selon Abdullah ibn ‘amr , le prophète a dit : « Celui qui tue une personne Mu3ahad sans droit, il ne sentira pas l’odeur du paradis et l’odeur se trouve à une distance de 40 années ». [Rapporté par Al Bukhari]

« Mu3ahada » : C’est le non musulman qui est entré dans un pays musulman et dont le gouvernement musulman lui a accordé le droit de résidence. A partir de ce moment-là, cette personne est sous la protection du gouvernement et de tous les autres musulmans.  

Nous voyons donc à travers ce Hadith que l’Islam préserve les âmes innocentes.


3/ La raison (Al Haql) : L’Islam est venue aussi pour préserver la raison.

Allah dit : « Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu´une abomination, œuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez. » [Soorat Al Maida, verset 90]

En interdisant le vin, les boissons alcoolisées, Allah a cherché par cela à préserver la raison de l’homme. Nous savons tous qu’une personne lorsqu’elle boit elle perd sa raison au point même à oublier ce qu’elle a fait.

Le prophète a également dit : « Tout ce qui enivre est interdit ».


4/ La descendance, le lignage (An Nasab) :

Allah dit : « Et n´approchez point la fornication. En vérité, c´est une turpitude et quel mauvais chemin ! »  [Soorat Al Isra, verset 32]

Par l’adultère une personne ne peut préserver sa descendance. Par exemple une femme qui a des rapports avec plusieurs hommes. On ne saura pas de qui est tel ou tel enfant.
Ainsi tout ce qui va être néfaste pour la descendance de l’homme, l’Islam est venu la protéger.

Et Allah dit encore : « Et les femmes divorcées doivent observer un délai d´attente de trois menstrues (...) ». [Soorat Al Baqarah, verset 228]
Ainsi en donnant cette période on pourra voir si la femme est enceinte ou non et ainsi de savoir de qui sera le père du bébé.


5/ L’honneur :

Allah dit : « Ô vous qui avez cru ! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n´espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L´un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. » [Soorat les appartements, verset 12]

Dans ce verset Allah nous a interdit de dire du mal d’une personne, de comment la médisance. Tout ceci dans le but de préserver l’honneur.


6/ Les biens que possède l’homme, l’argent (Al Mâl) :

Allah dit : « Ô les croyants! Que les uns d´entre vous ne mangent pas les biens des autres illégalement. Mais qu´il y ait du négoce (légal), entre vous, par consentement mutuel. Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous. » [Soorat les femmes, verset 29]

Par cette interdiction l’Islam a protégé les biens de l’homme.



Deuxième point fondamental :

Concernant l’apport de ce qui va être bénéfique et des intérêts pour l’homme. Donc en citant l’exemple d’Al mal, nous voyons que l’Islam a rendu licite tout ce qui est de l’ordre de l’intérêt comme par exemple la vente, la location etc.
Quelque chose de licite servant les intérêts de l’homme.



Troisième point fondamental :


Pour ce qui est des bonnes mœurs, Allah parle dans un verset du prophète qui est venu pour nous enseigner le bon comportement.

Il ta’ala dit : « Et tu es certes d’une moralité imminente » [Soorat La plume, verset 4]

On demanda à Aisha quel était le comportement du prophète et elle dit : « Son comportement est le Qur’an ».
C’est-à-dire qu’il appliquait ce qui est présent dans le Coran comme nobles valeurs et règles.
Un autre verset dans le Coran au sens général parle de cela.

Allah dit : « Certes, Allah commande l´équité, la bienfaisance et l´assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l´acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez ». [Soorat les abeilles, verset 90]
Ce sont donc les objectifs principaux et les intérêts généraux pour lesquels l’Islam est venue.



L’islam prône l’égalité entre ses adeptes :

« Ô hommes! Nous vous avons créés d´un mâle et d´une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d´entre vous, auprès d´Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand- Connaisseur. » [Soorat 49, verset 13]

Allah ainsi n’a pas dit le plus honorable est celui qui est blanc, noir, arabe mais tout est revenu sur la piété.  

Dans une histoire des compagnons du rassul , Abu Dhar et Bilal nous voyons que l’Islam est venu pour rétablir l’équité.
Bilal était un esclave, noir qui a été affranchi par le premier Khalif de l’Islam, Abu bakr .

Un jour il y eu une dispute entre Abu Dhar et Bilal . Abu Dhar dit à Bilal : « O toi fils d’une noire ».
Bilal vient se plaindre auprès du prophète de cette histoire. Il alla voir Abu Dhar et lui dit : « Saches qu’un blanc ne peut être mieux qu’un noir si ce n’est par la piété » puis il lui dit encore « Tu es un homme qui a le comportement de l’aire païenne (époque avant l’islam) ».

Ainsi à travers ses exemples nous voyons que l’Islam a combattu dès le début le racisme.

De plus, lors de son pèlerinage d’Adieu, lorsque le prophète était à Mina il dit : « O gens vous n’avez qu’un seul dieu et vous venez d’un seul père. Il n’y a pas de différence entre un arabe et un non arabe ni entre un blanc et un noir si ce n’est par la piété ».
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 22:32

Cours 3





Lorsque la personne s’aperçoit que l’Islam possède de multiples vertus et que cette religion est seulement la continuation du message que tous les prophètes ont proféré à travers les temps et les lieux.

Que se soit par Noé, en passant par Moise et Jésus, puis par le sceau des prophètes : Muhammad ibn ‘Abdillah , tous ont appelé au Monothéisme pur (Tawhid).

L’islam est une religion universelle qui ne fait aucune distinction entre les races et les couleurs. Cette religion appel à ce qui est bénéfique pour l’homme que se soit dans cette vie d’ici bas ou dans l’au-delà. Cette religion est authentique de par ses sources : Le coran et la Sunna.

Quand cette personne s’aperçoit que cette religion est en harmonie totale avec la nature, que son cœur est sincère pour revenir à Allah, alors la question est Comment va-t-il rentrer dans cette religion ? Quels seront ses premiers pas ?

La réponse est très simple. La personne rentrera dans l’Islam en prononçant une simple parole.
Cette parole est la Shahada, ce que l’on appel le témoignage mais aussi Kalimatu Tawhid (la parole de l’Unicité).

Lâ ilaha illa Allah, Muhammadan rassoulouLlah.
C'est-à-dire que la personne va témoigner en disant « Ash hadu an Lâ ilaha ill Allah » qui est « je témoigne qu’il n’y a pas d’autres divinités méritant l’adoration si ce n’est Allah », puis en disant aussi « wa Ash hadu ana Muhammadan rassoulouLlah » qui signifie « Et je témoigne que Muhammad est l’envoyé d’Allah ».

Lorsque la personne a prit connaissance de cette parole et qu’elle sait ce que cela implique, elle rentrera donc dans la religion de part uniquement cette prononciation.



Cette parole a une place fondamentale dans la religion :

C’est le premier pilier de l’Islam :

Ibn ‘Omar rapporte que le prophète a dit : « L’islam est bâtie sur 5 choses : Le témoignage qu’il n’y a pas d’autres divinités méritant l’adoration si ce n’est Allah et que Muhammad est l’envoyé d’Allah ; l’accomplissement de la prière, le paiement de la zakat, le jeune du mois de ramadhan et le pèlerinage à la maison sacrée d’Allah pour celui qui en a la capacité ».

Cette parole est la base de la religion et c’est la première obligation que l’homme doit accomplir pour rentrer dans l’Islam. Tous les actes que nous ferrons ne seront acceptés que si cette parole là est prononcée par l’homme et qu’il applique ce que cela implique.

« Lâ ilaha ill Allah » : Cette parole implique une négation car nous allons nier qu’il n’y a pas d’autres divinités dignes d’adoration en dehors d’Allah.

Cette parole repose sur l’unicité qui va être propre à l’adoration d’Allah .

Il faut savoir que pour ce qui est de reconnaitre qu’Allah est le seul créateur, le seul qui pourvoit aux besoins des hommes que c’est la croyance qu’avaient les arabes avant l’arrivée de l’Islam.
A la Mecque il y avait 360 idoles qui étaient adorées à la place d’Allah mais ils reconnaissaient qu’Allah était le seul créateur des cieux et de la terre.

Allah dit : « Si tu leur demandes: "Qui a créé les cieux et la terre, et assujetti le soleil et la lune?", ils diront très certainement: "Allah" (...) » [Soorat 29, verset 61]

Ainsi Allah ici démontre bien que les arabes avant l’Islam étaient conscient que seul Allah était le créateur. Malgré cela ils ont tout de même adoré en dehors d’Allah des divinités pensant que celles-ci allaient les rapprocher du seul méritant réellement l’adoration.

Donc si nous interprétons la parole « Lâ ilaha ill Allah » par « Il n’y a pas d’autres créateurs si ce n’est Allah » cela est faux car le seul véritable sens est l’adoration.



Explication des deux témoignages :

Le premier témoignage comporte deux piliers :

« Lâ ilaha » : Qui est une négation. « Il n’y a pas d’autres ».
Donc on commence par nier qu’il n’y a pas d’autres divinités dignes d’adoration en dehors d’Allah.
Ceci est une condition pour appliquer cette parole.

« Ill Allah » : Qui est une affirmation. « Sauf Allah ».
On affirme ensuite que cette adoration revient à juste droit à Allah .

Donc si on confirme ces deux piliers on sera réellement devenu un monothéiste.


Les vertus innombrables de « Lâ ilaha ill Allah » :

- Celui qui prononce cette parole rentre dans l’Islam
- C’est la meilleure des paroles prononcées par tous les envoyés
- La prononciation de cette parole nous ferra rentrer réellement au paradis lorsqu’on la comprend et qu’on applique ce qu’elle implique
- Cette parole est légère à la prononciation mais sera très lourde dans la balance.
- Elle protège du feu de l’enfer
- Elle implique le pardon d’Allah
- Elle efface les péchés
- C’est la meilleure des bonnes actions
- Cette parole va nous protéger et repousser les tentations du diable

Et d’autres innombrables vertus encore.


Le deuxième témoignage « Ana Muhammadan RassoulouLlah » :

Cette parole implique que l’on va croire tout ce qu’il va nous informer car il parle par la vérité et non par le faux. Nous ne devons pas douter sur ne serai-ce qu’une de ses paroles.


L’obéissance au prophète nous a été ordonnée :

Par cette parole cela comprend aussi que nous devrons obéir à tout ce que le prophète nous aura ordonné à travers ses Hadiths.
De même on devra s’écarter de tout ce qu’il nous aura interdit.


On ne peut pas élever une parole au dessus de celle du prophète :

Même si c’est l’homme le plus pieux, un grand imam, il faut toujours avoir la croyance ferme que celle du prophète est élevée au dessus de celles-ci.



Le témoignage mène au Paradis :

Concernant le témoignage en lui-même, il est important de savoir que si la personne prononce cela avec sincérité elle entrera au paradis.

Selon 3ubada ibn Thamit (à vérifier), Le prophète a dit : « Celui qui témoigne qu’il n’y a pas d’autres divinité méritant l’adoration et que Muhammad est son esclave et son envoyé et également témoigne que Jésus est son esclave et son envoyé et que le paradis est une vérité et que l’enfer est une vérité, alors cette personne entrera au paradis suivant même ses actes ». Hadith authentique.

« Esclave » : Cela prouve que le prophète est avant tout un homme comme les autres, un être humain.

« Jésus » : Il est également comme tous, un être humain envoyé par Allah et il n’a aucun droit quant à la divinité car cela serait contraire au témoignage et annulerait notre croyance qui est l’unicité.

« Suivant même ses actes » : C'est-à-dire même s’il n’a pas les actes nécessaires pour rentrer au paradis.



Les conditions (Ash shourout) de l’acception de « La ilaha ill Allah » :


Pour que cette parole soit acceptée auprès d’Allah , certaines conditions doivent être respectées. Les savants nous en ont cité plusieurs, toutes extraites du Qur’an et de la Sunna.


1/ La connaissance – Al ‘ilm : C’est savoir son sens comme on l’a précisé en début de cours. Savoir qu’Allah seul mérite l’adoration et que toute adoration en dehors de lui est nulle.
Ceci est donc à l’opposé de l’ignorance.

Allah dit : « Sache donc qu´en vérité, il n´y a point de divinité à part Allah (...) » [Soorat 47, verset 19]

« Sache » : Ce mot désigne donc le savoir, la science.

Il dit aussi : « (...) à l´exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause » [Soorat 43, verset 86]

Le prophète a dit : « Celui qui meurt tout en sachant qu’il n’existe pas de divinité digne d’adoration sauf Allah, entrera au paradis ». Hadith authentique rapporté par Mouslim


2/ La certitude - Al yaqin : C’est avoir la certitude de cette parole et de ce qu’elle veut dire. Ceci sera donc à l’opposé du doute.
Cette certitude provient du cœur.

Allah a dit : « Ceux qui croient à ce qui t´a été descendu (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future ». [Soorat 2, verset 4]

Selon Abou Hourayra , Le prophète a dit (en lui parlant) : « Toute personne que tu rencontreras derrière ce mur, qui témoignera qu’il n’existe point de divinité digne d’adoration sauf Allah, le coeur rempli de certitude, annonce lui la bonne nouvelle du paradis. » . [Hadith authentique rapporté par Mouslim]


3/ L’acceptation – Al Qaboul : Ceci s’oppose à toute forme de rejet. On accepte ce qu’implique cette parole de part notre cœur et notre langue.

Allah dit : « Dites : " Nous croyons en Allah et en ce qu´on nous a révélé (…) ». [Soorat 2, verset 136]


4/ L’obéissance / soumission – al Inqiyâd : C’est simplement se soumettre à ce qu’indique cette parole. Ceci est contraire à tout ce qui est de l’ordre de l’ingratitude et de la désobeissance.

Allah dit : « Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être tout en se conformant à la Loi révélée (…) ». [Soorat An Nisa, verset 125]

Et il dit aussi : « Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s´accroche réellement à l´anse la plus ferme. La fin de toute chose appartient à Allah ». [Soorat Loqman, verset 22]


5/ La sincérité – As Sidq : Il faut que l’on soit sincère envers Allah lorsque l’on dit cette parole.

Allah dit : « Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques ». [Soorat Tawba, verset 119]

Il faut donc rejeter toute sorte d’hypocrisie ou de mensonges.


6/ La pureté d’intention / La sincérité – Al Ikhlas : Par cela on ne veut que l’agreement d’Allah, pour plaire à lui et non pas pour plaire à des personnes.

Allah dit : « Il ne leur a été commandé, cependant, que d´adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif (…) ». [Soorat 98, verset 5]

Le prophète dit aussi : « Celui qui méritera le plus mon intercession sera celui qui aura dit : « La ilaha ila Allah », avec une intention pure venant de son cœur ». [Rapporté par Al Boukhari]


7/ L’amour – Al maHaba : Il faut que l’on ait dit cette parole par amour, que l’on aime cette parole, ce qu’elle implique et ce qu’elle indique. Ceci est contraire au fait de détester et ne pas aimer ce que l’on proonce.

Allah dit : « Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d´Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l´amour d´Allah ». [Soorat 2, verset 165]


8/ Renier tout ce qui peut être adoré en dehors d’Allah - Al Koufr bi at-tâghoût :

Le prophète a dit : « Quiconque atteste qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah puis renie tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, ses biens, sa vie sont sacrés et son jugement reviendra à Allah Seul. » [Rapporté par Mouslim]



Ainsi pour que la parole « La ilaha ill Allah » soit acceptée il faut que ces conditions soient remplies et il faut aussi croire en cette parole et tout ce qu’elle implique.


Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 22:32

Cours 4





Signification d’Al Islam :

L’islam contrairement aux autres religions n’est pas attribué à une personne. L’islam veut simplement dire « soumission ». Le christianisme provient du mot « christ », le judaïsme provient de « Juda », les bouddhiste de « bouda » etc.

Allah dit (en s’adressant à Ibrahim) : « Quand son Seigneur lui avait dit: "Soumets-toi", il dit: "Je me soumets au Seigneur de l´Univers" ». [Soorat 2, verset 131]

« Soumets-toi » : Dans le Qur’an, en arabe cela se dit « Aslim », nous voyons donc que c’est un dérivé du mot Islam.

« Je me soumets » : On le retrouve en arabe par « Aslamtou »

Mais Allah dit aussi : « Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s´accroche réellement à l´anse la plus ferme. La fin de toute chose appartient à Allah ». [Soorat 31, verset 22]

« Soumettre » : est traduit par aslama

On voit donc à travers ces termes qu’ils sont tous des dérivés d’Al Islam qui est le nom de cette religion. Ceci prouve dans un premier temps que cela a été la religion de tous les autres envoyés puis dans un deuxième temps que c’est la religion du monothéisme pure, de la sincérité envers Allah .


Les piliers de la foi :

La foi comporte plusieurs piliers qui sont :
- La foi en Allah
- La foi en ses envoyés
- La foi en ses anges
- La foi en ses livres
- La foi au jour du jugement dernier
- La foi au destin qu’il soit bon ou mauvais

Chaque musulman doit connaitre, comprendre et savoir ses 6 piliers.


Lorsque l’on parle de foi en tout cela c’est la foi en l’invisible car dans cette vie d’ici-bas nous ne voyons ni Allah , ni les anges... mais nous devons y croire d’après les preuves qui sont plus qu’évidentes. Ses preuves viennent bien sûr du Qur’an et de la Sunna.

Pour ce qui concerne la foi en l’invisible (Al Ghayb), c’est l’un des premiers caractéristiques des croyants qu’Allah a cité dans le Qur’an :

« C´est le Livre au sujet duquel il n´y a aucun doute, c´est un guide pour les pieux * qui croient à l´invisible (…) »
. [Soorat 2, versets 2 et 3].



La foi en Allah :

Ce premier pilier de la foi repose sur 4 points :

Like a Star @ heaven Premier point : Avoir la foi en la présence d’Allah : Ce qui justifie cela c’est

Al Fitra (voir cours 1)


La raison : car chaque créature sait qu’elle a besoin d’un créateur. Même ceux qui prétendent ne pas croire en Allah lorsqu’ils sont seuls ils ne peuvent renier cela.

Joubayr Ibn Mout'im * (que Dieu l'agrée) a dit : « J'ai entendu le Prophète réciter la sourate At-Toûr dans la prière de al-Maghrib, quand il est arrivé au verset qui dit : {Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n'ont plutôt aucune conviction. Possèdent-ils les trésors de ton Seigneur? Ou sont-ils eux les maîtres souverains ?}, mon cœur a failli s'envoler ». (Al-Boukhâri)

* : Lorsque cela se produisit à l’époque, Joubayr n’était pas encore musulman, ce n’est que par la suite qu’il se convertit à l’Islam et qu’il devint un proche compagnon du prophète.

Ce verset entendu par Joubayr va poser 2 hypothèses pour ceux qui ne croient pas en Allah ni au créateur :
1/ Ont-ils été créé sans un créateur ? De rien ?
Allah dit : « Nous allons leur montrer les preuves de notre existence dans l’univers et en eux-mêmes ».

Ainsi on voit dans notre propre création, de nos mains, de nos yeux, de nos sens. Comment peut-on renier celui qui nous a créés ?

2/ Sont-ils eux les créateurs ? Ce sont-ils crées eux-mêmes ?
Ceci est inacceptable donc on revient à la création du créateur qui est Allah .


La législation : Lorsqu’on voit qu’Allah nous a envoyé des prophètes depuis Adam et qu’ils ont tous appelés à l’unicité d’Allah, mais également tous les livres descendus et qui sont unanimes pour reconnaitre la présence d’Allah . Ceci rentre donc dans les signes qu’Allah nous à montrer dans la législation qu’il a fait descendre.


Les sens : C’est quelque chose que l’on retrouve quand on invoque Allah et qu’on voit que notre requête est exaucée, cela prouve la présence d’Allah .


Les miracles des prophètes : Tout le monde a pu entendre cela et le dernier miracle est le Coran qui est inchangé depuis 14 siècles. Toutes les vérités vont être retrouvées dans ce Qur’an et c’est un livre plein de sagesse.

Certaines vérités sont descendues il y a 14 siècles sur le prophète et c’est seulement aujourd’hui ou l’on va se rendre compte de par la science ou la médecine que c’est ce qui était déjà écrit dans le Coran.

A titre d’exemple, la création de l’homme :

Allah dit : « Nous avons certes créé l´homme d´un extrait d´argile, * puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. * Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence; et de l´adhérence Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l´avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs ! » [Soorat Al Muminun, versets 12, 13 et 14]

« Une goutte de sperme » : Il y a quelques siècles encore les hommes n’avaient pas la certitude que la création se trouve uniquement dans le sperme. Certains disaient que cela pouvait être présent dans l’eau que la femme contient. Il n’y avait aucune preuve scientifique quant à cela mais le Coran lui, était bien clair.

Nous voyons comment le coran est précis par rapport à cela et comment il nous montre de manière précise le développement embrillonaire.

Et comme la sunna complète le Coran nous savons Selon Ibn Masa’oud que chaque étape est de 40 jours et que c’est après les 4 étapes vues que l’âme va être insufflé par un ange envoyé par Allah .


Like a Star @ heaven Deuxième point : La foi en Ar rouboubiya (sa seigneurie) :

Ar rouboubiya est un dérivé du mot « Ar rabb » qui dans la langue arabe signifie « seigneur ».
Ce deuxième point implique donc qu’il faut reconnaitre qu’Allah est le seul seigneur et donc sa seigneurie.
Allah est le seul maitre, tout lui appartient, il est le seul créateur, le seul qui gère cet univers.


Like a Star @ heaven Troisième point : La foi en Uluhiya (L’adoration) :

Ceci est donc reconnaitre tout simplement qu’Allah est le seul méritant l’adoration et donc nous devons lui vouer un culte exclusif.
Ceci est le cœur de l’Islam.

Allah dit : « Et votre Divinité est une divinité unique. Pas de divinité à part lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ». [Soorat 2, verset 163]

Allah dit dans un autre verset : « Nous avons envoyé Noé vers son peuple. Il dit: "ô mon peuple, adorez Allah. Pour vous, pas d´autre divinité que Lui. (…) ».

« Noé » : il fut le deuxième envoyé après Adam


Qu’est-ce que l’adoration ?
Est-ce uniquement rentrer dans la mosquée et faire ses 5 prières et ensuite en sortant c’est terminé ?

Non ! L’adoration se fait à tout moment !
Les savants nous disent que le terme « adoration » c’est un nom qui va englober tout ce qu’Allah aime et agréer, que ce soit des paroles ou actes intérieures ou extérieurs.

Les actes extérieurs sont par exemple : La prière, le pèlerinage, enlever un objet de la route, passer le salam, les belles paroles envers les parents…
Les actes intérieurs sont par exemple : espérer en Allah, avoir peur d’Allah, aimer en Allah…

L’adoration se fait à tout moment et non pas dans un endroit particulier ou dans une sphère particulière.
Allah dit : « Dis: "En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l´Univers ». [Soorat 6, verset 162]

Et pour savoir ce qu’Allah aime et agréer il faut en revenir au Coran et à la sunna du prophète.


Like a Star @ heaven Quatrième point : La foi en Asma wa As siffat (ses noms et attributs) :

Allah nous a informés dans son livre et dans la sunna de son prophète qu’il a des noms qui sont innombrables.
Il a également des attributs propres à lui tout comme ses noms.

Il possède la vie, il écoute et entend.
Allah dit : « Il n´y a rien qui Lui ressemble; et c´est Lui l´Audient, le Clairvoyant ». [Soorat 42, verset 11]

Ainsi comme le montre le début de ce verset nous devons renier qu’il y a une quelconque ressemble entre les noms et attributs d’Allah et ceux des êtres humains.
Ainsi il voit et entend mais il ne voit pas et n’entend pas comme l’homme.

Mais par ce verset nous allons aussi renier ceux qui ont fait preuve d’anthropomorphisme c’est-à-dire ceux qui ont dit que le créateur (Allah) ressemblait aux créatures (les humains).


Les bénéfices qu’apporte cette foi en Allah :

- Cela permet de concrétiser le véritable monothéisme, l’adoration en Allah .
- Nous aurons une croyance seine
- Le cœur va uniquement se raccrocher à Allah et non à une autre personne
- Notre peur sera vis-à-vis d’Allah et non vis-à-vis des créatures
- Nous ne suivrons pas nos passions et celles des gens
- Nous allons obtenir l’amour pleinement en Allah
- Nous allons respecter profondément Allah
- Nous allons nous écarter de ce qu’il nous a interdit



.
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 22:33

Cours n°5




Parmi les bienfaits de la croyance en Allah, il y a le fait que lorsque l’on prononce la Shahada, l’homme abandonnera le culte des hommes. Ainsi il ne craindra plus les hommes mais seulement Allah ta’ala et il se sentira libéré par cela.

Allah dit : « (…) Dis : " Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d´Allah ; si Allah me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal ? Ou s´Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde ? " – Dis : " Allah me suffit : c´est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui " ». [Soorat Az Zoumar, verset 38]

Ainsi l’homme sait à partir de là, que si Allah lui veut un mal ou une miséricorde personne ne peut empêcher cela et il placera sa confiance totale en Allah et c’est vers lui qu’il recherchera son appui.

Le véritable croyant accède par la croyance en Allah à la foi, à la paix et à la tranquillité du cœur. Ceci est un bienfait grandiose.

Allah dit : « ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l'évocation d'Allah. N'est ce point par l'évocation d'Allah que se tranquillisent les cœurs ? ». [Soorat Ar ra’ad, verset 28]

L’homme ressentira aussi un sentiment de protection puisqu’il dispose d’un abri vers lequel il sait qu’il peut se diriger à tout moment et plus particulièrement dans les cas de malheurs.

Allah dit : « Et quand le mal vous touche en mer, ceux que vous invoquiez en dehors de Lui se perdent. Puis, quand Il vous sauve et vous ramène à terre, vous vous détournez. L´homme reste très ingrat ! ». [Soorat Al Isra, verset 67]

Ce verset est par rapport aux polythéistes. Lorsqu’ils embarquaient sur leurs bateaux et que survenait une tempête, dans ce moment de malheur et de dureté ils se retournaient vers Allah et ils délaissaient ceux qu’ils adoraient en dehors de lui dans les moments de sérénité.

Or les divinités qu’ils adorent en dehors d’Allah ne peuvent ni apporter du bien comme elles ne peuvent ni apporter du mal.

Ainsi le croyant éprouve un véritable sentiment de protection et se tourne vers Allah. Comme le croyant adore et est constant dans son adoration et dans sa reconnaissance envers Allah dans les moments de sérénité alors dans les moments ou le malheur frappe il se tourne vers Allah et il le trouve car il ta’ala répondra à ses invocations.

L’homme trouve également un bien être spirituel, car le but qu’il cherche à parvenir ne peut être atteint qu’après la mort, c’est-à-dire : Le paradis. Ainsi on verra le croyant qui va persévérer dans la recherche de cet objectif en multipliant les bonnes actions et en faisant preuve de dévoration sincère envers Allah.

Allah dit : « Dis: "En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l´Univers. * A Lui nul associé! Et voilà ce qu´il m´a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre" ». [Soorat Al An’am, verset 162 et 163]

Le croyant de par cette croyance en Allah va également bénéficier du bien qu’Allah va lui faciliter.
Allah dit : « (…) Et quiconque croit en Allah, Allah guide son cœur. Allah est omniscient ». [Soorat 64, verset 11]

Ainsi lorsque l’on est sincère envers Allah, et si on cherche la vérité en s’attachant également au Qur’an et à la sunna, ainsi Allah guide notre cœur. Ce bienfait est énorme.

Lorsque l’homme croit en Allah, cette croyance insufflera dans son cœur l’amour des vertus et des bonnes œuvres, il s’efforcera donc à faire des bonnes actions.

Allah dit : « Quiconque fait un bien fût-ce du poids d´un atome, le verra ». [Soorat 99, verset 7]

Le croyant sait que cela va arriver ainsi il s’active à faire le bien autour de lui.

Le prophète a également dit : « Celui qui indique le bien est comme celui qui l’accompli ». Hadith authentique rapporté dans les sunnan At Tirmidhi

Le champ d’action de l’homme va être très large et les bienfaits de cette croyance en Allah sont immenses. L’exemple est tel que si nous montrons la voie vers le bien alors nous avons la même récompense que celui qui l’accompli conformément à la parole du prophète ci-dessus.

Ceci fait donc parti des bénéfices de la croyance en Allah.



La foi en les anges (Mala-ika) :

La suite du Hadith continu par la foi en les anges.

L’homme ne peut avoir une foi complète que s’il croit en ce deuxième pilier de la foi qui est le fait de croire aux anges.
Croire aux anges découle de la croyance en Allah.

Ces anges sont tellement nombreux que seul Allah connait exactement le nombre qu’il a crée.
Ils font parti de l’invisible, Al Ghayb.

Il ta’ala les a créer pour l’adorer.
Parmi les caractéristiques des anges c’est qu’ils vouent un culte exclusif de manière continue et qu’ils ne font jamais de péchés contrairement aux hommes.

C’est pour cela qu’Allah ta’ala dit : « Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s´interrompent point ». [Soorat Al Anbiyya, verset 20]

De se fait il nous est interdit de croire que l’on donne aux anges une forme d’adoration, ils sont uniquement la pour exécuter la volonté d’Allah, en ce qui concerne l’organisation, la surveillance, la protection de cet univers avec tout ce qu’il contient de créatures.

Allah dit : « Jamais le Messie ne trouve indigne d´être un serviteur d´Allah, ni les Anges rapprochés [de Lui]. Et ceux qui trouvent indigne de L´adorer et s´enflent d´orgueil... Il les rassemblera tous vers Lui. » [Soorat an nisaa, verset 172]

Conformément à cela nous comprenons que les anges sont des créatures vouées à l’adoration d’Allah, ils sont rapprochés de lui, se soumettent à lui de manière pleine. Se sont donc des serviteurs d’Allah. Nous ne pouvons donc pas leur vouer ne serai-ce qu’une caractéristique de l’adoration.

Allah dit : « Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d´eux, et font ce qui leur est commandé. » [Soorat An nahl, verset 50]
Ainsi nous voyons qu’ils exécutent les taches qu’Allah leur a commandées. Il est impossible que les anges ne fassent pas ce qu’Allah leur ordonne.


Parmi leurs caractéristiques de leur création :

Like a Star @ heaven Les anges ont été crées de lumière :


Le prophète a dit : « Les anges ont été crées de lumière » Hadith authentique, rapporté par Mouslim

Ils sont de lumière mais restent invisibles par rapport à nos regards. Personne ne peut les voir sauf exception faite quand Allah leur enjoint de vêtir une forme visible. A ce moment la ils auront la capacité d’être vu.
Exemple : Jibril quand il est apparu en forme humaine au prophète ou bien à Maryam.

Allah ta’ala parle de cette apparition à Maryam :
« Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d´un homme parfait. » [Soorat Maryam, verset 17]
Et aussi : « Il dit: "Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d´un fils pur". »
[Soorat Maryam, verset 19]

Autre exception, le prophète a vu Jibril sous sa forme réelle. Cela a été rapporté dans l’authentique de l’imam Al Bukhary.
De par la description que nous a donnée le prophète, nous savons qu’il a 600 ailes et qu’il couvrait l’horizon.

Like a Star @ heaven Les anges et leur fonction :

Très peu d’anges ont été nommés avec leur fonction, ceux qu’il nous a été permit de connaitre à travers le Qour’an ou la sunna sont :

1/ Jibril : il est chargé de faire les révélations. Il a transmit de la part d’Allah le Qour’an au prophète.

Allah dit : « et l´Esprit fidèle est descendu avec cela * sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs ». [Soorat Ash shu-araa, versets 193 et 194]

2/ Israfil : Il est chargé de souffler dans la trompe le jour de la résurrection

3/ Mickael : Il s’occupe de la pluie et de la végétation

4/ Les deux anges chargés d’écrire les œuvres : Tout homme possède deux anges, un à droite l’autre à gauche. L’un enregistre les bonnes actions, l’autre enregistre les mauvaises.

Allah dit : « quand les deux recueillant, assis à droite et à gauche, recueillent * Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l´inscrire ». [Soorat Qaf, versets 17 et 18]

5/ L’ange de la mort (on ne connait pas son nom) : Allah lui a confié de faire mourir l’homme.

Allah dit : « Dis: "L´Ange de la mort qui est chargé de vous, vous fera mourir. Ensuite, vous serez ramenés vers Votre Seigneur" ». [Soorat As Sajda, verset 11]

7/ Malik : Il est le gardien du feu de l’enfer

Allah dit : « et ils crieront : "Ô Malik ! Que ton Seigneur nous achève !" Il dira : "En vérité, vous êtes pour y demeurer [éternellement]" ! ». [Soorat Az-Zhukhruf, verset 77]

Ceci fait partie des exemples, il y a d’autres anges qui sont chargés d’accomplir certaines missions, de protéger les hommes.
Ainsi il faut donc croire aux noms de ses anges et en leurs fonctions.


Croire aux anges comprend 4 points :

- La foi de leur présence
- La foi de ceux dont on connait leur nom (exemple : les noms vu ci-dessus) et ceux dont on ne connait pas leur nom
- La foi de ce que l’on sait et de ce qui nous est parvenu comme informations à propos de leur caractéristique : exemple ils sont créés de lumière
- La foi aux actions, aux charges qu’Allah leur a confiées, celles dont on a été informées ou alors de façon générale, celles que l’on ne sait pas.

Ces 4 points doivent être obligatoirement concrétisé pour que notre croyance aux anges soit complète.


Les bienfaits de la croyance en les anges :

- Aperçu de la grandeur d’Allah : On se rend compte de sa puissance, de sa capacité à tout dominé. La grandeur de la créature est un indice de la grandeur du créateur. Par exemple Djibril couvre l’horizon comme nous l’a indiqué le prophète alors comment est Allah ?!
- Elle nous encourage à accomplir les bonnes œuvres et à délaisser les actions blâmables que ce soit en public ou en secret.
Lorsque l’on sait que des anges nous surveillent et que chaque action que nous faisons est consigné, soit à notre avantage ou à notre détriment, alors cela nous pousse à délaisser les actions blâmable et ceci en fonction de la foi de chacun.
- Cela met le croyant à l’abri des superstitions et illusions dont sont victimes ceux qui ne croient pas au monde de l’invisible. Lorsqu’une personne n’a pas connaissance au monde de l’invisible elle est prise de superstition alors que le croyant sait qu’il y a les anges, les djinns et qu’ils sont présents dans la vie de tous les jours.
- Il prend conscience de la miséricorde d’Allah et de sa bienfaisance à l’égard de ses créatures car il a chargé des anges de les protéger et de s’occuper de leur intérêt.




La foi aux livres saints (al imanou bil koutoub) :

Cette croyance consiste à croire qu’Allah a révélé à ses envoyés et à destination des hommes des livres célestes qui proclament tous sans exception, l’existence et l’unicité d’Allah.
Ces livres entendent qu’il est le souverain unique de l’univers (rouboubiya), la seule divinité digne d’adoration (uluhiya) et entendent qu’il possède des noms et attributs qui lui sont propres (asma’ wa as siffat).

Allah dit : « Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance (…) » [Soorat Al Hadid, verset 25]

« Le livre » : ce terme signifie ici les livres

Ici il y a une croyance plus spécifique c’est-à-dire qu’il y a des livres dont on connait leur nom, qui ont été cités dans la Qur’an mais aussi d’autres dont on ne connait pas leur nom.
Pour ce qui va concerner notre croyance dite globale, c’est de croire en tous les livres qu’Allah aza wajjal a fait descendre et qu’ils sont nombreux et qu’on n’a pas science de tous ces livres la.

Ainsi de manière globale on croit en tous ses livres et qu’ils sont bien de la part d’Allah et qu’ils contiennent sa parole.
A travers ce que le Qur’an nous a cité, nous avons science de 5 livres.

Like a Star @ heaven Le premier : Les feuillets (SouHouf) d’Ibrahim et de Moussa

Allah dit : « Ne lui a-t-on pas annoncé ce qu´il y avait dans les feuilles de Moïse * et celles d´Abraham qui a tenu parfaitement [sa promesse de transmettre] * qu´aucune [âme]: ne portera le fardeau (le péché) d´autrui, * et qu´en vérité, l´homme n´obtient que [le fruit]: de ses efforts; * et que son effort, en vérité, lui sera présenté (le jour du Jugement). * Ensuite il en sera récompensé pleinement ». [Soorat An Najm, versets 36 à 41]

Like a Star @ heaven Le deuxième : La torah = Il s’agit du livre qui a été lu et révélé à Moise

Allah dit : « Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C´est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d´Allah, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix. Et ceux qui ne jugent pas d´après ce qu´Allah a fait descendre, les voilà les mécréants ». [Soorat Al Maidah, verset 44]

Like a Star @ heaven Le troisième : Le Zabour = C’est le livre qui a été révélé à David.

Allah dit : « Nous t´avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le Zabour à David. » [Soorat An Nisa, verset 163]

Like a Star @ heaven Le quatrième : L’évangile = C’est le livre qui a été descende sur Jésus.

Allah dit : « Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu´il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l´Evangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu´il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux. » [Soorat Al Maidah, verset 46]

Il incombe donc aux musulmans de croire en tous les livres célestes, ceux que l’on connait et ceux que l’on n’a pas science.
Nous devons croire en ses livres mais ne pas se conformer à leur préceptes ils ont été falsifiés notamment la Torah et l’évangile par les Juifs et les Chrétiens ; excepté le noble Qur’an qui lui est venu pour abolir tout ce qui est venu avant.

Chacun de ces livres ont été révélé à une époque donné à l’intention d’un peuple précis puis ils ont été abrogés avec la venue du prophète et l’avènement de l’Islam.
De plus le Coran va évoquer par endroits le contenu de la Torah et de l’Evangile notamment en ce qui concerne l’annonce de la venue du prophète que l’on trouve dans ces deux livres.

Allah dit : « (…) Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la Zakat, et ont foi en Nos signes. * Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu´ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l´Evangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. (…) ». [Soorat Al ‘Araf, versets 146 et 147]


Le cinquième : Le Coran, le dernier des livres, est la parole d’Allah révélé par Djibril au prophète.

Allah dit : « et l´Esprit fidèle est descendu avec cela * sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs, * en une langue arabe très claire. ». [Soorat Ach chu’araa, versets 193 à 195]

La langue arabe est une grande sagesse car celui qui va connaitre la langue arabe et qui va lire le Qur’an et le comprendre il s’apercevra qu’aucune autre langue ne peut être comme la langue arabe.

De plus le Coran comme nous l’avons déjà dit est le dernier livre céleste révélé confirmant ce qui était déjà dans les autres livres concernant l’unicité d’Allah mais aussi pour les abroger.
Allah dit : « Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Thora et l´Evangile * auparavant, en tant que guide pour les gens. Et Il a fait descendre le Discernement. Ceux qui ne croient pas aux Révélations d´Allah auront, certes, un dur châtiment! Et, Allah est Puissant, Détenteur du pouvoir de punir. ». [Soorat Al Imran, versets 3 et 4]

Ce livre inclus toutes les prescriptions divines c’est pour cela qu’Allah dit : « (…) Aujourd´hui, J´ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J´agrée l´Islam comme religion pour vous. (…) » [Soorat Al Maidah, verset 3].

On sait aussi que le Qur’an est expliqué par la Sunna du prophète.
Ce Qur’an a aussi été révélé pour tous les hommes et non pas pour un peuple donné comme ce fut le cas pour les autres livres célestes.

Allah dit : « Et Nous ne t´avons envoyé qu´en tant qu´annonciateur et avertisseur pour toute l´humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. ». [Soorat Saba, verset 28]

Ce qui fait aussi parti des spécificités du Qur’an c’est qu’Allah ta’ala le protège de tout ajout, changement ou falsification. Ceci est donc un miracle en soit car depuis 14 siècle pas une seule lettre n’a été changée.

Allah ta’ala dit : « En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est nous qui en sommes gardiens. » [Soorat Al Hijr, verset 9]

Pour résumé cette croyance aux livres, les points que vont impliquer cette croyance sont au nombre de 4 :
- Avoir la foi, croyance ferme que ses livres ont été descendus de la part d’Allah, qu’ils sont bien sa parole et qu’ils sont véridiques
- Avoir la foi des noms qui nous sont parvenus : ex : La torah, l’évangile…
- Avoir la foi de tout ce que l’on entend comme informations à travers le Qur’an et comme informations dans les livres précédents du moment où elles n’ont pas été falsifiées.
- Exécuter les lois qui sont présentes tant qu’elles n’ont pas été abrogées et on doit se soumettre complètement à ses lois et être dans notre fond intérieur satisfait.


Les avantages et bénéfices de la croyance aux livres saints :

- Cela va nous permettre de voir à quel point Allah est miséricordieux, clément vis-à-vis de ses créatures puisqu’il leur a révélé des livres qui montrent le chemin qui conduit à son agrément.
Allah n’a pas laissé les créatures dans l’incertitude en proie aux suggestions des démons et à leurs propres passions.
Allah de par ses livres à guider les créatures et leurs a donné de quoi discerner entre le bien et le mal, comment connaitre la vérité et ensuite l’appliquer.
- Cela va nous permettre de connaitre la sagesse (Al Hikma) d’Allah qui a légiféré pour chaque peuple les lois qui correspond donc à ces besoins.
- Cela sert aussi à distinguer les croyants sincères des autres car celui qui va croire en son propre livre saint doit croire aux autres livrés révélés et aux autres prophètes annoncés. Si le chrétien a réellement cru en l’évangile et si le juif a réellement cru en la Torah ils auraient cru alors au Qur’an et au prophète Muhammad.
A ce moment-là, la personne sincère que ce soit le juif ou le chrétien, qui se converti à l’islam après avoir connu Al Haqq et l’avoir appliqué, cela va lui permettre de favorisé la multiplication des bonnes actions, car lorsqu’il a cru en son livre et qu’il a cru ensuite au livre d’Allah il recevra un double salaire, de même pour ce qui est du prophète en lequel il a cru puis ensuite en Muhammad.


Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 22:37

Cours 6







La croyance aux prophètes :



Tous musulman doit absolument concrétiser cette croyance.
Cette croyance consiste à croire qu’Allah a élu, choisi, des messagers parmi les êtres humains comme nous avec les même caractéristiques que nous et qu’ils ont été envoyés aux créatures avec des lois précises afin d’instituer le culte d’Allah, édifier sa religion, affirmer son unicité (que se soit dans souveraineté, divinité ou noms et attributs).

Il leur a été ordonné de transmettre cette science aux hommes, qui comprend ce qui est en relation avec la croyance mais aussi ce qui est en relation avec les lois, afin qu’ils n’aient aucune excuse pour justifier leur ignorance devant Allah après la venue des prophètes.

Le véritable croyant, celui qui va croire aux messagers aura la bonne nouvelle de l’agreement d’Allah et de son paradis par contre le mécréant, celui qui aura mécru ne serai-ce qu’à un seul des envoyés, envoyés par Allah, il aura la mauvaise annonce de la colère d’Allah et de son châtiment.

Le musulman lui croit en tous les messagers envoyés par Allah, s’il n’en renie qu’un seul il sort de l’Islam et n’est plus musulman.  

Allah dit : « Nous n´envoyons des messagers qu´en annonciateurs et avertisseurs: ceux qui croient donc et se réforment, nulle crainte sur eux et ils ne seront point affligés. * Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves, le châtiment les touchera, à cause de leur perversité ». [Soorat Al An’am, versets 48-49]

Les envoyés et prophètes d’Allah sont très nombreux.
Par miséricorde d’Allah pour les hommes ils ont été beaucoup à être envoyés afin que les hommes soient guidés sur le droit chemin et afin qu’ils connaissent la vérité.

Allah dit : « Certes, Nous avons envoyé avant toi des Messagers. Il en est dont Nous t´avons raconté l´histoire; et il en est dont Nous ne t´avons pas raconté l´histoire (…) ». [Soorat Al Ghafir, verset 78]

Dans ce verset Allah nous donne la preuve que le prophète Muhammad a été informé de certains messagers et de leurs histoires et d’autres non.
Nous croyons donc de façon générale qu’Allah a envoyé ses messagers et prophètes et nous croyons de façon plus précise en ceux dont il a cité que se soit dans le Qur’an et de ce que le prophète nous a informé.

Il faut donc croire en tous les prophètes et les considérer comme des êtres humains pourvu des mêmes caractéristiques que les autres.
Il nous est interdit de croire qu’ils ont des spécificités qui sortent de la caractéristique humaine.
Ils mangent, ils boivent, ils tombent malades, ont des sentiments etc.

C’est pour cela qu’Allah dit : « Nous n´avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous faisions des révélations. Demandez-donc aux érudits du Livre, si vous ne savez pas. * Et Nous n’en avons pas fait des corps qui ne consommaient pas de nourriture. Et ils n´étaient pas éternel ». [Soorat Al Anbiyaa, versets 7 et 8]

Ce qui rentre également dans cette croyance, la croyance que l’on a par rapport au seau des prophètes, le prophète de cette communauté, Muhammad ibn ‘Adbillah.

Il est important et fondamental de souligné qu’ils ne possèdent aucunes caractéristiques divine, ils ne peuvent apporter ni bien ni mal que se soit durant leur vivant ou après leur mort.

Le musulman en aucun cas n’a le droit de demander aux prophètes, aux envoyés de façon générale ou de façon plus précise par rapport à cette communauté au prophète Muhammad. Il rentre dans l’associationnisme lorsqu’il va même invoquer le prophète au lieu d’invoquer Allah.

Les messagers ne peuvent apporter ni bien ni mal, ne peuvent contrôler l’univers ou l’influencer dans une quelconque mesure et accomplir les actes qui seuls du ressort d’Allah que l’on ne peut attribuer à cette catégorie d’humains.
Les caractéristiques divines, celles propres à Allah ne peuvent leurs êtres attribuées, que ce soit dans sa seigneurie, divinité ou nom et attributs.

C’est pour cela qu’Allah dit : « Dis : " Je ne détiens pour moi-même ni profit ni dommage, sauf ce qu´Allah veut. Et si je connaissais l´Inconnaissable, j´aurais eu des biens en abondance, et aucun mal ne m´aurait touché. Je ne suis, pour les gens qui croient, qu´un avertisseur et un annonciateur ". ». [Soorat Al A’raf, verset 188]

Nous voyons dans ce verset qu’Allah dit de dire a son prophète qu’il ne peut rien du tout pour lui-même et qu’au contraire s’il aurait pu faire profiter aux croyants ou détourner d’eux un préjudice il l’aura fait.
Comment donc invoquer une personne qui ne peut pour lui-même durant son vivant si ce n’est qu’en demandant à Allah ?!

Ce qui rentre également dans la foi aux prophètes c’est que nous devons reconnaitre, croire qu’ils ont tous accomplie la mission qui leur a été confiée.

Allah dit : « Et Nous avons certes envoyé avant toi des messagers, et leur avons donné des épouses et des descendants. Et il n´appartient pas à un Messager d´apporter un miracle, si ce n´est qu´avec la permission d´Allah. Chaque échéance a son terme prescrit. ». [Soorat Ar Ra’ad, verset 38]

Ils ont transmit le message d’Allah avec sincérité sans rien caché c’est pour cela que l’on va reconnaitre que les envoyés, Allah les a prémuni du mensonge, de la trahison, de la négligence dans la transmission du message. Tout cela on doit le renier envers les messagers.
On doit reconnaitre, avoir la foi que se sont les gens qui ont été les plus pieux par leur pratique et qu’ils ont été les plus versés en science religieuse. Personne n’est au dessus des envoyés, des prophètes. Ce sont les meilleurs des hommes et ce sont eux qu’Allah a élevé au plus haut degré. Personne ne peut être meilleur qu’un envoyé, ceci est strictement impossible.

Nous savons qu’entres les prophètes il y a des degrés, c'est-à-dire que certains prophètes vont être meilleurs que d’autres que se soit par rapport à leur mission (la dureté de leur mission) ou encore d’autres critères.
D’autres de par la sagesse d’Allah ont été favorisés par rapport à d’autres.

Cependant en aucun cas on ne peut faire de différence entre ces prophètes. On ne peut pas croire en certains et mécroire en d’autres comme l’on fait les gens du livre. Les chrétiens ont cru en Jésus, en Moise mais n’ont pas cru en Muhammad. De même, les juifs ont cru seulement en Moise.
Il est interdit donc pour les musulmans de faire la différence entre les prophètes.

Allah dit : « Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses messagers, et qui veulent faire distinction entre Allah et Ses messagers et qui disent : " Nous croyons en certains d´entre eux mais ne croyons pas en d´autres ", et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance), * les voilà les vrais mécréants ! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant. ». [Soorat An Nisaa, versets 150 et 151]

Le musulman croit donc en tous les messagers mais il a la conviction comme le Qur’an nous a informé qu’il y a des différences entres eux par rapport à leur degré.
Certains vont être meilleurs par rapport à d’autres et les meilleurs parmi les envoyés c’est ceux que l’on appelle « les doués de détermination » (oulou-l-hazm), ceux qui ont une volonté qui dépasse celle de tous les autres.

Ce sont les prophètes qui ont été les plus remarquables de tous dans la façon dont ils ont reçu et transmis le message aux hommes et par l’endurance dont ils ont fait preuve dans cette tâche.

Les prophètes qui sont nommés ainsi sont :
- Noé / Nuh
- Abraham / Ibrahim
- Moise / Moussa
- Jésus / ‘Issa
- Muhammad

Ces prophètes ont eu une détermination parfaite et remarquable !

Parmi eux il y a le premier des envoyés qui est Nuh. C’est pour cela qu’Allah dit :
« Nous t´avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. (…) ». [Soorat An Nisaa, verset 163]

Notre croyance est également ferme quant au fait qu’il n’y aura ni prophète ni messager après Muhammad jusqu’à la fin des temps.
Allah dit : « Muhammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager d’Allah et le dernier des prophètes. Allah est Omniscient. ». [Soorat Al Ahzab, verset 40]

C’est pour cela que la religion du prophète Muhammad a été complète et elle est venue compléter celles qui sont venues avant elle. C’est la religion authentique, celle qu’il faut suivre jusqu’à la fin des temps.

Lorsque l’on parle du meilleur des hommes qui est le prophète Muhammad, il faut savoir que son nom est le fils d’Abdullah, fils d’Abdul Moutalib, fils d’Hachim. Il appartient à la tribu arabe de Quraich.
Sa généalogie remonte jusqu’ 3adnan qui est un descendant du prophète Ismâ’îl qui est le fils d’Ibrahim. Son lignage est donc pur.
C’est pour cela que le prophète a dit : « Parmi les descendants d’Ismâ’îl Allah a élu Quraich. Au sein de Quraich il a élu la descendance de Hachim et parmi les descendants de Hachim il m’a choisi ». Hadith rapporté  par Mouslim dans son authentique.

Allah ta’ala l’a élu donc au milieu de Quraich et de la descendance de Hachim.

Le prophète est né en l’an 171 après Jésus Christ à la Mecque qui était considéré comme le centre religieux de la péninsule arabique car il y avait la Kaaba qui était considérée comme un lieu sain, un lieu de pèlerinage chez les arabes.
Ils ont hérité cela de la religion d’Ibrahim sauf qu’ils y ont ajouté des innovations, ils sont rentrés dans le polythéisme et dans l’adoration des idoles. Par cela ils sont devenus des moushrikoun.

Sa vie toute entière fut sincérité et intégrité. On ne lui a jamais connu le moindre mensonge ou malhonnêteté.
Depuis son enfance, Allah ta’ala la protégé, on peu voir cela dans sa biographie. Il n’est jamais tombé dans le polythéisme ou n’a adoré une idole. Jamais il n’est tombé dans le Haram (interdiction). C’est pour cela qu’Allah la choisi comme prophète et la protégé.
Il a même été surnommé par son peuple « Al Amin », « l’homme de confiance ». Cela de part sa transparence, sa sincérité.

Son peuple laissait chez lui les dépôts de valeur, ils leur chargeaient de veiller sur leurs biens quand ils partaient en voyage.
De même il était connu parmi eux comme étant « le véridique », il avait des mœurs irréprochables, ses paroles étaient avenantes et s’était un être altruiste.

Allah ta’ala dit : « Et tu es certes, d´une moralité imminente. » [Soorat 68, verset 4]

Il a reçu la révélation alors qu’il avait 40 ans. De par sa sagesse, Allah lui a confié cette mission alors qu’il avait atteint ses 40 ans.
Il passa 13 années à prêcher uniquement l’unicité d’Allah, à la Mecque. Il appelait les gens au Tawhid.

Ensuite le prophète émigra à Médine lorsqu’il trouva chez ces gens ceux qui lui ont prêté allégeance. Il y poursuivit sa prédication.
On sait que les médinois se convertirent à leur tour et ensuite Allah lui a révélé les autres lois de la religion.
Il remporta la première victoire sur les Mecquois 8 ans après son émigration.
Ensuite Il remplit sa mission en redonnant à la Mecque son caractère unique, c'est-à-dire en rendant à la Mecque l’endroit ou se trouve la Kaaba où personne n’est adoré en dehors d’Allah.
C'est-à-dire qu’il lui a rendu et concrétisé cette unicité après que la Mecque ait été souillé par le polythéisme. Seul les musulmans y habitèrent et seuls lui vouèrent un culte exclusif.

Il mourut à l’âge de 63 ans après avoir reçu la révélation du Coran dans sa totalité, après qu’il ait transmit toutes les prescriptions religieuses et après qu’il ait vu pratiquement tous les arabes se reconvertir à l’Islam.

Pour ce qui est de la croyance aux prophètes les avantages sont, comme on l’a vu pour les livres :
- Cela montre à quel point Allah est clément et miséricordieux envers ses créatures car il a suscité en leur sein des prophètes qui transmettent sa loi et servent de modèle pour l’observance de la loi et de son enseignement.
- Permet de distinguer les croyants sincères des autres. Le signe qui va permettre de distinguer cela c’est le suivi de la Sunna du prophète.
- La personne qui a cru au prophète qui a été envoyé à sa communauté et qui ensuite après avoir connu le prophète Muhammad a cru en lui alors il recevra une double récompense.



La foi au jour dernier :

Lorsque l’on parle du jour dernier, cette foi va consister à croire que cette vie d’ici bas va un jour finir et disparaitre.
C’est pour cela qu’Allah ta’ala dit : « Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître, * [Seule] subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse ». [Soorat Ar Rahman, versets 26 et 27]

Tout ce qui est sur la terre va disparaitre et lorsqu’Allah voudra que le monde périsse alors il va ordonner à Israfil de souffler dans la trompe.
Au premier souffle dans la trompe, toutes les créatures mourront. Puis il soufflera une deuxième fois et à ce moment la les hommes se dresseront hors de leur tombe, ressuscités.
Tous les êtres humains apparut sur cette terre depuis Adam se rassembleront alors. Tous sans exception, venant de tous les endroits de la terre.

Allah dit : « Et on soufflera dans la Trompe, et voilà que ceux qui seront dans les cieux et ceux qui seront sur la terre seront foudroyés, sauf ceux qu’Allah voudra [épargner]. Puis on y soufflera de nouveau, et les voilà debout à regarder. » [Soorat Az Zoumar, verset 68]

Lorsque l’on a la foi au jour dernier on va donc croire que lorsque cette vie va se finir, que se soit pour la personne ou pour l’ensemble des personne (la fin du monde) c’est qu’il y aura donc al résurrection.
La résurrection est quelque chose qui est établit et attesté par le livre d’Allah, la sunna et le consensus des musulmans.

Croire au jour dernier c’est croire à tout ce qui va rentrer après la mort. C’est pour cela que dans ce pilier de la foi on va croire au séjour des âmes dans le monde intermédiaire.
Lorsque la personne meurt elle va automatiquement rentrer dans ce monde intermédiaire entre cette vie d’ici bas et la vie de l’au delà. C’est bien entendu lorsque l’on sera dans nos tombes.

Il y aura des gens lorsqu’ils seront dans leur tombe, qui gouteront à une vie délicieuse déjà dans ce monde intermédiaire. Ce sont les croyants.
Et bien au contraire des gens qui vont déjà y subir des tourments comme les incroyants.

Allah dit : « le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l´Heure arrivera (il sera dit): " Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment ". » [Soorat Ghafir, verset 46]

Dans ce verset on voit bien pour ce qui est des gens de pharaon qu’ils sont déjà exposés au feu le matin et le soir, dans leur tombe.
Ensuite nous voyons à la suite du verset qu’ils entreront dans le châtiment de l’enfer après avoir déjà subit ce châtiment dans la tombe.

Croire au jour dernier c’est également croire à la résurrection après que l’on soit sorti de nos tombes et qu’Allah va redonner la vie à tous les être après qu’ils soient morts. Ils seront ressuscités alors qu’ils seront pieds nus, dévêtus et incirconcis.

Allah dit : « Ceux qui ont mécru prétendent qu´ils ne seront point ressuscités. Dis: " Mais si ! Par mon Seigneur ! Vous serez très certainement ressuscités; puis vous serez certes informés de ce que vous faisiez. Et cela est facile pour Allah ". » [Soorat At Taghaboun, verset 7]

Ensuite il y aura le rassemblement au moment ou Allah va rassembler toutes les créatures pour le jugement.

Allah dit : « Le jour où Nous ferons marcher les montagnes et où tu verras la terre nivelée (comme une plaine) et Nous les rassemblerons sans en omettre un seul. » [Soorat Al Kahf, verset 47]

Il y aura ensuite la présentation des créatures devant Allah.

Allah dit : « Et ils seront présentés en rangs devant ton Seigneur. " Vous voilà venus à Nous comme Nous vous avons créés la première fois. (…) " » [Soorat Al Kahf, verset 48]

Allah à ce moment la, il lira don les comptes qui vont être fait. Chaque personne va avoir ses feuilles.
C’est ce que l’on appel la distribution des feuilles et des livres consignant les actes de chacun.

Allah dit : « Celui qui recevra son livre en sa main droite, * sera soumis à un jugement facile, * et retournera réjoui auprès de sa famille. * Quant à celui qui recevra son livre derrière son dos, * il invoquera la destruction sur lui-même, * et il brûlera dans un feu ardent. » [Soorat Al Inshiqaq, versets 7 à 12]

Ici il y a des comptes qui seront fait. Chaque personne aura de marqué dans ses feuilles tout ses actes. Il ne pourra rien cacher devant Allah. A ce moment la soit il lui sera fait un compte ou jugement facile ou alors après qu’il ait eu science et reconnu ses actes, Allah pardonnera au croyant.  

Par contre celui qu’Allah va minutieusement regarder ses comptes et va l’interroger sur toute chose, alors cela sera pour lui un châtiment.

A ce moment la il y aura également le témoignage des membres du corps.

Allah dit : « Alors, quand ils y seront, leur ouïe, leurs yeux et leurs peaux témoigneront contre eux de ce qu´ils œuvraient. * Ils diront à leurs peaux : " Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ? " Elles diront : " C´est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C´est Lui qui vous a créés une première fois et c´est vers Lui que vous serez retournés ". * Vous ne pouvez vous cacher au point que ni votre ouïe, ni vos yeux et ni vos peaux ne puissent témoigner contre vous. Mais vous pensiez qu´Allah ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez. » [Soorat Fussilat, versets 20 à 22]

Il y aura également l’interrogatoire auquel tous seront soumis.

Allah dit : « Et arrêtez-les : car ils doivent être interrogés ". * " Pourquoi ne vous portez-vous pas secours mutuellement " ? * Mais ce jour-là, ils seront complètement soumis » [Soorat As Saffat, verset 24 à 26]

On croit également en l’existence du pont (As Sirat) et la nécessité pour tout homme de le traverser.
Il y a un pont qui sera dressé au dessus de l’enfer, toute personne va le traverser. Ceux parmi les croyants qui le traverseront comme la lumière sans rien même sentir et ceux bien au contraire qui le traverseront avec difficulté selon leurs actions. Il y a ceux aussi qui y tomberont (dans l’enfer).

Allah dit : « Il n´y a personne parmi vous qui ne passera pas par [L´Enfer] : Car [il s´agit là] pour ton Seigneur d´une sentence irrévocable. » [Soorat Maryam, verset 71]

Il y aura également la pesée des œuvres qui permettra à Allah de rétribuer chacun selon ses œuvres. A cette occasion les vertueux seront récompensés pour leurs bonnes actions, leur foi et leur obéissance au prophète.
Tandis que les pervers seront châtiés pour leurs méfaits, leur mécréance et leur désobéissance.

Allah dit : « Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d´un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes. » [Soorat Al Anbiyaa, verset 47]

Nous croyons donc par cela à l’établissement des balances qui serviront à peser les œuvres.

Egalement nous croyons à la rétribution finale celle qui assignera aux uns le paradis comme demeure éternelle et aux autres l’enfer.  

C’est pour cela qu’Allah dit : « Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l´Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires. * Quant à ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, ce sont les meilleurs de toute la création. Leur récompense auprès d´Allah sera les Jardins de séjour, sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah les agrée et ils L´agréent. Telle sera [la récompense] de celui qui craint son Seigneur. » [Soorat Al Baiyina, versets 6 à 8]

Nous croyons de même en l’existence du bassin ou les croyants pourront y venir et y boire.
Mais aussi nous croyons à l’intercession du prophète, des pieux et toutes les autres choses qui rentrent dans le jour dernier comme l’interrogation que l’on va subir dans la tombe par les anges etc.
Tout ce qui vient après la mort de l’homme et après la fin du monde et de cette humanité, nous y croyons.  

Si on avait un résumé pour ce que comprend la foi au jour dernier c’est : - la foi en la résurrection
- la foi aux comptes et à la rétribution : l’esclave (d’Allah) sera récompensé suivant ses actes
- la foi au paradis et à l’enfer : qu’elles sont la dernière demeure des créatures

Puis comme nous l’avons dit, rentre dans cela tout ce qui vient après la mort et la première étape de l’au-delà est la tombe.


Pour ce qui est des bienfaits de la croyance au jour dernier :
- Elle nous incite à nous tenir prêt pour ce jour la : à persévérer d’une part dans les actes de bien dans l’espoir de recevoir la récompense et délaisser d’autre part les actes de désobéissance par peur du châtiment divin.
- Elle est une consolation pour les croyants qui seraient tentés de regretter les biens de ce monde qui leur échappe car ils jouiront ce jour la des délices qu’ils espéraient d’Allah.
C’est pour cela que cette vie d’ici bas pour le croyant est comme une prison car il voit tant de choses autour de lui et il sait qu’il ne peut y approcher, que se sont des choses interdites qui sont uniquement des jouissances éphémères de cette vie d’ici bas. Alors il se prive de ces choses la pour l’obéissance à Allah, pour plaire à Allah et pour avoir cette récompense qui est dans l’au-delà et pour gouter à ces délices.
Ainsi cette croyance permet à la personne de patienter et d’avoir une consolation car il sait ce qui va l’attendre dans l’au-delà contrairement au mécréant pour qui la vie d’ici bas est leur paradis.
- Elle sert de critère pour distinguer les croyants sincères des autres.

Mais il existe de nombreux autres bienfaits.


Dernière édition par Oum Mouqbil le Jeu 24 Nov 2011 - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Gérante
Gérante
avatar

Nombre de messages : 9782
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)   Jeu 27 Oct 2011 - 22:38

Cours n°7






La foi au destin qu'il soit bon ou mauvais :


Qu'est-ce qu'implique le fait de croire au destin ?

- cela implique qu'Allah sait ce que feront les créatures par Sa science éternelle et c'est un attribut, une qualité qu'IL a toujours eu

- cela va impliquer qu'Allah a inscrit tout cela sur la table gardé comme le Prophète … l'a dit dans le hadith : « La première chose qu'Allah a créé est la plume ». Il lui dit : « écris ». Il répondit « qu'est-ce que j'écris ? ». Allah dit : « écris tous ce qui arrivera jusqu'à la fin des temps ». [Hadith rapporté par At-Tirmidhy et Abou Dawoud].

- cela implique également que la volonté divine à pouvoir sur tout sans exception, sur toute chose dans l'existence. Autrement dit, ce qu'Allah veut se réalise et ce qu'Il ne veut pas ne se réalise pas.

- cela implique qu'il n'y a pas une seule créature sur terre ou dans le ciel qui n'est été créé par Allah, que ce soit la création de son être ou la création de ses actes et qu'il n'y a pas d'autre Créateur ou de Seigneur autre que Lui soubhanahou wa ta3ala.


Les moyens que nous mettons en oeuvre sont eux-même inclut dans ce qu'Allah a prédéterminé, a prédestiné. C'est pour cela qu'à ces compagnons, le prophète … disait en répondant aux envoyé qui lui disait : « ô envoyé d'Allah, il y a des formules conjuratoires que nous utilisions et des remèdes avec lequel nous nous soignons. Est-ce qu'il repousse le destin déterminé par Allah ? ». Le prophète … répondait en expliquant : « cela fait parti du destin prévu par Allah soubhanahou wa ta3ala ».

On voit donc que les causes, ce qui amène aux causes et le résultats de ces causes, tout a été créé par Allah . Tous a été prédéterminé par Allah soubhanahou wa ta3ala.


Ce destin est constitué de 4 niveaux

Like a Star @ heaven 1er niveau : la science d'Allah : cette science est parfaite et absolue. Nous croyons qu'Allah est Omniscient, qu'Allah sait tous et à la science de tout.
Il sait ce qui a été et ce qui sera et comment ce sera pour toujours et à jamais par Sa science éternelle. Toute chose avant même qu'elle advienne, Allah a science.
Même si la personne essayait de réellement se rendre compte, de prendre conscience de cette science, il ne le pourrait, cela serait au dessus de sa capacité intellectuelle de comprendre cette science absolu d'Allah 3azawajel et cela en est de même pour tous les autres attributs d'Allah soubhanahou wa ta3ala

Like a Star @ heaven 2ème niveau : On sait qu'Allah a écrit tous ce qui allait advenir jusqu'au jour de la résurrection de part ce verset notamment :
« Ne sais-tu pas qu'Allah sait ce qu'il y a dans le ciel et la terre, ceci dans un livre. Cela est bien facile pour Allah}
verset 70 sourate le pèlerinage.

Like a Star @ heaven troisième niveau : la volonté d'Allah : ce qui a été écrit, Allah 3azawajel en a eu la volonté pour que cela advienne
Cela fait parti de Ses attributs, de ce qui Lui est propre et qui est donc parfait et absolu. Cette volonté est sur toute chose, c'est à dire que rien ne peut advenir sans la volonté d'Allah , que ce soit dans la création des hommes, dans la création de leur actes.
Rien ne peut sortir de la volonté d'Allah, sinon ce serait prétendre et croire que cette volonté n'est pas absolu, ce serait donc complètement contraire à la croyance qu'Allah est capable de tout et que si Il veut, Il fais et que si Il ne veut pas , Il ne fais pas.

Like a Star @ heaven 4 ème niveau : la création : une fois qu'Allah a su tout ce qui allait arriver, une fois que cela a été prescrit, une fois que Sa volonté se réalise, Allah 3azawajel l'a créer.
Cette création consiste que l'on croit qu'Allah wsoubhanahou wa ta'ala a créé toute chose. C'est à dire que tout ce qui advient sur cette terre de bien ou de mal, c'est Allah qui la créée. Et croire le contraire serait croire alors en deux divinités.
Dans le verset 102 et 103 de la sourate zumar, Allah dit :
{Créateur de toute chose et Il est le Garant sur toute chose. Il détient les clefs des cieux et de la terre et ceux qui ont mécru aux versets d'Allah ceux-là sont les perdants.}

Ces 4 niveaux englobent tous ce qu'Allah réalise Lui-même soubhanahou wa ta3ala et tout ce que réalise ses serviteurs comme paroles, actes ou alors délaissement. Même l'acte est créé. Ce n'est pas l'homme qui créé son acte mais bel et bien Allah 3Azawajel, ce n'est pas l'homme qui créé sa parole mais bel et bien Allah . Si on aurait dit le contraire, alors on n'aurait prétendu la présence de plusieurs créateurs. Et cela bien entendu est une croyance qui est strictement fausse de part notre raison même.


Cette croyance implique croire en la prédestination, elle implique également que l'homme a un choix, une volonté mais que bien entendu cette volonté est sous la volonté d'Allah

Donc de part là, on a la croyance que la volonté d'Allah est absolu que rien en peut advenir sur cette terre sans la volonté d'Allah mais nous croyons également que l'homme a un libre arbitre, une volonté et qu'il va être rétribué de part cela, si il fais le bien ou alors si il fait le mal et l'homme sera rétribué !

De dire que l'homme a été contraint de part cette prédestination à faire ce qu'Allah lui a prédestiné sans même qu'il n'est eu le choix dans ses actes ce serait dire qu'Allah a été injuste envers ses créatures

Dans le verset 223 de la sourate 2 où Allah 3azawajel dit dans le sens du verset est le suivant :
{vos épouses sont pour vous un champ de labour. Allez à votre champ comme vous le voulez }.
Donc on voit bien qu'Allah a annexé une volonté à l'homme.
La signification est : « ayez des rapports avec votre femme comme vous le voulez, au moment où vous le voulez et bien entendu en respectant les règles qui ont étaient mises au clair par la sunnah du Prophète (...) ».

On voit ici qu'Allah a bel et bien créé ses causes et qu'Il a donné une volonté réelle à l'homme et cet homme sera donc rétribue pour ce qu'il a fait dans cette vie d'ici bas


Les bienfaits de la croyance au destin et à la prédestination.

Elle renforce notre attachement à Allah et notre confiance en Lui quant au résultat.
Le prophète … nous informe dans un hadith rapporté par Mouslim, que le croyant fort est meilleur et plus aimé d'Allah que le croyant qui est faible.

Par cette parole, le prophète nous informe, nous dit et nous commande de rechercher avec détermination ce qui nous apporte un intérêt.
C'est à dire que la personne avec détermination, avec effort, elle va faire pour elle ce qui va être un intérêt chercher ce qui va lui être utile dans cette vie d'ici bas et dans l'au-delà.


Ensuite le Prophète … nous dit : « demande l'aide d'Allah ».

Une fois qu'on a fait nos efforts, ce qui est dans notre capacité, dans notre pouvoir, on demande à Allah «3azawajel qu'Il nous aide dans cela et on ne doit faire preuve d'incapacité ou de fainéantise.

Ensuite le Prophète nous dit : « Si quelque chose te touche (bien entendu quelque chose qui est néfaste pour toi)alors ne dit pas : « si j'avais agis ainsi, il se serait passé telle ou telle chose »Mais la personne à ce moment là doit dire : ceci est le destin décrété par Allah et ce qu'Il veut, Il le concrétise »[/color]


le Prophète a dit : « Tout ce qui touche le musulman, que ce soit la fatigue pénible, la maladie douloureuse, le soucis, le chagrin, le préjudice, l'angoisse même l'épine qui le pique sont autant d'occasion pour Allah de lui faire rémission d'une partie de ses péchés. »

C'est à dire que de part ce qu'Allah 3azawajel a prédestiné à la personne comme épreuve et qu'il n'a donc pas la possibilité de repousser, si ce n'est donc de patienter devant cette épreuve là, et de se rappeler de tout cela, et par cela Allah 3azawajel va lui pardonner ses péchés.

Donc la personne quand elle sait que tout cela a été prédestiné par Allah et que dernière cela il y a tant de sagesses que nous les connaissons ou non, ALLAH va lui faire rémission d'une partie de ces péchés et d'autre bienfaits encore que l'homme va acquérir lorsque l'homme a une foi ferme en la prédestination. Sa foi ne peut-être complète sauf si il croit en ce dernier des piliers, c'est à dire la foi en la prédestination !


Like a Star @ heaven « comment j'adore mon Seigneur ? »

Like a Star @ heaven Le premier de ces rites apparent en islam, c'est la prière, cette prière là à une place qui est fondamentale dans la religion jusqu'à ce que les savants ont divergé sur celui qui va délaisser la prière. Est-ce qu'il est musulman ou alors est-ce qu'il est mécréant ?
Beaucoup de savants parmi les grands savants de l'islam, en se conformant à beaucoup de hadiths du Prophète .. ; ont dit que celui qui ne prie pas n'est pas musulman, autrement dit qu'il est mécréant : c'est à dire qu'on ne l'enterre pas lors de sa mort dans le cimetière des musulman, qu'on ne prie pas sur lui, et qu'il sera dans l'au-delà dans l'enfer éternellement.

Le principale c'est qu'à travers cela on se rende compte de la place de cette adoration, de ce pilier qui est la base même de la religion. C'est pour cela que le Prophète … nous a dit comme cela est rapporté dans …. de l'imam Ibn Hakim, il … dit : « La chose capitale est l'islam, son pilier principale est la prière et son point culminant est le combat dans le sentier d'Allah ».


Like a Star @ heaven Les bienfaits qu'apporte la prière :

- La salat est la clef du bonheur spirituel car la prière créée un lien entre le Seigneur et Sa créature. Lors de la prière, l'homme s'isole avec Son Créateur, se confie à Lui, se courbe humblement devant Sa Majesté et invoque.

- elle favorise l'épanouissement intérieur et la quiétude du coeur.
le Prophète … dans un hadith rapporté par Ahmad et d'autres, il nous dit .. : « Allah m'a fait aimer (c'est à dire dans cette vie d'ici-bas) les femmes, le parfum et Il m'a également fais aimer dans cette vie d'ici-bas la joie, cette joie que l'on ressent en soi-même et qui réside dans la prière ».

- cette prière éloigne de la turpitude e des actes blâmables comme Allah tabaraaka wa ta3ala nous le dis dans le sens du verset : { accomplis la prière. en vérité la prière préserve de la turpitude et du blâmable }.


Like a Star @ heaven La relation de la salat avec les hommes :

On peut s'apercevoir qu'elle renforce les liens d'amitié et de concorde entre les musulmans et qu'elle brise toutes les différences sociale qui existe entre eux. Lors de la prière, des jeunes, des vieux, les riches,les pauvres, les nobles et le gens modestes sont tous aligén sur un même rang, cote à cote, tous égaux devant la soumission et dans la soumission à Allah 3azawajel

L'on sait que dans la prosternation, l'homme est le plus rapproché d'Allah 3azawajel et c'est à ce moment là qu'il fait ses requêtes à son Seigneur.


La prière débute par la formule de proclamation de la grandeur d'Allah : « Allahou Akbar ». Au moment où l'on dit « Allahou Akbar » (on doit la dire avec l'intention) et par rapport à ce qui est extérieur lorsque l'on dit cette proclamation « Allahou Akbar » alors à ce moment là on est rentré dans la prière et tous ce qui va ensuite advenir durant celle-ci, cela doit être en fonction de ce que nous a appris le Prophète

Et la prière se termine par la salutation finale : « as salamou'aleykoum wa rahmatullah » à droite d'abord et ensuite à gauche, à ce moment là on est sorti de la prière, à ce moment là on peut refaire ce que l'on veut, bien entendu dans ce qui plait à Allah 3azawajel.

Pour ce qui est de son temps et de son nombre d'unité, alors on sait qu'il nous a été prescrit 5 prières qui sont obligatoires par rapport au temps :
Like a Star @ heaven La première c'est adh dhohor constituée de 4 unités de prière (4 raka) : elle débute du moment où le soleil commence à se décliner (lorsqu'il quitte le zénith) jusqu'au moment où l'ombre de l'objet à la même longueur que l'objet lui-même.

Like a Star @ heaven La seconde : Al'3asr constituée de 4 unités de prière : elle débute à la fin de la plage horaire de la précédente prière (quand l'ombre devient égale en longueur à l'objet) jusqu'au jaunissement du ciel.

Like a Star @ heaven La troisième : Al Maghreb constituée de 3 unités de prière : elle débute à partir de la disparition complète du disque solaire et qui s'étend jusqu'à la disparition des lueurs crépusculaire rouges que l'on voit à l'horizon.

Like a Star @ heaven La quatrième prière constituée de 4 unités de prière : elle débute de la fin de la plage horaire du maghreb (à partir de la disparition des lueurs rouges ou crépuscule) jusqu'au milieu de la nuit.

Like a Star @ heaven La cinquième : Al fadjr constituée de 2 unités de prière : elle commence de l'apparition du deuxième aube (celui que l'on appelle «aube sincère » ou « aube réel » jusqu'au lever du soleil (lorsqu'il apparaît à l'horizon).

Ceci concerne les prières qui nous sont rendues obligatoires.



Revenir en haut Aller en bas
 
Les premiers pas du nouveau musulman... (par Abdelmalik Abou Adam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El 'Ilm :: Lecture en ligne :: Nos Retranscriptions-
Sauter vers: